Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Jeune Fille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilles
Invité



MessageSujet: La Jeune Fille   Ven 4 Fév 2005 - 9:03


la jeune fille mince a une sœur
belle comme elle
mais pour deux heures encore

son lit restera froid
elle a cousu quelque chose sous sa robe
la jeune fille mince va partir

je sais que de sa maison
la porte du jardin est restée ouverte
ça n'a plus d'importance

face au miroir de sa chambre
elle vérifie
la position de sa ceinture à bombe

 
Revenir en haut Aller en bas
Doumik

avatar

Nombre de messages : 204
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 10/01/2005

MessageSujet: Re: La Jeune Fille   Ven 4 Fév 2005 - 9:11

Le poème est beau mais l'image est terible!
Ni dans la Bible ni dans le Coran, Dieu ne demande de sacrifier ainsi sa vie en tuant des innocents! Il faut vraiment être dans un désespoir profond pour faire fi de toutes les lois humaines et divines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: La Jeune Fille   Ven 4 Fév 2005 - 9:17

Quelle froideur dans ce poème!
... ceci dit sans jugement bien sûr, puisque c'est la froideur de la mort annoncée, sans état d'âme.
Poème constat.
Magnifique et stupéfiant.
Comme le commente Doumik, il suscite des questions.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suhali

avatar

Nombre de messages : 23
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: La Jeune Fille   Ven 4 Fév 2005 - 22:31

Froideur de la Mort.

Determination pour l'accomplissement de l'acte.

Pas de place pour l'attendrissement.

Ce poème est encore plus beau de son apparente simplicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.creabc.com
Gilles
Invité



MessageSujet: Froideur…   Mar 1 Mar 2005 - 5:10

cébé a écrit:
Quelle froideur dans ce poème! ... ceci dit sans jugement bien sûr, puisque c'est la froideur de la mort annoncée, sans état d'âme.
Je pense qu'il ne faut pas confondre le calme et la froideur. Certes mon poème ne montre pas d'épanchements, il n'est pas sentimental, mais cela ne prouve pas sa froideur. Il est retenu, voilà tout.

cébé a écrit:
Poème constat. Magnifique et stupéfiant. Comme le commente Doumik, il suscite des questions.
Merci pour magnifique et stupéfiant, mais voyez-vous, je pensais avoir écrit un poème domestique et simple. Quand aux causes qui expliquent qu'une belle jeune fille agisse ainsi, elles ne sont pas si mystérieuses ou profondes qu'on le croit. L'endoctrinement, les promesses de paradis suffisent largement ; chez les gens qui ne possèdent rien, penserez-vous peut-être. Pas sûr. Ma jeune fille était née dans un milieu presque aisé.
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Jeune Fille   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Jeune Fille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mon enterrement de vie de jeune fille
» abc de la jeune fille
» « La jeune fille n'est pas morte, elle dort »
» Pour une jeune fille
» Résurrection d'une jeune fille - Guérison d'une femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Art :: Littérature-
Sauter vers: