Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 AUTO-ORGANISATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cervantès

avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: AUTO-ORGANISATION   Ven 14 Mai 2010 - 17:28

Auto-organisation !

Voilà, à lui seul, le terme qui résume sans le réduire le devenir humain dans sa génèse, son développement physique et mental ainsi que la pré-éminence de l'Esprit qui résulte d'une épigénèse complexe même et surtout si on lui reconnaît un rôle fondateur de valeurs qui, à leur tour, tenteront de modifier le complexe biologique et social qui ont permi sa formation.

Comme toute explication/démonstration il va falloir partir d'un point, d'un moment dont l'explication ne rendra pas compte. C'est je crois le sens du théorème de GODEL. Mon point de départ sera donc un point asymptotique de l'histoire humaine, celui où un singe a ressenti le besoin de se redresser sur ses pates arrières pour utiliser ses pates avant et regarder l'horizon.

Le rejet de la boite cranienne vers l'arrière à permi l'accroissement de la masse cérébrale et le développement du cortex et du néo-cortex dont on peut dire que la prolifération neuronale est caractéristique de l'humain; par comparaison, si on attribue un indice 1 aux insectivores, celui des singes supérieurs varie entre 8 et 25, du chimpanzé à 58 et celui de l'homme atteint 156 (cité par J.P. CHANGEUX dans l'Homme Neuronal)

Ce qui importe est de situer le rôle du cerveau dans l'adaptabilité de l'homme à son milieu en termes de réponses apportées à des stimulus. On s'aperçoit ainsi que les zones corticales qui commandent la relation au monde extérieur représentent 0,02% de la masse totale et que celles dévolues au traitement/stockage de l'information favorisant l'élaboration de fonctions supérieures telles que l'intelligence et le langage représentent 99,98% de l'ensemble.

Il en résulte que l'accroissement de la masse du système nerveux favorise la prolifération des possibilités de connexions neuronales (appelées aires associatives) et l'apparition d'un surplus de substance nerveuse non-affectées à des taches assignées d'avance par les nécessités de l'adaptation au milieu ambiant immédiat que l'on appellera : Territoires Corticaux Libres. (J.M. DELASSUS dans le Génie du Foetus)

Ces T.C.L. en formation au sein de la vie intra-utérine s'articulent par des états d'expérience affective primaire sur le mode plaisir/déplaisir expérimentés de manière globale et génère des patterns temporels qui se retrouveront à l'oeuvre dans la vie extra-utérine.

Ce qui se révêle ainsi permet de comprendre la spécificité humaine : l'homogénéité de l'existence foetale, l'activité sensorielle précoce et la dotation neuronale supplémentaire. Cette épigénèse accompagne le développement biologique et le redouble en installant la vie à un niveau qualitativement différent du à l'accroissement et au développement du néo-cortex par le jeu des formations de synaspes qui se créent de toutes part permettant l'engendrement d'objets mentaux et leurs recombinaisons à l'infini.

Un rôle de plus en plus important est joué dans le milieul contingent par la réalisation de possibles non-programmées qui s'adaptent aux expériences individuelles accumulées dans l'utérus. Ainsi se précise l'auto-organisation de l'existence et l'on passe de quelque chose à quelqu'un... la forme active se substitue à l'Etre (en tant que fait simple) pour se définir alors comme capacité ou tendance à l'Etre.

Cette capacité nouvelle n'est plus axé sur l'arc réflexe stimulus/réponse. L'homme n'est plus seulement un être actif, il est concentré sur son être intérieur au coeur de lui-même défini précisément par cette relation à soi-même et s'est dégagé de l'hérédité biologique pour saisir l'essence de la vie. En fait l'homme, c'est le neurone affranchi, c'est l'esprit avec un objet bien défini : LE SENS DE LA TOTALITÉ ORIGINELLE.

Revenons un peu en arrière. L'utérus est un ensemble vivant, organisé et structuré où tout est inter-dépendant et relié dans un milieu assurant une vie constamment homogène. L'être de la vie vécue in-utéro est le vécu constant de la TOTALITÉ dans l'ignorance de toute limite pénétrant à l'intime des formations neuronales, ressenti EN SOI de ce qui sera l'IDENTITÉ DU SOI. Cette totalité vécue, chacun d'entre nous va chercher à la réaliser, à la « revivre » mais cette fois au dehors et l'on constatera qu'elle va couvrir de nombreux champs d'activité humaine : l'amour, la création artistique, l'activité politique, toutes choses qui vont impliquer, à un certain moment du moins, un engagement total.

Comme l'Espace-temps, la Totalité est une catégorie de l'homme qui au cours de l'histoire a été éclipsée par un autre rapport, celui de l'homme à la divinité, relation projetée qui supporte la problématique de la Totalité et passe pour en être la cause alors qu'elle ne vise qu'à la réintégration de l'homme dans un autre que soi qui revendique qu'il n'y ai plus de différence. Cet autre n'est pas un autre mais la source du même dans la mesure où la vie foetale, par l'homogénéité constante de son milieu, nous a appris le sens de la globalité/totalité, organisation faisant et maintenant la Vie à un niveau plus haut.

Evidemment, je conçois ce que peut avoir d'iconoclaste pour certains d'entre nous une telle explication et pour d'autres ce qu'elles peut avoir de libérateur. Se sentir prisonnier est certes une impression personnelle mais dépend bien entendu également des conditions sociales, politiques, religieuses, économiques d'une Société donnée et il est difficile de soutenir que les Religions dites révélées « appuyées » sur une déité personnelle aient libérées les hommes de la crainte d'exister...

C'est une des raisons pour lesquelles le Bouddhisme m'est apparu comme fondamental en ce qu'il ne place aucune force transcendante au-dessus des hommes et leur confie le soin de se libérer eux-mêmes des causes de la souffrance en les expérimentant pour ce qu'elles sont, c'est-à-dire, illusoires, fantasmées, nées de projections appropriatrices.

Autrement dit, par l'affirmation d'une liberté fondamentale, congénitale et fonctionnelle, l'Auto-Organisation simplifie notre relation au monde en ré-affirmant le caractère chimérique d'une création ex-nihilo assimilée, à tort, au Big-Bang par le Vatican au début du 20ème siécle. Au contraire même elle explicite comment la Totalité, loin d'être une notion abstraite, est un vécu humain intra-utérin lié à la complexification à l'infini de la masse neuronale qui permet une combinatoire elle aussi infinie de ce que NIETSZCHE appelera la Généalogie. La création est ainsi exponentielle, sans commencement ni fin et justifie, à l'occasion, la sentence taoïste déjà mentionnée dans un autre post : L'homme et l'Univers sont de même nature. Contrairement au sens commun, c'est le second qui est contenu dans le premier.

Magnifique ! NON ????

Elle permet également, une fois de plus, de déligitimer les fariboles ré-incarnationnistes et résurrectionnelles basées sur des éléments particuliers de naissance/mort, de mérites à acquérir, de rétribution au delà de l'au-delà de la mort, comme si nous étions ici à la distribution de jouets pour enfants nécessiteux. Elle permet de comprendre comment l'espèce humaine, par l'accroissement de sa masse neuronale est la seule espèce à être « sortie » de l'animalité en substituant au monde sensible et matériel un monde qualitatif de valeurs qui le « re-double » et lui donne les paradigmes de compréhensibilité et d'action nécessaire à son émancipation.

Emancipation de quoi ? Des forces de la nature dont on a cru triompher par la civilisation axée sur un Dieu créateur dont la principale qualité fut de fermer tout questionnement quant aux origines de l'homme et corrélativement d'en prétendre la libération sous l'égide d'une église dont le seul mérite est du à la reconnaissance par l'Empereur CONSTANTIN de son rôle pré-éminent dans l'organisation sociale de son empire finissant. Depuis, l'ensemble des progrès de civilisations ont eu lieu en opposition aux pensées figées, que ce soit en Europe ou en Asie où les systèmes religieux, au nom de la tradition, refusaient et refusent toujours l'abolition du système des castes, le divorce et les politiques de natalité entre autre...

Il est donc grand temps de faire le ménage et de se débarasser des conceptions issues d'un temps où la magie l'emportait sur l'esprit de raisonnement, d'un temps où la puissance de quelques-uns suffisait à faire la pensée de tous, d'un temps où les hommes et les femmes chercheurs de vérité étaient brulés ou cloués au pilori, d'un temps où la terre était plate et la science accusée de « diableries »...

En effet, en admettant même que le progrès technique ait réussi pour une infime partie de la population mondiale à atténuer les aspects néfastes de la Nature, l'emprisonnement des consciences et disons le mot, leur aliénation, demeure bien présent dans nos sociétés supposées modernes. La croyance au Chef, en l'homme providentiel, au destin, à la fatalité sont autant du survivance des méfaits d'un type de pensée où tout est écrit d'avance par des puissances dont le mystère qui les entoure approfondit la profondeur alors qu'en fait il voile leur absence de pensée par soumission à une totalité qu'elles situent dans un ailleurs introuvable, et pour cause, en dehors d'elles-mêmes.

L'auto-organisation permet de comprendre, à partir de soi, comment le développement de la matière, intra-utérine d'abord et extra-utérine ensuite favorise le saut quantique de l'évolution, saut quantique radicalement sans précédent donc sans causalité immédiate, par l'apparition d'une masse neuronale susceptible de générer une capacité à se penser elle-même et de combiner, à l'infini, des éléments naturels dans une visée « sur-naturelle » de valeurs telles l'amour, le respect, la générosité, la compassion, le don qui, en elles-mêmes également sont « sur-nature ».

L'auto-organisation apporte ainsi sa caution, si tant est qu'il en soit besoin, au Bouddhisme dont le fondateur a puisé en lui-même les racines sous l'arbre de la Boddhi, sans puissance extérieure sauf celle de Mara qui voyait s'échapper son royaume de prédilection par la mise en évidence d'une réalité profonde parce qu'enfouie en nous à savoir : notre capacité à générer notre propre souffrance et notre capacité à l'éradiquer... sans secours de quiconque et notamment pas des dieux ou d'un dieu unique soumis qu'ils sont, eux aussi, à la décroissance, la décrépitude et la mort... fantasmée.

Elle permet également de comprendre les raisons pour lesquelles j'ai toujours soutenu que l'Esprit sans un support matériel est illusoire sans que pour autant ledit Esprit soit en dépendance fonctionnelle puisqu'il génère des valeurs que la Matière ne connait pas. L'auto-organisation vient dire ce que HOUANG-PO affirme depuis des siècles, à savoir, la radicalité de l'Esprit UN et permet également de préciser à nouveau que la Mort n'a aucune réalité profonde puisqu'à chaque stade de la Vie, intra-utérine ou extra, il est présent et permet de constater la « non-mort »

A vos claviers... pour contredire ou approuver !

Sereinement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeander

avatar

Nombre de messages : 404
Localisation : Là où tu l'as rangé.
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Sam 15 Mai 2010 - 0:00

Ne te vexe pas de ma remarque, mais plutôt que de poster un cours magistral à chaque fois, tu ne pourrais pas lancer le débat et distiller petit à petit tes arguments ?
Là on arrive, on a peur, si on a la foi on essaie de lire et quand on arrive au bout de ta liste d'affirmations bourrée de parallèles et de citations qui n'éclaircissent pas forcément le propos et contribuent à le rallonger encore, on ne sais absolument pas comment réagir. Sur l'ensemble ? Sur des points précis ?
Et du coup, il n'y a pas de discussion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Sam 15 Mai 2010 - 8:12

Idem ... sois plus court donc moins indigeste.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cervantès

avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Sam 15 Mai 2010 - 9:16

Maeander ! Cébé ! Salut !

Même plus court ! Je serais toujours indigeste, et je crains que vous ne soyez obligé de m'accepter tel que je suis … désolé !

Mais j'essaie, quand je m'explique, de couvrir la totalité du champ de l'objet dont je parle. Rien ne vous empêche, cependant, de le décortiquer parties après parties si çà vous arrange et de " distiller petit à petit (vos) arguments..." si l'envie vous en prend.

Je vous remercie cependant de votre patience.

sereinement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Sam 15 Mai 2010 - 11:30

Quand j'ai lu le titre, ça me paraissait interessant car je pensais au livre de Richard Dawkins sur le gène égoiste. Mais bon il n'en est rien...

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cervantès

avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Sam 15 Mai 2010 - 11:45

disciple !

Ce n'est pas intéressant alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Sam 15 Mai 2010 - 12:06

Si ça l'est.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cervantès

avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Sam 15 Mai 2010 - 12:32

C'était une plaisanterie ! j'espère que tu m'en diras plus... bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Mar 18 Mai 2010 - 3:30

Le livre sus cité est vraiment un gros pavé. Je l'ai lu pour ma propre culture scientifique et ce fut aussi un plaisir. Il doit surement avoir sur le net un condensé dessu pour ceux qui veulent en savoir plus.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeander

avatar

Nombre de messages : 404
Localisation : Là où tu l'as rangé.
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Ven 21 Mai 2010 - 1:15

Dans la catégorie "Sciences", je pensais ne pas entendre parler de Bouddhisme et de réincarnation, de libération de l'esprit humain ou de "sur-nature"...

Moi je pensais au vu du titre que le sujet serait l'auto-organisation de la matière en règle générale, pas le simple exemple du cerveau humain qui n'en est qu'un exemple particulièrement criant (que certains n'hésitent pas à qualifier d'actuel point culminant de cette auto organisation générale).

L'auto organisation en général est déjà fascinante : l'univers primordial était quasiment uniforme, "lisse", et il a petit à petit créé des structures de plus en plus complexes et organisées tels que les particules élémentaires, l'hydrogène, les atomes, les molécules, les étoiles, planètes, la vie...
En sachant que, en vertu du second principe de la thermodynamique, le désordre global ne fait qu'augmenter ! L'Univers se désordonne globalement mais crée localement des structures de plus en plus organisées.
Et la potentialité de toute cette complexité était contenue dès l'origine de l'Univers, et ça c'est puissant. On dirait que les Lois de la physique sont calibrées pour que l'auto organisation soit possible.
Si je croyais en Dieu, ce serait à cause de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cervantès

avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Mer 26 Mai 2010 - 13:21

Mais alors ! ce ne serait plus "l'auto-organisation"

sereinement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Mer 26 Mai 2010 - 15:02

L'univers semble ressembler à un milieu où se séparent spontanément des zones d'entropie augmentée (désordonnées) et des zones d'entropie diminuée (organisées). Un peu comme un liquide dans un récipient qui se divise spontanément en plusieurs couches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Maeander

avatar

Nombre de messages : 404
Localisation : Là où tu l'as rangé.
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Mer 26 Mai 2010 - 19:13

Si, ce serait de l'auto organisation : peu importe quelle est l'origine des propriétés de la matière, dans tous les cas ces propriétés sont telles que la matière s'organise. Il n'y a pas d'intervention extérieure qui crée de l'ordre, la potentialité d'ordre est déjà ''dans'' la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cervantès

avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Mer 26 Mai 2010 - 19:54

Meaender

« …. peu importe quelle est l'origine des propriétés de la matière »

justement pas ! il importe de savoir si la matière est organisée par un principe transcendant (d’où ta référence à Dieu, si tu y croyais)

ou bien

« … Il n’y a pas d’intervention extérieure qui crée de l’ordre, la potentialité de l’ordre est déjà « dans » la matière »

Dans le premier cas, il s’agit d’une création par un dieu transcendant
Dans le second cas, il s’agit d’une création par soi-même,

C’est je pense la grande différence… qui change tout.

sereinement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeander

avatar

Nombre de messages : 404
Localisation : Là où tu l'as rangé.
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Mer 26 Mai 2010 - 20:12

Je ne suis pas d'accord. D'où viennent les lois de la physique est une autre question.
Le fait est que la matière s'auto-organise. Ce n'est pas dieu qui organise la matière, c'est la matière qui s'organise elle-même. Savoir si dieu a ou pas calibré les lois de la physique pour que cela soit possible ne change rien au fait que la matière s'organise spontanément, sans intervention extérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Ven 28 Mai 2010 - 11:09

L'argument est léger...

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeander

avatar

Nombre de messages : 404
Localisation : Là où tu l'as rangé.
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Ven 28 Mai 2010 - 12:22

Non, je le trouve même d'une rare puissance : il y a auto organisation de la matière parce que la matière s'auto organise. C'est un fait. On en fait le constat.
L'interrogation quant au pourquoi la matière s'auto-organise ne remet pas en cause ce constat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Ven 28 Mai 2010 - 14:23

D'une rare puissance inutile tu veux dire. Il y a auto-organisation parceque j'observe une auto-organisation, c'est un fait. Oui et alors ? Si tu t'arrêtes à ça, alors tu n'as pas un esprit très curieux, ce que je doute quand même.

Pour aller plus "loin" ou de plus "près", Il y a auto-organisation parceque les propriétés physico-chimiques le permettent.Et ces propriétés là, sont certes inscrites dans la nature même de la realité.
De l'auto-organisation nait ensuite l'innovation , de cette innovation nait une complexité de plus en plus grandissante.

L'étude de la biochimie structurale montre que les molécules ne sont pas pas née par le fruit du hasard : indépendances et causalités sont ses modes de fonctionnement et notre expérience aussi sensible qu'intellectuelle le confirme.

Je ne veux pas donner de leçons, mais il faut savoir être humble parfois si tu veux être un bon scientifique. L'incroyable complexité du vivant ne s'explique pas raisonnablement par une simple auto-organisation.

Ceci ne signifie pas qu'il y ait à tout prix un Dieu createur ou autre joyeusité dans ce genre. Cela signifie avoir une attitude ouverte et de faire attention aux interprétations et conclusions hatives.

De plus et ceci n'est pas mon point de vue, je pourrais dire que justement, l'auto-organisation que j'observe en tant que fait est une manifestation du mouvement de la creation de Dieu. Ce n'est pas irraisonnable vu justement, la complexité des systèmes vivants observée, par contre c'est une assertion qui n'a pas de valeur scientifique. Après bien sur, tout ce qui est de la vérité n'est pas du ressort exclusif de la science, mais ça c'est encore autre chose.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cervantès

avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Ven 28 Mai 2010 - 20:35

Meaender !

Je ne suis pas d'accord. D'où viennent les lois de la physique est une autre question.
Le fait est que la matière s'auto-organise. Ce n'est pas dieu qui organise la matière, c'est la matière qui s'organise elle-même. Savoir si dieu a ou pas calibré les lois de la physique pour que cela soit possible ne change rien au fait que la matière s'organise spontanément, sans intervention extérieure
.


Il s'agit seulement de s'entendre sur ce que les mots veulent dire. Si la matière s'organise spontanément, à partir de ses propres lois, cela exclut par définition une création par un agent extérieur, qu'on l'appelle dieu ou machin. Par convention c'est l'auto-organisation comme l'auto-gestion est la gestion par soi-même

Par antithèse, la matière s'organise selon un plan divin ou un shéma intelligent. C'est le dieu des religions et là encore, par convention, il s'agit d'une création divine, ex-nihilo ou pas. Tout le contraire de l'Auto-organisation.

Peut être serait-il plus intéressant, maintenant, d'étudier ce que cela implique.

sereinement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Ven 28 Mai 2010 - 23:24

Ca aussi c'est léger.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeander

avatar

Nombre de messages : 404
Localisation : Là où tu l'as rangé.
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   Sam 29 Mai 2010 - 0:02

Citation :
Par antithèse, la matière s'organise selon un plan divin ou un shéma intelligent. C'est le dieu des religions et là encore, par convention, il s'agit d'une création divine, ex-nihilo ou pas. Tout le contraire de l'Auto-organisation.
Je ne vois pas d'antithèse. La matière s'organise, que ce soit a cause d'un plan ou autre chose elle s'organise. Si j'apprends a quelqu'un a pêcher, quand il pêche ce n'est pas moi qui pêche. De même quand la matière s'organise, ce n'est pas dieu qui l'organise, même si c'était lui qui lui avait "appris".

Ceci dit, je vois ce que tu veux dire. L'organisation n'est pas indépendante de l'extérieur si dieu a écrit les lois de l'univers. Mais ça n'est pas gênant dans ma définition d'auto organisation, qui est une définition plus "pratique" : Tout ce qu'on voit c'est que quand on lâche un gros paquet de matière dans l'espace et qu'on n'y touche plus, il s'organise tout seul en structures de plus en plus complexes. Donc il s'auto organise.


@ disciple
En ayant un point de vue matérialiste de l'univers, la complexité du vivant ne vient que de capacités d'auto organisation (et de beaucoup d'essais et de temps passé et sur un univers très grand) puisque rien d'autre que la "matière" n'existe (au sens très large, mais on en a déjà parlé)...
Si ce n'est pas la matière qui s'organise, alors l'organisation naît au moins en partie d'autre chose (qui existe).
Dans tous les cas, on pourrait donc parler plus généralement d'auto organisation de l'univers, ce qui est peut être plus proche de ce dont je voulais parler au départ (mais comme j'ai l'impression que ça revient exactement au même...)

Tu critiques la légèreté ou l'inutilité de mon argument, mais quitte à avoir l'air obstiné, mon argument n'avait pas vocation à aller plus loin que dire à cervantès qu'il avait tort en disant qu'une création divine excluait une auto organisation. Il était donc à mon sens juste calibré pour ça, et donc ni léger ni inutile.
Je veux bien être curieux et aller plus loin, cela ne m'oblige pas pour autant à tout faire à la fois et mettre 1000 choses dans le même post.

Citation :
Je ne veux pas donner de leçons, mais il faut savoir être humble parfois si tu veux être un bon scientifique. L'incroyable complexité du vivant ne s'explique pas raisonnablement par une simple auto-organisation.
Pour moi la fin de la phrase contredit totalement le début : comment peut-on juger que la complexité du vivant ne vienne pas "raisonnablement" d'une simple auto-organisation ? Sur quelles bases ? De combien d'expériences longues de 14 milliards d'années disposons-nous pour comparer et savoir ce qu'il est raisonnable de penser ? Parce que c'est très compliqué, on décrète que la simple idée que ce soient les propriétés de la matière qui aient permis ça est ridicule ?

Alors soit, restons humbles : "Dans l'état actuel de nos connaissances, la matière semble pouvoir s'organiser, et on suppose que c'est ça qui a permis la complexité de la vie parce qu'on n'a aucune autre hypothèse sous la main. On cherche donc à tester cette hypothèse pour savoir si elle est raisonnable ou ridicule. En parallèle de ça, on réfléchit à d'autres hypothèses."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AUTO-ORGANISATION   

Revenir en haut Aller en bas
 
AUTO-ORGANISATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème commentaire droit constit
» Epigénétique,une révolution?
» Organisation Musicale
» Auto-tracking video ou logiciel efficace
» Organisation semaine : planning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Sciences-
Sauter vers: