Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mépris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 14:58

Le mépris est un sentiment particulier de rejet voire de dégout.En fait c'est une expérience émotive qui nait dans des conditions particulieres.On pourrait jetter les bases de ce sentiment mais ça serait généraliser à tout va, ce qui pour moi ne représente qu'un intéret secondaire.

Alors plus contextuellement :

Pourquoi méprisez vous ? Qu'est ce qui vous fait mépriser ?

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 15:24

Je méprise la méchanceté, et le courage qui consiste à frapper (de toutes les manières possible) sur plus faible que soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 16:16

je ne méprise personne ... car mépriser est méprisable rires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 17:56

Atil a écrit:
je ne méprise personne ... car mépriser est méprisable rires


Dire cela, c'est mépriser ceux qui méprisent.
C'est donc du mépris. On pourrait penser que tu ajoutes le mensonge à l'hypocrisie. rires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 18:03

Il y a de la colère dans le mépris, non ? De la colère et de la rancune, il me semble…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 18:21

Dans le mépris, il y a de l'écoeurement. De la peur. De l'ennemi. Pas de la colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 18:23

Je dis comme Atil. Moi, PizzaMan je suis reconnu pour être celui qui a foi en l'homme, et je ne peux mépriser ce bipède dont l'existence est gouvernée par ses choix. Ce sont certains choix qui devraient être méprisés et non l'individu.

On ne méprise pas le contenant, mais bien le contenu quand cela a lieu d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 18:25

Je ne me souviens plus avoir eu un mouvement de mépris ... sûrement, hein!
Mais dernièrement, j'ai observé un visage plein de mépris, tordu par des mots très durs envers un tiers ..... J'en suis restée coite, stupéfaite par cette avalanche et ce "vomissement" ...
... mais c'est seulement avec le recul que j'ai compris qu'il y avait plus de souffrance, de colère et de tristesse que de vrai mépris.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 18:29

La colère est très éloignée du mépris.

Même si je ne pense ni comme Atil, je me rapproche plus de l'idée de souffrance évoquée par Cébé.
Et encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 18:32

cébé a écrit:
Mais dernièrement, j'ai observé un visage plein de mépris, tordu par des mots très durs envers un tiers ..... J'en suis restée coite, stupéfaite par cette avalanche et ce "vomissement" ...


<o> C'est pire semble-t-il quand il sagit d'un individu qui a ce mépris et ces mots durs envers un autre membre de la même famille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 18:35

Tao a écrit:
La colère est très éloignée du mépris.
.

Pas si sûr Tao ! Je crois qu’il y a dans le mépris une colère inavouée. On veut paraître supérieur, par une attitude méprisante, parce que l’on a été touché et incapable d’agir de façon adéquate. Je dirais que l’indifférence est vide de colère, vide d’émotions, mis pas le mépris.
Je me suis aperçue en tous cas que certaines attitudes (le manque de civilité, par exemple) que je trouve méprisables au plus au point pouvaient aussi me mettre en colère, et la colère est alors une marque d'impuissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 18:45

Je crois que Tao devrait réviser son opinion, à la suite de ton commentaire que je partage sur toute la ligne, lubie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 19:04

Personnellement j'ai du mépris pour ceux qui manipulent les autres soit en se faisant passer pour ce qu'ils ne sont pas et surtout en se donnant une vitrine de mystique, de sage à 2 balle, d'une fausse humilité, modestie, une science infuse etc...
Ce n'est pas tant dans le paraitre qui me gêne, c'est l'acte de la manipulation même.

Une fois j'ai rencontré "une fofolle" c'était une voyante-médium...enfin je ne rentre pas dans les détails mais elle avait raté l'occasion de se taire, et moi de même, ce qui lui a mis dans l'ambarras et hopopop cessation de la manipulation.

Une autre fois c'était un faux sage, après une brève discussion il s'est mis à m'insulter et là c'est "gagné" , fin de son "show", fin de la manipulation rires

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 19:13

Il en faut bien peu pour faire sortir de ses gonds, un faux sage, un faux gourou. Vous auriez dû voir une interview TV avec Rael. Le journaliste lui posait des questions pertinentes, pas du tout agressantes, et cet abruti de Rael a bien failli lui balancer sa chaise dans la gueule rires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 19:45

lubie a écrit:
Tao a écrit:
La colère est très éloignée du mépris.
.

Pas si sûr Tao ! Je crois qu’il y a dans le mépris une colère inavouée. On veut paraître supérieur, par une attitude méprisante, parce que l’on a été touché et incapable d’agir de façon adéquate. Je dirais que l’indifférence est vide de colère, vide d’émotions, mis pas le mépris.
Je me suis aperçue en tous cas que certaines attitudes (le manque de civilité, par exemple) que je trouve méprisables au plus au point pouvaient aussi me mettre en colère, et la colère est alors une marque d'impuissance.

Admettons que certains mépris peuvent contenir une part de colère.
Mais je ne mélange pas les deux.
Impuissance? oui. Colère? non. Je n'y arrive pas.

Le mépris est au delà de la colère. Il est une forme d'acceptation (ou de renoncement) alors que la colère est une forme de lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 19:49

Bravo ! Tu progresses mon pote !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 19:51

Pizza Man a écrit:
Bravo ! Tu progresses mon pote !

Une fois de plus, puis-je connaître l'apport de cette intervention au sujet?

Mais encore une fois, merci pour le compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 19:52

Je suis généreux avec les gens comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 20:33

Citation :
Le mépris est au delà de la colère. Il est une forme d'acceptation (ou de renoncement) alors que la colère est une forme de lutte
.

Dans quelle mesure le mépris pourrait être une forme d'acceptation ou de renoncement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 22:55

Ca commence à dériver sur du n'importe quoi.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: Le mépris.   Dim 17 Déc 2006 - 23:00

Et donc je vais me reciter :

Citation :
On pourrait jetter les bases de ce sentiment mais ça serait généraliser à tout va, ce qui pour moi ne représente qu'un intéret secondaire.

Je rajoute aussi "voire ininterressant".

Alors plus contextuellement :

Pourquoi méprisez vous ? Qu'est ce qui vous fait mépriser ?

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Lun 18 Déc 2006 - 6:52

Je réponds partiellement à ta question, Disciple !
Je ne méprise plus ceux qui font passer le mépris pour des vertus, parce que pris en faute, ils veulent garder la tête haute ! Je les vois s'éloigner fiers et droits comme des I et, plus loin, trébuchant du haut de toutes leurs vertus ! rires
Jadis, cela m'aurait mis en rage… aujourd'hui je ris librement de la fatuité et de beaucoup d'autres choses que je trouvais méprisables, avant !

"Tout aimer ou tout plaindre" disait Hugo. Le mépris est un signe d'impuissance inavouée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Le mépris.   Lun 18 Déc 2006 - 10:05

    Mépriser
    Considérer quelque chose comme ne valant pas la peine qu'on lui porte attention ou intérêt parce qu'on la réprouve d'un point de vue moral.

Alors je méprise plein de choses dans différents domaines ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Lun 18 Déc 2006 - 11:20

Certes, mais il y a dans le mépris un jugement de valeur subjectif et dépréciatif. Donc une façon supérieure de se positionner face à…
Personnellement, je préfère l'indifférence pour ce qui n'attire pas mon attention, qui me semble beaucoup plus neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le mépris.   Lun 18 Déc 2006 - 11:29

lubie a écrit:
Certes, mais il y a dans le mépris un jugement de valeur subjectif et dépréciatif. Donc une façon supérieure de se positionner face à…
Personnellement, je préfère l'indifférence pour ce qui n'attire pas mon attention, qui me semble beaucoup plus neutre.

Rien ne provoque ton mépris Lubie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mépris.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mépris.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» Qui est pris? [version prépa]
» Oiseaux pris en photo
» Le mépris des médias nationaux à l'égard des évêques catholiques
» Que veut dire exactement: "mépris de l'autorité écclésiastique"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: