Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Apprécier sa situation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 3:09

Pour apprécier sa situation, il est nécessaire de se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 7:49

Sauf si notre situation n'est pas évolutive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 15:52

Atil a écrit:
Sauf si notre situation n'est pas évolutive.

Même si elle ne l'est pas, il faut jeter un oeil autour de soi, derrière soi, sous ses pieds, pour comparer deux moments. Sinon tu ne peux pas apprécier (au sens large) ta situation.
Revenir en haut Aller en bas
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 19:15

Celui qui nait homme restera humain toute sa vie.
L'état humain est donc un état non évolutif.
Et regarder le temps qui passe n'apportera pas de nouvelles informations la-dessus.

Et si je regarde à coté, pour me comparer aux autres, ca ne m'apportera pas d'informations non plus : Il n'y a pas d'hommes plus humains que d'autres.

Bien entendu, c'est différent pour les états évolutifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Ex-Nihilo



Nombre de messages : 104
Age : 30
Localisation : Le néant.
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 19:59

Atil a écrit:
Celui qui nait homme restera humain toute sa vie.
L'état humain est donc un état non évolutif.
Et regarder le temps qui passe n'apportera pas de nouvelles informations la-dessus.
Et si je regarde à coté, pour me comparer aux autres, ca ne m'apportera pas d'informations non plus : Il n'y a pas d'hommes plus humains que d'autres.

Bien entendu, c'est différent pour les états évolutifs.

Ce sont quand même des bêtises plus grosses que vous que vous affirmez là... Il existe toujours un moment où l'homme perd son état humain donc il s'agit bien d'un état évolutif.

Le progrès suit sa marche, nous apporte des réponses et ouvre de nouvelles voies... Il est déraisonnable de nier le progrès technique ou scientifique.

"lI n'y a pas d'hommes plus humains que d'autres." C'est une tautologie qui ne prouve rien. Les hommes sont pleins de différences liés à leur vécu ou à leur nature, c'est un fait indéniable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-synthese-du-spam.over-blog.net/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 20:26

Ex-Nihilo a écrit:
Il existe toujours un moment où l'homme perd son état humain donc il s'agit bien d'un état évolutif.

Quand ca ? Quand on meurt ?
Je n'ai jamais vu un mort se retourner pour examiner son passé.
Et si l'au-dela existe et qu'il y est possible d'y examiner son passé, alors c'est qu'on reste bien un être humain dans l'au-dela.




Ex-Nihilo a écrit:
"lI n'y a pas d'hommes plus humains que d'autres." C'est une tautologie qui ne prouve rien. Les hommes sont pleins de différences liés à leur vécu ou à leur nature, c'est un fait indéniable.

je ne parle pas de ces différences; je parle juste d'être un humain.
Soit on l'est, soit on ne l'est pas.
J'aurais pu également parler d'être un homme ou d'être une femme (au point de vue génétique).
Si je nais avec un profil génétique XY, il en sera ainsi toute ma vie : Ce profil ne changera pas. Donc il existe des données non évolutives.
(Evidemment les gènes aussi évoluent ... mais pas à l'échelle d'une vie humaine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 20:55

Tu n'as jamais chemine,

marche le long d'un chemin,

pris le train, le bus, la voiture, le velo.
Revenir en haut Aller en bas
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 21:02

J'ai cheminé , et en cheminant des choses ont changé en moi ...

... et d'autres n'ont pas changé : Homme XY je suis né et homme XY je resterai.


Ce que nous sommes vraiment, tout au fond de nous, c'est la chose qui reste immuable sans jamais changer.
C'est ce que cherchent certains mystiques : notre essence immuables.
Par contre d'autres (dans le bouddhisme) pensent qu'il n'y a pas de moi ultime immuable : ils estiment que nous ne sommes qu'un flux changeant et instable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 21:05

ils pensent plutot qu'il y a un nous immuable, je dirais.
Revenir en haut Aller en bas
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 21:34

Et ben tu dis faux.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Nihilo



Nombre de messages : 104
Age : 30
Localisation : Le néant.
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 22:27

Atil a écrit:
Quand ca ? Quand on meurt ?
Je n'ai jamais vu un mort se retourner pour examiner son passé.
Et si l'au-dela existe et qu'il y est possible d'y examiner son passé, alors c'est qu'on reste bien un être humain dans l'au-dela.

Ca ne prouve toujours rien, un humain peut très bien se projeter dans l'avenir et pressentir une "évolution malencontreuse" de son état humain. Cela demeure toujours dans le cadre de l"appréciation de sa situation".


Citation :

je ne parle pas de ces différences; je parle juste d'être un humain.
Soit on l'est, soit on ne l'est pas.
J'aurais pu également parler d'être un homme ou d'être une femme (au point de vue génétique).
Si je nais avec un profil génétique XY, il en sera ainsi toute ma vie : Ce profil ne changera pas. Donc il existe des données non évolutives.
(Evidemment les gènes aussi évoluent ... mais pas à l'échelle d'une vie humaine).

Votre second exemple est toujours aussi mal choisi.

Le code génétique dégénère, change et donc évolue, même ponctuellement. Cela provoque souvent des cancers localisés, certes mais il mute constamment et l'organisme est fait de façon à limiter la casse.

De plus, génétiquement parlant, je peux naître avec XY et malgré tout porté un enfant dans mon utérus puis ensuite prendre un traitement qui fera de moi un XY pleinement exprimé. Enfin dans un futur lointain, il n'est pas dit qu'on ne puisse pas opérer des changements sur l'adn de toutes nos cellules via des nanomachines.


Edit:
Citation :
... et d'autres n'ont pas changé : Homme XY je suis né et homme XY je resterai.

Le problème est peut-être là. Vous avez expérimenté une vérité personnelle et vous vous êtes empressé de la généraliser. Il faut vous montrer plus critique, Atil. L'empirisme ne fait pas tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-synthese-du-spam.over-blog.net/
Marie-Danielle

avatar

Nombre de messages : 238
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Jeu 15 Jan 2009 - 22:43

Angelo a écrit:
Pour apprécier sa situation, il est nécessaire de se retourner.


Non, il n'est pas nécessaire de se retourner de son plein gré parce que la vie se charge assez régulièrement de nous arrêter et que nous le voulions ou non, nous apprécions alors la situation. Un exemple simpliste : je perds mes clés de maison et je n'ai pas les doubles en ma possession. Est-ce que je n'apprécie pas la situation à cet instant même ? Mais par une étrange coïncidence , je n'avais pas fermé à clé la porte de ma maison : une autre appréciation de la situation....(fait vécu il y a quelques jours)

Mais d'autres exemples plus sérieux démontrent qu'il n'est pas nécessaire de se retourner pour apprécier une situation : la maladie, la perte d'un emploi, d'un ami ou d'un membre de sa famille, etc.

Cependant, je dirai qu'il est bon de se retourner sans qu'aucun événement personnel ne nous y oblige. Personnellement, j'aime ça, juste pour le plaisir de comparer, d'analyser, de réfléchir , de modifier ma trajectoire de mon plein gré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Ven 16 Jan 2009 - 7:58

Ex-Nihilo a écrit:
Ca ne prouve toujours rien, un humain peut très bien se projeter dans l'avenir et pressentir une "évolution malencontreuse" de son état humain. Cela demeure toujours dans le cadre de l"appréciation de sa situation".

C'est quoi une nature humaine malencontreusement évoluée ?
ca laisse entendre qu'il y a des humains (ou des umanités) sopérieures et d'autres qui sont inférieures. ca justifierait les croyances racistes.
Un humain peut être + ou - intelligent, + ou - fort, + ou - rapide, + ou - beau, etc ... mais il reste un humain.



Citation :
Le code génétique dégénère, change et donc évolue, même ponctuellement. Cela provoque souvent des cancers localisés, certes mais il mute constamment et l'organisme est fait de façon à limiter la casse.

Le cancer, en effet, restera localisé. Si je nais XY je resterai XY.
Et que je sois un homme sans cancer ou un homme avec le cancer, ca ne changera rien au fait que je suis un homme. Homme XY je suis, homme XY je resterai.

C'est encore plus flagrant avec ma conscience : Si je me souviens de moi enfant, je constate que je me sentais déja "moi". Rien n'a changé depuis dans cette sensation.
J'ai accumulé des souvenirs et des connaissances, mes gouts ont changé ... mais je reste "moi".



Citation :
De plus, génétiquement parlant, je peux naître avec XY et malgré tout porté un enfant dans mon utérus puis ensuite prendre un traitement qui fera de moi un XY pleinement exprimé.

Si le chromosome Y est complet alors , en tant que XY, je serai un homme, et donc sans utérus.




Citation :
Enfin dans un futur lointain, il n'est pas dit qu'on ne puisse pas opérer des changements sur l'adn de toutes nos cellules via des nanomachines.

Mais ce sera difficile de modifier l'adn de chacune de nos milliards de cellules.
Ou alors il faudra opérer dés la conception.




Citation :
Le problème est peut-être là. Vous avez expérimenté une vérité personnelle et vous vous êtes empressé de la généraliser. Il faut vous montrer plus critique, Atil. L'empirisme ne fait pas tout.

Il n'y a aucun problème de généralisation : J'ai bien dit qu'il existait des choses évolutives et des choses son évolutives.

C'est comme un carré : Un carré peut grandir ou rapetisser mais il restera un carré.
Si un de ses coté seulement grandit (ou s'il en perd un), alors il cessera d'être un carré.
Son essence de "carré" est non-évolutive : soit il est un carré, soit il ne l'est pas. Il n'y a que deux états possibles, donc il ne peut pas devenir un "meilleur carré" ou un "carré moins parfait". Il n'y a qu'une seule façon d'être un carré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Ex-Nihilo



Nombre de messages : 104
Age : 30
Localisation : Le néant.
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Ven 16 Jan 2009 - 10:07

Citation :
C'est quoi une nature humaine malencontreusement évoluée ?

Je parlais toujours de la mort... Sans parler de racisme (ça n'a pas de sens le racisme, ça se focalise seulement sur la notion de race pour établir une hiérarchie), il existe bien un phénomène d'"émergence de l'élite" qui prend en compte le vécu ou l'éducation. (On peut avoir un QI très élevé mais cela ne signifie pas qu'on pourrra devenir président de la république... question de motivation)

Citation :
Si le chromosome Y est complet alors , en tant que XY, je serai un homme, et donc sans utérus.

Il suffit d'une petite anomalie de codage sur les hormones masculines pour que je reste une femme.

Citation :
Il n'y a aucun problème de généralisation : J'ai bien dit qu'il existait des choses évolutives et des choses son évolutives.

Et moi je vous réponds que tout chose est évolutive, qu'il existe la potentialité d'évolution.

D'ailleurs dans la sphère matérielle, tout évolue que ce soit par érosion ou désintégration naturelle ou d'un bon coup de burin. Les notions aussi évoluent. Si j'ai l'image du carré et que je comprends qu'il n'a pas seulement des côté égaux mais aussi des angles droits, cela change ma notion du carré en l'enrichissant. Il y a ici aussi évolution ; la notion du carré a évolué depuis que l'objet a été défini. La définition de l'objet peut-elle changer, également ? Bien sûr! En mathématique, la notion du carré ne fait plus seulement référence à la géométrie mais désigne une opération algèbrique. Toujours évolution...

Edit : tiens je vais dire une bêtise et affirmer qu'un rectangle est toujours plus "carré" qu'un cercle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-synthese-du-spam.over-blog.net/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Ven 16 Jan 2009 - 11:47

Ex-Nihilo a écrit:
Je parlais toujours de la mort...

Dans le cas de la mort, nos caractéristiques ne sont pas modifiées. Elles disparaissent carément. Tout comme le carré dont on enlève un côté : il cesse d'être un carré.
Cela dit, s'il existe une vie post-mortem, alors certaines de nos caractéristiques continuent d'exister. Et rien ne dit qu'elles soient modifiées.



Citation :
il existe bien un phénomène d'"émergence de l'élite" qui prend en compte le vécu ou l'éducation. (On peut avoir un QI très élevé mais cela ne signifie pas qu'on pourrra devenir président de la république... question de motivation)

Trouver qu'un être est supérieur à cause de ce qu'il a appris ou de ce qu'il a fait, n'est pas du racisme.
Mais le trouver supérieur de par son essence est du racisme.




Citation :
Il suffit d'une petite anomalie de codage sur les hormones masculines pour que je reste une femme.

Donc cet homme n'est pas un vrai XY : son chromosome Y est incomplet, il lui manque un gène.



Citation :
Et moi je vous réponds que tout chose est évolutive, qu'il existe la potentialité d'évolution.

Un carré n'évolue pas : il est un carré ou il n'est pas un carré.
Le fait de changer de taille ou de couleur ne change rien à sa "carréicité" (le fait d'être carré).



Citation :
D'ailleurs dans la sphère matérielle, tout évolue que ce soit par érosion ou désintégration naturelle ou d'un bon coup de burin.

Ce qui peut évoluer ce sont les objets composés. car les molécules ou les atomes peuvent changer de configuration. mais une particule elle-même peut-elle évoluer si on considère qu'elle n'est pas divisable ?
Et une chose non matérielle, ou une chose dont on ne peut pas toucher à ses composants sans la détruire, ... est-ce que ca peut évoluer ?


Citation :
Les notions aussi évoluent. Si j'ai l'image du carré et que je comprends qu'il n'a pas seulement des côté égaux mais aussi des angles droits, cela change ma notion du carré en l'enrichissant. Il y a ici aussi évolution ; la notion du carré a évolué depuis que l'objet a été défini.

La notion change ... mais le carré lui-même ne change pas.
Soit on parle de la notion, soit on parle du carré lui-même.
Une notion peut changer.
Un carré ne peut pas changer.
Ou du moins ce qui fait qu'il est un carré ne peut pas changer sans qu'il cesse immédiatement d'exister en tant que carré.




Citation :
tiens je vais dire une bêtise et affirmer qu'un rectangle est toujours plus "carré" qu'un cercle mais moins "carré" qu'un losange.

Un meileur exemple serait de dire qu'un restangle peu allongé est plus proche du carré qu'un rectangle trés allongé.
...
En fait on peut étirer un rectangle autant qu'on veut : il sera toujours un rectangle.
Par contre on ne peut pas le faire avec un carré : un carré étiré n'est plus un carré mais un rectangle.
Un rectangle peut donc évoluer mais pas un carré. Car il y a une seule facon d'être un carré alors qu'il y a une infinité de façons d'être un rectangle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Ven 16 Jan 2009 - 13:36

Un carré est un rectangle rires

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Danielle

avatar

Nombre de messages : 238
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Ven 16 Jan 2009 - 13:38

Pour apprécier une situation, il est bon de se retourner comme je le fais aujourd'hui. J'apprécie ma situation suffisamment pour préférer quitter un milieu dans lequel j'aurais peut-être pu participer si j'en avais connu le langage. Il y a plusieurs façons de parler philosophiquement ; celle que j'ai apprise est toute simple et je la conserve encore aujourd'hui. Elle est si simple que tous peuvent la comprendre. La philosophie que je connais est celle qui se penche sur les réalités du monde ; celle qui essaie de voir ce qui pourrait être changé pour que cette planète devienne plus humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Ven 16 Jan 2009 - 19:38

cébé a écrit:
Un carré est un rectangle rires

Je dirais plutôt qu'un carré est une forme particulière de rectangle.

... Ou plutôt non : Un rectangle doit avoir un grand côté et un petit côté, donc le carré ne fait pas partie de la famille des rectangles au sens strict.
Si on change les cotés d'un rectangle pour qu'ils soient tous égaux, il cesse d'être un rectangle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   Ven 16 Jan 2009 - 19:43

Spirituellement, se comparer aux autres ou à ce qu'on était dans le passé est risqué.

Se comparer aux autres c'est risquer l'envie. C'est risquer aussi de perdre son originalité et de virer au panurgisme.

Se comparer à son passé c'est se tourner vers le monde extérieur au lieu de se concentrer sur la "divinité" qu'on porte à l'intérieur de soi (si du moins on en croit les mystiques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprécier sa situation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprécier sa situation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chansons qui vous font apprécier une langue
» Faut-il être cultivé pour apprécier l'art ?
» Opposition radicale qui existe entre le catholicisme et le maçonnisme, dans la façon d'apprécier l'art.
» Petit cadeau, texte jeunesse sur la lecture
» La solitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: