Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les limites.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pop-corn

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: les limites.....   Jeu 3 Déc 2009 - 19:58

Imposer des limites...

On se pose toujours la question suivante, "comment ne pas froisser ?" quand nous sommes confrontés à des personnes, en face, qui tentent toujours de vous en imposer plus, en paroles, en actions.....

On se dit : comme avec les enfants, il arrive un moment où cet "envahissement" devient insupportable.....

La maîtrise de soi, prendre toujours sur soi et ronger son frein, est-ce une solution, la meilleure, face à une personne qui en face, rogne à chaque fois un peu plus sur votre Territoire, et face à vos égards envers elle, en use et en abuse..... ?

A force, il est vrai que ce viol de territoire ne perturbe plus mon égo bien laminé. Cependant, cela en est assez.

Sans pour autant aller au "clash", ce qui n'est pas la solution de fortune ultime que je souhaiterais choisir, quelqu'un ici a-t-il le même vécu, celui avec un envahisseur (famille proche) qui, à mon sens par manque de respect, n'a aucune limite, et exhibe sa contrariété avec beaucoup de colère quand on ose se positionner différemment de ses concepts et sa vision des choses ?

Comment avec tact et mesure, savoir imposer quelques limites, en limitant les dégâts...

Merci de vos commentaires.

Pop Corn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: les limites.....   Ven 4 Déc 2009 - 9:21

On peut trés bien protester, crier, insulter et même se montrer violent afin d'imposer ses limltes.
Mais à condition que ce soit la une stratégie maitrisée et non pas une réaction émotive résultant d'une perte de controle.

En ce qui concerne le fait de ne pas froisser autrui ...
C'est autrui que ca regarde et non pas soi.
C'est la une affaire entre autrui et son propre orgueil.
Il est pratiquement impossible de me faire respecter sans blesser l'orgueil d'autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
pop-corn

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: Re: les limites.....   Sam 5 Déc 2009 - 1:49

Je te remercie pour ta réponse Atil,

Me concernant, j'ai appris à devoir prendre pas mal sur moi.

Maintenant, j'ai simplement l'impression que les parents, lorsqu'ils vieillissent, deviennent capricieux comme des enfants, dès qu'ils sont contrariés, crient tout comme un bébé qui hurle quand on lui enlève sa tétine, et se comportent de manière infantile.

En dépît de ce changement de comportement chez eux, on les aime toujours très fort. De ce fait, on veut éviter le conflit.

Comment se comporter avec nos parents vieillissants, toujours en souhaitant les entourer de notre amour et de notre tendresse, mais trouver la parade pour qu'ils en usent et en abusent pas..... car paradoxalement, plus on est patient, et plus ils "tirent" sur la corde.... par moment, c'est lourd à supporter.

Supporter simplement ? se résigner ?
quel comportement adapté, devoir adopter ? Est-ce psychologiquement une manière chez eux d'attirer plus notre attention, comme le fait parfois l'enfant qui fait volontairement une bêtise pour attirer l'attention sur lui ?

Avec un enfant, on peut avoir recours à une tape sur ses fesses, mais avec un parent âgé non débile mais qui "joue" à l'enfant.... comment faire pour l'amener avec douceur, à changer de comportement ? confused

Merci

Pop-Corn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: les limites.....   Sam 5 Déc 2009 - 16:29

Cesser d'être patients ! ... Si nos parents âgés ne sont pas gâteux, il n'y a pas à être patient avec eux.

Oser dire clairement avec des mots ( et non pas de simples allusions) : papa ou maman, tu mets ma patience à l'épreuve et je refuse cela. Je retourne chez moi et je reviendrai demain. Je t'aime.


Ainsi, concrètement, rester auprès d'un tel parent, l'entourer de tendresse et d'attention, d'affection et tout et tout, mais au premier signe de manipulation, casser aussitôt le "programme" et partir (quitter physiquement la pièce ou la maison).
Je sais bien qu'il est parfois difficile de rompre ces habitudes, on se dit que cela va s'arranger, qu'il - ou elle- va se calmer dans un petit moment ...... "j'attends encore un peu pour ne pas lui faire croire que je le fuis ... ", etc ...
... mais dans les faits, il semble que cela ne s'arrange jamais et qu'en fin de compte cela le conforte dans son pouvoir sur vous.

Il faut aussi savoir que dans la manipulation, s'il y a un manipulateur, il y a aussi un manipulé qui souvent s'estime dans ce rôle et par là même se trouve être aussi un manipulateur.
Par exemple, si vous, Pop-Corn recevez l'agrément et même l'admiration de votre entourage pour votre immense patience, votre abnégation envers vos parents difficiles et tout ce que vous faites pour eux, à quelque part vous acceptez ces caprices sinon de bonne grâce du moins comme un "salaire"à payer pour qu'on ne vous prenne pas pour égoïste ou que sais-je. Vous devenez acteur de la manipulation ...

A vous de voir si vous continuez à accepter ces caprices d'enfants pour différentes raisons ou bien si courageusement, vous osez les aimer mieux ...

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: les limites.....   Dim 6 Déc 2009 - 9:37

Parfois, aimer une personne c'est accepter de lui faire mal pour son bien.

N'est-ce pas ce que font les chirurgiens avec leurs patient ? Ils les charcutent pour leurs sauver la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
pop-corn

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: Re: les limites.....   Mar 8 Déc 2009 - 23:13

Merci pour vos commentaires,

l'analyse de Cebe est très pertinente, réaliste,

Parfois, on peut être amenés à penser à tort, que la révolte de l'autre, en face, ses petites crises, sont la manifestation d'une douleur ressentie.

Si elle est liée simplement à la frustration, mais pas à du réel chagrin, c'est cela qui fait toute la différence.

Rancunière comme une mule, il est vrai que si ma mère chérie, quand elle se remet à bouder à la visite suivante "à cause de la discussion d' il y a trois jours qui lui a déplu,
ce style de visites, qui devenait moins spontanée : j'appréhendais...

Maintenant, j'y vais, "cool", gentillement, comme si de rien n'était, sans alimenter le moulin, et comme si je ne voyais rien.

Et bien : ça marche.

Merci, cela m'a reboosté le moral.

Pop-Corn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: les limites.....   Mer 9 Déc 2009 - 15:07

"Comme si je ne voyais rien" ! .... je n'avais pas pensé à cette formule et pourtant, je l'utilise très souvent et oui, ça marche Very Happy.
Revenir à neuf, comme un jour tout propre sans penser au passé même très proche, faire comme si tout baignait, ça aide la personne boudeuse à cesser son manège. En effet, il est très difficile de "revenir" à bons sentiments quand on boude .... l'ego ne le permet pas si simplement! .. il faut l'aide passive, la passivité-pacifique — en comprenant bien de quoi il s'agit, dans ce terme de passivité — de ceux qui ne boudent pas Wink


Bien joué, Pop-Corn !

Bonne continuation flower

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pop-corn

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: Re: les limites.....   Mer 9 Déc 2009 - 23:22

Merci, Cébé.

Je peux rester sur ce forum, et y participer ?

je le trouve très bien, et de qualité

Bravo.

Pop-Corn flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: les limites.....   Jeu 10 Déc 2009 - 18:04

Bien sûr Pop Corn!

...votre présence est même une faveur que vous nous faites!


à bientôt sur d'autres sujets thumright

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les limites.....   

Revenir en haut Aller en bas
 
les limites.....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les limites orientales de l'europe
» Les limites du nuage
» La publicité : sans limites ?
» Les limites de l'imaginaire
» Grands prématurés : les limites de la réanimation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: