Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le rêve, rien d'autre qu'une hypothèse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
citoyen du monde



Nombre de messages : 378
Age : 43
Localisation : dans mon tonneau
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Le rêve, rien d'autre qu'une hypothèse ?   Mar 22 Juil 2008 - 21:34

Puisque nous ne le connaissons jamais que par le souvenir que nous en gardons, alors le rêve est une hypothèse, nous apprend le poète Paul Valéry. Mais ce souvenir est nécessairement une fabrication.

Qui peut dire que les rêves, comme les souvenirs de ces rêves, sont bien réels ?

Voyageons-nous réellement dans des éthers supérieurs ou au réveil avons-nous l'illusion d'avoir rêvé ? Créons-nous nous-mêmes nos propres rêves ?

Peu de gens se souviennent de leurs rêves. Quant aux autres, ils inventent les leurs.

Que se passe t-il réellement quand nous dormons ? Où va notre esprit ? Pourquoi, dès notre réveil, avons-nous parfois la tête "lourde" ?

Où les rêves n'existent pas, comme le dit le poète et tout cela n'est que pur fantasme de notre imagination ou nos rêves ne sont que les images et les visions d'autres mondes vers lequel notre esprit a voyagé, l'espace d'une nuit.

Tout est possible à imaginer. Et nul ne connait de quoi est fait l'être humain. Et si nous étions, au fond, qu'une "machine" à rêver ? Notre corps ne serait alors qu'une coquille négligeable, une enveloppe vide où vit notre âme. Une âme qui s'echappe la nuit pour rejoindre un ailleurs dont on a pas conscience.

Oui, peut-être que chaque nuit, nous faisons tous l'expérience de la mort...

A méditer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Sylvania



Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Le rêve, rien d'autre qu'une hypothèse ?   Sam 30 Avr 2011 - 0:39

Salut
Un rêve ça ne s'invente pas (c'est mon avis évidemment par contre je n'ai aucune preuve de ce que j'affirme)
Nous en tant qu'individu conscient durant nos veilles n'avons aucune idée de l'être que nous sommes en totalité.
Imaginez que vous soyez (pas besoin de le faire quand même) completement alcoolisé en train de conduire une voiture puis arrive l'accident vous vous réveillez sur un lit d'hopital et la police vous montre des photos sur la course poursuite ratée que vous avez eu avec eux.
Vous ne vous en rappelez pas mais les photos sont là.
Notre vie consciente ressemble à ces quelques photos mais l'être qui nous constitue possède le film en totalité.
Nos rêves sont un aperçu supplémentaire qui nous donnent quelques fois (sauf deux cas exceptionnel sur lequel je reviendrai peut être un jour) lorsqu 'on s'en rappelle une idée de ce que les individus qui existent par notre être peuvent vivre.
Nous ne sommes que l'un d'eux mais plus proche d'eux que quelconque de notre entourage.
De plus aucuns d'eux nous les rencontrerons dans notre vie car en fait ils sont nous mais ailleurs.
Par contre et pour apporter un peu d'humour voici une petite histoire que j'ai contruite pour paraphraser en trichant largement sur mon propos:

Je vais m'endormir ...et effectivement quand je me réveille le lendemain je sait que j'ai dormi et en plus je me rappelle d'un de mes rêves.

l'action de ce rêve à duré un certain temps (attention à la nuance)par contre je sais que si en me couchant il était environ 23heures et qu'en me réveillant il était 6heures tu conviendra avec moi que mon rêve (et c'est là nuance) a duré
moins que 7heures dans mon monde physique.

mais voici (car je ne te l'ai pas dit ) ce que racontait mon rêve:
Une amie viens me voir chez moi (je regarde ma montre il était 16heures).On a discuté d'un certain nombre de choses
Elle avait des problemes d'argent.Je lui fit la promesse de faire quelque chose pour elle,mais à l'évidence je n'en avait pas sur moi.Ensuite elle sortit et moi je me couchait en jetant un oeil sur ma montre et il était 16heures25
puis je me réveillais et cette fois-ci il était 17heures et je me rappellais de mon rêve:
Dans ce dernier "sous-rêve" on peut dire, je marche dans la rue -sans aucun souvenir d'où est-ce que je venais et je rencontre un ami. je lui emprunte de l'argent puis continuant mon chemin voilà que je rencontre mon amie précédemment citée, je lui donne l'argent dont je dispose

et à ce moment là je me reveille de ce "sous-rêve" et je vois mon amie qui me remercie en me rendant mon argent(je comprend pas trop mais bon...)

et à ce moment là je me reveille pour de bon il est 6heures la journée se passe
je suis embêté car je dois de l'argent à un copain (en fait celui qui m'avait prété de l'argent dans mon "sous-rêve") et voilà que je rencontre mon amie qui accepte de me prêter de l'argent pour que je puisse rembourser mon copain.

Sylvania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil



Nombre de messages : 6108
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le rêve, rien d'autre qu'une hypothèse ?   Sam 30 Avr 2011 - 9:28

citoyen du monde a écrit:
Puisque nous ne le connaissons jamais que par le souvenir que nous en gardons, alors le rêve est une hypothèse, nous apprend le poète Paul Valéry. Mais ce souvenir est nécessairement une fabrication.

Qui peut dire que les rêves, comme les souvenirs de ces rêves, sont bien réels ?

Il en est de même pour tous nos souvenirs de la "vie réelle".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Naaran



Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Perdu... dans ses pensées....
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Le rêve, rien d'autre qu'une hypothèse ?   Mar 3 Mai 2011 - 22:30

J'aime bien ta fin Citoyen du monde, sur le fait expérimenter la mort par le rêve, je l'aime parce que le rêve est décrit comme un apprentissage par les neurologues, et que l'un de ces enseignement serait la confrontation a la mort, afin de pouvoir peut être l'accepter.
Mais ce que j'aime surtout c'est que le rêve a suscité, suscite et suscitera encore l'imaginaire de l'Homme pendant longtemps, ainsi essaye t on de comprendre l'imaginaire par l'imaginaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleuthère



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Le rêve, rien d'autre qu'une hypothèse ?   Dim 18 Nov 2012 - 11:07

Citoyen du monde propose l'idée que le rêve permettrait d'expérimenter la mort. Pourquoi pas?

Je propose une autre idée basée sur des expériences vécues qui ne font pas bien sûr force de loi et qui n'engage que moi: et si nos rêves nous permettaient de construire du sens pour notre vie éveillée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rêve, rien d'autre qu'une hypothèse ?   Aujourd'hui à 10:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rêve, rien d'autre qu'une hypothèse ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le temps...
» ngc3359 .. et rien d'autre à côté ?
» "On n’a rien d’autre à offrir aux policiers et aux gendarmes, alors on leur donne des médailles"
» 2013: le 01/08 à 10h15 - n est rien vu autre que sur une photoUn phénomène ovni surprenant - cayeux sur mer 80 - Somme (dép.80)
» "Le DRagon Rouge n'est rien d'autre que le Communisme athée," nous révèle la Vierge Marie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Croyances-
Sauter vers: