Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Parler moi du Canada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
horus quasar



Nombre de messages : 254
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Parler moi du Canada   Mer 27 Mai 2009 - 11:58

J'aimerai mieux connaitre ce pays et son systeme,quelqun peut il m'éclairer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Mer 27 Mai 2009 - 16:52

Y a-t-il un Canadien dans cet avion ? Wink

.... Ce que je sais, cher horus, c'est que ceux qui pourraient répondre "oui moi! " sont Québecois puisque francophones ..... à ne pas confondre hockey

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horus quasar



Nombre de messages : 254
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Mer 27 Mai 2009 - 19:05

tu vois deja tu m'as appris quelque chose maman!
Ca te déranges pas si je t'appelles maman en public?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Mer 27 Mai 2009 - 20:18

oui .. c'est déjà réservé tire_langue

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horus quasar



Nombre de messages : 254
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Mer 27 Mai 2009 - 21:22

tu veus devenir ma maman?ptdr
t'as des $? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Came



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Ven 25 Fév 2011 - 23:42

Le Canada : une confédération regroupant une pluralité de nations fondatrices.

Ma nation a d’abord été canadienne pour ensuite devenir canadienne-française et ensuite québécoise. Cette transformation est le produit d’une redéfinition constante des enjeux fondamentaux consistant à mettre en place une identité commune, le résultat d’une absence souveraine infondée : une identité confuse et malléable. La crise identitaire qui caractérise le Québec révèle l’incertitude de son destin.

6,6 millions de francophones pour 338 millions d’anglophones en Amérique

Les francophones représentent 1,9% de la population de l’Amérique du Nord. Bien que nous ayons été les premiers à coloniser et à explorer l’Amérique du Nord, aujourd’hui il ne nous reste qu’un Québec exposé au aléas des migrations.

L’insécurité qui nous caractérise semble pleinement justifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horus quasar



Nombre de messages : 254
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Dim 27 Fév 2011 - 0:05

Merci pour ta réponse Came, heureux de connaitre ce côté de l'histoire de Québec,

J'aimerai connaitre la situation financière historique et actuelle de ce pays car je crois qu'elle est asser particulière ,merci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Came



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Dim 27 Fév 2011 - 3:09

En passant, l’histoire de Québec, c’est l’histoire de la ville de Québec, la capitale provinciale, alors que l’histoire du Québec, c’est l’histoire d’une province du Canada.

Le Canada a pour capitale Ottawa, la capitale fédérale.

La province de Québec fait partie d’un ensemble regroupant dix provinces et trois territoires dans une fédération monarchique constitutionnelle : cela veut dire que nous demeurons une colonie britannique. Alors, lorsque les Québécois ont, par le passé (1980 et 1995), projeté leur indépendance, un Empire frémissait.

Lors de la Guerre d’Indépendance des États-Unis 1777-1783, deux régiments Canadiens, à cette époque nous nous appelions encore des Canadiens, ont pris les armes aux côtés de ces « Patriots » américains qui s’insurgeaient contre l’Empire.La rébellion de 1837 fut une tentative des Canadien-français pour accéder à l'indépendance. Les États-Unis d’Amérique ont réalisé leur indépendance, ce qui fait d'eux un pays et non une colonie britannique, alors que nous, nous avons échoué. Plus d’une fois, l’Empire fut ébranlé.


Économie :
« Au Québec, les principaux outils d'intervention de l'État dans l'économie relèvent de la compétence exclusive du gouvernement fédéral. C'est le cas notamment de la politique monétaire qui s'applique de façon uniforme sur l'ensemble du territoire canadien, malgré les différences de conjoncture économique entre les provinces et les régions du Canada. D'autres outils, les politiques budgétaires et fiscales entre autres, font l'objet d'un partage de compétences entre les deux ordres de gouvernement. Les actions de ces deux ordres dans ce domaine sont ainsi interdépendantes.

La politique économique québécoise se caractérise donc moins par sa complétude que par l'ampleur de son intervention dans un nombre limité de secteurs. Dans les secteurs du financement des entreprises et de l'énergie particulièrement, l'intervention de l'État québécois vise à exercer un fort effet de levier sur l'activité économique. Outre le rôle d'actionnaire qu'il joue dans le secteur de l'énergie, grâce au contrôle de l'entreprise Hydro-Québec, et les mesures réglementaires et fiscales qu'il prend pour favoriser l'investissement des entreprises, l'État québécois intervient également dans l'économie par des mesures institutionnelles permettant à la société civile de participer à la formulation des politiques publiques. Ces mesures peuvent être qualifiées de « néo-corporatistes ». Par ailleurs, l'État québécois influe sur l'activité économique par son action dans des secteurs connexes à l'économie, tels que l'éducation ou la protection sociale. »

Référence : http://www.etatquebecois.enap.ca/fr/index.aspx?sortcode=1.0.11

Explique-moi ce qui, pour toi, y a lieu de différencier l’économie de la finance sachant bien que la finance est justement l’objet de la mondialisation alors que l'économie n'est que le produit d'une intervention étatique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naaran

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Perdu... dans ses pensées....
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Mar 3 Mai 2011 - 22:39

En tant que gentil petit etudiant en géographie, tu voudrais savoir quoi : Un gros résumé ou un point en particulier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horus quasar



Nombre de messages : 254
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Mer 4 Mai 2011 - 19:48

Salut Naaran,

En fait j'aurai souhaiter en connaitre plus sur le système bancaire et l'endettement ou capitalisation de ca grand pays car j'avais entendu pas mal de chose a se sujet mais de source peu fiable...

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naaran

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Perdu... dans ses pensées....
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Mer 4 Mai 2011 - 21:29

Ok, je te fais un rapide topo que l'on pourra préciser s'il le faut:

On peut déjà commencer par une rapide présentation histoire de situer le pays: le Canada c'est la 13e puissance mondiale (PIB), le deuxième pays par sa superficie (après la Russie). C'est un état fédéral (comme les États-Unis, l'Allemagne ou nos amis suisses) depuis 1982, et il est composé de 10 provinces et 3 territoires avec chacun un premier ministre et une assemblé législative, le tout étant sous la direction du gouverneur général. Pour l'anecdote, le Canada est officiellement une monarchie constitutionnelle, donc en gros, si tu veux adopter la nationalité canadienne, tu dois prêter allégeance à la reine d'Angleterre.

D'un point de vue économique le Canada est évidemment très lié aux États-Unis, de part la géographie mais également de déférents traités que les deux pays ont signés: traité sur l'automobile, accord de libre échange ALE et l'ALENA. C'est un pays à fort potentiel en ressource naturelles (gisement: charbon, nickel, uranium dont le Canada est d'ailleurs le principal fournisseur), mais également en bois (40% de la superficie du Canada) et pétrole par exemple. Rapidement on peut citer ses performances dans la production d'avions et de métro (Bombardier), son hydroélectricité (60% de la production), son agriculture (7% du pays occupé par les rangs canadiens à l'est une forme de township à l'ouest), le tourisme (l'un des principal revenu du pays, 5eme pays le plus visité par des étrangers)...

L'endettement du Canada

Concernant plus particulièrement l'endettement du Canada, on a généralement tendance à la sous estimer. En effet on omet souvent de prendre en compte le déficit de chaque province, en ne prenant que la dette fédérale. Au final que ce soit la dette de chaque province ou la dette fédérale, c'est le même contribuable qui paye (la dette fédérale d'une part, puis la dette de sa province). Au total la dette brute du Canada (État fédéral et provinces) s'élève à 82,8% du PIB canadien. Pour donner un ordre d'idée, la France est à 84,5% de son PIB, l'Allemagne 77%, le Royaume-Uni 71%, la Grèce 114%, l'Espagne 81%, l'Italie 123%, enfin le Japon 189% (le plus élevé) et les États-Unis 83% de leur PIB.
Pour faire court, on se préoccupe de l'endettement d'un État par sa dette publique et par son déficit courant (balance courante: balance commerciale + services + transferts courants comme les dons + les revenus comme les salaires, dividendes, intérêts...). Il se peut qu'un pays ait une dette courante acceptable mais une dette publique forte (exemple de l'Italie avec 5% de dette courante et 123% de dette publique). Mais le problème vient quand les deux dettes sont élevées comme en Grèce récemment ( 12% du PIB de dette courante et 114% de dette publique). Les États Unis sont à part car même avec une dette courante de 11% et 83% de dette publique, leur dette reste gérable grâce à la confiance des marchés dans l'économie étasunienne et le dollar US.
Concernant le Canada, les finances publiques de l'ensemble des gouvernements du Canada (fédéral et provinces) sont correctes, cependant il y a eût récemment des plans de relance coûteux en plus de la récession qui ont creusé les dettes publiques. Et c'est de c'est cela qui est entre guillemet préoccupant au Canada car le gouvernement fédéral prévoit une dette accrue de 170 milliard de dollars d'ici 2015. Or, une bonne partie de ce montant proviendra d’un déficit structurel (réalisé pour des dépenses courantes, dites d’épicerie), qui sera payé par les générations à venir. Ce qui est évidemment une injustice intergénérationnelle. On constate le même problème dans les provinces. Du coup si tu veux environ 75% des canadiens vivent dans un ménage endetté où la dette moyenne est de 119 000 dollars. Donc en fait au Canada, on a un cumul de la dette publique et d'un endettement des ménages (prêts automobiles, immobiliers...).

Voilà, si tu veux des précisions sur certains point, genre l'endettement des ménages ou le système fédéral canadien, son économie... je suis dispo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horus quasar



Nombre de messages : 254
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Mer 4 Mai 2011 - 23:23

MERCI ,et merci pour les détails ,grand Naaran ,

En fait on m'avais menti !!! lol ,tu m'en a fourni plus que je pouvais penser en connaitre ,merci.

Pour la Canada ca ira mais comme je vois que tu as l'air dans ton domaine et étant donné ta gentillesse je vais me permettre une autre question ,celle qui m'avait emmener vers ce sujet (Canada) au départ ,cela commnce avec l'histoire de l'argent ,les premières banques ,la banque mondiale ,FMI ,ect... un petit film que j'avais d'ailleur pu découvrir sur philoqsophia il me semble intitulé "l'argent dette" de Paul Grimon ou un nom dans le genre .
Je reviens donc a ma question: Y'a t'il encore des pays autonomes ou non endettés ? je pensais notament au Japon mais tu viens de me démontrer que non !!! Peut être chine ? inde ? pays arabes ?
Peus tu m'éclairer de ta lumière mon ami ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naaran

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Perdu... dans ses pensées....
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Jeu 5 Mai 2011 - 22:46

Bon bah c’est parti on continu avec les dettes publiques (tu m’excuseras, je ne suis pas économiste, j’y ai un peu touché mais pas trop, je vais quand même essayer d’être le plus précis possible) :

Alors, on va peut-être commencer par préciser la dette publique. En gros, la dette publique appartient au domaine des finances publiques et c’est l’ensemble des emprunts contractés par l’Etat, les collectivités territoriales (région, départements, communes…) et certains organismes comme la Sécurité sociale par exemple. C’est un simple calcul, d’un côté il y a les recettes (impôts notamment) et de l’autre les dépenses budgétaires des administrations. Du moment que les dépenses sont supérieures aux recettes, il y a dette publique. C’est assez simple, il faut juste veiller à ne pas la confondre avec les dettes des ménages ou d’entreprises, même si c’est le contribuable qui la paye (un état peut par exemple avec un taux de ménage endetté assez faible mais lui-même avec une forte dette publique, c’est à prendre avec des pincettes car il existe quand même des liens indirects). De plus la dette publique n’est pas la dette du pays, comme les ménages et les entreprises s’endettent, il faut également les prendre en compte dans la dette totale de l’Etat.

Généralement pour payer ces dettes, les pays procèdent à des emprunts d’Etat (là on va pas trop préciser parce que ça devient compliqué mais en gros un emprunt d’état est une obligation faite généralement avec la devise du pays mais il arrive que l’obligation soit faite dans une autre devise.). L’emprunt d’état est assez important économiquement puisqu’il fixe (pour chaque devise) le marché directeur des taux d’intérêts moyens et long terme. Dans le cas ou le pays n’est pas assez fiable, et que l’emprunt deviendrait spéculatif (genre en Grèce récemment), les pays peuvent alors avoir recours à des banques ou des institutions (FMI, Banque mondiale…)
Ensuite, il faut faire deux distinctions dans la dette publique, en effet la personne à qui l’on emprunte peut soit appartenir au pays emprunteur soit être extérieur. Ensuite il faut distinguer les emprunts à court, moyen et long terme (moins d’un an, moins de 10 ou plus de 10ans).

Bon alors c’est là qu’on attaque le vif du sujet : quel pays sont ou non endetté ?

Alors là ça devient franchement complexe si on veut creuser. Mais on va essayer de faire simple ( de toute façon j’aurais du mal à approfondir beaucoup plus). On a vu plus haut que la dette totale de l’état comprenait la dette publique (administrative), plus la dette des ménages, plus la dette des entreprises. On peut prendre l’exemple de la France (en dette nette, et en part du PIB) : la dette publique représente 68% du PIB, les ménages 78% et les entreprises 48%. Ainsi on arrive à un endettement total net qui représente 190% du PIB français. C’est alors que tout se complexifie, car ici deux modèles s’opposent au sein de l’OFCE : le modèle anglo saxon où se sont les ménages qui sont beaucoup endettés et le modèle européen où cette fois c’est l’Etat qui est très endetté (c’est celui sue l’on utilise en France). La deuxième nuance vient du fait que l’on utilise souvent la dette brute (qui varie selon les organismes), plutôt que la dette nette qui elle prend en compte les actifs de l’Etat (terrains, actions…) et donc réduit la dette totale. De plus on ne prend toujours pas en compte le patrimoine qui permet de réduire largement la dette.
Bref on retiendra que c’est un beau bazar, organisé diront les économistes, cependant beaucoup militent pour changer certains modèles, il existe donc des polémiques entre économistes et on peut le comprendre puisque si on prend la dette publique brute de la France selon Maastricht on obtient 84% du PIB, si on prend la dette brute de l’OFCE, on obtient 71%, avec la dette nette 37,5%, et enfin si on prend en compte le patrimoine public, on bascule dans le positif à hauteur de 30% du PIB.

Maintenant ladite liste des pays en prenant en compte la dette brute :

Le Japon arrive donc en tête de liste du pays le plus endetté ensuite il y a des pays comme la Grèce ou l’Italie et la Belgique, la France suit pas loin derrière, genre 14-15 ème places quelque chose comme ça. Et finalement ce qui nous intéresse (enfin ! ) de pays comme la Russie (9 ,50% du PIB) ou l’Estonie, et le dernier est la Libye (3,50%). Donc la réponse est non il n’y a pas de pays qui ne sont pas endetté. Ce que l’on peut noter c’est que les pays « développés » ont les plus forts taux d’endettement à l’exception de la Finlande et de la Suède, puis il y a les pays en développement (Chine, Amérique du sud), et le reste des pays les plus pauvres. La Chine possède quand même un statut spécial car au vu de sont économie, de ses réserves en or et de sa devise, elle s’avère en réalité être le pays le moins endetté (plusieurs milliards de dollars).


L’explication


Bon alors si on cherche une explication à cet endettement, on peut voir qu’il provient essentiellement de la guerre, les états en guerre empruntes énormément, ainsi le taux d’endettement des pays à fortement augmenté pendant et après la seconde guerre mondiale. Elle a ensuite baissé pendant les années 60, début 70, avant de raugmenter fortement depuis les années 80. Finalement l’endettement s’est généralisé avec le développement des pays et est devenu à l’heure actuelle structurelle.
On peut ainsi dire que les pays « jouent » avec l’endettement, en effet, l’endettement peut être instrumentalisé : les Etats Unis, louent avec la planche à billet afin de faire varier leur devise et garder la confiance des marchés dans les dollars ou son économie. On peut aussi jouer avec les agences de notation financière. C’est elles qui notent les pays en fonction de leur fiabilité, ainsi, une bonne ou mauvaise note de ces agences (Moody’s, Standard and Poor’s et Fitch Rating pour les agences globales) peut décider du sort d’un pays (exemple de la Grèce), le problème est que ces agences sont peu nombreuses, majoritairement privées malgré le fait que leurs notes influent énormément sur la capacité d’emprunt et donc l’économie d’un pays. Elles sont quand même sensées respecter la réglementation Bâle 2 sur l’objectivité, mais bien souvent il existe un problème de réputation, l’agence peut etre tentée de surnoter une entreprise ou un pays afin de conserver sa réputation, son marché et ses intérêts.


Voila, j’ai conscience que c’est assez complexe, j’ai essayé d’être complet en restant clair, et je reste ouvert aux questions, genre sur l’histoire de l’endettement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naaran

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Perdu... dans ses pensées....
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Jeu 5 Mai 2011 - 22:49

Donc voila, pas de pays non endetté et les moins endetté sont les pays pauvres, la Russie et la Chine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horus quasar



Nombre de messages : 254
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Ven 6 Mai 2011 - 21:57

Je n'ai pas encore lu mon ami je vais le faire tout de suite et je te remerci par avance ,d'ailleur avant d'oublier j'aimerai que tu m'éclaire cette fois sur la situation de la Russie ,même point ,si le coeur t'en dit bien sur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horus quasar



Nombre de messages : 254
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Ven 6 Mai 2011 - 22:14

Je peus aisément comprendre les liens indirects qui résident entre la dette publique et la dette des ménages ,si l'une d'elle devient trop importante elle entrenera forcément l'autre vers la chute...

Idem pour les emprunts restants in-pays d'origine et ceus ext-pays d'origine (qui ne devrait même pas exister d'ailleur ,passons ,encore un truc complexe ,lol)

Ok merci pour la Russie Wink ,et pour la chine je suis "au courant" de leur petit jeu avec les devises notament les $
petite mention pour le Japon qui a voulu jouer a ca il n'y a pas trés longtemps je crois ???

Honnêtement tu m'as beaucoup instruit et évidement que j'aimerai beaucoup que ti dévellope sur tout ,la vie étant ce quelle est j'ai peu de temps pour mon instruction a mon trés grand regret ,mais je passe te lire aussi souvent que possible ,encore merci...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naaran

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Perdu... dans ses pensées....
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Dim 8 Mai 2011 - 20:31

Content que ça te plaise ! Je me doutais que la situation de la Russie t’intéresserais, c’est en fait un cas un peu spécial. La Russie a en effet héritée de certains avantages et inconvénients de l’URSS. Elle a donc reçue une énorme dette après l’effondrement de l’URSS mais elle a également héritée de sa banque centrale qui possédait d’énormes réserves d’argent. Cette banque centrale lui a ainsi permis de rembourser petit à petit sa dette publique, jusqu’à l’avoir totalement remboursée en 2000. Depuis, la Russie vit de ses énormes ressources naturelles notamment en pétrole qui représente 50% de ses exportations. Cependant le krach boursier de 2008 à entraîner une baisse de la consommation de pétrole ce qui a porté un coût assez dur à l’économie russe. La Russie a donc à nouveau recours aux emprunts d’Etat. Cependant ceux-ci sont assez modérés, de l’ordre de 2% à 3% du PIB chaque année. Ainsi, quand les Etats Unis auront une dette équivalente à 100% de son PIB, celle de la Russie représentera 10% environ.
On peut donc dire que la Russie est un cas spécial liée à l’URSS, mis qu’elle a fini par « rentrer dans le rang » en ayant recours à des emprunts d’Etat. Il reste cependant beaucoup de problème lié à la Russie. Le premier est le fait que toute l’économie est détenue par quelques « oligarques » comme on les appelle qui participent activement à la corruption et la mauvaise répartition de l’argent dans le pays. De plus, il existe de forte rumeur à propos du fait que la Russie truquerait ses résultats et ses notes des agences notation financière et notamment de Standard and Poor’s. Enfin, la Russie compte beaucoup sur ses différents gisements, cependant leur épuisement est assez proche et de plus en plus coûteux. Le problème étant que l’économie étant aux mains des oligarques, la Russie ne projette pas réel projet de reconversion ou de développement d’une nouvelle branche économique, malgré les fortes rentes actuelles du pétrole par exemple. Ainsi, si la Russie ne réagit pas très vite, son économie pourrait littéralement s’écrouler d’ici 50 ans. Voilou, le cas de la Russie est assez simple en fait !

Et mention spéciale pour le Japon qui est en effet dans une situation très difficile car son économie à déjà été très durement touchée par la crise asiatique de la fin des années 90 puis un peu par celle-ci. Son taux d'endettement est déjà énorme est avec les ressentes catastrophes, le pays va encore devoir emprunter plusieurs milliards, leur notation devrait largement baisser et les emprunts devenir de plus en plus difficiles. Je ne sais pas comment vont réagir les différentes banques et financiers mais la situation du Japon pourrait s'avérer très houleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horus quasar



Nombre de messages : 254
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Dim 8 Mai 2011 - 20:58

Quel plaisir de te lire !!! Vraiment !!! De plus il en reste des acquis !!! Fait un livre ,je t'aiderai !!! Wink

Comme les livres jaunes !!! lol

Et la Chine que sais tu sur l'achat de devises étrangéres type $ ou € ??? Paraitrait qu'elle en stocke a outrance menaçant de tout remettre sur le marché ,ou pas d'ailleur !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naaran

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Perdu... dans ses pensées....
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Sam 14 Mai 2011 - 10:27

Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt mais je suis en pleine période d'exam, dès que je trouve un peu de temps, je fais un petit post sur la Chine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naaran

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Perdu... dans ses pensées....
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Dim 15 Mai 2011 - 10:43

Voila, j’ai un peu de temps, on peut alors aborder le cas chinois ! Alors en effet la Chine a accumulé d’énormes réserves en devises étrangères : environ 3 000 milliards de dollars. Ce cumul vient du fait que la Chine exporte la moitié de son PIB et stocke la moitié de ses rentrées d’argent : excédents commerciaux + investissements étrangers + revenus de ses investissements à l’étranger. Il est vrai que la Chine a décidée de mieux contrôler cette accumulation de devises. Le président Zhou Xiaochuan et le Conseil des affaires d’Etat jugent en effet la croissance des réserves en devises suffisantes.
Du coup, leur actions futures sont assez floues, soit ils continuent d’accumuler les réserves en devises, soit ils en accepteront de moins en moins, ce qui deviendra alors ennuyant pour les Etats-Unis, plus grand débiteur du monde, si la Chine, plus grand créancier n’accepte plus les prêts. Il est fort probable que pour gérer au mieux cette réserve en devises, la Chine oriente ses prêts vers d’autres devises que le dollars US (qui représente la grosse majorité des réserves chinoises), par exemple plus d’euros (aujourd’hui la Chine possèderait 7% de la dette publique européenne), plus de devises de pays émergents. Ce qui est sûre, c’est qu’avec ce cumul en réserves de change, elle peut fixer la valeur du dollar, les utiliser pour acheter des terres, des forêts, des mines à l’estrangers, elle envisage aussi de prêter des devises à ses entreprises afin de pouvoir à l’étranger des équipements, des matières premières, du carburant, des rachats d’entreprises.
En tout cas la Chine ne se séparera pas de ses devises par des remises sur le marché massives, en effet cela dévaloriserait le dollar par l’inflation et dévaloriserait alors ses créances (intérêts des prêts ridiculement bas). Or en ayant un pouvoir sur la valeur du dollar en pouvant acheter à l’étranger, ayant de forts revenus grâce à l’intérêt de ses prêts, ils obligent les autres états sont les Etats-Unis à la dépendance. Cette dépendance mutuelle avec les Etats-Unis leur est nécessaire et leur donne un poids politique important (aujourd’hui les Etats-Unis ne sont plus la superpuissance qui peut décider seule, elle doit partager ce pouvoir avec la Chine). C’est juste que la Chine a décidée que le niveau de cette dépendance était suffisante, qu’elle n’avait pas besoin d’accumuler plus de devises américaines.

Voila, faut donc pas trop s’inquiéter pour les remises sur le marché massives de dollars, elles n’auront pas lieues. Sauf si la Chine se moque des intérêts de ses prêts (ce qui m’étonnerais fortement) ou en cas de guerre avec les Etats-Unis ( ce qui m’étonnerait encore plus sachant que les Etats-Unis à eux seul dépensent pour leur budget défense plus que tous les pays réunis^^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Mar 17 Mai 2011 - 8:18

Les pays les + développés sont les + endettés.
Les pays les - développés sont les - endettés.

Cela n'indique-t-il pas que la richesse est actuellement une illusion ?
Si mon voisin achète plein de matériel couteux, cela peut signifier qu'il est riche ... ou alors qu'il s'est hyper-endetté en achetant à crédit et en vivant au-dessus de ses moyens.
D'un autre coté, pour se développer, une entreprise peut avoir besoin d'investir, et pour cela elle peut devoir emprunter. Donc elle s'endette maintenant pour s'enrichir dans le futur.

De toute facon, tout l'argent actuel n'est-il pas basé sur des dettes, créé ex-nihilo à partir de dettes ?

Nos richesses actuelles ne sont que de l'illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
horus quasar



Nombre de messages : 254
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Mer 18 Mai 2011 - 1:34

Ok mille merci Naaran , mais je deumeure dibitatif quand au devenir sur un plan lointain de ce "trésor de papier" ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naaran

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Perdu... dans ses pensées....
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   Jeu 19 Mai 2011 - 12:04

Je t'avouerais que moi aussi, cependant je penses que comme la Chine ne rattrapera pas le niveau de vie des Etats-Unis d'ici 50 ans, qu'elle en sera d'ailleurs assez loin malgré même si son taux de croissance reste inchangé. Je pense que les dirigeants chinois savent qu'ils devront faire avec les Etats-Unis, partager le pouvoir avec eux. De plus leurs terres ne permet pas de nourrir tout le monde et doivent acheter des terres à l'étranger, malgré qu'ils soient parmi les 3 premiers producteurs de pétrole, de charbon, de houille... ils doivent importer des masses colossales de matière premières et sont donc dépendant d'autres pays énergiquement. Sachant tout cela, mais aussi du fait qu'il peuvent être les créanciers d'une bonne partie du monde, ils doivent se dire qu'en détenant un pouvoir sur la valeur des principales monnaies mondiales, il obtiennent un parachute et un rôle politique mondial de premier plan, donc a mon avis ces réserves sont juste un formidable moyen de pression qui leur assurent d'être tranquille et entendus. Mais je te concède que ces réserves sont irrationnelles, ils le disent eux même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parler moi du Canada   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parler moi du Canada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elodée du Canada
» "Est-ce à votre cocher, monsieur, ou bien à votre cuisinier, que vous voulez parler? "- PARLEZ-NOUS DE VOS CASQUETTES!
» En ce lundi, au Canada, nous célébrons le jour de l'Action de grâce.
» Le projet Magnet au Canada(1950-1954)
» Se parler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Sociologie-
Sauter vers: