Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 NATIONALITÉ / CITOYENNETÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yann-Ber TILLENON



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: NATIONALITÉ / CITOYENNETÉ   Ven 13 Nov 2009 - 14:33

NATIONALITÉ / CITOYENNETÉ

A propos du débat sur l’ « identité nationale », je constate une extrême confusion en France entre ces deux évidences flagrantes que sont la « nationalité » et la « citoyenneté » françaises. Ce qui finit par paraître suspect. En effet, cette confusion ne serait-elle pas entretenue volontairement par certains manipulateurs d’esprits qui veulent détruire l’une et l’autre ?... Comment confondre honnêtement, aussi longtemps, deux mots qui ne veulent absolument pas dire la même chose?!...

« Nationalité » vient de « Nation » qui vient du latin « natio » qui veut dire « naître », « naissance » ainsi que les mots tabous « race », « peuple ». Ceci est valable dans tous les pays du monde. « Nationalité » désigne l’appartenance à un peuple. C’est donc une appartenance géographique, historique, biologique, culturelle, plus ou moins forte.

« Citoyenneté » vient de « Cité » qui vient du latin « civis » qui a donné « civilisation », « État ». « Citoyenneté » désigne donc depuis des siècles l’appartenance à un État, une civilisation et non pas forcément à une nation, à un peuple, à une race. C’est donc une appartenance politique, linguistique, économique, artistique, scientifique plus ou moins forte.

Dans l’empire romain, tous les Romains étaient de même citoyenneté romaine tout en étant de nationalités, de peuple différents ! il en était de même encore très récemment dans l’empire soviétique ! Un Ouzbek n’était-il pas, sur son passeport, de nationalité ouzbek et de citoyenneté soviétique ?

Ainsi, n’importe qui dans le monde doit pouvoir, sous certaines conditions, appartenir à une citoyenneté. Tout homme accepté dans un pays doit pouvoir appartenir à son État, avoir le droit de vote dans cet État en travaillant, payant ses impôts, et parler la langue de cet État. Ce n’est pas pour autant, évidemment, qu’il change de « race », de « peuple » de « nationalité », en changeant de « citoyenneté » !

Ce serait absurde, assurément ! S’il est normal de pouvoir changer de citoyenneté, de choisir une citoyenneté ou une autre comme on choisit une entreprise ou une autre, n’est-il pas totalement débile de prétendre choisir sa « nationalité », sa naissance ?... Cela ne revient-il pas à choisir sa mère et même son arrière grand-mère ?...

Ainsi je suis moi-même de « citoyenneté » française depuis de nombreuses générations tout en restant de « nationalité » bretonne, puisqu’il n y a plus d’État breton. Ce qui ne pose pas de gros tourments, sinon que je souhaite remplacer le centralisme par le fédéralisme en France. Pourquoi donc cela en poserait-il aux Afro maghrébins ou Asiatiques qui pourraient garder leur nationalité tout en étant de citoyenneté française, provisoirement ou pas ?...

Je pense que le problème, en France, vient du jacobinisme de la République centraliste. C’est l’arroseur arrosé ! Il est pris à son propre piège. À force de vouloir niveler, détruire les différences, les nationalités des autres, au profit de sa seule « citoyenneté » en la confondant avec la « nationalité », il a fini par s’autodétruire lui-même, détruisant, déracinant, ce qu’il nommait la « nationalité française » en provoquant le déracinement des autres, des peuples qu’il intégrait. Il a réduit l’ensemble des diversités nationales qu’il a dominé à un principe, modèle unique : Le pouvoir de l’État centraliste parisien et sa « citoyenneté ».

Si ce centralisme forcené avait laissé la place au fédéralisme, à la même citoyenneté française de nationalités plurielles différentes, les choses seraient beaucoup plus claires depuis très longtemps. L’Algérie serait encore française, comme d’autres pays, et Il n’y aurait pas de débat grotesque sur l’ « identité nationale française» aujourd’hui !...

Solution : Ça sent vraiment le « début de la fin » de la France s’il elle ne devient pas rapidement une sixième république, la « République Fédérale Française »!... Elle pourrait, de plus, devenir un modèle archétypal pour l’Europe des régions, respectueuse des peuples, des différences. Ce qui ne serait pas négligeable pour la France et l’Europe, historiquement !...

Yann-Ber TILLENON. 13 11 09
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: NATIONALITÉ / CITOYENNETÉ   Ven 13 Nov 2009 - 19:20

Tout cela est bien dit. Maintenant, imaginons que l'ensemble des habitants de la France ne se trompe plus sur les termes, quels sont vraiment les enjeux de ce débat ?


A part mettre un voile sur des choses pas nettes ou difficiles qui se passent actuellement. Un peu comme un livre de médecine qui serait donné à lire en guise de soin à un cancéreux ....

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann-Ber TILLENON



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: NATIONALITÉ / CITOYENNETÉ   Lun 16 Nov 2009 - 23:22

cébé a écrit:
Tout cela est bien dit. Maintenant, imaginons que l'ensemble des habitants de la France ne se trompe plus sur les termes, quels sont vraiment les enjeux de ce débat ?


A part mettre un voile sur des choses pas nettes ou difficiles qui se passent actuellement. Un peu comme un livre de médecine qui serait donné à lire en guise de soin à un cancéreux ....

Bonsoir, Il me semble que je le dis dans les quatre dernières ligne de la fin de mon post:

"Si ce centralisme forcené avait laissé la place au fédéralisme, à la même citoyenneté française de nationalités plurielles différentes, les choses seraient beaucoup plus claires depuis très longtemps. L’Algérie serait encore française, comme d’autres pays, et Il n’y aurait pas de débat grotesque sur l’ « identité nationale française» aujourd’hui !...

Solution : Ça sent vraiment le « début de la fin » de la France s’il elle ne devient pas rapidement une sixième république, la « République Fédérale Française »!... Elle pourrait, de plus, devenir un modèle archétypal pour l’Europe des régions, respectueuse des peuples, des différences. Ce qui ne serait pas négligeable pour la France et l’Europe, historiquement !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: NATIONALITÉ / CITOYENNETÉ   Mar 17 Nov 2009 - 9:19

Dur dur d'imaginer des changements, à un tel niveau! .. Tout un peuple qui doit se "déplacer" ça ne s'est vu que rarement ( La Fuite d' Egypte, par exemple, pour Israel, il y a des millénaires). Peut-être ce changement devra-t-il être trouvé comme solution, et réclamé par tous quand tous sentiront un "esclavage" insupportable — à l'instar d'Israel il y a des millénaires, justement—.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: NATIONALITÉ / CITOYENNETÉ   Mar 17 Nov 2009 - 10:16

Mais tout change avec l'Europe.
N'allons-nous pas devoir dire que nous sommes de nationalité française mais de citoyenneté européenne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Yann-Ber TILLENON



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: NATIONALITÉ / CITOYENNETÉ   Sam 21 Nov 2009 - 21:55

Atil a écrit:
Mais tout change avec l'Europe.
N'allons-nous pas devoir dire que nous sommes de nationalité française mais de citoyenneté européenne ?

Tout à fait ! Bravo ! Sauf que j'ai l'impression que la "nationalité" française est surtout devenue une "citoyenneté". Les nationalités, dans la grande citoyenneté européenne, ne sont-elle pas ce qu'on nomme aujourd'hui les "régions" ?

Il me semble que l'Europe peut devenir un modèle pour la planète en danger, un archétype pour l'avenir de l'humanité. Celle-ci ne devrait-elle pas devenir une grande fédération, citoyenneté mondiale avec des gouvernements de nations régions ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NATIONALITÉ / CITOYENNETÉ   

Revenir en haut Aller en bas
 
NATIONALITÉ / CITOYENNETÉ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre la nationalité d’un pays mécréant
» Le mariage pour les papiers et prendre la nationalité d'un pays de Koufr
» Cours de nationalité et conditions des étrangers
» droit de vote des étrangers et double nationalité
» [C2i2e] Tice et education à la citoyenneté : prévention routière (collège)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Actualité et Histoire :: Actualité-
Sauter vers: