Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les références.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 7:31

En matière de science, il parait tout à fait légitime et normal de faire référence aux découvreurs.
Mais en terme de la spiritualité, ou de la philosophie, à quoi servent les références?
Ne sont-elles pas un frein, un alibi, ou un façon de s'auto-censurer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 9:32

... un bouclier, un mur pour se cacher, etc ...

Question de timidité peut-être, ou de manque de confiance en soi, ou même d'orgueil.
Dans le cas des profs, sûrement pour étayer leurs déclarations, entre autre ...

Il n'en reste pas moins que le simple péquin, le monsieur ou madame "tout le monde" a besoin de l'expérience de ceux qui ont passé toute une vie et peut-être la mort aussi à "étudier un sujet .....
.... Pour donner un exemple tiré de la vie de tous les jours: cébé n'a pas besoin de connaître tous les rouages de son ordi pour l'utiliser. S'il fallait passer par tout savoir en informatique et en électronique, elle n'aurait pas taper la première lettre de ce texte. De même, s'il fallait chacun passer par toutes les étapes spirituelles et psychologiques de l'homme, elle serait encore à questionner les étoiles ....

L'Humanité est une Humanité en marche.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 11:08

J'ai bien fait le distinguo entre science et conscience...

On peut se servir d'un ordinateur sans en connaitre les rouages, mais ne peut-on pas se forger une opinion sans l'aide de quiconque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 13:56

J'avais bien compris, Tao, d'où, dans mon exemple, le "De même .... " qui le redirige là où tu situes le sujet.

Pour rester strictement dans le domaine de la conscience, je me dis qu'elle a besoin du support de la pensée. Et la pensée se nourrit, se développe et meurt. Par comparaison.
Ainsi, pour se forger une opinion, c'est la même chose. Il faut déjà qu'une idée soit là, déposée dans une conscience par une lecture, un mot entendu, une chose vue, etc ... Ensuite elle se formule en une pensée qui va pouvoir se développer, en attirant comme un aimant des pensées précédentes sur d'autres objets, pour les mixer, les avaler et les régurgiter en une pensée légèrement différente, mais jamais vraiment nouvelle ....
Rien ne s'invente complètement, mais se développe comme une flamme qui "naît" d'une flamme précédente.
La conscience Humaine est une conscience en marche Wink

Le distingo se situera alors dans la liberté dont je ferai preuve face à une opinion.
Une opinion étant une pensée émise par X .

En fin de compte, non il n'est pas possible de se forger une opinion tout seul dans son coin ... Elle serait comme une rose apparue soudain du néant. Sans tige, sans racine, sans s'être nourrie de la terre ....

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 14:04

Ce qui m'interpelle, c'est d'entendre, ou de lire, une personne s'exprimer en appuyant son raisonnement sur: du style: comme disait Freud, ou Robert, ou la concierge du coin.
Il m'arrivait souvent de le faire également; quand cela m'a choqué dans la bouche de quelqu'un d'autre, je me suis souvenu agir souvent ainsi.
Pourquoi?
Pour me dédouaner, sans doute... excuser une erreur possible?
Sinon, je ne suis pas certain qu'il faille un début à une réflexion. Je veux dire, un début apporté par quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 15:11

Et mon opinion personnelle est que oui, il faut une prémisse venue d'autrui à la pensée.
A étudier le nourrisson, on voit comment il passe ses différents stades, déjà.
Mais je me souviens d'avoir lu un fait, pas une opinion, hein! .. un fait que je relate ici de mémoire : les enfants sauvages ayant été élevés au sein d'une société d'animaux et ayant été retrouvés ne s'ouvrent jamais totalement à la pensée humaine.



S'exprimer en s'appuyant son raisonnement sur autrui est appelé un "meuzondit", par mon "philosophe" de père.
"Ils m'ont dit" = meuzondit

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 15:28

Citation :
Et mon opinion personnelle est que oui, il faut une prémisse venue d'autrui à la pensée.

Encore heureux, il ne manquerait plus qu'on reinvente la roue.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 15:38

Je ne dis pas le contraire cébé.
Mais pourquoi faut-il citer l'auteur de "la pensée initiale", du moins celui qui l'a mise à la mode, pour étayer le raisonnement que l'on fait après s'être approprier la pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 16:19

On peut aussi citer pour faire voir sa culture. Je n'y pensais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 16:38

Je me rappelle avoir poser la question à une personne, sur un forum spécial philosophie. Il entrelarde quasi toutes ses interventions avec des citations, des cf Celui-ci ou Celui-là, des "comme le dit très bien Tel ou Telle ", etc .... . Et je voulais savoir pourquoi il avait besoin de ce support. Il l'a très très mal pris.
J'ai bien cru qu'il allait me bannir puisqu'il est un admin du forum. Ou du moins je n'aurais pas oser le rencontrer après mon impertinence, de peur d'être défigurée au vitriol rires
La discussion a donc tourné court et je crois qu'il l'a supprimée.
Il reste dans mon souvenir qu'il m'a fait un loooong speech sur l'honnêteté intellectuelle de reconnaître l'origine d'une opinion .. etc .. etc ... chose que visiblement je ne pouvais pas comprendre etc ... etc ... etc ...
J'avoue quand même que j'avais posé la question d'une manière piquante. Dans son propre registre de discussion, ceci dit. Alors que j'aurais pu la poser d'une manière plus générale .....Seulement de sa part c'était trop remarquable, presque une habitude pour ne pas dire plus et je l'ai bêtement pris pour cible-exemple .....

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 17:27

L'honnêteté intellectuelle, on peut comprendre.
Et, comme je l'ai dit plus haut, j'avais aussi cette habitude (citer et donner le nom de l'auteur). L'honnêteté intellectuelle était une excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 17:50

Une excuse qui cachait quoi, selon toi ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les références.   Dim 27 Mai 2007 - 18:44

Je ne pourrais répondre à cette question. Les souvenirs sont les plus mauvaises preuves qui soient.
Un peu de manque de certitudes, sans aucun doute?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les références.   Lun 28 Mai 2007 - 19:33

Retenir les noms des grands phulosophes, des grands sages, des grands prophètes permet aux gens peu évolués de les idolatrer au lieu de suivre leurs enseignements.

C'est tellement plus facile de regarder le doigt que de lever les yeux vers la lune qu'il désigne.

Contentez-vous de réciter le nom d'un Bouddha et vous atteindrez son paradis.

Contentez-vous de croire en jésus et vous irez au paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: Les références.   Lun 28 Mai 2007 - 20:36

Oui bien sur, et lorsqu'on cite du Niel Bohr, de l'Einstein, du Newton, cela fait qu'on est des cancres et qu'on se prend pour des prodigieux génies scientifiques.
Lorsqu'on cite un philosophe, c'est qu'on est un idiot et qu'on ne connait rien.
Lorsqu'on cite un autre litteraire, c'est qu'on manque de culture.
Lorsqu'on cite un personnage religieux ou spirituel, ça fait de nous des esclaves ideologiques.

Non mais je crois rêver...

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Les références.   Lun 28 Mai 2007 - 20:50

Tout excès est mauvais, mais condamner une attitude en pointant sa version excessive est tout aussi mauvais.

Pour ma part, quiand je cite un nom, c'est souvent pour dire "Je ne peux pas développer tout le sujet ici, mais voici un mot-clé qui vous permettra d'approfondir le sujet par vous-mêmes". Parfois, c'est par simple reconnaissance esthétique : une belle phrase mérite qu'on mentionne son auteur, tout comme un joli morceau de musique s'accompagne de son compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les références.   Mar 29 Mai 2007 - 4:27

Je ne parlais certainement pas de vous, Disciple et Grosratnoir, qui me paraissent (on est jamais sur de rien) très cultivés, et suffisamment intelligents pour comprendre ce que vous lisez.
Vos interventions par contre m'ont fait réfléchir sur mon propre comportement.
Mes propos allaient dans ce sens, non contre vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les références.   Mar 29 Mai 2007 - 16:03

On peut tout aussi bien citer une personne que l'on comprend qu'une personne qu'on ne comprend pas.
Tout comme on peut exposer dans sa bibliothèque aussi bien des livres qu'on a lu que des livres qu'on n'a jamais ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les références.   Mar 29 Mai 2007 - 17:06

Mais on ne les comprend pas, par rapport à quoi?
Lorsqu'il s'agit de mathématique, ou d'une quelconque science bien bornée, (arbitrairement souvent), en effet. Soit on comprend, soit on ne comprend pas, ou mal.
Mais les livres faisant appel à la spiritualité, ou à la philosophie, ou même à la psychologie peuvent être "compris" différemment, et cela sans qu'il y ait une compréhension majeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les références.   Mar 29 Mai 2007 - 17:31

Atil, s'il fallait comprendre tout Kierkegaard pour le citer, je gage que 99% des gens qui le citent seraient hors-la-loi .....

humm...

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les références.   Mer 30 Mai 2007 - 5:34

N'est-ce pas être un fumiste que de citer un auteur qu'on ne comprend pas ?

A ce propos, le grand Tili-Tzeu disait "kwang shih, kwang ma. Shih wei fa tsou !"

Je ne sais pas ce que ca veut dire mais ca impressionne vachement les gens de faire une citation en chinois rires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les références.   Mer 30 Mai 2007 - 10:17

kwang shih, kwang ma. Shih wei fa tsou !

La traduction littérale est:
Chie dur, chie mou, mais chie dans le trou.

Tili_Tzeu avait une grande expérience de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les références.   Mer 30 Mai 2007 - 20:37

C'est ton sujet, Tao, tu en fais ce que tu veux chinois (j'adore la pertinence du code de ce smilley)

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les références.   Jeu 31 Mai 2007 - 4:18

C'est quoi le code?

Pour le sujet, je ne vois plus trop quoi ajouter. La citation d'Atil est très ... explicite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taoteblog.over-blog.com/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les références.   Jeu 31 Mai 2007 - 12:37

Le code est ce que tu tapes au clavier pour avoir un smilley, sans avoir besoin de le chercher dans la liste pour cliquer dessus. Ici ce sera : chi pour chinois mais sans l'espace entre : et chi



_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les références.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les références.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: