Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 de la compassion et de l'Amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: de la compassion et de l'Amour   Lun 19 Fév 2007 - 20:26

Il y a une question qui me tenaille depuis quelque temps.
Si je ressens de la compassion pour quelqu'un ... n'est-ce pas relativement facile ? ( relativement, par rapport à l'Amour)
Je m'explique :
Le Christ demande d'aimer ses ennemis aussi bien, sinon mieux que ses amis, ceux-ci étant "faciles" à aimer.
Pour commencer, l'ennemi, qui est-ce ? .. celui que je ne ressens pas comme mon prochain ? .. celui qui n'a rien d'un homme bon ? ... celui qui m'a fait du mal à moi ou à un membre de ma famille ?
Bon .. pour la clarté du sujet, disons que c'est tout cela en même temps.
Ainsi, par expérience personnelle, je ressens de la compassion pour une personne que je considère comme mon ennemi, selon l'essai de définition ci-dessus. Quand à l'aimer, comme il est demandé par le Christ ... houlalalalala .. c'est quasi mission impossible.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Lun 19 Fév 2007 - 20:39

Personnellement, je n'ai pas d'ennemi car n'ayant aucune rancune, je me souviens mal quand on m'a fait du tort.
Alors, j'aime assez facilement les autres, je crois… ou bien, je m'en fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Lun 19 Fév 2007 - 20:51

Je n'ai pas d'ennemi non plus, tu sais ..... juste des gens difficiles à aimer

.. il ne m'est pas difficile de ressentir de la compassion pour eux, mais en ce qui concerne l'Amour désaroi ..... je ne sais pas ....

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Lun 19 Fév 2007 - 21:06

Oh moi j'aime beaucoup ! Je sens qu'il y a tellement de choses dans un humain, c'est tellement riche et vaste... Mais bien sûr qu'il y a des gens difficiles à aimer. Personnellement, quand je n'y parviens pas, j'essaie de développer la compréhension plutôt que la compassion. Pourquoi telle personne agit de telle manière ? J'aime comprendre ce genre de choses, apprendre à connaître un peu... Souvent je découvre que les gens ont de bonnes raisons de faire ce qu'ils font, d'être comme ils sont. Et c'est aussi une forme de compassion non ?
Sinon, je m'en fiche.
Je crois vraiment que s'il fallait répartir les gens dans un tableau en deux colonnes Smile, il y aurait ceux que j'aime ou que je peux aimer et ceux dont je m'en fiche. Je crois sincèrement que je n'ai aucune haine en moi… et donc pas d'ennemis. C'est pas bô d'avoir des ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Lun 19 Fév 2007 - 22:22

Pourquoi donc aimer, au sens de Jésus, devrait-il désigner autrechose que d'avoir de la compassion pour autrui ?
Etre amoureux du monde entier serait ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Lun 19 Fév 2007 - 23:32

Je crois qu’il y a des métiers comme l'enseignement, que l'on fait par vocation, dans lesquels on donne beaucoup et qui permettent de faire cette expérience de l'amour humain, philanthropique, indépendante de la compassion. Et pour choisir de faire ces métiers, il faut avoir cet amour en soi.
Ce n'est pas être amoureux de la terre entière, c'est plutôt une envie de construire, jamais de détruire… mais c’est difficilement explicable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Mar 20 Fév 2007 - 7:26

Atil, qui parle d'être amoureux ?

Lubie, je pense que tu nous mets sur la voie. Soudain, je me rappelle des moments de non-amour qu'un petit enfant peut ressentir contre sa maman; elle est devenue son "ennemie" momentanément. Mais dans ce moment-là, la mère aime totalement son enfant, je ne dirais pas "quand même", puisque cela n'entre pas en ligne de compte ....

... Ainsi en est-il d'un Amour divin. Il y entre la notion d'amour-toujours, d'amour-couple, d'amour parental, d'amour-coeur qui fait boum et même de sexe ...mais il va au-dela. C'est ce qui est nommé Agape.
Bien sûr qu'il serait plus facile d'aimer un "ennemi" en décortiquant les mécanismes psychologiques qui mettront en lumière mes propres raisons de ne pas l'aimer ! Mais ma question n'est pas vraiment là ... elle est dans cette facilité d'avoir de la compassion pour cet "ennemi", alors que l'aimer-Agape demande une réflexion et même un si grand effort. Et pourtant, c'est ce qui est demandé par le Christ!

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Mar 20 Fév 2007 - 7:27

Vouloir aider les autres à progresser ... n'est-ce pas une forme de compassion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Milou 74

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 70
Localisation : Charleroi (Belgique)
Date d'inscription : 10/01/2005

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Mar 20 Fév 2007 - 8:03

Le mot compassion vient du latin
Cum : avec
Patere : Souffrir

Le dictionnaire parle de commisération, de pitié...

A mon avis cela est plutôt une prise en considération des "problèmes" de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-quenpensez-vous.blogspot.com/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Mar 20 Fév 2007 - 8:20

Prenant par exemple le concept de compassion dans le bouddhisme, qui est le même que dans le monde chrétien, disciple me corrigera s'il le faut, la compassion n'est pas souffrir avec, mais accompagner l'autre dans sa souffrance ....
Même si Milou nous donne la définition exacte selon l'étymologie latine, celle-ci doit être expliquée afin qu'il n'y ait pas d'erreur.
Souffrir avec dans le sens de vraiment souffrir des maux de l'autre, c'est de l'empathie, quasi de l'identification ...
... personnellement, je trouve cela dangereux et non productif ...

Milou a raison de parler de prise en compte de la souffrance de l'autre.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l-@nge

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Mar 20 Fév 2007 - 18:20

Aimer son prochain est un objectif noble mais peu réaliste.
Même Jésus lorsqu’il a chassé les vendeurs du temple ne devait probablement pas, les aimer!
En ce qui concerne la compassion, il m’apparaît plus facile d’en avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Mar 20 Fév 2007 - 18:42

Veille à ne pas interpréter les actes du Christ en fonction de tes propres capacités, tente plutôt d'élargir tes capacités en fonction des actes du Christ. clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Mar 20 Fév 2007 - 19:46

A vrai dire, ce n'est pas la première fois que je "vois" ce genre de débat : ho mais regardez le Christ qui prêche l'amour universelle tandis que pôvre Bouddha ne prêche que la compassion et que ce dernier est plus facile d'accès etc etc...que l'autre est plus noble, plus difficile plus inacessible au commun des mortels.

Faux.

Parlons de la "compassion" de Bouddha et non du bouddhisme car la compassion n'a pas d'étiquette.(en fait bizarrement je n'aime pas parler de compassion mais bon faut bien tirer certaines choses au clair).
Il y a toujours en occident cette appropriation étiquetté erronée qui vient du fait de l'ignorance et l'incompréhension même de l'enseignement de Bouddha.C'est excusable bien sur.Bon je peux aussi admettre que les occidentaux voient "seulement" la compassion du fait que le bouddhisme tibétin developpe pas mal cet aspect là, et que c'est la forme du bouddhisme qui leur est facilement accessible.

Bref déja en Pali, la compassion se traduit par "karuna"."karuna" est , pour faire simple, une sympathie universelle envers tous les êtres qui sont dans le "samsara" et donc toujours soumis à "dhukka".Dhukka, grossierement traduit comme étant, je dirais
-souffrance-.(mais en realité c'est un notion complexe qui englobe toute une mécanique issue de la simple observation telle que l'impermanence, la douleur, la souffrance, bref toutes ces choses citées que les êtres expérimentent avec differentes intensités;)
Cette sympathie s'accompagne le plus souvent du souhait que tous les êtres puissent se libérer.Voilà ça c'est c'est la définition de "karuna" - la compassion-, quoique incomplête.
Je devrais aussi dire que karuna est aussi porté vers l'action car cette sympathie fait que nous voulons soulager la souffrance de l'autre.

Alors jusqu'à là, je pense que ce que je viens d'écrire est compréhensible.La compassion pris comme ça...bof oui classique, c'est facile, tout le monde peut en ressentir...etc...etc...oui bon c'est tout ? hé bien non ce n'est pas tout.

Bouddha parlait de karuna et aussi de metta.En pali,metta contrairement aux idées reçus ce n'est pas la compassion, c'est l'amour bienveillant.L'amour bienveillant est l'amour universel qui englobe les êtres présent dans toute l'humanité, dans l'univers.
Son intensité est "comparé" à l'amour maternel.

Il y a deux autres notions importantes qui sont assez méconnu,il s'agit de la joie altruiste,-"mudita"- c'est à dire avoir de la sympathie pour les êtres qui connaissent le bonheur, ainsi que "upphekka" qui est l'équanamité garant de l'équilibre avec le souhait qu'on a pour qu'autrui soit heureux et la connaissance de l'aspect Dhukka de l'existence.

4 aspects donc dans l'enseignement de Bouddha :

- metta : "l'amour bienveillant", contre la haine et la peur
- karuna : "la compassion", contre l'indifference, la cruauté, la bassesse, le mépris etc...
- mutida : "sympathie encourageante", contre la jalousie, la convoitise
- upphakka : "équanamité",sérénité, contre l'attachement ,le partie pris et les extrêmismes.

Et c'est la synergie de ces aspects qui nous rend digne,et qui nous rend meilleur.
Seul, les êtres tels que les Bouddhas, les boddhisatvas et les arahantas expérimentent pleinement tous ces aspects (et ce n'est pas la peine d'être "bouddhiste" pour cela), voila donc son enseignement.

Sinon la "compassion bouddhiste"...moui bof, ce n'est qu'une étiquette, un fourre tout facile en effet.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Mar 20 Fév 2007 - 20:02

cébé a écrit:
Prenant par exemple le concept de compassion dans le bouddhisme, qui est le même que dans le monde chrétien, disciple me corrigera s'il le faut, la compassion n'est pas souffrir avec, mais accompagner l'autre dans sa souffrance ....
l'autre.

Du calme, disciple, le mot bouddhisme ne se trouve qu'ici dans cet extrait de mon intervention ou justement je dis que la compassion chrétienne et bouddhiste sont pareilles ...
... s'il y a une autre dimension dans le bouddhisme, tant mieux que tu nous en fasses part. Et je t'en remercie.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Mar 20 Fév 2007 - 20:08

Et, dans le domaine spirituel, il ne faut pas confondre amour ou compassion avec sensiblerie.
La compassion ou l'amour spirituel ne sont pas des émotions.

Un vrai maitre spirituel n'hésitera pas à faire souffrir son disciple si c'est la seule facon de le faire progresser. un peu comme un chirurgien n'hésitera pas à charcuter son patient pour le sauver ... et on ne peut pas dire qu'il fasse cela par haine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Jeu 22 Fév 2007 - 9:50

Citation :
Du calme, disciple, le mot bouddhisme ne se trouve qu'ici dans cet extrait de mon intervention ou justement je dis que la compassion chrétienne et bouddhiste sont pareilles ...
... s'il y a une autre dimension dans le bouddhisme, tant mieux que tu nous en fasses part. Et je t'en remercie.

Ho mais le probleme, (en fait il n'y en a pas), ce n'est pas le fait de dire que la compassion "bouddhiste" et "chretien" soit "pareil" en soit. Selon ta définition, je dis simplement en arrière plan que la compassion seule ne suffit pas pour ne pas justement "souffrir avec l'autre", c'est pourquoi en autre j'ai parlé de l'aspect "uppakka", traduit comme étant l'équanamité, pour se prémunir de l'attachement vis à vis des sentiments que l'on ressentirait pour l'autre dans le cas de l'empathie par exemple et source de sensiblerie donc.Mais cela n'empeche pas bien sur de ressentir en nous même des sentiments ou des émotions, ce n'est pas anti-spirituel, c'est humain tout simplement et c'est même sain de ressentir naturellement des émotions.Dans le cas de la phénoménologie bouddhiste, l'important est de ne pas s'y attacher, autrement dit on regarde les émotions comme on regarde les nuages et cela n'empeche personne d'ouvrir son parapluie quand il pleut...cad que cette position n'empêche pas d'agir tout simplement ou bien que cette position n'empêche pas de ne pas agir non plus.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Jeu 22 Fév 2007 - 11:56

Existe-t-il un mot en francais pour désigner une compassion dénuée de toute sensiblerie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Jeu 22 Fév 2007 - 11:58

la compassion, tout simplement

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Lun 26 Fév 2007 - 11:37

Alors la "conclusion" reste - elle toujours la même ? A savoir que la compassion est plus "facile" et que "l'amour" est plus difficile comment dirais je..." à mettre en oeuvre" ?
Et puis faut dire qu'aussi qu'avec le langage lui même, on tombe facilement dans le piège qui fait partie même de la nature du terme : c'est à dire qu'il n'est qu'un mot, un alignement de lettre et dont le sens est assez dispersif notamment pour le cas du français.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Lun 26 Fév 2007 - 12:07

Bonjour Smile


Le terme "compassion" m'a toujour + ou - dérrangé.. Parcque c'est un état d'esprit spontané envers ses prochains et leurs "soucis", et je l'associerai plus facilement à l'elan de l'amour fraternel, donc qq chose de naturel pour celui qui ressent ces élans...

Le terme "compassion" est comme une étiquette, et amène ce "naturel" dans qq chose de "spécial"... Comme si c'était anormal d'éprouver ces élans, aux yeux de ceux qui en sont incapable...

Comme d'Aimer des tous, ce n'est pas de faire des papouilles, ou de précher l'Amour qui est important, Dans mon idée, c'est principalement un état d'esprit positif et harmonieux (dans le respect) vis à vis de ce qui est, ceci sera déjà + constructif, et permettra d'engager des effets évolutifs... Smile


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Lun 26 Fév 2007 - 13:09

Ce dont tu parles , Dalaha, se définit plus par pitié que par compassion. Et la pitié me dérangerait aussi plutôt plus que moins ....
Citation :
Dans mon idée, c'est principalement un état d'esprit positif et harmonieux (dans le respect) vis à vis de ce qui est, ceci sera déjà + constructif, et permettra d'engager des effets évolutifs...
.... ce que tu dis-là rejoint ma pensée sur la compassion ....


Disciple, justement, je ne crois pas que l'Amour, (+que la compassion) , tel que je l'ai compris puisse se mettre en oeuvre, comme tu le proposes. Il ne procède pas de soi-même, mais il vient d'une source qui ne nous est pas intérieure. L'amour (humain, celui qui remplit les romans et les analyses psychologiques) en est une pâle figure mais il est lui-même difficilement appréhendé ... alors bon ....
... Je conçois que celui qui ne voit pas en l'autre le Tout Autre ait de la peine à faire sienne cette définition de l'Amour-Charité.
Si j'ai mis cette discussion dans la rubrique Spritualité n'est pas un hasard. Pour un chrétien, la Charité (l'Amour) est une vertu théologale, au même titre que la Foi et l'Espérance. Allez donc donner une vraie définition bien carrée, bien terre à terre de la Foi, et encore plus de l'Espérance ! ... Alors que dire de l'Amour ?!

Pour dire les choses plus concrètement, selon ce que je pense, cet Amour ne se ressent pas, mais s'intellectualise par respect de la Foi et de l'Espérance. En clair encore, il se travaille au quotidien puisqu'il n'est pas humainement naturel, afin de lui donner des chances de devenir naturel, un peu, au quotidien et au coup par coup .

Par expérience encore, j'ai de la compassion pour une personne (concrètement et dans mon histoire familiale), mais j'ai beaucoup de mal à ... stabiliser cet Amour que le Christ me demande d'avoir pour cette personne. (Aimez vos ennemis .... )
... La seule voie qui s'ouvre à moi pour le moment est celle que j'expérimente ici dans mon questionnement avec vous sur Philosophia, à travers ce que me fait ressentir cette personne : me faisant évoluer, me donnant des pistes, me montrant le chemin du Christ, cette personne n'est plus un "ennemi" (une personne que je n'aime pas) mais un .... maître.
Me reste à vraiment le voir comme un maître et à l'aimer comme tel ... Pour à la longue l'Aimer tout court.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   Lun 26 Fév 2007 - 13:27

Smile

cébé a écrit:
Ce dont tu parles , Dalaha, se définit plus par pitié que par compassion. Et la pitié me dérangerait aussi plutôt plus que moins ....

Citation :
Dans mon idée, c'est principalement un état d'esprit positif et harmonieux (dans le respect) vis à vis de ce qui est, ceci sera déjà + constructif, et permettra d'engager des effets évolutifs...


cébé a écrit:
.... ce que tu dis-là rejoint ma pensée sur la compassion ....

Donc les valeurs de l'Amour Fraternel ... Wink


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de la compassion et de l'Amour   

Revenir en haut Aller en bas
 
de la compassion et de l'Amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amour, Compassion et prières bouddhistes
» La religion, l'amour et la compassion par le Dalaï Lama
» Amour et Compassion
» Amour et compassion
» L’amour bienveillant et la Compassion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: