Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Islam et la Science

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
paix



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: L'Islam et la Science   Mer 18 Nov 2009 - 14:36

comment savait-il ça!!!






La découverte des diverses étapes successives du développement du fœtus est la
phase la plus difficile et la plus complexe de l’histoire de l'embryologie, et
cette difficulté est due au volume pratiquement infinitésimale de l’embryon
surtout aux premières semaines de la grossesse, et par la suite l’impossibilité
de l’observer dans l’utérus sans une technologie spéciale, Sans parler de
l’incompréhension les rôles du mâle et de la femelle dans la composition du
fœtus avant la découverte du Microscope au XVIIe siècle.




Les scientifiques
ont découvert récemment, après de longues recherches et des études
approfondies, qu’ un spermatozoïde devient un être humain au bout de 42 jours.
Cette nouvelle découverte nous étonne avec son haut niveau de connaissances et
sa grande précision et on l'attribue au développement technologique de la science moderne, mais comment pourrions-nous
réagir lorsqu’on découvert que ces informations précises ont été déjà mentionnées il y a plus de 1400 ans.





Le Coran - qui remonte au septième siècle après
JC – invoque des phases distinctes de l’embryon et donne des noms et des termes
qui décrivent son aspect extérieur. Il cite encore les processus les plus
importants et les événements internes de chaque phase. Cette terminologie
coranique couvre avec un idéalisme
magnifique toutes les conditions
nécessaires pour une terminologie scientifique précise.





Dieu dit dans le
Coran en montrant les étapes du développement fœtal : « (12) Nous avons certes
créé l'homme d'un extrait d'argile, (13) puis Nous en fîmes une goutte de
sperme dans un reposoir solide. (14) Ensuite, Nous avons fait du sperme une
adhérence; et de l'adhérence Nous avons créé un embryon; puis, de cet embryon
Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous
l'avons transformé en une tout autre création. Béni soit Dieu le Meilleur des
créateurs ! » [Sourate 23: Les croyants (Al-Muminune) 12-14].





Le Prophète Muhammad bénédiction et paix sur lui
a dit : « Si la goutte de sperme dépasse le stade de quarante-deux jours, Allah
lui envoie un ange qui la façonne et crée son ouïe, sa vue, sa peau, sa chair
et ses os ».





Il s'agit d'une
description précise et explicite qui ne peut pas être une simple coïncidence
avec les étapes du développement fœtal et qui n'a jamais été déclarée
auparavant, et ceci est une preuve, parmi des centaines d'autres preuves
scientifiques très précises, que Muhammad bénédiction et paix sur lui est un
prophète envoyé par le Seigneur des cieux et de la terre.





«Les sceptiques » ont, à
maintes reprises, opposé ce hadith (cette parole) du Prophète bénédiction et
paix sur lui et ils ont prétendu sa non conformité avec la science moderne et
les étapes de développement de l’embryon.





Effectivement la
science est en perpétuel développement et elle nous fait découvrir de jour en
jour des nouvelles vérités ; si nous examinons les dernières recherches dans
l’embryologie et si nous étudions l’étape évoquée par le Prophète bénédiction
et paix sur lui dans le hadith c.à.d. lorsque l’embryon atteint l’âge de 42
jours, qu’allons nous trouver ? Pourquoi spécifier l’âge de 42 jours dans le
hadith ? Que signifie cet âge pour le développement de l’embryon dans le ventre
de sa mère ?





Nous allons
exposer une série de photos et nous
allons les expliquer pour démonter
comment se développe l’embryon surtout pendant la cinquième ,sixième et
septième semaine ensuite nous allons mettre l’accent sur la conformité entre le
noble hadith prophétique et les découvertes actuelles des savants.














En examinant les étapes par les quelles passe l’embryon
dès qu’il est une goutte de sperme jusqu’à la fin de la sixième semaine (42
jours) :





Nous remarquons
que l’embryon n’est reconnaissable comme un être humain qu’après le passage de
42 jours et c’est ce qui a été déclaré par
notre bien aimé bénédiction et paix sur lui dans le noble hadith.





Observons l’embryon qui n’est au départ qu’une goutte
de sperme qui ne ressemble pas à un être
humain, ensuite il se transforme
en adhérence ne révélant pas non plus l’image d’un être humain, ensuite en
embryon sans toutefois avoir la forme d’un être humain ce n’est qu’à partir de l’âge de 42 jours
qu’apparait clairement cette forme et
qu’elle continue jusqu’à la fin de la
grossesse. Gloire à Allah.











Une image réelle
d’un embryon âgé de 5 semaines : Nous ne remarquons pas des traits humains ;
les savants affirment que la plupart des animaux revêtent cette forme à ce
stade donc l’embryon à ce stade n’a pas
encore la forme d’un être humain et nous
ne voyons pas les yeux, les oreilles, les os et le chair.














Une photo réelle
d’un embryon âgé de 47 jours et nous remarquons qu’il a pris la forme d’un être
humain et il est clair que l’ouïe et la vue se sont formés, nous voyons
les oreilles, les yeux et le chair qui ont tous commencé à se former dès la fin
de la sixième semaine, ces traits sont
tout à fait claires pendant la septième
semaine.





Le cœur de
l’embryon commence à battre clairement dès la
sixième semaine, pour entendre les battements du cœur de l’embryon





cliquez ici.





http://media.rasoulallah.net/SOUND/LESSONS/Fetal_Heart_Beat_11.mp3

















Une photo
comparant un embryon à l’âge de cinq
semaines avec ce même embryon après l’atteinte de huit semaines, regardez la
transformation de ses traits, de son volume et de sa forme et comment c’est
éclaircit l’image humaine de cet embryon.





Les savants disent
que l’embryon commence à faire la distinction entre les sons et à réagir avec
eux à partir de la fin de la sixième semaine c.à.d. à l’âge de 42 jours.





Et ils affirment
que l’âge de 42 jours est celui séparant l’étape pendant laquelle l’embryon
n’est pas distinguable comme un être humain et celle pendant laquelle l’embryon
prend la forme d’un être humain.





Voici une citation
relevée d’un site s’intéressant au développement de l’embryon, il est écrit par mot
:





During the sixth week after fertilization the
unborn child can respond to local tactile stimulation by reflex movements. At
the end of the sixth week, the unborn child is clearly recognizable as a human
being by gross morphological observation.





Au cours de la
sixième semaine suivant la fécondation l'embryon commence à répondre à des
stimulations externes par des mouvements de reflexe. À la fin de la sixième
semaine, l'embryon est clairement reconnaissable comme un être humain suite à
l'observation morphologique de la grossesse.











Nous trouvons dans
un autre site ce qui suit :





The brainwaves have been noted at 43 days. Dr.
Stiff has noted that electroencephalographic waves have been obtained in
forty-three to forty-five day old fetuses, and so conscious experience is
possible after this date.





C.à.d. les ondes cérébrales s’observent lorsque
l’embryon est âgé de 43 jours. Dr. Stiff a noté que les ondes cérébrales
peuvent être mesurées à l’âge de
quarante-trois à quarante-cinq jours, aussi les expressions conscientes
peuvent être observées à partir de cet âge.











Un embryon âgé de
six semaines ; à cet âge l’embryon commence à revêtir la forme d’un être humain et son cerveau commence à diffuser des ondes
mesurables par des appareils spécifiques il s’agit d’une indication sur le déclenchement
de l'activité dans les cellules cérébrales comme elle peut être une
indication de l’insufflation de l’esprit vital ce qui prouve le hadith du
Prophète bénédiction et paix sur lui : (La façonne et crée son ouïe, sa vue).





Remarquons comment
les yeux ont commencé à se former, les savants affirment que la sixième semaine
est l’âge pendant lequel l’ouverture des yeux commence à apparaitre ce qui
prouve la parole du prophète.











Quant à l’œil elle apparait clairement à partir du
quarante-deuxième jour, selon Kaith Moor le fameux embryologue
:





The eye is obvious, About day 42 after
fertilization (Moore, p 99).





L’œil apparait
clairement à partir d’environ 42 jours de la fécondation





Après 42 jours
complets l’œil et l’oreille commencent à se développer d’une vitesse étonnante Ils disent
:





The eyes are developing rapidly, The ears are
developing rapidly, 7th week after conception (Rugh, p 52).
http://www.sfuhl.org/k_appendix_1_sixth_week.htm











C.à.d. les oreilles
et les yeux se développent rapidement
pendant la septième semaine (c.à.d. après le passage de quarante deux jours sur
la semence) et ceci signifie qu’à la fin de la sixième semaine l'embryon est
clairement reconnaissable comme un être humain et c’est ce que le hadith
prophétique a déclaré : Si la goutte de sperme dépasse le stade de
quarante-deux jours , Allah lui envoie
un ange qui la façonne et crée son ouïe, sa vue, sa peau, sa chair et ses os.











Observons la photo
de cet embryon à droite âgé de 41 jours et
qui n’est pas encore reconnaissable comme un être humain cependant à
partir de la quarante deuxième nuit la forme d’un être humain commence à
apparaitre clairement ; dans la photo à gauche nous observons les traits d’un
embryon reconnaissable comme un être humain : les oreilles et les yeux
apparaissent clairement ainsi que les pieds, les mains et les doigts. Gloire à
Allah.





Suite aux
statistiques effrayantes des opérations d’avortement dans les pays non
musulmans, plusieurs compagnes contre
l’avortement ont été lancées.





Les savants et les
chercheurs se sont concentré sur la détermination de l’âge à partir duquel
l’avortement n’est plus admis, ils se sont mis d’accord sur la fin de la
sixième semaine et le début de la septième (c.à.d. lorsque l’embryon est âgé de
42 jours) son cerveau commence à diffuser des ondes montrant le déclenchement
de la vie pour cet embryon, ils ont donc proposé de ne plus permettre l’avortement
à partir de cet âge.





Notons ici que
certains de nos juristes se sont basés sur le hadith du noble Prophète
bénédiction et paix sur lui pour prohiber l’avortement après le passage de 42
jours et le permettre avant cette date si et seulement si une nécessité
médicale l’exige.





Il s’agit d’une
indication prophétique agréable que l’esprit vital est insufflé dans l’embryon
à cet âge, les ondes cérébrales diffusées ont été mesurées à cet âge (42
jours) et les battements du cœur
enregistrés comme s’il existe une relation entre l’esprit vital et le
fonctionnement du cerveau et du cœur et Allah sait mieux.











Un embryon avec le
volume réel âgé de 42 jours, à cet âge l’embryon commence à prendre la
forme d’un être humain, remarquons qu’il
est peu volumineux cependant il est considéré comme un être humain tout entier
donc certains chercheurs disent qu’après cet âge l’avortement est illicite car
il s’agit d’un crime perpétré contre un être vivant dont la création est
achevée.











Un embryon qui
s’entraine à sucer son doigt pour se préparer à recevoir la vie et commencer
directement à sucer les seins de sa mère





(Et Allah vous a fait
sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l'ouïe,
les yeux et les cœurs (l'intelligence), afin que vous soyez reconnaissants.)
(Sourate les abeilles, verset 78 )





La question est la
suivante : Que signifie ceci ? il signifie qu’il ya des transformations
radicales survenant après 42 jours complets , à partir du quarante troisième
jour le cerveau commence à lancer des ondes et l’embryon commence à réagir avec
son environnement et à sentir , ceci signifie que l’esprit vital commence à
fonctionner dans le corps de l’embryon et signifie aussi que le noble Prophète
a pris l’initiative de parler avant
même les savants occidentaux à propos de
ce sujet très précis et que personne ne peut le prédire avant 1400 ans.





Nul ne peut
fournir une quelconque information à ce stade sauf s’il s’agit d’un médecin spécialiste et équipé des appareilles
nécessaires, le noble Prophète, bénédiction et paix sur lui fut-il un médecin
disposant de tels équipements ?





Ici, nous tenons à nous arrêter de nouveau avec
ceux qui sèment le doute et remettent en cause l’exactitude du hadith pour leur
demander: comment le Prophète savait-il
que cette goutte de sperme se transformera en un être humain ayant de l’ouïe, de la vue, du chair et des os après
exactement 42 jours.



Dernière édition par cébé le Jeu 19 Nov 2009 - 17:41, édité 1 fois (Raison : titre changé, et taille de la police rectifiée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Mer 18 Nov 2009 - 16:51

« Si la goutte de sperme dépasse le stade de quarante-deux jours, Allah lui envoie un ange qui la façonne et crée son ouïe, sa vue, sa peau, sa chair et ses os »

>>>>>>A 42 jours l'embryon ne voit pas encore, n'entend pas encore.


Voila ce que j'ai trouvé sur l'embryogenèse :

SEMAINE 4 (28 ème jour)
Le sang circule dans ses vaisseaux
C’est
le début de l’organogenèse, c’est-à-dire la mise en place des
principaux organes de l’embryon (le système nerveux central, le système
digestif, les organes des sens…). Les bourgeons des membres supérieurs
apparaissent, la moelle épinière est déjà là. Le mouvement circulaire
du sang se met en route : du cœur, il va aux artères, puis dans les
annexes, les veines et revient de nouveau au cœur.

Donc le faconnage des organes est déjà commencé à cet instant, bien avant le 42 ème jour.


Il est ceci aussi :

SEMAINE 5 (35 ème jour)
Son visage s’esquisse
le
corps de l’embryon évoque maintenant la silhouette d’un hippocampe,
petit « cheval de mer » miniature nageant dans le liquide amniotique.
Son cœur s’est tellement développé – il va encore doubler de volume
durant cette semaine – qu’il forme comme une grosse boule ventrale. Le
volume de la tête augmente lui aussi car le cerveau se développe
considérablement : les hémisphères cérébraux apparaissent. On peut déjà
distinguer une ébauche des yeux, des oreilles, du nez et de la bouche.
Au début de ce deuxième mois, les embryons de la plupart des espèces se
ressemblent...

Donc les organes des sens commencent à se former avant le 42 ème jour.
Il est donc faux de dire qu'ils sont faconnés à partir du 42 ème jour.


Voila ce que j'ai trouvé aussi au sujet des oreilles :

Les oreilles
leur
formation débute à la 5e semaine de grosesse (35eme jour). L'oreille
interne, qui contient à la fois les organes de l'ouïe et de
l'équilibre, sera achevée à la fin de la semaine 9 (56e jours). L'oreille
externe, avec le canal auditif et le tympan, se forme à partir de la
12e semaine (84e jour). A la 18e semaine , les oreilles ont
quasiment leur forme définitive. Mais c'est seulement vers la 20e
semaine (140e jour) que le foetus commence à percevoir des sons...


Donc son ouie n'est pas encore formée le 42 ème jour.


Et cela aussi :

SEMAINE 11 (77e jours)
Les premiers os apparaissent
...Les premiers os se
sont formés (d’abord à partir des tissus cartilagineux apparus en
premier et qui se sont enrichis en cellules osseuses). De la colonne
vertébrale, partent les premières formations des côtes.…

Donc il est faux de parler de la formation des os au 42eme jour.

Le Coran dit donc des choses inexactes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Mer 18 Nov 2009 - 17:10

En ce qui concerne l’embryologie. Le Coran ne fait que reprendre ce que Galien et Hippocrate (deux médecins grecs de l’Antiquité) ont écrit plusieurs siècles auparavant, y compris leurs erreurs. Par exemple, selon le Coran, l’embryon passe par le stade "goutte de sperme" avant de devenir une "Alaqa" (sangsue, caillot de sang). Ou encore dans la sunna, Mohammed déclare que la femme éjacule, que si elle éjacule avant son mari, l’enfant ressemblera à sa mère, et que dans le cas contraire il ressemblera à son père. Dans les deux cas, Mohammed s’est trompé. Dans les deux cas, Hippocrate et Galien avaient fait la même erreur. Or, selon la sunna, Mohammed connaissait un médecin grec… Euréka !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Mer 18 Nov 2009 - 17:25

Ce sont les musulmans eux-mêmes, dont Ibn-Qayyim, qui ont repéré pour la première fois les similitudes entre le Coran et Hippocrate et Galien[/size][size=9]. Basim Musallam, directeur du centre des études du Moyen-Orient à l'université de Cambridge conclut :

"les étapes du développement établies par le
Coran et le Hadith pour les croyants étaient parfaitement conformes au
compte scientifique de Galien... Il n'y a aucun doute que la pensée
médiévale a apprécié cet accord entre le Coran et Galien, parce que la
science arabe a utilisé les mêmes limites du Coran pour décrire les
étapes galéniques"
B. Musallam (Cambridge, 1983) Sex and Society in Islam. p. 54

Voir ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
paix



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 0:49

Cher ami Atil,
Merci pour répondre a mon sujet même si ce que t'as écris n'est pas adéquat avec ce que j'ai écris ( Merci de relire cette fois ) en plus avec une petite recherche sur google on trouve que t'as fait un copier-coller de réponses (non-doté de preuves et de références) écrite par des athées sur plusieurs forum en réponse a ce même sujet que j'ai posté. (hors Dieu existe car l'athéisme vient d'être effondrer avec le darwinisme très très récemment, merci de suivre l'actu scientifique).

Le professeur émérite Keith L. Moore est l'un des scientifiques les plus en vue dans les domaines de l'anatomie et de l'embryologie, et il est l'auteur de l'ouvrage intitulé The Developing Human [L'humain en développement], qui a été traduit en huit langues. Ce livre est un ouvrage de référence scientifique et il a été choisi par un comité spécial, aux États-Unis, comme le meilleur livre rédigé par un seul auteur. Le docteur Keith Moore est professeur émérite d'anatomie et de biologie cellulaire à l'Université de Toronto, Toronto, Canada. Il y a été, auparavant, vice-doyen du Département des Sciences fondamentales à la Faculté de Médecine et, pendant 8 ans, le président du Département d'Anatomie. En 1984, il reçut un des prix les plus distingués attribués dans le domaine de l'anatomie au Canada, le J.C.B., Grand Prix de l'Association canadienne des anatomistes. Il a dirigé plusieurs associations internationales, dont l'Association canado-américaine des anatomistes et le Conseil de l'union des sciences biologiques.

En 1981, au cours de la Septième Conférence Médicale à Dammam, en Arabie Saoudite, le professeur Moore affirma: "Ce fut pour moi un grand plaisir que d'aider à clarifier les passages du Coran qui parlent du développement humain. Il ne fait aucun doute, à mon esprit, que ces passages ont été révélés à Mohammed par Dieu, parce que la presque totalité de ces connaissances n'ont été découvertes que plusieurs siècles plus tard. Pour moi, cela constitue une preuve que Mohammed était un messager de Dieu.".

Pour
visionner ce commentaire en
vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici


On posa donc au professeur Moore la question suivante: "Cela signifie-t-il que vous croyez que le Coran est la parole de Dieu?". Il répondit: "Je n'ai aucun problème à l'accepter."

Au cours d'une autre conférence, le professeur Moore déclara: "Dû au continuel processus de modification au cours du développement, la classification des stades de l'embryon humain est complexe. C'est pourquoi nous considérons que nous pourrions développer un nouveau système de classification en utilisant les termes mentionnés dans le Coran et la Sounnah (ce que Mohammed a dit, fait, ou approuvé). Le système proposé est simple, complet, et en conformité avec les connaissances embryologiques actuelles. L'étude approfondie du Coran et des hadiths (rapports fidèles transmis par les compagnons du prophète Mohammed sur ce que ce dernier a dit, fait, ou approuvé) durant les quatre dernières années a révélé un système de classification des embryons humains qui est très étonnant du fait qu'il date du septième siècle de notre ère. Bien qu'Aristote, le fondateur de la science de l'embryologie, eût découvert, en étudiant des oeufs de poules, au quatrième siècle avant J.-C., que les embryons de poussins se développent par stades, il n'a jamais donné de détails sur ces stades. D'après ce que nous savons sur l'histoire de l'embryologie, il y avait très peu de connaissances sur les stades et la classification des embryons humains avant le vingtième siècle. Pour cette raison, les descriptions de l'embryon humain que l'on retrouve dans le Coran n'ont pu être basées sur les connaissances scientifiques du septième siècle. Donc la seule conclusion raisonnable est que ces descriptions ont été révélées à Mohammed par Dieu. Il ne pouvait connaître de tels détails parce qu'il était illettré et n'avait absolument aucune formation scientifique."

Pour
visionner ce commentaire
en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 8:51

paix a écrit:
on trouve que t'as fait un copier-coller de réponses (non-doté de preuves et de références) écrite par des athées sur plusieurs forum

Autrement dit : Si c'est écrit par des athées, c'est forcément des conneries.
Et si c'est écrit par des croyants, pourquoi ne serait-ce pas aussi des conneries ?
Un croyant, ca a l'habitude de tout déformer pour défendre à tout prix ses croyances, non ?




Citation :
(hors Dieu existe car l'athéisme vient d'être effondrer avec le darwinisme très très récemment, merci de suivre l'actu scientifique).

Manipulation et mensonge classique répandus par des croyants sur le Net.
C'est parfaitement faux : Le darwinisme n'a pas été invalidé.
D'ailleurs il est maintenant impossible de l'invalider complètement puisqu'il est conforté par la génétique.
Tout comme il est désormais impossible de dire que la terre n'est pas ronde puisque maintenant on peut observer sa forme depuis le ciel.



Citation :
En 1981, au cours de la Septième Conférence Médicale à Dammam, en Arabie Saoudite, le professeur Moore affirma: "Ce fut pour moi un grand plaisir que d'aider à clarifier les passages du Coran qui parlent du développement humain. Il ne fait aucun doute, à mon esprit, que ces passages ont été révélés à Mohammed par Dieu, parce que la presque totalité de ces connaissances n'ont été découvertes que plusieurs siècles plus tard. Pour moi, cela constitue une preuve que Mohammed était un messager de Dieu.".

Un vrai scientifique n'aurait pas raconté autant de conneries.
Comme je l'ai dit, l'embryologie contenue dans le Coran racointe les mêmes choses que les médecins gallo-romains, qui n'étaient pas pas musulmans mais étaient antérieurs à Mahomet.
Doit-on en conclure que les paiens possédaient aussi des connaissances miraculeuses sur l'Embryon ?

Ajoutons aussi que ce n'est pas la 1er livres de ce type , ou on prétend apporter la caution d'un grand savant à l'Islam.
Aprés étude, on s'est rendu compte que ces livres étaient des manipulations. Et les savants concernés ont dit qu'on avait déformé ou manipulés leurs dires. Certains de ces livres ont mêmes été financés par un certains ... Ben laden;



Citation :
On posa donc au professeur Moore la question suivante: "Cela signifie-t-il que vous croyez que le Coran est la parole de Dieu?". Il répondit: "Je n'ai aucun problème à l'accepter."

On a prétendu aussi que le commandant Cousteau s'était convertu à l'islam.
On sait maintennat que c'était faux.
Ce genre de manipulation ne marche qu'avec les naïfs.

On pourrait afficher plein de passages du Coran qui écrive des choses totalement non-scintifiques, dignes d'un peuple ignorant et inculte.




Citation :
Le système proposé est simple, complet, et en conformité avec les connaissances embryologiques actuelles.

Comme je l'ai montré ci-dessus, l'embryologie islamique ne correspond pas du tout à ce que sait la science actuelle.
Donc un savant actuel n'a pas pu dire l'inverse.
Les manipulateurs prennent vraiment les Occidentaux pour des cons.



Citation :

Bien qu'Aristote, le fondateur de la science de l'embryologie, eût découvert, en étudiant des oeufs de poules, au quatrième siècle avant J.-C., que les embryons de poussins se développent par stades, il n'a jamais donné de détails sur ces stades. D'après ce que nous savons sur l'histoire de l'embryologie, il y avait très peu de connaissances sur les stades et la classification des embryons humains avant le vingtième siècle. Pour cette raison, les descriptions de l'embryon humain que l'on retrouve dans le Coran n'ont pu être basées sur les connaissances scientifiques du septième siècle.

Bien sûr que si, puisque le Coran raconte la même chose que Galien et Hippocrate.




Citation :

Donc la seule conclusion raisonnable est que ces descriptions ont été révélées à Mohammed par Dieu. Il ne pouvait connaître de tels détails parce qu'il était illettré et n'avait absolument aucune formation scientifique."

J'ai montré que les passages du Coran sont en contradictions avec ce que l'embryologie sait actuellement.
Conclusion : Les manipulateurs se moquent bien des faits scientifiques.
Tout ce qu'ils savent faire c'est aligner des arguments d'autorités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 9:45

Le Coran contient-il vraiment des indices de connaissances scientifiques trés avancées ?




Sourate 41 :

9 Dis: ‹Renierez-vous [l'existence] de celui qui a créé la terre en deux jours, et Lui donnerez-vous des égaux? Tel est le Seigneur de l'univers,
10 C'est Lui qui fermement fixé des montagnes au-dessus d'elle, l'a bénie, et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d'égale durée. Telle est la réponse à ceux qui t'interrogent.
11 Il S'est ensuite adressé au ciel (le ciel primitif: futur sept cieux selon verset 12) qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre: ‹Venez tous deux, bon gré, mal gré›. Tous deux dirent: ‹Nous venons obéissants›.
12 Il décréta d'en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction. Et Nous avons décoré le ciel le plus proche d'étoiles et l'avons protégé. Tel est l'ordre établi par le Puissant, l'Omniscient.

->>>>>>Le Coran dit donc que la terre (et tout ce qu'elle contient de mangeable) a été créée AVANT les cieux. (les 7 cieux contenant les planètes et les étoiles).

Nous savons que c'est faux.

Et d'ailleurs croire que le ciel est divisé en 7 cieux est une vision trés primitive;
D'autant plus qu'on sait maintenant que le système solaire contient 8 planètes (plus les astéroïdes).





Sourate 11:

7 "Et c'est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours, alors que Son Trône était sur l'eau, afin d'éprouver lequel de vous agirait le mieux. Et si tu dis: ‹Vous serez ressuscités après la mort›, ceux qui ne croient pas diront: ‹Ce n'est là qu'une magie évidente›."

>>>>>>>Le Coran prétend donc que l'eau existait avant la création de l'univers. Absurde !






Sourate 13:

3 "C'est Lui qui étendit la terre, qui y éleva les montagnes et forma les fleuves, qui a établi les deux sexes dans tous les êtres produits, qui ordonne à la nuit d’envelopper le jour. Certes, dans tout cela il y a des signes pour ceux qui réfléchissent"

>>>>>>>Le Coran croit que tous les êtres vivants sont sexués;
C'est faux : certains sont asexués (ex : Les bactéries).
Le Coran croit aussi qu'il n'y a que deux sexes.
C'est faux : Certains champignons sont divisés en bien plus que deux sexes.







Sourate 6 :

2. C'est Lui qui vous a créés d'argile ; puis Il vous a décrété un terme, et il y a un terme fixé auprès de Lui. Pourtant, vous doutez encore !
....
"98. Et c'est Lui qui vous a créés à partir d'un personne unique (Adam). Et il y a une demeure et un lieu de dépôt (pour vous.) Nous avons exposé les preuves pour ceux qui comprennent."

>>>>>>>>Le Coran croit à une création directe de l'homme à partir de l'argile.
Mais la génétique montre bien que l'homme est un parent du chimpanzé. Ils descendent tous les deux d'un ancetre commun.
De plus on a retrouvé le fossile de l'ancètres de l'homme : l'Orrorrin turgenensis, en l'an 2000.






Sourate 11 :

"7. Et c'est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours,"

>>>>>>>>Tout le monde sait trés bien qu'il a fallu des milliards d'années pour que le monde deviennent ce qu'il est.





Sourate 6 :

"38. Nulle bête marchent sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté."

>>>>>>>>C'est faux : de nombreux animaux ne vivent pas en communauté.





Sourate 16 :

"66. Il y a certes un enseignement pour vous dans les bestiaux : Nous vous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, - [un produit] extrait du [mélange] des excréments [intestinaux] et du sang - un lait pur, délicieux pour les buveurs."

>>>>>>>>>C'est ridicule, le lait ne se fait pas à base de "sang et d'excréments"





Sourate 25 :

"61. Que soit béni Celui qui a placé au ciel des constellations et y a placé un luminaire (le soleil) et aussi une lune éclairante !"

>>>>>>>>>>La Lune n'éclaire pas, mais reflète la lumière du Soleil.





Sourate 16 :

"15. Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu'elle ne branle pas en vous emportant avec elle de même que des rivières et des sentiers, pour que vous vous guidiez,"

Sourate 15 :

"20. Et quant à la terre, Nous l'avons étalée et y avons placé des montagnes (immobiles) et y avons fait pousser toute chose harmonieusement proportionnée."

Sourate 21 :

"31. Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la terre, afin qu'elle ne s'ébranle pas en les [entraînant]. Et Nous y avons placé des défilés servant de chemins afin qu'ils se guident."

Sourate 78: :

6-7. N'avons-Nous pas fait de la terre une couche ? Et (placé) les montagnes comme des piquets ?

Sourate 31:

"10. Il a créé les cieux sans piliers que vous puissiez voir ; et Il a enfoncé des montagnes fermes dans la terre pour l'empêcher de basculer avec vous."

>>>>>>>>La tectonique des plaques indique que les montagnes ne sont pas immobiles : elles se déplacent avec la dérive des continents. Elle ne fixent donc pas les continents.





Sourate 25 :

"53. Et c'est Lui qui donne libre cours aux deux mers : l'une douce, rafraîchissante, l'autre salée, amère. Et IL assigne entre les deux une zone intermédiaire et un barrage infranchissable."

[b]Sourate 55 :
"19. Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ;
20. il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas."

>>>>>>>>>C'est faux : il n'existe nulle barrière infranchissable entre les mers et les eaux douces, et les eaux se mélangent..






Sourate1 8:

86. "Et quand il eut atteint le Couchant, il trouva que le soleil se couchait dans une eau boueuse, et, après d'elle il trouva une peuplade impie. Nous dîmes : ‹Ô Zul-Qarnayn ! Ou tu les châties, ou tu uses de bienveillance à leur égard›. "

>>>>>>>>Dire que le soleil se couche dans l'eau indique que, pour le Coran, la terre est plate et que le soleil se déplace au-dessus ... et même qu'il plonge dans la mer !





Sourate 71:

19. "et c’est Dieu qui vous a assigné la terre comme tapis"

Sourate 88 :

20 "et la terre comme elle est aplatie?" [aplatie=soutihat]

sourate 79 :

30 "et quand à la terre, en plus de cela il l'a écrasé / roulé comme une pâte" ici "

>>>>>>>Le Coran croit donc que la terre est plate comme une tarte ou un tapis.






Sourate 67:

5" Nous avons effectivement embelli le ciel le plus proche avec des lampes [des étoiles] dont Nous avons fait des projectiles pour lapider des diables et Nous leur avons préparé le châtiment de la Fournaise."

>>>>>>>>Croire que les étoiles filantes sont des étoiles projetées contre les diables est braiment une idée trés primitive !





Conclusion :
Le Coran ne dépasse pas les connaissances scientifiques (trés faibles) que pouvaient avoir les Arabes à l'époque de Mahomet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
paix



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: A propos du darwinisme et l'atheeisme   Jeu 19 Nov 2009 - 14:14

Cher Atil,

Code:
Autrement dit : Si c'est écrit par des athées, c'est forcément des conneries.
Et si c'est écrit par des croyants, pourquoi ne serait-ce pas aussi des conneries ?
Un croyant, ca a l'habitude de tout déformer pour défendre à tout prix ses croyances, non ?

J'ai pas dit ça, ce que j'ai dit c'est que tu as copié un texte d'un site qui appartient aux athées et tu as même pas lu ou réfléchi au sujet, dés que tu as vu le titre du toopic t’as cherché un site qui dit le contraire et voila la réflexion et faite en une seconde. En plus je n’ai pas dit que tout ce que disent les athées est conneries mais las athées ont tore sur le sujet de l’existence du dieu parce que l’athéisme se base principalement sur la théorie de l’évolution de C. Darwin qui est en fait une théorie qui dit que l’univers n’été pas créé
mais il a apparus par hasard et que par la suite tous les êtres vivant descend du même ancêtre qui est une cellule (d’où vient cette cellule).


Code:
 Manipulation et mensonge classique répandus par des croyants sur le Net.
C'est parfaitement faux : Le darwinisme n'a pas été invalidé.
D'ailleurs il est maintenant impossible de l'invalider complètement puisqu'il est conforté par la génétique.
Tout comme il est désormais impossible de dire que la terre n'est pas ronde puisque maintenant on peut observer sa forme depuis le
ciel.



Non ce n’est pas une manipulation classique, le Darwinisme a été invalidé le 02/10/2009 par un comité de chercheurs et de
grands professeurs internationaux de la matière : informe toi sur ce lien :

http://a.abcnews.com/Technology/creationists-science-bible-disprove-ardi-fossil-evidence-evolution/story?id=8766121


Ce que je n’arrive pas à comprendre c’est que cette théorie n’avait pas et n’a pas des fondements scientifiques et elle été
contrariée à plusieurs reprise par des recherches scientifiques.



http://www.harunyahya.fr/fr.m_categorie_76.php
http://www.findudarwinisme.com/
http://www.demandezauxdarwinistes.com/
http://www.200emeanniversairedeleffondrementdudarwinisme.com/


CE QUE DARWIN NE SAVAIT PAS


Pas une seule protéine ne peut se former par hasard :

Les protéines sont des molécules complexes qui représentent les bases des cellules vivantes et assument des fonctions diverses dans la cellule. Quand les probabilités de la formation par hasard d'une molécule de protéine moyenne sont calculées, le résultat est un nombre consistant de 10 suivi de 950 zéros. En termes mathématiques, ce nombre représente pratiquement une "probabilité zéro".

Les organes irréductiblement complexes réfutent l'évolution:

La complexité irréductible est une caractéristique qui invalide l'assertion du développement graduel qui se trouve à la base de la théorie de l'évolution. Par exemple, il y a la complexité irréductible dans l'oeil et les ailes. Il est impossible pour les organelles qui se combinent pour former l'oeil, telles que la glande lacrymale, la rétine et l'iris d'apparaitre individuellement par hasard. Car la vision ne se réalisera que lorsque tous les components de l'oeil seront parfaitement formés. La même chose s'applique à l'aile aussi.

Le montant inconcevable d'informations dans l'ADN rejette la chance:

L'information concernant toutes les caractéristiques d'une personne, de son apparence physique à la structure de ses organes internes, est codée dans son ADN grâce à un système spécial. Si nous transformions l'information génétique dans l'ADN sur du papier, nous aurions créé une énorme librairie de 900 volumes de 500 pages chacun. Mais cette quantité inimaginable d'information est contenue dans les parties de l'ADN appelées "gènes". C'est donc un fait absolu que l'ADN ne peut se former par hasard.

Les archives fossiles indiquent la création:

Malgré le fait que 100 millions de fossiles appartenant à 250.000 espèces différentes furent déterrés, même pas un seul d'entre eux ne soutient le darwinisme. Chacun des fossiles trouvés appartient à des organismes parfaits et totalement formés. Si les assertions des évolutionnistes étaient justes, une grande partie de ces fossiles aurait dû appartenir à des "formes de vie intermédiaires", alors qu'aucun d'eux ne l'est.

Les formes de vie sont apparues soudainement dans la période cambrienne:

Presque toutes les structures physiques principales chez les êtres vivants (catégories telles que des arthropodes, des chordés etc.) ont émergé dans la période cambrienne, il y a 530 millions d'années. Alors que seulement 1 ou 2 de ces catégories principales existaient avant l'ère cambrienne, plus de 50 ont émergé soudainement dans les différentes parties du monde durant la période cambrienne. Les formes de vie précambriennes ont des structures plus simples, alors que celles du Cambrien sont incomparablement plus complexes. Par exemple, il n'y a pas de différence entre la structure de l'oeil d'un trilobite, qui a émergé pendant cette période, et celles des yeux d'aujourd'hui.

Les fossiles vivants constituent une réponse aux mythes évolutionnistes:

Les fossiles vivants sont une preuve frappante, qui démolit complètement les assertions de la théorie de l'évolution concernant "le développement graduel". La raison pour laquelle ils sont décrits en tant que "fossiles vivants" est le fait que bien qu'âgés des centaines de millions d'années, ils sont identiques aux spécimens vivants de nos jours. Il existe plusieurs spécimens de fossiles vivants, des fourmis aux arbres et des chauves-souris aux requins. C'est une preuve définitive que l'évolution n'a jamais eu lieu dans le cours de l'histoire naturelle.

Les reptiles ne sont pas les ancêtres des oiseau:

Les évolutionnistes ne sont plus capables de décrire l'Archæoptéryx comme une forme intermédiaire entre les reptiles et oiseaux. Les examens de ce fossile ont révélé qu'il ne s'agit pas d'une forme transitionnelle, et que c'est un oiseau éteint avec quelques caractéristiques différentes de celles des oiseaux actuels. La présence d'un sternum indiquant l'existence des puissants muscles de vol et d'une structure de plume asymétrique identique à celles des oiseaux de nos jours montrent que cet oiseau était parfaitement capable de voler.

Les poissons n'ont pas émergé sur terre:

Les évolutionnistes décrivaient autrefois le poisson nommé Coelacanthe comme une preuve pour le mythe de la transition de l'eau vers la terre. On pensait que le Coelacanthe représentait une forme intermédiaire entre les poissons et les amphibiens. Cependant, un spécimen "vivant" du Coelacanthe a été attrapé dans l'Océan indien en 1938. Plus de 200 autres spécimens ont été attrapés depuis. Les examens des Coelacanthes vivants ont révélé que c'est un poisson parfaitement structuré et que toutes les conjectures préalables à propos des fossiles étaient fausses.

Les mutations ne forment pas une nouvelle espèce:

Les mutations sont des coupures ou des dislocations survenant en résultat de radiation ou des agents chimiques dans les molécules de l'ADN au sein du noyau de la cellule vivante qui porte l'information génétique. L'ADN possède une structure hautement complexe. C'est pourquoi, un changement quelconque dans la molécule lui sera nuisant. Les mutations causent généralement des dommages et des difformités irréparables et même la mort. Les gens exposés aux désastres à Hiroshima, Nagasaki ou Tchernobyl en sont des indications vivantes. L'assertion que les mutations sont un mécanisme évolutionnaire est une preuve de l'impasse dans laquelle se trouve la théorie de l'évolution.

La sélection naturelle n'aboutit pas à l'évolution:

La sélection naturelle est une expression de la survie des êtres forts qui sont mieux adaptés à leur environnement. Mais cela n'apporte pas de nouvelles espèces. Par exemple, dans un troupeau de zèbres sous la menace de prédateurs, les zèbres capables de courir vite survivront et le troupeau consistera finalement des individus qui courent vite. Mais ce processus est limité et ne peut transformer les zèbres en une autre espèce. Car les zèbres ont leur unique structure de squelette et physiologie codées dans leur ADN et la lutte contre les prédateurs ne peut changer cette information ni apporter une nouvelle information génétique à la zèbre.

Les êtres vivants n'ont pas évolué, ils ont été créés en tant qu'humains:

Il s'est avéré que l'arbre de la famille humaine est un diagramme dessiné uniquement selon l'imagination des évolutionnistes. Les évolutionnistes maintiennent que les êtres humains se sont formés graduellement selon la ligne de progression suivante : "Australopithecines > Homo habilis > Homo erectus> Homo sapiens" Ils ont cherché à donner l'impression que chacune de ces formes de vie dans la liste est le précurseur de celle qui la suit. Mais la découverte de ces formes de vie les unes à côtés des autres dans la même époque, que les évolutionnistes décrivent pourtant comme étant les ancêtres les uns des autres, a démoli cet arbre de famille. Les dernières découvertes des paléontologues montrent que Australopithecines, Homo Habilis et Homo erectus ont existé en même temps dans les différentes parties du monde.

Les évolutionnistes recourent aux fraudes:

Les évolutionnistes ont recours aux fraudes pour "prouver" leur théorie. Jusqu'à maintenant, il y a eu un grand nombre de ces fraudes évolutionnistes comme les dessins d'embryons et les fossiles cachés ou détruits. L'un des plus frappants exemples de ceci est la fraude de l'homme de Piltdown. Il a été suggéré qu'un crâne découvert en 1912 près de Piltdown en Angleterre appartenait à un "homme-singe". Ce fossile, dont le crâne affichait des caractéristiques humaines et la mâchoire celles d'un orang-outan, a été exposé dans le fameux British Museum pendant 40 années. Cependant, il a été finalement exposé comme une contrefaçon en 1953. Le fossile avait été produit par les évolutionnistes qui avaient combiné un crâne humain et une mâchoire d'orang-outan et utilisé des produits chimiques pour lui donner une apparence âgée.

le mécanisme de la sélection naturelle. Cependant, en observant de plus près cette théorie, nous découvrons qu'il n'existe aucun mécanisme évolutionnaire de ce type. Ni la sélection naturelle, ni les mutations ne peuvent faire évoluer des espèces en d'autres, et prétendre qu'ils en sont capables est sans fondement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paix



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 15:13

Citation :
Un vrai scientifique n'aurait pas raconté autant de conneries.
Le professeur Moore est un vrai et grand scientifique, il suffit de voir son palmarès en matière de prix scientifiques et de prendre en considération que ses œuvre s’enseignent sur l’échelle international et sont pris comme références, il est même le scientifique le plus connu en ce qui concerne ce domaine scientifique :
http://en.wikipedia.org/wiki/Keith_L._Moore
Citation :
Comme je l'ai dit, l'embryologie contenue dans le Coran racointe les mêmes choses que les médecins gallo-romains, qui n'étaient pas pas musulmans mais étaient antérieurs à Mahomet.
Doit-on en conclure que les paiens possédaient aussi des connaissances miraculeuses sur l'Embryon ?
Tu peux donner des références ou des citations scientifiques de savants connus confirmant cela ?
Citation :
Ajoutons aussi que ce n'est pas la 1er livres de ce type, ou on prétend apporter la caution d'un grand savant à l'Islam.
Aprés étude, on s'est rendu compte que ces livres étaient des manipulations. Et les savants concernés ont dit qu'on avait déformé ou manipulés leurs dires. Certains de ces livres ont mêmes été financés par un certains ... Ben laden;
Les savants concernés n’ont jamais dit que leurs paroles étaient déformés (tu peux donner des preuves de ce que tu viens de dire ?) car et en plus leurs paroles ont été archivés en vidéos. (Donne-moi un savant que tu pense à dit que ses dires ont été déformés et je te contrarie avec des preuves)

On ce qui concerne Ben Laden, tout le monde sait que c’est un ennemi de l’islam et un pion américain, mais ce n’est pas grave regarde cette vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x9yzfb_the-signs-pt23-le-rituel-du-911_webcam
(Fait des recherches mon ami c’est un conseil, ne fait pas des copier-coller réfléchi c’est la seul façon pour savoir que tu existe, c’est pour ton bien)

Citation :
On pourrait afficher plein de passages du Coran qui écrive des choses totalement non-scintifiques,
Donne-moi un seul !!!!!
Citation :
Le Coran raconte la même chose que Galien et Hippocrate.
Non le coran ne raconte pas la même chose que Galien et Hippocrate, comment est ce possible alors que l’un donne des informations, très précises sur l’évolution du fœtus avec une terminologie très descriptive scientifique, confirmés par les grands savants modernes et l’autre dit que les embryons de poussins se développent par stades : même toi tu peux affirmer ça ; prend plusieurs œufs d’âges différentes, casse les et tu va constaté la même chose.

Citation :
J'ai montré que les passages du Coran sont en contradictions avec ce que l'embryologie sait actuellement.
Conclusion : Les manipulateurs se moquent bien des faits scientifiques.
Tout ce qu'ils savent faire c'est aligner des arguments d'autorités.
La seule chose que tu as montré en insistant sur ce fait, c’est que tu connais rien de l’embryologie, toutes les informations sont non référencés et fausses. Je te propose de prendre un ouvrage de référence sur l’embryologie, citer son titre ainsi que son auteur (un lien google book préférable) puis le comparer avec les passages coraniques(des vrais passages coraniques cette fois, voici un lien: http://oumma.com/coran/) en montrant l’incompatibilité. (IL N Y A PAS D’INCOMPATIBILITE, ne fait pas des copier coller on est la pour réfléchir et discuter)
Je te souhaite un bon courage et que dieu te montre la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paix



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 15:46

IL NE FAUT MENTIR MON AMI ATIL; VOICI LES VRAI INTERPRETATION DES PASSAGES CORANIQUES AVEC DES REFERENCES SCIENTIFIQUES.


Ce que dit le Coran
au sujet des montagnes:




Un livre intitulé Earth (Terre)
est un manuel de référence de base dans plusieurs universités à
travers le monde. L'un de ses deux auteurs est le professeur
émérite Frank Press. Il a été le conseiller scientifique
de l'ex-président américain Jimmy Carter et, pendant 12 ans, président de l'Académie Nationale des Sciences à
Washington, DC. Dans son livre, il dit que les montagnes ont
des racines sous-jacentes.1
Ces racines sont profondément enfoncées dans le sol; par
conséquent, les montagnes ont la forme de piquets (voir
illustrations 7, 8 et
9).




Illustration 7: Les montagnes ont
de profondes racines sous la surface de la terre. (Earth [Terre], Press
et Siever, p.
413.)





Illustration 8: Coupe schématique.
Comme les piquets, les montagnes ont de profondes racines enfoncées
dans le sol.
(Anatomy of the Earth [Anatomie de la Terre], Cailleux, p. 220.) (Cliquez sur
l'image pour l'agrandir.)





Illustration 9: Voici une autre
illustration qui montre que les montagnes ont une forme semblable à
celle de piquets à cause de leurs profondes racines.
(Earth Science [Science de la Terre], Tarbuck et Lutgens, p. 158.) (Cliquez
sur l'image pour l'agrandir.)


Voici comment le Coran décrit les montagnes.
Dieu a dit, dans le Coran:


N'avons-Nous pas fait de la terre une couche?
Et placé les montagnes comme des piquets?
(Coran, 78:6-7)


La géologie moderne a prouvé
que les montagnes ont de profondes racines sous la surface de la terre (voir
illustration 9), et que ces racines peuvent atteindre en profondeur
plusieurs fois la hauteur de la montagne à la surface.2
En se basant sur ces informations, le mot le plus approprié pour décrire
les montagnes est le mot "piquets", puisque la plus grande
partie d'un piquet bien enfoncé est cachée sous la surface de la terre.
De l'histoire des sciences, nous savons que la théorie voulant que les
montagnes aient de profondes racines ne fut introduite qu'au cours de la
seconde moitié du dix-neuvième siècle.3



Les montagnes jouent également un rôle
important au niveau de la stabilisation de la croûte terrestre.4
Elles font obstacle aux secousses de la terre. Dieu a dit, dans le
Coran:


Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu'elle ne branle pas
en vous emportant avec elle...
(Coran, 16:15)


De même, la théorie moderne de la tectonique
des plaques considère que les montagnes agissent en tant que
stabilisateurs de la terre.
Dans
le domaine de la tectonique des plaques, ce n'est que
depuis la fin des années 605 que l'on commence à comprendre
le rôle que jouent les montagnes comme stabilisateurs de la terre.



Quelqu'un aurait-il pu connaître, à
l'époque du prophète Mohammed , la véritable forme des montagnes? Est-ce
que quiconque pourrait imaginer que la montagne massive et solide qu'il
voit devant lui s'enfonce profondément dans la terre et possède une
racine, comme l'affirment les scientifiques? Un grand nombre de
livres de géologie, lorsqu'ils parlent des montagnes, ne décrivent que
la partie située à la surface de la terre. Cela est dû au fait
que ces livres n'ont pas été rédigés par des spécialistes en
géologie. Cependant, la géologie moderne a confirmé que les
versets coraniques disent vrai.

_____________________________
Notes:

(1) Earth [Terre], Press et
Siever, p. 435. Voir aussi Earth Science [Science de la
Terre], Tarbuck et Lutgens, p. 157.


(2) The Geological
Concept of Mountains in the Quran
[Le concept géologique des
montagnes dans le Coran], El-Naggar, p. 5.


(3) The Geological
Concept of Mountains in the Quran
[Le concept géologique des
montagnes dans le Coran], p. 5.


(4) The Geological
Concept of Mountains in the Quran
[Le concept géologique des
montagnes dans le Coran], pp. 44-45.

(5) The Geological
Concept of Mountains in the Quran
[Le concept géologique des
montagnes dans le Coran], p. 5.


Ce que dit le Coran
sur l'origine de l'univers:



La science de la cosmologie moderne,
observationnelle et théorique, indique clairement qu'à un
certain moment dans le temps, l'univers entier n'était autre qu'un
nuage de "fumée" (c'est-à-dire une composition gazeuse
très chaude, opaque et extrêmement dense.).1
C'est là un des principes incontestés de la cosmologie moderne. Les scientifiques peuvent maintenant observer de
nouvelles étoiles se former à partir des restes de
cette "fumée" (voir illustrations 10 et 11).



Illustration 10: Une nouvelle
étoile se formant à partir d'un nuage de gaz et de poussière (nébuleuse),
qui est l'un des restants de la "fumée" qui fut
l'origine de tout l'univers. (The Space
Atlas
[Atlas de l'espace], Heather et Henbest, p.
50.)





Illustration 11: La nébuleuse du
Lagon est un nuage de gaz et de poussière qui atteint près de 60
années lumières de diamètre. Elle est stimulée par les radiations ultra-violettes des étoiles incandescentes qui
se sont récemment formées à l'intérieur de sa masse. (Horizons, Exploring the
Universe
[Horizons: Explorer l'univers], Seeds, cliché 9, de l'Association des universités
pour la recherche en astronomie, Inc.) (Cliquez sur l'image
pour l'agrandir.)


Les étoiles lumineuses que l'on voit le soir,
ainsi que l'univers tout entier, étaient, à l'origine, sous cette forme de "fumée".
Dieu a dit, dans le Coran:


Il S'est ensuite adressé au ciel,
qui était alors fumée...
(Coran, 41:11)


Parce que la terre et le ciel (comprenant le
soleil, la lune, les étoiles, les planètes, les galaxies, etc.) se sont
formés à partir de cette même "fumée", nous en concluons
que la terre et le ciel étaient, au départ, joints en une seule entité.
Ensuite, à partir de cette "fumée" homogène, ils ont pris
forme et se sont séparés l'un de l'autre. Dieu a dit, dans le
Coran:


Ceux qui ont mécru n'ont-ils pas vu
que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite,
Nous les avons séparés...
(Coran, 21:30)


Le
docteur Alfred Kroner est un géologue mondialement renommé. Il est
professeur de géologie et président du Département de Géologie à
l'Institut des Sciences de la terre de l'Université Johannes Gutenberg
à Mainz, en Allemagne. Il a déclaré: " Quand on sait d'où venait
Mohammed... Je crois qu'il est pratiquement impossible qu'il ait pu
avoir connaissance de choses comme l'origine de l'univers, parce qu'il
n'y a que quelques années que les scientifiques ont découvert, à l'aide
de méthodes technologiques très avancées et compliquées, la vérité à ce
sujet."2
(Pour
visionner ce commentaire en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici ). Il a aussi dit:
"Il y a quatorze siècles, quelqu'un qui ne connaissait rien à la
physique nucléaire ne pouvait, à mon avis, être en position de
découvrir, rien qu'avec sa raison que, par exemple, la terre et le ciel
ont la même origine."3

(Pour
visionner ce commentaire
en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici ).


_____________________________
Notes:

(1) The First Three
Minutes, a Modern View of the Origin of the Universe
[Les trois
premières minutes (Un point de vue moderne sur l'origine de l'univers)], Weinberg, pp.
94-105.


(2) La référence pour ce
commentaire est This is the Truth [Ceci est la vérité] (cassette vidéo). Pour
obtenir une copie de cette cassette vidéo, visitez cette
page.

(3) This is the
Truth
[Ceci est la vérité](cassette vidéo).



Ce que dit le Coran
sur le cerveau:



Dans le Coran, Dieu a dit, au sujet d'un
des mécréants malveillants qui interdisait au Prophète Mohammed de prier à la Kaaba:


Mais non! S'il ne cesse pas, Nous le
saisirons, certes, par le naseyah (le toupet, le devant de la tête),
un naseyah menteur et pécheur!
(Coran, 96:15-16)


Pourquoi le Coran décrit-il le devant de la
tête comme menteur et pécheur? Pourquoi
le Coran n'a-t-il pas simplement dit que cet homme était un menteur et un
pécheur? Quelle relation y a-t-il entre le devant de la tête, le
mensonge et le péché?


Si nous observons l'intérieur du crâne, là
où se trouve le devant de la tête, nous trouverons la région
préfrontale du cerveau (voir illustration 12). Que nous dit la
physiologie sur la fonction de cette région? Un livre intitulé Essentials of Anatomy & Physiology
[Éléments d'anatomie et de physiologie]dit, à propos de cette région: "La motivation et la faculté de
prévoir la planification et la mise en action des mouvements se trouvent
dans la partie antérieure du lobe frontal, c'est-à-dire la région
préfrontale. C'est la région du cortex associatif..."1
Dans ce livre, on dit aussi: "À cause de son implication au niveau
de la motivation, la région préfrontale est également considérée
comme le centre fonctionnel de l'agressivité...".2





Illustration 12: Les régions
fonctionnelles de l'hémisphère gauche du cortex cérébral.
La région préfrontale est située à l'avant du cortex cérébral. (Essentials of
Anatomy & Physiology
[Éléments d'anatomie et de
physiologie], Seeley et al., p. 210.) (Cliquez sur
l'image pour l'agrandir.)


Donc, cette région du cerveau est responsable
de la planification, de la motivation et de la mise en action des bonnes
et des mauvaises actions, et elle est également responsable du fait de
dire des mensonges ou de dire la vérité. Il est donc approprié de
décrire le devant de la tête comme "menteur" et "pécheur"
lorsqu'une personne ment ou commet un péché, comme le dit le Coran:
"... un naseyah (toupet, devant de la tête) menteur et
pécheur!
"


Selon le professeur Keith L. Moore 3,
ce n'est qu'au cours des soixante dernières années que les scientifiques
ont découvert les fonctions de la région préfrontale.




_____________________________

Notes:

(1) Essentials of
Anatomy & Physiology
[Éléments d'anatomie et de physiologie], Seeley et al., p. 211. Voir aussi The Human Nervous System
[Le système nerveux humain], Noback
et al., pp. 410-411.


(2) Essentials of
Anatomy & Physiology
[Éléments d'anatomie et de physiologie], Seeley et al., p. 211.


(3) Al-Ejaz
al-Elmy fee al-Naseyah
[Les miracles scientifiques du devant de la
tête], Moore et al., p. 41.




Ce que dit le Coran
sur les mers et les rivières:



La science moderne a découvert qu'aux
endroits où deux mers différentes se rencontrent, il y a une
barrière entre elles. Cette barrière sépare les deux mers
de façon à ce que chacune conserve la température, la salinité et
la densité qui lui sont propres.1
Par exemple, l'eau de la mer Méditerranée est chaude, saline et
moins dense que celle de l'océan Atlantique. Lorsque l'eau de
la mer Méditerranée pénètre dans l'océan Atlantique, au niveau
du détroit de Gibraltar, elle avance de plusieurs centaines de
kilomètres dans l'Atlantique à une profondeur d'environ 1000
mètres, tout en conservant la température, la salinité et la
densité moins élevée qui la caractérisent. C'est à cette profondeur
que l'eau de la Méditerranée se stabilise2
(voir illustration
13).



Illustration 13: L'eau de la
Méditerranée pénètre dans l'Atlantique au niveau du détroit de
Gibraltar en conservant la température, la salinité et la densité
moins élevée qui la caractérisent, grâce à la barrière qui les
distingue. Les températures sont en degrés Celsius (C°). (Marine Geology
[La géologie marine],
Kuenen, p. 43, avec une légère amélioration.) (Cliquez sur l'image pour
l'agrandir.)


Malgré la présence de grosses vagues, de forts
courants et de marées dans ces mers, elles ne se mélangent pas et ne
dépassent pas cette barrière.


Le Coran fait mention d'une barrière entre deux
mers qui se rencontrent et que ces dernières ne dépassent pas.
Dieu a dit:


Il a donné libre cours aux deux mers pour se
rencontrer; il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas.
(Coran, 55:19-20)


Mais quand le Coran parle de ce qui divise l'eau
douce de l'eau salée, il mentionne l'existence d'un "barrage
infranchissable" en plus de la barrière.


Et c'est Lui qui donne libre cours aux deux
mers: l'une douce, rafraîchissante, l'autre salée, amère. Et Il
assigne entre les deux une barrière et un barrage
infranchissable.
(Coran, 25:53)


On peut se demander pourquoi le Coran fait
mention d'un barrage infranchissable lorsqu'il parle de ce qui divise
l'eau douce de l'eau salée, mais n'en fait pas mention lorsqu'il parle de
ce qui divise deux mers.


La science moderne a découvert que dans les
estuaires, où l'eau douce et l'eau salée se rencontrent, le phénomène
est en quelque sorte différent de celui que l'on retrouve dans les
endroits où deux mers se rencontrent. Il a été découvert que ce
qui distingue l'eau douce de l'eau salée dans les estuaires est une
"zone de pycnocline avec une discontinuité marquée au niveau de la
densité, qui
sépare les deux couches."3 Ce
barrage (ou zone de séparation) a une salinité différente de celle de
l'eau douce et de celle de l'eau salée4 (voir
illustration 14).




Illustration 14: Coupe
longitudinale montrant la salinité (parties par millième ‰ ) dans un estuaire. Nous
pouvons voir le barrage (ou zone de séparation) entre l'eau douce
et l'eau salée. (Introductory Oceanography [Introduction à
l'océanographie], Thurman, p. 301,
avec une légère amélioration.) (Cliquez sur l'image pour
l'agrandir.)


Ces informations n'ont
été découvertes que récemment à l'aide d'équipements de pointe servant à mesurer
la température, la salinité, la densité, la dissolubilité de
l'oxygène, etc. L'oeil humain ne peut percevoir la différence qui
existe entre deux mers qui se rencontrent; car à l'oeil nu, les deux mers
nous apparaissent comme une seule mer homogène. De la même façon,
l'oeil humain ne peut percevoir, dans les estuaires, la division de l'eau
en trois types: l'eau douce, l'eau salée, et le barrage (ou zone de
séparation).


_____________________________

Notes:

(1) Principles of
Oceanography
[Les principes de l'océanographie], Davis, pp. 92-93.


(2) Principles of
Oceanography
[Les principes de l'océanographie], Davis, p. 93.


(3) Oceanography [L'océanographie],
Gross, p. 242. Voir aussi Introductory Oceanography
[Introduction à l'océanographie], Thurman,
pp. 300-301.


(4) Oceanography [L'océanographie],
Gross, p. 244, et Introductory Oceanography [Introduction à
l'océanographie], Thurman, pp. 300-301.


Ce que dit le Coran
sur les mers profondes et les vagues internes:



Dieu dit, dans le Coran:

Les actions des mécréants sont
encore semblables à des ténèbres sur une mer profonde: des vagues la
recouvrent, vagues au-dessus desquelles s'élèvent d'autres vagues, sur
lesquelles il y a d'épais nuages. Ténèbres entassées les unes
au-dessus des autres; quand quelqu'un étend la main, il ne la distingue
presque pas...
(Coran, 24:40)


Ce verset fait mention de l'obscurité profonde
qui règne dans les profondeurs des mers et océans, là où lorsque quelqu'un
étend la main, il ne peut presque pas la distinguer. Les ténèbres
dans les mers profondes commencent à une profondeur d'environ 200 mètres.
À cette profondeur, il n'y a presque pas de lumière (voir illustration
15). Et il n'y a plus du tout de lumière à une profondeur de plus
de 1000 mètres.1
Les êtres humains sont incapables de plonger à plus de quarante mètres
sans l'aide de sous-marins ou d'équipements spéciaux. Et ils ne
peuvent survivre sans l'aide de ces équipements dans la partie
obscure des océans, c'est-à-dire à une profondeur de 200 mètres et
plus.




Illustration 15: Entre 3 et 30
pourcent de la lumière du soleil est reflétée à la surface de la
mer. Et la presque totalité des sept couleurs du spectre
solaire sont absorbées, l'une après l'autre, dans les premiers 200
mètres, sauf la couleur bleue.
(Oceans [Les océans], Elder et Pernetta, p.
27.)


Les scientifiques ont récemment découvert
cette obscurité profonde à l'aide d'équipements spéciaux et de
sous-marins qui leur ont permis de plonger dans les profondeurs des
océans.


De la phrase suivante: "sur une mer
profonde: des vagues la recouvrent, vagues au-dessus desquelles s'élèvent d'autres
vagues, sur
lesquelles il y a d'épais nuages.
", tirée du verset
précédent, on comprend également que les eaux profondes des mers et
océans sont recouvertes de vagues, et qu'au-dessus de ces vagues il y a
d'autres vagues. Il est clair que les deuxièmes vagues auxquelles
le verset fait référence sont les vagues de surface que nous pouvons
voir, car il est spécifié qu'au-dessus de ces vagues, il y a des nuages.
Mais qu'en est-il des premières vagues auxquelles le verset fait
référence? Les scientifiques ont récemment découvert qu'il
existe des vagues internes "qui se trouvent sur les interfaces de
densité, situées entre les couches de densités différentes."2 (voir
illustration
16).




Illustration 16: Vagues internes
sur l'interface située entre deux couches d'eau de densités
différentes. L'une est dense (celle du bas), alors que
l'autre est moins dense (celle du haut). (Oceanography
[L'océanographie], Gross, p.
204.)


Les vagues internes recouvrent les eaux
profondes des mers et océans parce que les eaux profondes ont une
densité plus élevée que celle des eaux au-dessus d'elles. Les vagues
internes se comportent de la même façon que les vagues de surface.
Tout comme les vagues de surface, elles peuvent aussi déferler. Les
vagues internes ne peuvent être perçues par l'oeil humain; c'est
en étudiant les variations de température ou de salinité à un endroit
déterminé que l'on arrive à les détecter.3



_____________________________

Notes:

(1) Oceans [Les
océans], Elder
et Pernetta, p. 27.


(2) Oceanography [L'océanographie],
Gross, p. 205.


(3) Oceanography [L'océanographie],
Gross, p. 205.


Dernière édition par paix le Jeu 19 Nov 2009 - 15:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paix



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 15:46

Ce que dit le Coran
au sujet des nuages:



L'étude des divers types de nuages a
permis aux scientifiques de réaliser que la formation et l'aspect
des nuages de pluie sont régis selon des systèmes bien précis et
suivent certaines étapes qui varient selon les types de vents et de
nuages.

Un des types de nuages de pluie est le cumulo-nimbus.
Les météorologues ont étudié la formation des cumulo-nimbus et la
façon dont ils produisent la pluie, la grêle et les
éclairs.


Ils ont découvert que les cumulo-nimbus passent
à travers les différentes étapes suivantes pour produire de la pluie:


1) Les nuages sont poussés par le vent:
Les cumulo-nimbus commencent à se former lorsque le vent pousse des
fragments de nuages (cumulus) vers une aire où ces nuages convergent (voir
illustrations 17 et 18).




Illustration 17: Photo satellite
montrant les nuages se déplaçant vers les aires de convergence B,
C, et D. Les flèches indiquent les directions du vent. (The Use of
Satellite Pictures in Weather Analysis and Forecasting
[L'utilisation
des images satellites dans l'analyse et les prévisions
météorologiques], Anderson
et al., p. 188.) (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)





Illustration 18: Petits fragments
de nuages (cumulus) se dirigeant vers une zone de convergence près
de l'horizon, où l'on aperçoit un gros cumulo-nimbus. (Clouds and
Storms
[Les nuages et les tempêtes], Ludlam, cliché 7.4.) (Cliquez sur l'image pour
l'agrandir.)


2) Les nuages se rassemblent:
Ensuite les fragments de nuages se rassemblent pour former un nuage plus
gros1 (voir
illustrations 18 et 19).




Illustration 19: (A) Fragments de
nuages isolés (cumulus). (B) Lorsque les fragments de nuages
de rassemblent, les courants d'air ascendants augmentent à
l'intérieur du gros nuage nouvellement formé; le nuage se
développe alors en hauteur. Les gouttes d'eau sont indiquées par les
·. (The
Atmosphere
[L'atmosphère], Anthes et al., p. 269.) (Cliquez sur l'image
pour l'agrandir.)


3) Le nuage se développe en hauteur:
Lorsque les petits nuages se rassemblent, les courants d'air ascendants
augmentent à l'intérieur du gros nuage nouvellement formé. Les
courants d'air ascendants qui sont situés près du centre du nuage sont
plus forts que ceux situés près des bords.2 Ces
courants d'air ascendants provoquent le développement en hauteur du nuage,
formant une structure en forme d'enclume (voir illustrations 19 (B), 20,
et 21). Ce développement en hauteur fait en sorte que le nuage
s'étend jusqu'à des régions plus froides de l'atmosphère, et c'est là
que des
gouttes d'eau et des grêlons se forment et augmentent de volume.
Lorsque ces gouttes d'eau et ces grêlons deviennent trop lourds pour
être soutenus par les courants d'air ascendants, ils commencent à tomber
du nuage sous forme de pluie et de grêle.3




Illustration 20: Un cumulo-nimbus.
Après que le nuage se soit développé en hauteur, formant une
structure en forme d'enclume, de la pluie s'en échappe.
(Weather and Climate [Conditions atmosphériques et climats], Bodin, p.123.)






Illustration 21: Un cumulo-nimbus.
(A Colour Guide to Clouds [Guide illustré des nuages], Scorer et Wexler, p.
23.)


Dieu a dit, dans le Coran:

N'as-tu pas vu que Dieu pousse les nuages?
Ensuite Il les réunit et Il en fait un amas, et tu vois la pluie sortir
de son sein.
(Coran, 24:43)


Ce n'est que récemment que les météorologues ont
découvert ces détails sur la formation, la
structure et la fonction des nuages, en utilisant des équipements de
pointe tels que des avions, des satellites, des ordinateurs, des ballons
d'essai, etc. pour étudier les directions du vent, mesurer l'humidité
et ses variations, et pour déterminer les niveaux et les variations de la
pression atmosphérique.4


Le verset précédent, après avoir mentionné
les nuages et la pluie, parle de la grêle et des
éclairs:


...Et Il fait descendre, du ciel, de la
grêle provenant de nuages comparables à des montagnes. Il en
frappe qui Il veut et l'écarte de qui Il veut. Peu s'en faut que
l'éclat de son éclair ne ravisse la vue.
(Coran, 24:43)


Les météorologues ont découvert que ces
cumulo-nimbus, desquels tombe la grêle, atteignent une hauteur variant
entre 25 000 et 30 000 pieds (7600 à 9100 mètres) , ou 4.7 à 5.7 milles
(7,5 à 9,2 kilomètres),5 une
hauteur rappelant celle des montagnes, comme le dit le Coran: "...Et
Il fait descendre, du ciel, de la grêle provenant de nuages comparables
à des montagnes."
(voir illustration 21 ci-haut).


Ce verset peut nous amener à nous poser la
question suivante: pourquoi est-il dit, dans ce verset, "son
éclair
" en parlant de la grêle? Cela signifie-t-il que la
grêle est la cause principale de la formation de l'éclair? Voici ce que le livre Meteorology Today (La
météorologie d'aujourd'hui) dit à ce sujet. Il dit qu'un nuage
devient électrifié lorsque les grains de grêle traversent une partie du
nuage où circulent des gouttelettes très froides et des
cristaux de
glace.
Lorsque les gouttelettes heurtent les grains de
grêle, elles
gèlent à leur contact et libèrent en même temps de la chaleur latente.
Cela fait en sorte que la surface des grains de grêle reste plus chaude
que celle des cristaux de glace environnants. Lorsque les grains de
grêle entrent en contact avec les cristaux de glace, un phénomène
important se produit: des électrons circulent de l'objet le plus chaud à
l'objet le plus froid. C'est alors que les grains de grêle
deviennent négativement chargés. La même chose se produit lorsque
des gouttelettes très froides entrent en contact avec des grains de grêle et
que de minuscules éclats de glace chargés positivement se détachent.
Ces particules positivement chargées, qui sont plus légères, sont alors
transportées dans la partie supérieure du nuage par les courants d'air
ascendants. La grêle, qui est restée avec une charge négative,
descend dans la partie inférieure du nuage; cette partie devient donc
négativement chargée. Ces charges négatives sont alors
déchargées sous forme d'éclairs.6 Nous
pouvons conclure de cette explication que la grêle est la cause
principale de la formation de l'éclair.


Ces informations sur la formation des éclairs
n'ont été découvertes que récemment. Jusqu'en l'an 1600, les
idées d'Aristote sur la météorologie étaient dominantes. Il
croyait, par exemple, que l'atmosphère contenait deux sortes
d'émanations, l'une humide, l'autre sèche. Il affirmait également
que le tonnerre était le bruit de la collision entre l'émanation sèche
et les nuages environnants, et que l'éclair était l'inflammation de
l'émanation sèche à l'aide d'un faible feu de forme amincie.7 Ce
sont là quelques idées sur la météorologie qui étaient dominantes à
l'époque de la révélation du Coran, il y a quatorze siècles.


_____________________________

Notes:

(1) Voir The
Atmosphere
[L'atmosphère], Anthes et al., pp. 268-269, et Elements of
Meteorology
[Éléments de météorologie], Miller et Thompson, p. 141.


(2) Les courants d'air
ascendants qui sont près du centre sont plus forts parce qu'ils sont
protégés du refroidissement par la partie du nuage qui entoure le centre.


(3) Voir The
Atmosphere
[L'atmosphère], Anthes et al., p. 269, et Elements of
Meteorology
[Éléments de météorologie], Miller et Thompson, pp. 141-142.


(4) Voir Eejaz
al-Quran al-Kareem fee Wasf Anwa
al-Riyah, al-Sohob, al-Matar,
Makky et al., p. 55.


(5) Elements of
Meteorology
[Éléments de météorologie], Miller et Thompson, p. 141.


(6) Meteorology
Today
[La météorologie d'aujourd'hui], Ahrens, p. 437.


(7) The Works of
Aristotle Translated into English: Meteorologica
[Les travaux
d'Aristote traduits en langue anglaise: Meteorologica], vol. 3, Ross et al., pp. 369a-369b.




Ce que dit le Coran
sur le développement embryonnaire humain:



Dans le Coran, Dieu parle des différents
stades du développement embryonnaire humain:


Nous avons certes créé l'homme
d'un extrait d'argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un
reposoir solide. Ensuite, Nous avons fait du sperme une alaqah
(sangsue, chose suspendue, caillot de sang), et de la alaqah Nous
avons créé une moudghah (substance mâchée)...
1
(Coran, 23:12-14)


Littéralement, le mot arabe alaqah a
trois sens: (1) une sangsue, (2) une chose suspendue, et (3) un caillot de
sang.



Si nous comparons une sangsue à un embryon à
l'étape de la alaqah, nous découvrons des similarités
entre les deux2, comme
nous pouvons le voir sur l'illustration 1.
De
plus, l'embryon qui est à cette étape de son développement se nourrit
du sang de la mère, comme la sangsue se nourrit du sang de ceux sur qui
elle se fixe.3





Illustration 1: Dessins illustrant
les similarités, au niveau de l'apparence, entre une sangsue et un
embryon humain au stade appelé alaqah. (Le dessin de la
sangsue est tiré de l'ouvrage Human Development as
Described in the Quran and Sunnah
[Le développement humain tel
que décrit dans le Coran et la Sounnah], Moore et al., p. 37, adapté
de Integrated Principles of Zoology [Principes généraux de
zoologie], Hickman et al.. Le
dessin de l'embryon est tiré de The Developing Human [L'humain
en développement], Moore
et Persaud, 5e édition., p. 73.)


Le deuxième sens du mot alaqah est
"une chose suspendue". C'est ce que nous pouvons voir sur
les illustrations 2 et 3: l'embryon en suspension dans l'utérus de la
mère, au stade de la alaqah.



Illustration 2: Nous pouvons
voir, sur ce diagramme, la suspension de l'embryon dans l'utérus de
la mère, au stade de la alaqah. (The Developing Human [L'humain
en développement], Moore
et Persaud, 5e édition., p. 66.) (Cliquez sur l'image pour
l'agrandir.)




Illustration 3: Sur cette
photomicrographie, nous pouvons voir la suspension d'un embryon (B)
au stade de la alaqah (âgé d'environ 15 jours) dans
l'utérus de la mère. La grandeur réelle de l'embryon est
d'environ 0,6 mm. (The
Developing Human
[L'humain en développement], Moore, 3e édition., p. 66, adapté de Histology
[Histologie],
Leeson et Leeson.)



Le troisième sens du mot alaqah est
"caillot de sang". L'apparence externe de l'embryon et de
ses sacs au stade de la alaqah est très similaire à celle d'un
caillot de sang. Cela est dû à la présence de quantités de sang
relativement élevées dans l'embryon au cours de ce stade4 (voir
illustration 4). Aussi, durant ce stade, le sang contenu dans
l'embryon ne commence pas à circuler avant la fin de la troisième
semaine.5
Donc, l'embryon, à ce stade, est comme un caillot de sang.



Illustration 4: Diagramme du
système cardio-vasculaire rudimentaire d'un embryon au stade de la alaqah.
L'apparence externe de l'embryon et de ses sacs est
similaire à celle d'un caillot de sang; cela est dû à la
présence de grandes quantités de sang dans l'embryon. (The Developing
Human
[L'humain en développement], Moore, 5e édition., p. 65.) (Cliquez sur l'image
pour l'agrandir.)


Ainsi, les trois sens du mot alaqah
correspondent exactement aux descriptions de l'embryon au stade de la alaqah.


Le stade suivant, mentionné dans le verset, est
le stade de la moudghah. Le mot arabe moudghah signifie
"substance mâchée". Si quelqu'un mâchait un morceau de
gomme à mâcher et le comparait à un embryon au stade de la moudghah,
il verrait que l'embryon, à ce stade, prend l'apparence d'une
substance mâchée. Cette ressemblance est dûe aux somites sur le
dos de l'embryon qui ressemblent, en quelque sorte, à des traces de dents
dans une substance mâchée.6 (voir
illustrations 5 et 6).



Illustration 5: Photographie d'un
embryon au stade appelé moudghah (âgé de 28 jours).
L'embryon, à ce stade, prend l'apparence d'une substance mâchée
à cause des somites situés sur le dos qui ressemblent à des
traces de dents dans une substance mâchée. La grandeur
réelle de l'embryon est de 4 mm.
(The Developing Human [L'humain en développement], Moore et Persaud, 5e édition., p. 82,
du Professeur Hideo Nishimura de l'Université de Kyoto, à Kyoto (Japon).)



Illustration 6: Lorsque nous
comparons l'apparence d'un embryon au stade de la moudghah
avec celle d'un morceau de gomme qu'on a mâché, nous voyons
des similarités entre les deux.
A) Dessin d'un embryon
au stade de la moudghah. Nous pouvons voir, sur le dos
de l'embryon, les somites qui ressemblent à des traces de dents.
(The Developing Human [L'humain en développement], Moore et Persaud, 5e édition., p. 79.)
B)
Photographie d'un morceau de gomme qui a été mâché. (Cliquez sur
l'image pour l'agrandir.)


Comment Mohammed aurait-il pu savoir tout cela il y a
1400 ans, alors que les scientifiques ne l'ont découvert que récemment
en utilisant des équipements de pointe et de puissants microscopes qui
n'existaient pas à cette époque-là? Hamm et Leeuwenhoek furent les
premiers scientifiques à observer des cellules de sperme humain à l'aide
d'un microscope perfectionné en 1677 (c'est-à-dire plus de 1000 ans
après la venue de Mohammed ). Ils crurent erronément que la
cellule de sperme contenait un être humain miniature préformé qui
grandissait à partir du moment où il était déposé dans l'appareil
génital femelle.7



Le professeur émérite Keith L. Moore8 est
l'un des scientifiques les plus en vue dans les domaines de l'anatomie et
de l'embryologie, et il est l'auteur de l'ouvrage intitulé The Developing
Human
[L'humain en développement], qui a été traduit en huit langues. Ce livre est un
ouvrage de référence scientifique et il a été choisi par un comité
spécial, aux États-Unis, comme le meilleur livre rédigé par un seul
auteur. Le docteur Keith Moore est professeur émérite d'anatomie
et de biologie cellulaire à l'Université de Toronto, Toronto, Canada.
Il y a été, auparavant, vice-doyen du Département des Sciences
fondamentales à la Faculté de Médecine et, pendant 8 ans, le président
du Département d'Anatomie. En 1984, il reçut un des prix les plus
distingués attribués dans le domaine de l'anatomie au Canada, le J.C.B.,
Grand Prix de l'Association canadienne des anatomistes. Il a dirigé
plusieurs associations internationales, dont l'Association
canado-américaine des anatomistes et le Conseil de l'union des sciences
biologiques.


En 1981, au cours de la Septième Conférence
Médicale à Dammam, en Arabie Saoudite, le professeur Moore affirma:
"Ce fut pour moi un grand plaisir que d'aider à clarifier les
passages du Coran qui parlent du développement humain. Il ne fait
aucun doute, à mon esprit, que ces passages ont été révélés
à Mohammed par Dieu, parce que la presque totalité de ces connaissances
n'ont été découvertes que plusieurs siècles plus tard. Pour moi,
cela constitue une preuve que Mohammed était un messager de Dieu.".9 (Pour
visionner ce commentaire en
vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici ).


On posa donc au professeur Moore la question
suivante: "Cela signifie-t-il que vous croyez que le Coran est la
parole de Dieu?". Il répondit: "Je n'ai aucun problème
à l'accepter.".10



Au cours d'une autre
conférence, le professeur Moore déclara: "Dû au continuel
processus de modification au cours du développement, la classification des
stades de l'embryon humain est complexe. C'est pourquoi nous
considérons que nous pourrions développer un nouveau système de
classification en utilisant les termes mentionnés dans le Coran et la Sounnah
(ce que Mohammed a dit, fait, ou approuvé). Le
système proposé est simple, complet, et en conformité avec les
connaissances embryologiques actuelles. L'étude approfondie du
Coran et des hadiths (rapports fidèles transmis
par les compagnons du prophète Mohammed sur ce que ce dernier a dit, fait, ou
approuvé) durant les quatre dernières années a révélé un système
de classification des embryons humains qui est très étonnant du fait qu'il date du septième siècle de notre
ère. Bien qu'Aristote, le fondateur de la science de l'embryologie, eût
découvert,
en étudiant des oeufs de poules, au quatrième siècle avant J.-C., que
les embryons de poussins se développent par stades, il n'a jamais donné
de détails sur ces stades. D'après ce que nous savons sur l'histoire de
l'embryologie, il y avait très peu de connaissances sur
les stades et la classification des embryons humains avant le vingtième
siècle. Pour cette raison, les descriptions de l'embryon humain que
l'on retrouve dans le Coran n'ont pu être basées sur les connaissances
scientifiques du septième siècle. Donc la seule conclusion
raisonnable est que ces descriptions ont été révélées à Mohammed par
Dieu. Il ne pouvait connaître de tels détails parce qu'il était illettré
et n'avait absolument aucune formation scientifique.".11 (Pour
visionner ce commentaire
en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici ).




_____________________________

Notes:

(1) Notez que ce
qui est écrit entre ces parenthèses ... sur notre site n'est que la traduction du
sens des versets du Coran. Ce n'est pas le Coran comme tel, qui lui
est en arabe.


(2) The Developing
Human
[L'humain en développement], Moore et Persaud, 5e édition., p. 8.


(3) Human Development
as Described in the Quran and Sunnah
[Le développement humain tel que
décrit dans le Coran et la Sounnah], Moore et al., p. 36.


(4) Human Development
as Described in the Quran and Sunnah
[Le développement humain tel que
décrit dans le Coran et la Sounnah], Moore et al., pp. 37-38.


(5) The Developing
Human
[L'humain en développement], Moore et Persaud, 5e édition., p. 65.


(6) The Developing
Human
[L'humain en développement], Moore et Persaud, 5e édition., p. 8.


(7) The Developing
Human
[L'humain en développement], Moore et Persaud, 5e édition., p. 9.


(Cool Note: la profession
de tous les scientifiques mentionnés sur ce site a été mise à jour
pour la dernière fois en 1997.


(9) La référence pour
ce commentaire est This is the Truth [Ceci est la vérité] (cassette vidéo).
Pour obtenir une copie de cette cassette vidéo, visitez cette
page.


(10) This is the Truth
[Ceci est la vérité] (cassette vidéo).


(11) This is the Truth
[Ceci est la vérité] (cassette vidéo). Pour obtenir une copie, voir la note numéro
9.

SI
TU VEUX INTERVENIR MON AMI ATIL, IL NE FAUT PAS OUBLIER DE REFERENCER
SES PAROLES. MERCI ENCORE UNE AUTRE FOIS ET UE DIEU TE MONTRE LE DROIT
CHEMIN.


Dernière édition par paix le Jeu 19 Nov 2009 - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paix



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 15:47

Commentaires de
quelques savants sur les miracles scientifiques du Coran:



Le texte qui suit comprend les
commentaires de quelques savants1
sur les miracles scientifiques du Coran. Tous ces commentaires
sont tirés de la cassette vidéo intitulée This is the Truth [Ceci
est la vérité]. Dans cette cassette vidéo, nous pouvons voir et
entendre les scientifiques faire les commentaires suivants. (Pour
visionner un commentaire en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez
sur le lien à la fin du commentaire. Pour obtenir une copie
de cette cassette vidéo, veuillez visiter cette
page.)

1) Le docteur T. V. N. Persaud est
professeur d'anatomie, de pédiatrie, et d'obstétrique-gynécologie et des sciences de la reproduction à
l'université du Manitoba à Winnipeg, Manitoba, Canada. Il y a
été le président du Département d'anatomie pendant 16 ans. Il est
très reconnu dans son domaine. Il est l'auteur ou l'éditeur de 22
manuels et il a publié plus de 181 articles scientifiques. En 1991,
il a reçu le prix le plus distingué attribué dans le domaine de
l'anatomie au Canada, le J.C.B., Grand Prix de l'Association canadienne
des anatomistes. Lorsqu'on l'interrogea sur les miracles
scientifiques du Coran, qu'il a étudiés, il déclara ce qui suit:


“D'après ce qu'on m'a dit, Mohammed était un
homme très ordinaire. Il ne savait pas lire et ne savait pas
écrire; c'était un illettré. Et nous parlons d'un homme qui a
vécu il y a plus de douze [en fait plutôt quatorze] siècles.
Alors vous avez quelqu'un d'illettré qui fait, à propos des sciences
naturelles, de profondes déclarations qui sont étonnament exactes.
Et personnellement, je ne vois pas comment cela pourrait relever du simple
hasard. Il y a trop d'exactitudes et, comme le docteur
Moore, je n'ai pas de difficulté à accepter l'idée que c'est une
inspiration divine, ou une révélation, qui l'a amené à faire ces
déclarations." (Pour
visionner ce commentaire en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici
)


Le professeur Persaud a inclus quelques versets
coraniques et hadiths du prophète Mohammed dans certains de ses ouvrages. Il a
également présenté ces versets et hadiths du prophète Mohammed dans diverses conférences.


2) Le docteur Joe Leigh Simpson est président du Département d'obstétrique-gynécologie, professeur
d'obstétrique-gynécologie, et professeur de génétique humaine et
moléculaire au Baylor College of Medicine, à Houston, Texas, États-Unis.
Auparavant, il était professeur d'obstétrique-gynécologie et président
du Département d'obstétrique-gynécologie à l'Université du Tennessee
à Memphis, Tennessee, États-Unis. Il a aussi été président de la Société
américaine de Fertilité. Il a reçu plusieurs prix, dont, en 1992,
le prix de la reconnaissance du public décerné par l'Association des
professeurs d'obstétrique-gynécologie. Le professeur Simpson a
étudié les deux hadiths suivants du prophète Mohammed :


{Dans chacun d'entre vous, tous les
éléments de votre création sont rassemblés dans l'utérus de votre
mère en l'espace de quarante jours...
}2


{Si l'embryon dépasse le stade de
quarante-deux jours, Dieu lui envoie un ange qui le façonne et crée son
ouïe, sa vue, sa peau, sa chair et ses os...
}3



Il a beaucoup étudié ces deux paroles du
prophète Mohammed ; il a remarqué qu'en effet, les quarante
premiers jours constituent un stade que l'on peut clairement distinguer
des autres stades dans la genèse de l'embryon. Il a été particulièrement
impressionné par la parfaite exactitude de ces paroles du prophète
Mohammed . Et, au cours d'une conférence, il
a émis l'opinion suivante:


"Donc les deux hadiths (paroles du
prophète Mohammed ) que nous avons retenus nous fournissent
un calendrier très précis du développement embryologique général
durant les quarante premiers jours. Comme les autres conférenciers
en ont fait la remarque à plusieurs reprises, ce matin, ces hadiths
n'ont pu être révélés sur la base des connaissances scientifiques qui
étaient disponibles à l'époque où ils ont été écrits... Il
s'ensuit, je crois, que non seulement il n'y a aucun conflit entre la
génétique et la religion, mais qu'en fait, la religion peut guider la
science en apportant des révélations aux approches scientifiques
traditionnelles. Et il y a, dans le Coran,
des déclarations dont le caractère véridique a été démontré des siècles plus
tard, ce qui prouve que les connaissances scientifiques que l'on retrouve
dans le Coran proviennent de Dieu.". (Pour
visionner ce commentaire en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici
)


3) Le docteur E. Marshall Johnson
est professeur émérite d'anatomie et de biologie liée au
développement à l'université Thomas Jefferson à Philadelphie, Pennsylvanie,
États-Unis. Il y a été, pendant 22 ans, professeur
d'anatomie, président du Département d'anatomie, et directeur de
l'Institut Daniel Baugh. Il a également été président de la
Société de Tératologie. Il est l'auteur de plus de 200
publications. En 1981, au cours de la Septième Conférence
Médicale à Dammam, en Arabie Saoudite, le professeur Johnson déclara,
lors de son exposé sur son travail de recherche:


"Résumé: le Coran décrit non seulement
le développement externe, mais met aussi l'accent sur les stades internes,
les stades à l'intérieur de l'embryon, c'est-à-dire les stades de sa
création et de son développement, et il met l'accent sur des faits
importants reconnus par la science contemporaine."
(Pour
visionner ce commentaire
en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici
)


Il
a dit également: " En tant que scientifique, je ne m'occupe que de
choses que je peux clairement voir. Je suis capable de comprendre
l'embryologie et la biologie liée au développement. Je suis capable de
comprendre les mots du Coran qui me sont traduits. Comme l'exemple que
j'ai donné tout à l'heure, si je vivais à cette époque-là, tout en
sachant ce que je sais aujourd'hui, et que je voulais décrire les
choses, je serais incapable de les décrire de la façon dont elles ont
été décrites. Je ne vois pas comment on pourrait réfuter l'idée
voulant que cet individu, Mohammed, a dû prendre ses informations
quelque part. Donc je ne vois rien, ici, qui vienne contredire le
concept selon lequel ses paroles ont été prononcées sous l'influence
d'une intervention divine."4
(Pour
visionner ce commentaire
en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici
)


4) Le docteur William W. Hay est un
scientifique maritime très connu. Il est professeur de sciences
géologiques à l'Université du Colorado à Boulder, Colorado, États-Unis.
Auparavant, il était le doyen de la Rosenstiel School of Marine and
Atmospheric Science à l'Université de Miami à Miami, Floride, États-Unis.
Après une discussion avec le professeur Hay au sujet des passages du
Coran traitant de faits récemment découverts sur les mers et océans, il
dit:


"Je trouve très intéressant que ce genre
d'information se retrouve dans les écritures anciennes du Coran, et je
n'ai aucun moyen de savoir d'où elles peuvent venir, mais je crois qu'il
est extrêmement intéressant qu'elles soient là, et que ces travaux se
poursuivent pour découvrir la signification de certains
passages." Et quand on l'interrogea sur la provenance du Coran,
il répondit: "Et bien, je crois qu'il vient de l'Être divin."
(Pour
visionner ce commentaire
en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici
)


5) Le docteur Gerald C. Goeringer
est directeur de programme et maître de conférences d'embryologie
médicale au Département de biologie cellulaire de l'École de médecine
de l'Université Georgetown à Washington DC, États-Unis. Au cours de la
Huitième Conférence Médicale saoudienne à Riyadh, en Arabie Saoudite,
le professeur Goeringer a déclaré ce qui suit lors de son exposé sur
son travail de recherche:


"Un nombre relativement peu élevé de ayahs
(versets coraniques) comprennent une description assez détaillée du
développement humain, à partir du moment de l'union des gamètes à
l'organogenèse. Aucun autre document aussi clair et complet sur le
développement humain, incluant la classification, la terminologie et la
description, n'avait existé auparavant. Dans la plupart, sinon dans
tous
les exemples, cette description précède de plusieurs siècles les
rapports écrits sur les divers stades du développement embryonnaire et
foetal enregistrés dans la littérature scientifique traditionnelle."
(Pour
visionner ce commentaire en
vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici
)


6) Le docteur Yoshihide Kozai est
professeur émérite à l'Université de Tokyo à Hongo, Tokyo, Japon, et il
a déjà été directeur de l'Observatoire astronomique national à Mitaka,
Tokyo, Japon. Il a déclaré:


"Je suis très impressionné de trouver des
informations astronomiques véridiques dans le Coran. Nous, astronomes
modernes, avons concentré nos efforts pour arriver à comprendre de très
petites parties de l'univers. Parce qu'en utilisant des télescopes, nous ne pouvons
voir que de petites parties du ciel sans avoir une vision générale de l'univers tout entier.
Donc, en lisant le Coran et en répondant aux questions, je crois que je
peux trouver une nouvelle façon de faire des recherches sur l'univers."
(Pour
visionner ce commentaire en
vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici )


7) Le professeur Tejatat Tejasen est
le président du Département d'anatomie à l'Université Chiang Mai en
Thaïlande. Auparavant, il était doyen de la Faculté de médecine
de la même université. Au cours de la Huitième Conférence
Médicale saoudienne à Riyadh, en Arabie Saoudite, le professeur Tejasen
se leva et déclara:


"Durant les trois dernières années, je me
suis intéressé au Coran... D'après mes études et ce que j'ai
appris au cours de cette conférence, je crois que tout ce qui a été
rapporté dans le Coran il y a quatorze siècles est la vérité, qui peut
être prouvée par des moyens scientifiques. Comme le prophète
Mohammed ne pouvait ni lire ni écrire,
Mohammed est nécessairement un messager qui a transmis cette
vérité, qui lui a été révélée à titre d'édification par celui qui
est le Créateur. Ce Créateur est Dieu. Par conséquent,
je crois qu'il est temps, pour moi, de déclarer La ilaha illa Allah, il
n'y a pas d'autre dieu qui mérite d'être adoré en dehors de Dieu, Mohammadour
rasoulou Allah
, Mohammed est le messager (prophète) d'Allah (Dieu).
Finalement, j'aimerais présenter mes félicitations pour la très
réussie et excellente organisation de cette conférence... Cette conférence
m'a beaucoup apporté du point de vue scientifique et
religieux, et j'ai eu l'occasion de rencontrer plusieurs
scientifiques très connus et de me faire plusieurs nouveaux amis parmi
les participants. Et la chose la plus précieuse que j'ai gagnée en
venant à cette conférence est La
ilaha illa Allah, Mohammadour rasoulou Allah
, et d'être devenu
musulman."
(Pour
visionner ce commentaire
en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici
)


Après tous ces exemples
de miracles
scientifiques du Coran que nous venons de voir, et tous ces commentaires
de savants à ce sujet, posons-nous les questions suivantes:


n
N'est-ce qu'un hasard si toutes ces informations scientifiques récemment
découvertes ont été mentionnées dans le Coran, qui a été révélé il y
a plus de quatorze siècles?


n Ce
Coran a-t-il pu être écrit par Mohammed ou par n'importe quel autre être humain?


La seule réponse possible est que ce Coran est
nécessairement la parole de Dieu, révélée par Lui.




_____________________________

Notes:

(1) Note: la profession
de tous les scientifiques mentionnés sur ce site a été mise à jour
pour la dernière fois en 1997.


(2) Rapporté dans Sahih
Mouslim
, #2643, et Sahih Al-Boukhari, #3208.
Notez que ce
qui est écrit entre ces accolades
{...} sur notre site est la traduction des paroles du prophète
Mohammed
. Notez également que ce symbole #
utilisé dans les notes en bas de page indique le numéro du hadith
auquel on fait référence. Un hadith est un rapport fidèle
transmis par les compagnons du prophète Mohammed
sur ce que ce dernier
a dit, fait, ou approuvé.


(3) Rapporté dans Sahih
Mouslim
, #2645.


(4) Le prophète Mohammed
était illettré.
Il ne savait ni lire ni écrire, mais il a dicté le Coran à ses
compagnons et a ordonné à certains d'entre eux de le mettre par écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paix



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 15:59

JE TE CONSEIL DE VISITER CE SITE:

http://www.miraclesducoran.com/

Je te souhaite un tres bon courage mon ami atil dans la quête de la vérité et ne soit pas de ceux qu' ils ont préféré l'aveuglement à la guidée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 17:45

Hello paix!

Je te félicite d'être un tel croyant et un tel amoureux de ta religion.

J'ai retitré ton sujet et rapetissé la taille de ton écriture .... si grande, cela paraissait un hurlement. Merci de penser à le faire dans tes post suivants.
Pour le titre, je pense que ça sera mieux utilisé par les moteurs de recherche et plus clair pour nos membres ...


Au plaisir de discuter avec toi.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paix



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 19:52

Bonjour cébé,

Merci pour ton message et pour la modification de la taille; effectivement ça n'été pas un hurlement.

à bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 21:32

paix a écrit:
J'ai pas dit ça, ce que j'ai dit c'est que tu as copié un texte d'un site qui appartient aux athées et tu as même pas lu ou réfléchi au sujet, dés que tu as vu le titre du toopic t’as cherché un site qui dit le contraire et voila la réflexion et faite en une seconde.

Exactement comme toi avec des sites de croyants.
Alors pourquoi me le reprocher ?




Citation :
En plus je n’ai pas dit que tout ce que disent les athées est conneries mais las athées ont tore sur le sujet de l’existence du dieu parce que l’athéisme se base principalement sur la théorie de l’évolution de C. Darwin qui est en fait une théorie qui dit que l’univers n’été pas créé

C'est bien ce que je disais : Pour toi tout ce qui vient des athées n'est que de la conneries et toi tu as toujours raison.
Les athées ont tort parcequ'ils sont tort;, et puis c'est tout.
Aucun autre argument que ta croyance.




Citation :
http://a.abcnews.com/Technology/creationists-science-bible-disprove-ardi-fossil-evidence-evolution/story?id=8766121

Ce site n'apporte pas le moindre argument intelligent.
il cr!tique l'ardipitèhque ramidus ... alors que ça fait des années que les scientifiques ont déterminé que celui-ci n'était pas un ancètre direct de l'homme mais plutôt du chimpanzé.
C'est donc une crotique qui tombe à l'eau et qui vient avec des années de retard.
C'est l'Orrorin turginensis qui est notre plus proche ancètre, pas l'ardipithèque.

En outre dire que l'ardipithèque ressemble à un singe et pas à un homme n'a pas de sens : L'homme est un singe parmi d' autres.




Citation :
Ce que je n’arrive pas à comprendre c’est que cette théorie n’avait pas et n’a pas des fondements scientifiques et elle été
contrariée à plusieurs reprise par des recherches scientifiques.

C'est faux.
Qu'on me donne donc une VRAIE réfutation du darwinisme.
Et non pas un "il parrait que".
Ce genre de manipulation ne prend pas avec moi






"Les protéines sont des molécules complexes qui représentent les bases des cellules vivantes et assument des fonctions diverses dans la cellule. Quand les probabilités de la formation par hasard d'une molécule de protéine moyenne sont calculées, le résultat est un nombre consistant de 10 suivi de 950 zéros. En termes mathématiques, ce nombre représente pratiquement une "probabilité zéro"."

>>>>>>>>Les protéines sont codées par les gènes, pas par le hasard.
Les gènes mutent et codent donc pour de nouveaux types de protéines.
Si celles-ci sont favorables à la vie, la sélection naturelle les conservera.





Citation :
La complexité irréductible est une caractéristique qui invalide l'assertion du développement graduel qui se trouve à la base de la théorie de l'évolution. Par exemple, il y a la complexité irréductible dans l'oeil et les ailes. Il est impossible pour les organelles qui se combinent pour former l'oeil, telles que la glande lacrymale, la rétine et l'iris d'apparaitre individuellement par hasard. Car la vision ne se réalisera que lorsque tous les components de l'oeil seront parfaitement formés. La même chose s'applique à l'aile aussi.

Pas de chance : Il existe des yeux trés primitifs chez certains protozoaires.
Cela montre bien que les yeux n'ont pas eu besoin d'apparaitre directement semblables aux notres.
Idem pour les ailes : On a retrouvé des fossiles de dinosaures avec des plumes primitives à différents stades d'évolution.




Citation :
L'information concernant toutes les caractéristiques d'une personne, de son apparence physique à la structure de ses organes internes, est codée dans son ADN grâce à un système spécial. Si nous transformions l'information génétique dans l'ADN sur du papier, nous aurions créé une énorme librairie de 900 volumes de 500 pages chacun. Mais cette quantité inimaginable d'information est contenue dans les parties de l'ADN appelées "gènes". C'est donc un fait absolu que l'ADN ne peut se former par hasard.

Qui a décrété ça ?
Il a fallu quatre milliards d'années pour créer tous ces gènes.
C'est amplement suffisant.





Citation :
Malgré le fait que 100 millions de fossiles appartenant à 250.000 espèces différentes furent déterrés, même pas un seul d'entre eux ne soutient le darwinisme. Chacun des fossiles trouvés appartient à des organismes parfaits et totalement formés. Si les assertions des évolutionnistes étaient justes, une grande partie de ces fossiles aurait dû appartenir à des "formes de vie intermédiaires", alors qu'aucun d'eux ne l'est.

Il; existe plein de formes intermédiaires.
Ceux qui prétendent le contraire sont des manipulateurs.

Les fossiles que l'on trouve ne forment qu'une infime partie de tous les animaux qui ont vécu. s'imagine-t-on vraiment qu'on va trouver 100% des êtres intermédiaires ?




Citation :
Les formes de vie sont apparues soudainement dans la période cambrienne:

Pas du tout.
Ils sont seulement devenu plus nombreux à cette époque.




Citation :
Presque toutes les structures physiques principales chez les êtres vivants (catégories telles que des arthropodes, des chordés etc.) ont émergé dans la période cambrienne, il y a 530 millions d'années. Alors que seulement 1 ou 2 de ces catégories principales existaient avant l'ère cambrienne, plus de 50 ont émergé soudainement dans les différentes parties du monde durant la période cambrienne. Les formes de vie précambriennes ont des structures plus simples, alors que celles du Cambrien sont incomparablement plus complexes.

Avant le Cambrien il y a eu l'édiacarien ... qui montre des fossiles d'êtres de complexité intermédiaire.
Ca fait des années qu'on le sait.




Citation :
Les fossiles vivants sont une preuve frappante, qui démolit complètement les assertions de la théorie de l'évolution concernant "le développement graduel".

Le gradualisme a été abandonné depuis longtemps puisque maintenant nous en sommes au néodarwinisme, qui étudie les mutations génétiques.
Une mutation c'est forcément une chose + ou - brusque.




Citation :
La raison pour laquelle ils sont décrits en tant que "fossiles vivants" est le fait que bien qu'âgés des centaines de millions d'années, ils sont identiques aux spécimens vivants de nos jours. Il existe plusieurs spécimens de fossiles vivants, des fourmis aux arbres et des chauves-souris aux requins. C'est une preuve définitive que l'évolution n'a jamais eu lieu dans le cours de l'histoire naturelle.

Personne n'a jamais dit que TOUS les animaux évoluaient à la même vitesse.
En outre on a montré il y a quelques années déja que les fossiles vivants, s'ils avaient peu changé dans leurs formes extérieures, avaient beaucoups changé dans leur biochimie.






Citation :
Les évolutionnistes ne sont plus capables de décrire l'Archæoptéryx comme une forme intermédiaire entre les reptiles et oiseaux. Les examens de ce fossile ont révélé qu'il ne s'agit pas d'une forme transitionnelle, et que c'est un oiseau éteint avec quelques caractéristiques différentes de celles des oiseaux actuels. La présence d'un sternum indiquant l'existence des puissants muscles de vol et d'une structure de plume asymétrique identique à celles des oiseaux de nos jours montrent que cet oiseau était parfaitement capable de voler.

Il faut se tenir au courant : On a retrouvé ces dix dernières années plein de dinosaures à plumes en Chine.
Et plein de nouveaux fossiles intermédiaires entre les dinosaures et l'es oiseaux.




Citation :
Les évolutionnistes décrivaient autrefois le poisson nommé Coelacanthe comme une preuve pour le mythe de la transition de l'eau vers la terre. On pensait que le Coelacanthe représentait une forme intermédiaire entre les poissons et les amphibiens. Cependant, un spécimen "vivant" du Coelacanthe a été attrapé dans l'Océan indien en 1938. Plus de 200 autres spécimens ont été attrapés depuis. Les examens des Coelacanthes vivants ont révélé que c'est un poisson parfaitement structuré et que toutes les conjectures préalables à propos des fossiles étaient fausses.

Ca fait des années qu'on ne considère plus le coélacanthe comme l'ancêtre direct des tétrapodes.
Des poissons à nageoires lobées, il y en avait plein d'autres, jadis.. Le coelacanthe n'était pas le seul. C'est un autre membres de cette famille de poisson qui a donné les tétrapodes;




Citation :
Les mutations ne forment pas une nouvelle espèce:

Si; On a un exemple : L'axolotl est un animal qui s'est formé par la mutation d'un seul gène chez une espèce de salamandre.




Citation :
Les mutations sont des coupures ou des dislocations survenant en résultat de radiation ou des agents chimiques dans les molécules de l'ADN au sein du noyau de la cellule vivante qui porte l'information génétique. L'ADN possède une structure hautement complexe. C'est pourquoi, un changement quelconque dans la molécule lui sera nuisant. Les mutations causent généralement des dommages et des difformités irréparables et même la mort. Les gens exposés aux désastres à Hiroshima, Nagasaki ou Tchernobyl en sont des indications vivantes. L'assertion que les mutations sont un mécanisme évolutionnaire est une preuve de l'impasse dans laquelle se trouve la théorie de l'évolution.

Pourquoi n'y aurait-il que de mauvaises mutations ?
Les mauvaises sont éliminées et les bonnes sont conservées.
Donc même s'il y en avait 100 fois plus de mauvaises que de bonnes, seules les bonnes se perpétuent;.





Citation :
La sélection naturelle est une expression de la survie des êtres forts qui sont mieux adaptés à leur environnement. Mais cela n'apporte pas de nouvelles espèces. Par exemple, dans un troupeau de zèbres sous la menace de prédateurs, les zèbres capables de courir vite survivront et le troupeau consistera finalement des individus qui courent vite. Mais ce processus est limité et ne peut transformer les zèbres en une autre espèce. Car les zèbres ont leur unique structure de squelette et physiologie codées dans leur ADN et la lutte contre les prédateurs ne peut changer cette information ni apporter une nouvelle information génétique à la zèbre.

Bien sur que si : puisque ce sont les mutations qui créent ces modifications des "informations".
Si le plus fort qui subsiste est un mutant, alors ces descendants formeront une nouvelles espèces.




Citation :
Il s'est avéré que l'arbre de la famille humaine est un diagramme dessiné uniquement selon l'imagination des évolutionnistes. Les évolutionnistes maintiennent que les êtres humains se sont formés graduellement selon la ligne de progression suivante : "Australopithecines > Homo habilis > Homo erectus> Homo sapiens" Ils ont cherché à donner l'impression que chacune de ces formes de vie dans la liste est le précurseur de celle qui la suit. Mais la découverte de ces formes de vie les unes à côtés des autres dans la même époque, que les évolutionnistes décrivent pourtant comme étant les ancêtres les uns des autres, a démoli cet arbre de famille. Les dernières découvertes des paléontologues montrent que Australopithecines, Homo Habilis et Homo erectus ont existé en même temps dans les différentes parties du monde.

C'est faux : Ces Habilis et les Erectus ce sont bien succédés dans le temps.
En ce qui concerne les australopithèques, ils ne sont pas des ancetres de l'homme, donc ca ne gène pas qu'ils les aient cotoyés pendant quelques temps.





Citation :
Les évolutionnistes recourent aux fraudes:

Les anti-évolutionnistes bien plus.





Citation :
le mécanisme de la sélection naturelle. Cependant, en observant de plus près cette théorie, nous découvrons qu'il n'existe aucun mécanisme évolutionnaire de ce type. Ni la sélection naturelle, ni les mutations ne peuvent faire évoluer des espèces en d'autres, et prétendre qu'ils en sont capables est sans fondement

Les mutations sont amplement prouvées puisqu'on a pu en observer à l'oeuvre actuellement;

Conclusion de tout ceci :
Les anti-darwiniens ne savent pas de quoi ils parlent.
De plus leurs connaissances du darwinisme a 50 ans de retard.
Ils ne connaissent rien des découvertes récentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 21:49

Citation :
Tu peux donner des références ou des citations scientifiques de savants connus confirmant cela ?

Cherche sur Internet. Il existe des sites faisant le rapprochement des textes des médecins grecs et des textes du Coran. On peut ainsi se rendre compte par soi-même.
Il n'y a pas besoin de se prosterner bêtement devant des noms de savants prestigieux.
Les arguments d'autorité c'est juste pour les gens qui ne savent pas réfléchir par eux-mêmes.





Citation :
Les savants concernés n’ont jamais dit que leurs paroles étaient déformés (tu peux donner des preuves de ce que tu viens de dire ?) car et en plus leurs paroles ont été archivés en vidéos. (Donne-moi un savant que tu pense à dit que ses dires ont été déformés et je te contrarie avec des preuves)

Tu l'as dit toi-mêmes : Tu as déjà eu toutes ces discussions avec des méchants athées sur plein d'autres sites Internet. Donc tu connais forcément déjà ces contre-arguments et as déjà consulté toutes les références s'y raccordant.





Citation :
On ce qui concerne Ben Laden, tout le monde sait que c’est un ennemi de l’islam et un pion américain,

Ben voyons !
Pur délire islamiste.
Et Mahomet était un agent à la solde des juifs et des chrétiens.





Citation :
mais ce n’est pas grave regarde cette vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x9yzfb_the-signs-pt23-le-rituel-du-911_webcam
(Fait des recherches mon ami c’est un conseil, ne fait pas des copier-coller réfléchi c’est la seul façon pour savoir que tu existe, c’est pour ton bien)

Parceque tous tes URL de vidéos ne sont pas des copier-collers ???




Citation :
Donne-moi un seul !!!!!

Tu te moques de moi ?
Je viens de te mettre toute une liste de passages du Cioan qui racontent des âneries obscurantistes.





Citation :
Non le coran ne raconte pas la même chose que Galien et Hippocrate, comment est ce possible alors que l’un donne des informations, très précises sur l’évolution du fœtus avec une terminologie très descriptive scientifique, confirmés par les grands savants modernes et l’autre dit que les embryons de poussins se développent par stades : même toi tu peux affirmer ça ; prend plusieurs œufs d’âges différentes, casse les et tu va constaté la même chose.

Tu viens de le dire toi-même : N'importe qui peut le constater par lui-même en regardant des oeufs.
C'est bien la preuve qu'il n'y a rien de miraculeux à voir des textes dans le Coran qui parlent du développement des embryons.





Citation :
La seule chose que tu as montré en insistant sur ce fait, c’est que tu connais rien de l’embryologie, toutes les informations sont non référencés et fausses.

Je dis exactement la même chose pour toi Very Happy




Citation :
Je te propose de prendre un ouvrage de référence sur l’embryologie, citer son titre ainsi que son auteur (un lien google book préférable) puis le comparer avec les passages coraniques(des vrais passages coraniques cette fois, voici un lien: http://oumma.com/coran/) en montrant l’incompatibilité. (IL N Y A PAS D’INCOMPATIBILITE, ne fait pas des copier coller on est la pour réfléchir et discuter)

J'ai autant le droit QUE TOI à faire des copier-coller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Jeu 19 Nov 2009 - 22:20

"Dans son livre, il dit que les montagnes ont
des racines sous-jacentes.1
Ces racines sont profondément enfoncées dans le sol; par
conséquent, les montagnes ont la forme de piquets (voir
illustrations 7, 8 et9)."

Citation :
Non, ça ne ressemble pas à des piquets.
De plus des piquets de tente ça ne bouge pas.







Citation :
Les montagnes jouent également un rôle
important au niveau de la stabilisation de la croûte terrestre.4
Elles font obstacle aux secousses de la terre.

Non.
Au contraire : C'est la ou se forment les montagnes qu'on lieu le plus de secousses.





Citation :
Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu'elle ne branle pas
en vous emportant avec elle... (Coran, 16:15)

Le Coran compare les montagnes à des piquets de tente pour dire que celles-ci tendent et immobilisent les terres (comme une toile tendue).
Hors c'est faux : Les montagnes bougent avec les terres.
Donc les montagnes ne stabilisent pas du tout les terres.
Au contraire : C'est la ou se forment les montagnes qu'on lieu le plus de secousses.




Citation :
De même, la théorie moderne de la tectonique
des plaques considère que les montagnes agissent en tant que
stabilisateurs de la terre. Dans
le domaine de la tectonique des plaques, ce n'est que
depuis la fin des années 605 que l'on commence à comprendre
le rôle que jouent les montagnes comme stabilisateurs de la terre.

C'est faux : La formation des montagnes fait trembler la terre.





Citation :
La science de la cosmologie moderne,
observationnelle et théorique, indique clairement qu'à un
certain moment dans le temps, l'univers entier n'était autre qu'un
nuage de "fumée" (c'est-à-dire une composition gazeuse
très chaude, opaque et extrêmement dense.).

Contradiction.
Si c'est gazeux, ça ne peut pas être dense.





Citation :
"Les étoiles lumineuses que l'on voit le soir,
ainsi que l'univers tout entier, étaient, à l'origine, sous cette forme de "fumée".

Le Coran dit que la terre existait AVANt que cette "fumée" s'organise;
Ve qui est une absurdité.






Citation :
Parce que la terre et le ciel (comprenant le
soleil, la lune, les étoiles, les planètes, les galaxies, etc.) se sont
formés à partir de cette même "fumée", nous en concluons
que la terre et le ciel étaient, au départ, joints en une seule entité.
Ensuite, à partir de cette "fumée" homogène, ils ont pris
forme et se sont séparés l'un de l'autre. Dieu a dit, dans le
Coran:

Le Coran parle bien d'une terre déja formée AVANT l'organisation de la fumée en 7 cieux.
Ce qui est un non-sens.





Citation :
"Il y a quatorze siècles, quelqu'un qui ne connaissait rien à la
physique nucléaire ne pouvait, à mon avis, être en position de
découvrir, rien qu'avec sa raison que, par exemple, la terre et le ciel
ont la même origine."

Il y a plein de textes mythologique paiens qui racontent cela aussi.





[/quote]"À cause de son implication au niveau
de la motivation, la région préfrontale est également considérée
comme le centre fonctionnel de l'agressivité...".[/quote]

C'est faux : C'est au contraire la région qui permet de maitriser l'agressivité et autres émotions.





Citation :
La science moderne a découvert qu'aux
endroits où deux mers différentes se rencontrent, il y a une
barrière entre elles. Cette barrière sépare les deux mers
de façon à ce que chacune conserve la température, la salinité et
la densité qui lui sont propres.1
Par exemple, l'eau de la mer Méditerranée est chaude, saline et
moins dense que celle de l'océan Atlantique. Lorsque l'eau de
la mer Méditerranée pénètre dans l'océan Atlantique, au niveau
du détroit de Gibraltar, elle avance de plusieurs centaines de
kilomètres dans l'Atlantique à une profondeur d'environ 1000
mètres, tout en conservant la température, la salinité et la
densité moins élevée qui la caractérisent. C'est à cette profondeur
que l'eau de la Méditerranée se stabilise2

Si elle finit par se stabiliser c'est donc bien qu'il n'y a pas de barrière.
Les deux masses d'eaux finissent par se mélanger.
Il est donc faux de dire qu'elles ne se mélangeront jamais.
il est faux de dire qu'une barrière les empèche de se mélanger.





Citation :

Mais quand le Coran parle de ce qui divise l'eau
douce de l'eau salée, il mentionne l'existence d'un "barrage
infranchissable" en plus de la barrière.

Alors pourquoi finissent-elles quand même par se mélanger ?






Citation :
On peut se demander pourquoi le Coran fait
mention d'un barrage infranchissable lorsqu'il parle de ce qui divise
l'eau douce de l'eau salée, mais n'en fait pas mention lorsqu'il parle de
ce qui divise deux mers.

Idem :
Même l'eau douce finit par se mélanger avec l'eau salée.





Citation :
Les actions des mécréants sont
encore semblables à des ténèbres sur une mer profonde: des vagues la
recouvrent, vagues au-dessus desquelles s'élèvent d'autres vagues, sur
lesquelles il y a d'épais nuages. Ténèbres entassées les unes
au-dessus des autres; quand quelqu'un étend la main, il ne la distingue
presque pas... (Coran, 24:40)

Ce verset fait mention de l'obscurité profonde
qui règne dans les profondeurs des mers et océans, là où lorsque quelqu'un
étend la main, il ne peut presque pas la distinguer. Les ténèbres
dans les mers profondes commencent à une profondeur d'environ 200 mètres.
À cette profondeur, il n'y a presque pas de lumière (voir illustration
15). Et il n'y a plus du tout de lumière à une profondeur de plus
de 1000 mètres.1
Les êtres humains sont incapables de plonger à plus de quarante mètres
sans l'aide de sous-marins ou d'équipements spéciaux. Et ils ne
peuvent survivre sans l'aide de ces équipements dans la partie
obscure des océans, c'est-à-dire à une profondeur de 200 mètres et
plus.

Qu'est-ce que ça a à voir .
Le texte parle de ténèbres et de nuages qui se situent SUR l'océan.
Et c'est juste une métaphore pour symboliser à la "noirceur d'âme" des mécréants.

Voila bien la preuve qu'on essaie de déformer les textes pour leurs faire dire ce qu'on veut.





Citation :
Les vagues internes recouvrent les eaux
profondes des mers et océans parce que les eaux profondes ont une
densité plus élevée que celle des eaux au-dessus d'elles. Les vagues
internes se comportent de la même façon que les vagues de surface.
Tout comme les vagues de surface, elles peuvent aussi déferler. Les
vagues internes ne peuvent être perçues par l'oeil humain; c'est
en étudiant les variations de température ou de salinité à un endroit
déterminé que l'on arrive à les détecter.3

Nimporte quel homme, en bougeant les pieds dans le fond de l'eau peut concevoir qu'il puisse exister des vagues et courants d'eau sous la surface.
Deviner ca n'a rien de miraculeux ... et n'a rien à voir avec le vrai sens de ce passage du Coran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Ven 20 Nov 2009 - 7:22

Citation :
N'as-tu pas vu que Dieu pousse les nuages?
Ensuite Il les réunit et Il en fait un amas, et tu vois la pluie sortir
de son sein. (Coran, 24:43)

Qui a-t-il de miraculeux là savoir ca ?
Nimporte qui peut voir de ses propres yeux des petits nuages (culmlus humilis) se déplacer, poussés par le vent, puis se rassembler pour en faire de plus gros (cumulus congestus) puis former de gros nuages de pluie (cumulonimbus).
Quand j'étais enfant je le voyais bien sans avoir besoin d'ouvrir un livre de science.






Citation :
Ce n'est que récemment que les météorologues ont
découvert ces détails sur la formation,

Non. Ce qui est décrit dans le Coran correspond à ce que n'importe quoi peut voir à l'oeil nu.






Citation :
Et Il fait descendre, du ciel, de la
grêle provenant de nuages comparables à des montagnes. Il en
frappe qui Il veut et l'écarte de qui Il veut. Peu s'en faut que
l'éclat de son éclair ne ravisse la vue. (Coran, 24:43)

Nimporte qui , à l'oeil nu, peut voir que les cumulonimbus sont énormes et font penser à des montagnes.





Citation :
"...Et
Il fait descendre, du ciel, de la grêle provenant de nuages comparables
à des montagnes."(voir illustration 21 ci-haut).

Ce verset peut nous amener à nous poser la
question suivante: pourquoi est-il dit, dans ce verset, "son
éclair" en parlant de la grêle? Cela signifie-t-il que la
grêle est la cause principale de la formation de l'éclair?

Ou est la ;phrase du Coran qui dit cela ?
Tu ne semble pas l'avoir affichée.







Citation :
Nous avons certes créé l'homme
d'un extrait d'argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un
reposoir solide. Ensuite, Nous avons fait du sperme une alaqah
(sangsue, chose suspendue, caillot de sang), et de la alaqah Nous
avons créé une moudghah (substance mâchée)... 1
(Coran, 23:12-14)

Littéralement, le mot arabe alaqah a
trois sens: (1) une sangsue, (2) une chose suspendue, et (3) un caillot de
sang.

Si c'est Dieu qui parle dans le Coran alors il doit utiliser une langue parfaite et précise.
En science aussi il faut parler de manière hyper-précise.
Hors ici il n'est pas dit que l'embryon RESSEMBLE à un alaqah; Il est trés exactement dit qu'on en a FAIR un alaqah. C'est à dire qu'il EST DEVENU un alaqah. Hors c'est faux : L'embryon N'EST PAS un caillot de sang, ni une sangsue.





Citation :

Bien qu'Aristote, le fondateur de la science de l'embryologie, eût
découvert,
en étudiant des oeufs de poules, au quatrième siècle avant J.-C., que
les embryons de poussins se développent par stades, il n'a jamais donné
de détails sur ces stades. D'après ce que nous savons sur l'histoire de
l'embryologie, il y avait très peu de connaissances sur
les stades et la classification des embryons humains avant le vingtième
siècle. Pour cette raison, les descriptions de l'embryon humain que
l'on retrouve dans le Coran n'ont pu être basées sur les connaissances
scientifiques du septième siècle. Donc la seule conclusion
raisonnable est que ces descriptions ont été révélées à Mohammed par
Dieu.

Pure manipulation;
je l'ai déja dit : Le Coran ne recopie pas Aristote mais GALIEN et HIPPOCRATE.






Citation :
Il ne pouvait connaître de tels détails parce qu'il était illettré
et n'avait absolument aucune formation scientifique."

mahomezt savait plein de choses car c'était un commercant qui avait voyagé et avait rencontré de nombreux érudits (il y en avait dans la famille de sa 1ère femme).





Citation :
SI
TU VEUX INTERVENIR MON AMI ATIL, IL NE FAUT PAS OUBLIER DE REFERENCER
SES PAROLES. "

Non. Les références n'ont aucun intéret puisqu'elles peuvent être manipulées comme on veut . De nombreux livres sur la science du Coran sont plein de fausses références, parlant d'instituts scientifiques qui n'existe pas et faisant dire à des scientifiques ce qu'ils n'ont pas dit ... ou faisant passer pour de grands scientifiques des hommes trés obscurs.
En outre les références ne servent qu'à impressionner les naïfs.
L'homme doit apprendre à réfléchir par lui même et non pas à répéter bêtement "le maitre l'a dit !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Ven 20 Nov 2009 - 7:25

Citation :

Le texte qui suit comprend les
commentaires de quelques savants

Regarde sur le Web et tu trouveras des sites expliquant combien toutes les références des "coranistes scientifiques" sont bidon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Ven 20 Nov 2009 - 7:29

Je remes ici quelques passages obscurantistes du Coran, et dont on n'avait plus reparlé :



Sourate 13:

3 "C'est Lui qui étendit la terre, qui y éleva
les montagnes et forma les fleuves, qui a établi les deux sexes dans
tous les êtres produits, qui ordonne à la nuit d’envelopper le jour.
Certes, dans tout cela il y a des signes pour ceux qui réfléchissent"

>>>>>>>Le Coran croit que tous les êtres vivants sont sexués;
C'est faux : certains sont asexués (ex : Les bactéries).
Le Coran croit aussi qu'il n'y a que deux sexes.
C'est faux : Certains champignons sont divisés en bien plus que deux sexes.







Sourate 6 :

2.
C'est Lui qui vous a créés d'argile ; puis Il vous a décrété un terme,
et il y a un terme fixé auprès de Lui. Pourtant, vous doutez encore !
....
"98.
Et c'est Lui qui vous a créés à partir d'un personne unique (Adam). Et
il y a une demeure et un lieu de dépôt (pour vous.) Nous avons exposé
les preuves pour ceux qui comprennent."

>>>>>>>>Le Coran croit à une création directe de l'homme à partir de l'argile.
Mais la génétique montre bien que l'homme est un parent du chimpanzé. Ils descendent tous les deux d'un ancetre commun.
De plus on a retrouvé le fossile de l'ancètres de l'homme : l'Orrorrin turgenensis, en l'an 2000.






Sourate 11 :

"7. Et c'est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours,"

>>>>>>>>Tout
le monde sait trés bien qu'il a fallu des milliards d'années pour que
le monde deviennent ce qu'il est.





Sourate 6 :

"38. Nulle bête marchent sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté."

>>>>>>>>C'est faux : de nombreux animaux ne vivent pas en communauté.





Sourate 16 :

"66.
Il y a certes un enseignement pour vous dans les bestiaux : Nous vous
abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, - [un produit] extrait du
[mélange] des excréments [intestinaux] et du sang - un lait pur,
délicieux pour les buveurs."

>>>>>>>>>C'est ridicule, le lait ne se fait pas à base de "sang et d'excréments"





Sourate 25 :

"61.
Que soit béni Celui qui a placé au ciel des constellations et y a placé
un luminaire (le soleil) et aussi une lune éclairante !"

>>>>>>>>>>La Lune n'éclaire pas, mais reflète la lumière du Soleil.





Sourate1 8:

86.
"Et quand il eut atteint le Couchant, il trouva que le soleil se
couchait dans une eau boueuse, et, après d'elle il trouva une peuplade
impie. Nous dîmes : ‹Ô Zul-Qarnayn ! Ou tu les châties, ou tu uses de
bienveillance à leur égard›. "

>>>>>>>>Dire
que le soleil se couche dans l'eau indique que, pour le Coran, la terre
est plate et que le soleil se déplace au-dessus ... et même qu'il
plonge dans la mer !





Sourate 71:

19. "et c’est Dieu qui vous a assigné la terre comme tapis"

Sourate 88 :

20 "et la terre comme elle est aplatie?" [aplatie=soutihat]

sourate 79 :

30 "et quand à la terre, en plus de cela il l'a écrasé / roulé comme une pâte" ici "

>>>>>>>Le Coran croit donc que la terre est plate comme une tarte ou un tapis.






Sourate 67:

5"
Nous avons effectivement embelli le ciel le plus proche avec des lampes
[des étoiles] dont Nous avons fait des projectiles pour lapider des
diables et Nous leur avons préparé le châtiment de la Fournaise."

>>>>>>>>Croire
que les étoiles filantes sont des étoiles projetées contre les diables
est braiment une idée trés primitive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Maeander

avatar

Nombre de messages : 404
Localisation : Là où tu l'as rangé.
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Sam 21 Nov 2009 - 0:20

Il est triste de voir à quel point l'esprit humain peut se tromper lui-même pour rester conforme à des croyances. Je me demande si les fanatiques ennemis du progrès et de la science qui diffusent des rumeurs sur la réfutation de la théorie de Darwin croient vraiment leurs tissus d'inepties... Est-ce une simple tentative de manipulation ou bien un acte de bonne foi tentant de faire partager ce qu'ils prennent sincèrement pour la vérité ?

Je n'ai même pas envie de répondre aux offensives contre Darwin tellement elles sont toutes des contre-vérités...

Je ne sais pas si le coran a prévu des faits ensuite vérifiés par la science. Je suppose que oui : vu tout ce que contient le coran, que tout soit faux serait tellement improbable que cela tiendrait du "miracle".
Les méchants athées n'ont donc aucun intérêt à mentir pour réfuter le Coran : il n'est pas problématique pour l'athéisme que le Coran ait dit vrai sur certains points.
Par contre, une seule réfutation et tout s'écroule, car le livre saint est sensé être la parole de Dieu. Si la science prouve que la parole de Dieu est fausse, alors c'est qu'il n'était pas Dieu, et alors le Coran n'est plus parole divine : c'est un des piliers de l'Islam qui s'effondre...
Alors, qui a le plus intérêt à mentir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Sam 21 Nov 2009 - 21:49

Petite pause récréative



_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Sam 21 Nov 2009 - 23:20

Puisqu'il y a sur ce fil une pléthore de liens, voici les miens ..... ma bible, ma religion, mon Ecole Very Happy



l'Islam


Science et Islam


Le coran et les Scientifiques Pages où il est fait mention de Mr Moore que cite souvent paix.


Le coran et le mouvement des montagnes. Pages suivies de commentaires et de larges adjonctions....


Le coran et la formation de la pluie ( j'aime bien cette page)


Le coran et l'atmosphère


Le Coran et l'expansion de l'Univers


Le Coran et le cerveau


Le Coran et l'embryologie Page suivi d'une adjonction, réponse à un commentaire.




Il y a encore plusieurs autres sujets que certainement notre ami paix va développer sous peu :

Le Coran et l'empreinte digitale

Le soleil et la lune dans le Coran

Mohammed et les 360 articulations

Le Coran et le fer

Le Coran et le lait maternel




Et pour en finir avec tout cela: à lire sur le net, gratuitement, la réponse au docteur Bucaille par le docteur Campbell dans son livre Le Coran et la Bible à la lumière de l'histoire et de la science

Citation :
L'auteur : Le Docteur William Campbell est médecin généraliste. Pendant plus de 30 ans, il a vécu et pratiqué au Maroc, en Tunisie et dans le Moyen-Orient. Il a suivi de près la religion musulmane avec un intérêt tout particulier dans le but de vouloir comprendre profondément tous les aspects de cette culture et de cette foi.

Avant-propos

Ce livre est né d'une grande déception. Un jour, le regard tombe sur le titre d'un ouvrage nouvellement paru. Titre alléchant, puisque l'auteur se propose de faire une étude comparée de la Bible et du Coran à la lumière de la Science. Or ce sujet passionne William Campbell. Mais rapidement, l'intérêt cède le pas à la déception et à l'indignation. A-t-on le droit d'aborder ce sujet avec tant d'a priori? En se servant de tant d'hypothèses "arrangeantes" mais si fragiles et si peu vérifiées ?

Or W. Campbell aime la vérité scientifique - il est médecin -, il aime le musulman au service duquel il a mis ses compétences médicales en Afrique du Nord et dans d'autres pays arabes ; par-dessus tout il aime la Vérité, pour elle-même.

L'ouvrage est donc une réaction à une présentation partielle et déformée des faits. Un souffle polémique parcourt toutes ses pages Car l'auteur pourfend vigoureusement les affirmations insuffisamment étayées et les raccourcis empruntés pour aboutir à des conclusions souhaitées.

Mais plus importante me semble la note apologétique qui inspire W Campbell et sous-tend le plan de ce livre. Car détruire ne suffit pas, il faut reconstruire. Affirmer ne satisfait pas, il faut prouver. II propose donc d'accompagner le lecteur dans le cheminement qui va de l'incrédulité bien compréhensible - fondée sur l'ignorance - à la découverte progressive des vérités de l'Histoire pour aboutir aux certitudes de la Vérité révélée. Le chemin est long, parfois sinueux pour le lecteur non rompu à cet exercice ; il comporte quelques raidillons difficiles à franchir. Mais qu'il ne se décourage pas. C'est le prix de la vérité. Celle qui affranchit de 1'erreur et des préjugés.

Rigueur intransigeante quand il s'agit de défendre le vrai, bienveillance quand il s'agit d'aider le lecteur bien disposé à trouver le vrai, voilà les deux maîtres mots de cet ouvrage présenté au public francophone écrit par un auteur qui a une expérience privilégiée du monde musulman.


Avant de continuer ce fil, j'invite notre ami paix à lire attentivement les pages qui s'ouvriront dans les liens ci-desus ...



Je te souhaite un très bon courage, mon ami paix, dans la quête de la vérité et ne sois pas de ceux qui préfèrent rester dans l'aveuglement.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   Dim 22 Nov 2009 - 9:57

Un livre qui résume le problème :
Le Coran et la Bible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Islam et la Science   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Islam et la Science
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Chretiens Martyrs de l'Islam
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» MARIE ET L'ISLAM
» à abdnasser: absurdité de l'islam
» Un livre pour connaître les vraies racines de l’islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Sciences-
Sauter vers: