Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Projections

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dalaha



Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Projections   Dim 11 Fév 2007 - 7:19

Smile

Smile


J'ai repris ce passage pour créer un autre sujet Smile

Je pense qu'il est util que pour chacun de ces "possibles", j'y ajoute l'une de mes expériences (extraites de mon auto-biographie), ce sera peut être plus simple a comprendre.
Car de mon coté, l'ecrit de cet essai m'a permis de comprendre beaucoup plus facilement tous ces domaines



Citation :

C'est entre-monde : C'est à dire lié-relié avec des esprits "survivants" (défunts). Ce qu'ont y fait ou voit a une inter-action "productive" avec les vivants.

(1987) Environ six mois plus tard, je vis une autre expérience liée à mon arrière-grand-mère ; En croyant au début que cela est aussi, un rêve…

-Je suis avec mon arrière grand- mère dans son ancienne maison . Je l’entends me dire qu’elle n’est pas satisfaite du réaménagement que sa fille Denise a fait chez elle.
Elle me demande de l’aider à déplacer des meubles.
Je vais l’aider durant mon « rêve » A déplacer certains meubles.

Le lendemain, lorsque je me réveille, mon songe revient avec force . Je vais rire toute seule de la bizarrerie du monde onirique.
Vers 13 heures, je m’invite au café chez ma tante Geneviève.
Pendant le café, je lui raconte mon rêve ; J’en ais encore tellement de précision, que des images reviennent en même temps.
Le téléphone sonne, ma tante se lève pour aller décrocher. J’entends et reconnais la voix forte de ma tante Denise. Je me lève et la rejoint ; Elle me regarde avec des yeux remplis de stupeur. Elle allume le haut-parleur, et j’entends la voix paniquée de ma tante Denise dire : Tu m’as bien entendue ?, des meubles ont été déplacés dans la maison de maman.

◊ J’ait l’impression de recevoir une masse de 100 kg sur ma tête. Je me sens étourdie.
Comment est-ce possible ! ??….

Ma tante prétexte à sa sœur qu’elle n’est pas seule, et lui promet de rappeler un peu plus
tard .
Je pris les devants en lui demandant : à ton avis comment est-ce possible ? …

Je n’en sais rien du tout. C’est bien au-dessus de mes faibles connaissances…

J’ai compris que j’étais médium mais là, c’est différent. Ce n’est pas une apparition dans ma réalité, c’est moi qui me déplace. Cela fait deux fois que j’ai une expérience avec grand- mamy.

Oui mais tu étais très proche d’elle. Elle t’aimait beaucoup.


Citation :
C'est antérieure : c'est à dire en visite de mémoires intérieure, et à ce moment là, ce qu'ont voit a une utilité de "pratiques"pouvant interférer avec le présent..

Octobre 2003.
-Pour me guérir d’un champignon plantaire : j’ai demandée en intérieure, avec quoi et aussi comment ? je pouvais procéder …

Il ce passe à peu prés 3 minutes de demandes silencieuse, avant que je ressente une masse vibré sur le dessus de mon font.
Je fixe mon attention total à la vibration, et me ressens absorbé dans un tourbillon. Je me sent aspiré dans l’intérieur de ma tête, comme un élastique.
J’ai la sensation d’être dans du coton.

La première image que j’ai vue a été une plante. La deuxième, m’a montrer la même plante, mais, dans son milieu naturel . ( La forêt).
-Ensuite, j’ai vue par images successives, les étapes d’une préparation, avec les feuilles de cette plante.
A la fin des images Je me suis sentis un peu émerger.

*En intérieure, je me suis dit qu’il était intéressant de voir ces images, mais sans la plante, je ne voyais pas trop, ce que je pouvais faire…

La sensation d’aspiration est revenue mais beaucoup plus vite, ce qui m’a donné la sensation d’être tiré par l’arrière d’un coup sec.
-Et là, cela a changé ; Ce n’était plus des images, j’étais dans l’action de la préparation.

-Je suis dans une pièce peu éclairé. Je me voit des mains de femme . Je met dans une coupelle en terre, la décoction fait avec la plante. Je m'avance vers un endroit de la pièce, d’où je voit entrer les rayons de la lune.
Je m’approche d’une toute petite fenêtre, elle est de forme semi-arrondi vers le haut. Cela ressemble à des vitraux. Je pousse un loquet en bois et ouvre la fenêtre.
Je penche la tête et vois un toit pointus. Je vois la pleine lune. Je pose la coupelle sur un rebord et referme la fenêtre.
Je me tourne et me dirige vers une sorte de petite table en bois, d’une couleur gris sale. Je prend une plume d’oiseaux et l’a taille avec un petit outils. J’en fait une sorte de pipette.
-Je ressens comme une secousse. Je n’ai plus d’image.

-Je suis revenue, mais pas totalement . Je ressens une sensation d’apaisement, et en même temps, j’éprouve une extrême fatigue.
Je me dit que ce que je viens de vivre est la résurgence, de quelque chose, qui a déjà été fait.
Mais malgré tout, même si cela est très enrichissant, je n’est toujours pas vraiment la possibilité de m’en servir….

-A ce moment là, l’expérience ce transforme. Je ressens une nouvelle énergie, elle est à coté de moi. Les images reviennent. Je vois la coupelle en terre avec un liquide vert-jaune, il est lumineux. Je vois la pipette en plume d’oiseaux. Les images s’enclenchent si rapidement, que cela devient un film.
Dans mon esprit, la pipette est prête à l’utilisation. Instinctivement, je vais placer ma main au-dessus de ma plaie. Et, naturellement, les images dans mon esprit vont s’associé à mon désir de soin. Je vois les gouttes du liquide vert-jaune, tomber et pénétrer à l’intérieure de ma lésion.
Je ressens ma plaie chauffée. Cela me picote, mais je suis toujours en semi-absence et continue ma concentration. Lorsque la pipette a été vider, l’expériences c’est arrêter brusquement. J’ai eut la sensation d’être dégager d’une attraction puis, j’ai ouvert les yeux.
-Ma plaie n’avait plus la même apparence.

-Le lendemain, je n’avait plus rien.

------------>

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Dalaha



Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Projections   Dim 11 Fév 2007 - 7:50

Smile


Citation :
C'est extérieure : c'est à dire en déplacement hors du corps, et à ce moment là, ce qu'ont voit ou fait est important pour déterminer nos forces "possibilités" créatrices psy hors des matières "lourde"


Août 2001

Ce soir là, en pensant à une amie ; Je vais me dire, qu’il fallait peut être l’aidée pour qu’elle aussi, puisse accéder à d’autres "réalités".

Je me suis dit ; Et si ? J’essayais d’entrouvrir son troisième œil…
Je sais, puisqu’elle me l’a dit plusieurs fois, qu’elle aimerais avoir ce potentiel.

Je m’installe sur mon lit dans une position confortable. Je met sur mes oreilles,
le casque de mon lecteur C.D. Je ferme les yeux pour m’imprégner totalement de la musique que j’ai choisit pour ces fréquences.
Pendant environ cinq minutes, j’associe la mélodie à ma respiration intérieure.
Je ressens une chaleur sous la plante de mes pieds. La chaleur monte, je la ressens autour de mon bassin . La chaleur c’est transformé en masse, j’en ai un ressenti compacte.
J’appelle l’image souvenir de mon amie dans mon esprit. J’ai son visage en mémoire.
Je fixe l’emplacement de son troisième oeils, un losange s’imprime sur son front.
Je garde cet image .
Le ressentis de masse autour de mon corps s’élève. Je ressens monté de l’intérieur de moi comme des vagues vibratoires .
J’ai un sentiment d’amplitude, je l’impression de presque toucher les murs et le plafond de la chambre.
La masse vibratoire pousse car je ressens un étirement partant de mon corps.
La vision de Carole revient avec force, je me sens rentré dans l’image.
Mon amie me sourit, je me ressens aussi lui sourire, puis m’approche du losange resté imprimer.
J’ai l’impression d’être toute petite car le losange est maintenant une porte.
Je commence à appuyer pour essayé de l’enfoncée…
Je pousse de toute ma force. Je ressens un décalage, puis vois des couleurs apparaîtrent.
Du bleu foncé, du gris bleuté, des teintes qui se rejoignent comme les morceaux d’un puzzle.
Je fait un pas en arrière et me sens revenir .

La masse vibratoire est moins dense, elle devient légère puis émissions de chaleur.
Petit à petit, dans mon intérieur et autour de moi, je ressens comme des vagues de chaleur descendrent. je me ressens comme apaisée.
Lorsque l’expérience fut clos, c’est avec un sentiment de sérénité que je suis aller me couchée.
Avant de m’endormir, je me promis de ne pas l’appeler ; D’attendre …

Le lendemain, il est onze heure trente, lorsque mon amie m’appelle.
La première question qu’elle va me posé, est : Dit moi, tu n’aurais pas travaillé sur moi ? hier soir. Car j’ai vue ton image avant de ressentir une douleur au niveau de mon front .

Je lui demande, si ? elle a eut mal …
Elle me répond que cela a été fugitif, car ensuite elle a ressentis quelque chose s’enfoncer dans son front, mais comme si son front avait été insensibilisés, car sans douleur.

Je lui raconte l’expérience. Je lui dit que d’avoir voulu « essayé » d’entrouvrir son troisième oeils, avait été le moteur de l’expérience.


C'est à coté (Jardin) : C'est à dire en déplacement "initiatique", car de ces déplacements des "informations" sont en échanges.

Mars 2002.

Depuis de nombreuses années maintenant, j’ai ce que l’on appelle : un sommeil comateux. je sais que la nuit, je ne suis plus dans mon corps. J’ai eut différents souvenirs d’expériences, mais malgré tout, il y a beaucoup de nuits où, je ne suis pas là. Alors, les questions : où ? je vais. Pour y faire quoi ?. Et surtout pourquoi ? Sont des sujets a éclaircir ...

J’ai posé la question de trois façons différentes. En me montrant plusieurs endroits et situations variés : ça m’a permis de voir et de ressentir pour comprendre...

1

Montrez-moi, s’il vous plait, où ? je vais la nuit...

Rapidement après ma demande formulée, je me sens m’éjecté en conscience, par le haut de ma tête.
Je suis sur un pic rocheux dont la texture, et la couleur me font penser à une éponge de couleur beige ocre. Autour de moi, la couleur indigo en mouvement vibratoire donne une impression de flou.
Devant moi, un homme marche sur ce vide bleu. Il porte une sorte de robe à capuche beige, et des sandales sans talons.
Je vois l'homme me faire signe de le suivre. Je le rejoins dans ce vide et l’accompagne.
Il me conduit devant un rideau de couleur lumière. Le rideau est vibrant. Je ne vois pas d’où ?, il commence. Je ne peux pas clairement le distinguer, c‘est infini.
Je suis devant, lorsque brusquement, je me sens revenir dans mon corps.

◊ Deux nuits après, j’y suis retournée...

Je suis devant une cascade, dont je ne vois pas le début.
Sur le coté droit de la cascade, il y a des multitudes de fleurs de toutes tailles aux couleurs chatoyantes.
En regardant au-delà des fleurs, je vois l’homme du monde indigo.
Il est à demi caché et me fait signe encore une fois de le suivre.
Je m’avance avec difficulté. L’air transparent est lourd et palpable.
J’ai un ressentis de poids et d’efforts pour avancée.
Lorsque j’arrive derrière la cascade, l’homme a disparut.
Je suis face à trois colonnes qui soutiennent une voûte, dont je ne vois que l’ombre, car je n’en distingue pas le début.
Je suis devant une immense porte de couleur bois foncé, elle est fermer.
Je reste devant, et ne peux pas aller au-delà.
Je me sens soudain arrachée à ce monde de couleurs.
Je ré- entre dans mon corps avec force, cela me réveille.

Citation :
C'est cosmique : La force d'expulsion est égal à celle de l'attraction, des ressentit de compressions donne une "approximative" sur la vitesse de déplacements.. L'utilité de ces déplacements sont des communications visuels et ressentit avec les énergies " mouvements" dans l'Univers ..

En octobre 1989, je vis une nouvelle expérience qui n’est pas en relation avec les
autres : elle me dirige sur d’autres interrogations…

C’est le soir ; Il est tôt, aussi, je décide de me relaxer en dessinant. Je m’installe à ma table, et prend mon cahier de dessin. Je décide de reproduire la photo d’un paysage.

La photo est devant mes yeux. Je me concentre sur les reliefs, sur les détails d’ombres et de lumières.
Mes yeux sont fixés sur la photo, lorsque je ressens une masse par petits à coups sortir de ma tête. Un voile de lumière ce place devant mes yeux.
Je me sens brusquement éjectée …

Mes yeux voient l’univers. Je suis dans l’espace qui apparaît devant moi sous trois dimensions, car je vois trois paysages stellaires différents, comme au travers d’une loupe.
Au centre de ces trois dimensions, un Etre translucide et vibratoire y est assis, dans la position du lotus. Il flotte dans l’espace. Il porte dans le creux de ses mains une boule de lumière blanc doré.
Je me sens revenir avec force. J’ai l’impression de manqué d’air.
Je reprends mon souffle difficilement.

Qu’est ce qui m’est encore arrivée !? . Fût ma première pensée.


------------------------------

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Prométhée



Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Projections   Sam 17 Fév 2007 - 17:43

On est à des années lumières de savoir ce que le cerveau humain est capable.... Il me semble sans me tromper, que nous n'utilisons que 30 pourcents de ses capacités, c'est dire si il reste quelque chose d'obscure, une matière noire de notre univers intérieurs....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha



Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Projections   Sam 17 Fév 2007 - 18:04

Smile


Prométhée a écrit:
On est à des années lumières de savoir ce que le cerveau humain est capable.... Il me semble sans me tromper, que nous n'utilisons que 30 pourcents de ses capacités, c'est dire si il reste quelque chose d'obscure, une matière noire de notre univers intérieurs....


L'inconnu n'est pas forcément noir rires


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Prométhée



Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Projections   Sam 17 Fév 2007 - 18:06

C'était juste une analogie avec la matière noire de l'univers, matière qui n'est pas à proprement parlé noire, mais plutôt 'indéfini'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha



Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Projections   Sam 17 Fév 2007 - 18:27

Smile



"Indéfini" peut être par mélange... hum??



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projections   Aujourd'hui à 6:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Projections
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bienfaits de l'eau
» une projection dans un espace vectoriel
» Projections
» Les projections
» [Archéologie] Les projections de Lascaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Croyances-
Sauter vers: