Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sarkozy défend la réforme sans évoquer les retraites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
citoyen du monde

avatar

Nombre de messages : 378
Age : 44
Localisation : dans mon tonneau
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Sarkozy défend la réforme sans évoquer les retraites   Jeu 14 Oct 2010 - 22:31

Citation :
LE BARP, Gironde (Reuters) - Nicolas Sarkozy s'est livré jeudi à une apologie de la réforme, déclarant que la France ne pouvait rester immobile dans un monde qui bouge.

Le chef de l'État, qui visitait près de Bordeaux le site du futur Laser Mégajoule, un instrument permettant de simuler les essais nucléaires militaires, s'est abstenu toutefois de toute référence à son projet de réforme des retraites, contesté dans la rue par les syndicats et l'opposition de gauche.



"Nous n'avons plus les moyens d'attendre pour décider, nous ne pouvons plus mettre la poussière sous le tapis, nous ne pouvons pas fermer les yeux devant les déficits et les retards qui sont les nôtres. Notre devoir c'est d'agir, d'agir dans l'intérêt général, d'agir avec justice mais d'agir", a-t-il déclaré devant un public de chercheurs et d'étudiants.

Il en a profité pour défendre à nouveau le crédit impôt recherche, réaffirmant sa volonté qu'il ne soit pas amendé dans le débat budgétaire malgré son coût annuel élevé - plus de quatre milliards d'euros selon les dernières estimations - et s'est félicité de la mise en œuvre rapide de l'autonomie des universités.

"Qui aurait pu imaginer qu'en trois ans, le système universitaire français, volontairement, magnifiquement, aurait évolué vers l'autonomie sans drames, sans querelles idéologiques ?". Et malgré quelques grèves, quelques "incompréhensions" et quelques occupations, "notre système universitaire a brillamment passé l'épreuve de sa mutation", a-t-il dit.

Sources: News.yahoo.com


On reproche à Nicolas Sarkozy son empressement, de vouloir aller trop vite, certains parlent de précipitation. Il n'empêche que sur certains points, c'est lui qui a raison. On a trop souffert, en France, d'avoir trop attendu justement. Et notamment dans la recherche et l'innovation.

Pour tout il est nécessaire d'agir et d'aller de l'avant. Et ce, peu importe ce qu'il doit en coûter en terme de popularité. On ne fait pas de la politique pour être nécessairement populaire mais d'abord, et avant tout, pour être efficace.

Retraite à 60 ans et j'en passe, la France de 2010 n'est plus la France de 1981. Les temps ont changé, les modes de vie aussi, la démographie également. Il faut aujourd'hui des réponses adaptées à un nouvel environnement et que la France puisse y répondre prestement si elle tient à accrocher le train du changement.

La Gauche avec ses idées à papy n'est plus dans le coup, aujourd'hui. Au contraire, en s'accrochant à ses dogmes comme un morpion à un poil de cul, elle ne fait que démontrer sa ringardise et son passéisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
 
Sarkozy défend la réforme sans évoquer les retraites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terra Nova défend la réforme du collège
» Alain Madelin défend la réforme du collège
» Hollande défend la réforme des collèges
» EELV défend la réforme
» Libération : Laurent Joffrin défend la réforme du collège.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Actualité et Histoire :: Actualité-
Sauter vers: