Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jardins de Babylone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diodore de Sicile

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Jardins de Babylone   Jeu 10 Avr 2008 - 11:00

Babylone est un des sites les plus importants de l'Irak actuel.

http://www.les-7-merveilles.fr/photos/jardins/jardins_babylone2.jpg

Hammourabi lui fit connaitre son premier apogée au cours du 18e siècle avant JC en placant une grande partie de la Mésopotamie sous sa domination.

Sennacherib, roi d'Assyrie, se vanta de l'avoir complétement rasée en 689 avant JC.
A la chute de l'empire Assyrien en 612 avant JC, Babylone retrouva de son prestige et de son influence (politique et culturelle j'entend parler).

Nabuchodonosor II fit selon la légende construire les jardins suspendus pour remédier à la mélancolie de son épouse Amytis qui avait la nostalgie de sa vallée de Médie.

Selon vous, est ce par grandeur d'ame ou est ce pour le prestige de son règne que Nabuchodonosor II fit construire cette merveille ?

N'y a t'il pas une raison subversive à la construction de ces jardins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jardins de Babylone   Jeu 10 Avr 2008 - 14:55

Il fit certainement d'une pierre deux coups : plaire à son épouse et surtout montrer sa puissance de réaction après le passage ravageur de Sennacherib.

Quand à une réaction subversive ... je vois mal laquelle étant donné qu'il était lui, au pouvoir ....
.... à moins que cela soit dans un but religieux, du style amoindrir le dieu d'avant pour y mettre le sien à la place. On sait que chaque ville avait son dieu qui était d'autant plus connu que la ville était puissante.... Mais bon, si c'est ça, cela reste dans un but de puissance personnelle ...

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diodore de Sicile

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Jardins de Babylone   Jeu 10 Avr 2008 - 18:42

Le gouvernement de Nabuchodonosor II (605-562) correspond à l'apogée de l'Empire babylonien, après l'effondrement de l'Empire assyrien.

C'est le père de Nabuchodonosor, Nabopolassar, qui s'était révolté contre les Assyriens, avait pris, de concert avec les Mèdes, leur capitale, Ninive (612), et soumis l'essentiel de la Mésopotamie. Le fils continua sur cette lancée en conquérant la Syrie et la Palestine, entreprise dont l'épisode le plus connu reste la prise de Jérusalem (587). Il y parvint en refoulant les Égyptiens, seuls adversaires à sa mesure, qui avaient des ambitions traditionnelles dans la région. Cette mainmise sur le Proche-Orient ne s'accompagna d'aucune réforme administrative et Nabuchodonosor le géra selon les méthodes de ses prédécesseurs, laissant une large autonomie aux gouverneurs et aux princes vassaux.

Autant et plus que la guerre, le devoir d'un roi babylonien était d'honorer les dieux et de restaurer les temples, car il se situait au contact du monde religieux et du monde profane. Dans ses textes, Nabuchodonosor se vante de ses constructions, essentiellement religieuses, alors qu'il se montre discret sur ses expéditions militaires. Favoriser les temples était une façon de gouverner l'Empire, puisqu'ils étaient des centres de gestion des hommes et des richesses. A Babylone, l'action la plus spectaculaire tint dans l'édification d'une nouvelle enceinte, scandée par des portes monumentales, telle la porte d'Ishtar, recouverte de briques à glaçure bleues et jaunes, dont on peut voir la reconstitution au Musée archéologique de Berlin. Rien ne reste en revanche des fameux "jardins suspendus", qui se bornaient à être des jardinières placées sur des terrasses, s'ils ont jamais existé....

Ce mode de gouvernement n'avait rien que de très traditionnel et cette fidélité au passé apparaît de même dans l'adoption d'un style archaïsant pour le style de l'écriture cunéiforme. Pourtant, l'Empire babylonien avait besoin pour durer de réformes de structure et cet "inachèvement" de l'oeuvre de Nabuchodonosor explique que l'ouvrage ne se clôt pas sur sa mort mais étudie les règnes de ses successeurs immédiats, ce qui est une façon de dresser un bilan du règne. Cette dialectique entre le passé et l'avenir fait le coeur de la troisième partie, "A la recherche d'un monde nouveau". Son quatrième successeur, Nabonide (556-539), tenta en effet une réforme religieuse qui assurait la suprématie du dieu-lune, Sin, sur les autres divinités. C'était sans doute une façon de renforcer l'unité d'un Empire très fragile mais elle n'eut pas le temps de faire sentir ses effets et Nabonide se révéla impuissant face à l'offensive du roi perse Cyrus, qui prit Babylone et mit fin à l'Empire babylonien (539).


D'apres ces extraits, on peut dire que sa puissance personnelle ainsi qu'un sens prononcé pour la religion etaient bel et bien recherché en sommes !

Mais je me pose la question de savoir selon vous en quoi Nabuchodonosor II fut il un bon souverain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeMars

avatar

Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Jardins de Babylone   Ven 11 Avr 2008 - 0:02

Quelles qualités faut-il avoir selon toi pour être un bon souverain?

Selon moi, un bon souverain se soucie du bien-être de ses sujets. Il faudrait demander aux juifs ce qu'ils en pensent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diodore de Sicile

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Jardins de Babylone   Ven 11 Avr 2008 - 17:25

developpe un peu ta réponse veux tu stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jardins de Babylone   Ven 11 Avr 2008 - 18:37

Allons-y pour une petite réponse à la cébé ( qui n'y connaît rien).
Si Nabuchodonosor fut un bon souverain, c'est aussi parce qu'il fit plus pour le royaume que pour lui personnellement. J'en veux pour preuve que si lui est encore connu, son royaume aussi ....
... je sais, c'est mince, mais que reste-t-il vraiment de lui personnellement ? ... pas grand chose! ... On le connait de nom, surtout par le fameux opéra de Verdi, Nabucco. Mais peut-on croire à ce portrait ? ... il est aussi mentionné dans la Bible où il apparaît comme un souverain dur mais juste. (cf : http://www.biblia-cerf.com/BJ/dn3.html)
Un nabuchodonosor est aussi une bouteille de très grande capacité Wink
... c'était donc un souverain buvable rires

Et toi, Diodore de Sicile, qu'as-tu à nous apprendre de Nabuchodonosor et de ces jardins suspendus ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diodore de Sicile

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Jardins de Babylone   Ven 11 Avr 2008 - 19:29

Oula, bien allons y fou

Les constructions de Nabuchodonosor:

Babylone connait en effet de grand remaniements sous Nabuchodonosor: les murailles ainsi qu'une dizaine de temples sont restaurés, notamment le célèbre Esagil, dédié à Marduk, et l'Etemenanki, la ziggurat que l'on présenta comme la tour de Babel. Le palais royal fit lui aussi l'objet d'alénagements, et c'est dans la partie nord est de ce palais qu'un archéologue allemand retrouva les vestiges de ce que l'on a longtemps considéré comme les jardins suspendus de Babylone.

Il s'agit d'un ensemble de quatorze salles longeant de part et d'autre un long couloir et agrélentées, à l'est et au sud, d'une série de salles plus petites. Selon l'archéologue, cette construction voutée aurait pu supporter un toit en terrasse, emplacement idéal pour les somptueux jardins que Nabuchodonosor avait imaginés.

Si cette identification est aujourd'hui contestée, elle n'en reste pas moins en accord avec les decriptions des jardins suspendus qui nous sont parvenues ...




Marduk : Dieu de la ville de Babylone, fils d'Enki-Ea, le dieu de la Sagesse. A l'origine il était un dieu agraire secondaire, mais plus tard il deviendra principal du panthéon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diodore de Sicile

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Jardins de Babylone   Ven 11 Avr 2008 - 19:44

Philon de Byzance disait :

" Ce que l'on appelle Jardin suspendu, ayant ses plantations au dessus de la terre, est cultivé dans les airs, recouvrant la terre du haut par les racines des arbres. En effet, des colonnes de pierre le supportent et tout le lieu souterrain est occupé par des colonnes taillées...
La terre arable est au dessus de la tete de ceyx qui marchent sous les colonnades, tandis que l'on marche en surface supérieure comme sur un lieu à sol profond....
L'oeuvre est voluptueuse qui commet cette violence de suspendre les travaux de l'agriculture au dessu de la tete des spectateurs"

Flavius Josèphe disait:

" Dans ce palais, Nabuchodonosor fit élever de hautes terrasses de pierres, leur donna l'aspect de véritables montagnes, puis les cultiva en y plantant des arbres de toute espèce et installa ce ue l'on appelle le parc suspendu"

Diodore de Sicile disait :

" recouverts de roseaux, d'asphalte, de briques, de plomb et d'une masse de terre suffisante pour recevoir les racines des plus grands arbres"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeMars

avatar

Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Jardins de Babylone   Lun 21 Avr 2008 - 23:12

En ces temps, le souverain faisait aussi office de grand-prêtre. Il est donc normal qu'il construise des temples qui la plupart du temps servait à empiler les trésors de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jardins de Babylone   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jardins de Babylone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Jardins suspendus de Babylone étaient-ils à Babylone?
» Les mythiques jardins suspendus de Babylone auraient bien existé… mais ailleurs
» LE NOTRE, architecte des jardins
» Babylone était Jérusalem
» Babel , babylone ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Art :: Autres Arts-
Sauter vers: