Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La théorie de l'évolution en question…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Lalou



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: La théorie de l'évolution en question…   Dim 19 Juin 2011 - 19:53

Les scientifiques, pour un grand nombre d'entre eux, ne se bornent plus aujourd’hui à défendre, bille en tête, la théorie de l’évolution. Celle-ci n’étant présentée comme un fait avéré et indiscutable que par le profane, malheureusement souvent gavé de certitudes et d'idées préconçues, elle se voit mise en question aujourd’hui notamment par les découvertes faites en paléontologie (qui ne font état d’aucune des espèces transitoires dont Darwin annonçait en son temps la future découverte) ; ou par les recherches en biologie cellulaire (qui montrent que l’ADN est un formidable réservoir d’informations intelligentes et sophistiquées, dont il est improbable que l’existence soit le résultat d’une quelconque évolution hasardeuse.)

Par ailleurs, la Nature abonde de systèmes irréductiblement complexes, et cette abondance même, comme la complexité des organismes vivants, mettent elles aussi en question la théorie de Darwin, selon laquelle toutes les espèces vivantes sur Terre proviendraient d’un ancêtre commun, et se seraient distinguées et modifiées par petits changements incrémentaux successifs au cours du temps.

La théorie de Darwin, n’a peut-être finalement servi qu'à légitimer et asseoir l'athéisme, il y a 150 ans, et se voit aujourd'hui dépassée compte tenu de sa nature incomplète et invérifiable, et de son impossibilité à expliquer l’origine des espèces. Peut-être que sous l'influence d'une science moderne, moins matérialiste, serons-nous conduits à ne plus opposer, pour expliquer la Vie, des raisons aléatoires et des raisons surnaturelles ; mais des raisons aléatoires et (ce que certains scientifiques appellent) un "dessein intelligent" dans la Nature.

Bien ! Qu’en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Dim 19 Juin 2011 - 22:05

C'est du néo-créationnisme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvania

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 0:34

Salut
Il n'y a aucune contradiction entre évolutionnisme et créationisme
Et même Dieu pourrais être présent mais s'il l'est il nous demandrais sûrement un effort
Donc ce que j'en pense et merci de nous demander:
On ne fera strictement rien sans penser mais quand au passé
il a été effectué et à présent l'avenir est à nos amis les machines.
Désolé pour vous désolé pour la philo
Désolé mais eux sont sont!
Ces machines sont mêmes capables de réfléchir alors...

Sylvania C.C.C.P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 8:22

Sylvania a écrit:
Salut
Il n'y a aucune contradiction entre évolutionnisme et créationisme
.
Désolé de vous contredire, il y a une contradiction FONDAMENTALE.
Le créationnisme part du principe que toutes les espèces ont été créées (par Dieu) telles qu'elles existent maintenant et donc sans évolution possible.
L'évolutionnisme considère que la sélection naturelle (la nécessité) et la variabilité des individus (le hasard) sont les moteurs de l'évolution du vivant en diverses espèces.

C'est plus complexe que ça, mais je fais court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 8:30

Maintenant, si la théorie de Darwin n'explique pas tout, en effet, il y a eu des courants néo-Darwinistes et autres pour compléter ou corriger la théorie de Darwin, c'est vrai et des avancées importantes de la générique fournissent d'autres explications qui ne sont pas en contradiction avec la théorie de l'évolution mais qui la complète également avec de nouveaux angles d'approche.

C'est comme la théorie de Newton complété par la relativité. La relativité n'enlève rien de la validité de la théorie de Newton dans le domaine de la mécanique classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean

avatar

Nombre de messages : 257
Age : 76
Localisation : Hte Ndie
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 10:25

Je suis en accord avec ta vision Zizanie.

En effet, quand bien même Darwin n’ai pas donné une preuve irréfutable concernant l’évolution des espèces, il n’en reste pas moins qu’il y a, et concernant PARTICULIÈREMENT NOTRE ESPÈCE, des éléments « palpables » et irréfutables de notre évolution (s’entend physique, biologique) au cours des millénaires.

Contrairement aux élucubrations de certains « évangélistes, témoins de je ne sais quoi, et autres……… », nous avons pour le moins deux points d’achoppements.

Les fouilles « préhistoriques » sont incontournables.

Ainsi :

Nous avons découvert plusieurs champs funéraires. Les plus anciens ont près de 300 000 ans (prière de ne pas venir me « gonfler » avec les erreurs dues au carbone 14…VU ? Au plus elle n’est que ~600 ans OK ?)

Nous avons d’abord la partie squelette.

Taille, forme des os, volume crânien……
Si nous « habillons normalement » ces squelettes, d’un volume muscles / peau, nous avons des humains ….Différents de ce que nous sommes physiquement aujourd’hui

Nous pouvons confirmer qu’il s’agit bien d’humains, en passant par le « spirituel ».

Ces ensevelis, sont, « momifiage » en moins, décorés, badigeonnés d’ocre, décorés avec des pierres polies, des coquillages, accompagnés de fleurs (ont a retrouvé dans les sépultures traces végétales et pollens), et « provisions », là encore des ossements facilement identifiables à des morceaux tirés d’animaux.

Ainsi donc, l’homme d’il y a 250 000 était morphologiquement différent…mais avait déjà un sens spirituel……..Rien à voir avec le rigolo d’évêque protestant qui pontifiais que l’ « monde » avait été crée un 4 octobre 4 000 ans AV J. C.

Heu………sauf que sur le plan spirituel……En effet……..on n’a pas évolué d’un cheveu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 12:14

Jean a écrit:

Ainsi :

Nous avons découvert plusieurs champs funéraires. Les plus anciens ont près de 300 000 ans (prière de ne pas venir me « gonfler » avec les erreurs dues au carbone 14…VU ? Au plus elle n’est que ~600 ans OK ?)

Merci pour ton soutiens!

"Au plus elle n’est que ~600 000 ans" non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean

avatar

Nombre de messages : 257
Age : 76
Localisation : Hte Ndie
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 12:38

Non, l'erreur possible avec la datation au C14 peut être environ de 600 ans....600.

Mais...On ne se sert pas de cette méthode en général pour des "produits" ayant plus de 50 000 ans....

D'où....ma mise "en garde" pour les "titilleurs"


Dernière édition par Jean le Lun 20 Juin 2011 - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 12:45

Pour Jean:
600 ans d'erreur de datation, Ok. J'avais mal lu et compris qu'il s'agissait de la date de la découverte!

Pour les créationnistes:
Et les stromatolithes(*) ont plus de 3 milliards d'années!
Ce qui dépasse de très loin l’entendement créationniste biblique.

(*) Si vous ne savez pas ce que c'est qu'un stromatolithe, ouvrez un bon dictionnaire (pas la bible) et renseignez-vous!
On va tout de même pas tout vous apprendre ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 12:53

Toute cette sottise créationniste me rappelle les autodafés qui partaient du principe suivant:

Citation :
Tout, absolument tout ce que vous avez besoin de savoir est dans le livre de Dieu, la Sainte Bible.

Donc si un livre reprend ce qui est écrit dans la bible, il est inutile et doit être brulé.
Et si un livre contredit ce qui est écrit dans la bible, il est hérétique et doit être brulé.
Conclusion: Brulez tous les livres sauf la Saint Bible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 13:02

Et une autre citation concernant la création et le péché originel:
Citation :
[…] Adam, le prétendu auteur du péché originel, n’a jamais existé ; c’est un fait bien ennuyeux — que l’on peut excuser Paul de ne pas avoir connu, mais que devrait connaître un Dieu omniscient (et Jésus si vous croyez qu’il était Dieu) — qui réfute fondamentalement la prémisse de toute cette théorie tordue et perverse. Oh, mais bien sûr, l’histoire d’Adam et Ève n’était jamais que symbolique, n’est-ce pas ? Symbolique ? Ainsi pour s’impressionner lui-même, Jésus s’est fait torturer et exécuté en châtiment par procuration pour un péché symbolique commit par un individu inexistant ? Comme je l’ai dit, c’est de la folie furieuse, et cela a quelque chose de vicieusement déplaisant.
Richard Dawkins "Pour en finir avec Dieu" Page 322
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 13:28

Il est donc important pour les fondamentalistes et autres témoins de je ne sais quoi, de réfuter Darwin et sa théorie de l'évolution des espèces afin de rétablir Adam et ainsi justifier du péché originel et donc du sacrifice du Christ. Mais allons plus loin encore:
Darwin a écrit:
« Although the existing races of man differ in many respects, as in colour, hair, shape of skull, proportions of the body, &c., yet if their whole organisation be taken into consideration they are found to resemble each other closely in a multitude of points. Many of these points are of so unimportant or of so singular a nature, that it is extremely improbable that they should have been independently acquired by aboriginally distinct species or races »
Darwin réfute dans cette citation l’existante de races humaines et la, au delà de toutes religions, on comprend pourquoi certains s'acharnent tant à réfuter et donc à discréditer les thèses de Darwin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 13:48

Lalou a écrit:

La théorie de Darwin, n’a peut-être finalement servi qu'à légitimer et asseoir l'athéisme, il y a 150 ans, et se voit aujourd'hui dépassée compte tenu de sa nature incomplète et invérifiable, et de son impossibilité à expliquer l’origine des espèces. Peut-être que sous l'influence d'une science moderne, moins matérialiste, serons-nous conduits à ne plus opposer, pour expliquer la Vie, des raisons aléatoires et des raisons surnaturelles ; mais des raisons aléatoires et (ce que certains scientifiques appellent) un "dessein intelligent" dans la Nature.
Lalou, pouvez-vous citer la nature de vos sources?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvania

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 14:54

Salut
on ne peut pas nier le fait(carrément visible tous les jours)
qu'un robot c'est plus intelligent et plus solide qu'un humain
un jour ils prendront votre place

Sylvania C.C.C.P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 16:26

Si le créationnisme est une vertu humaine pour créer des robots, je veux bien!

Donc dans cette hypothèse l'homme est "Dieu" et la machine est sa "créature"
Seulement, le robot n'est pas à l'image de l'homme car il est plus solide, plus fiable et plus fort.
Donc l'homme est fou! Sauf si le robot ne sais pas (encore) se reproduire lui-même et vivre en autonomie sans l'homme.
Mais même si, ils peuvent, un jour! Pourrons-ils évoluer (évolutionnisme) ou devenir des dieux et créer d'autres machines (créationnisme)?

Si on résonne maintenant en amont, avons nous pris la place de Dieu (ou du pré-homme mais moins solide, moins intelligent et moins fiable que nous, qui nous a créé)?

Et troisièmement, si les machines nous remplacent et qu'ils ont toutes nos facultés en mieux, ils retrouveront la trace géologique de l'homme qui les a créés? L'homme, lui n'a rien trouvé de tel au sujet du Dieu ou pré-homme qui l'a soit disant créé!

A moins que .... Ce dieu ou pré-homme ait déposé cet homme trop encombrant sur terre et qu'il vive ailleurs (extraterrestre évolué). Ce qui voudrait dire qu'il est plus intelligent que nous, ce qui est incompatible avec les précédentes assertions.

Bon, j'arrête car cela fait beaucoup trop d'hypothèses pour être raisonnable! Je vais finir par mettre l'univers en bouteille!
Tien! c'est ma tournée, j'vous sert une p'tite liqueur d'univers! A la bonne votre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvania

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 18:46

zizanie a écrit:
Si le créationnisme est une vertu humaine pour créer des robots, je veux bien!

Donc dans cette hypothèse l'homme est "Dieu" et la machine est sa "créature"
Seulement, le robot n'est pas à l'image de l'homme car il est plus solide, plus fiable et plus fort.
Donc l'homme est fou! Sauf si le robot ne sais pas (encore) se reproduire lui-même et vivre en autonomie sans l'homme.
Mais même si, ils peuvent, un jour! Pourrons-ils évoluer (évolutionnisme) ou devenir des dieux et créer d'autres machines (créationnisme)?

Si on résonne maintenant en amont, avons nous pris la place de Dieu (ou du pré-homme mais moins solide, moins intelligent et moins fiable que nous, qui nous a créé)?

Et troisièmement, si les machines nous remplacent et qu'ils ont toutes nos facultés en mieux, ils retrouveront la trace géologique de l'homme qui les a créés? L'homme, lui n'a rien trouvé de tel au sujet du Dieu ou pré-homme qui l'a soit disant créé!

A moins que .... Ce dieu ou pré-homme ait déposé cet homme trop encombrant sur terre et qu'il vive ailleurs (extraterrestre évolué). Ce qui voudrait dire qu'il est plus intelligent que nous, ce qui est incompatible avec les précédentes assertions.

Bon, j'arrête car cela fait beaucoup trop d'hypothèses pour être raisonnable! Je vais finir par mettre l'univers en bouteille!
Tien! c'est ma tournée, j'vous sert une p'tite liqueur d'univers! A la bonne votre!
Et c'est (pardon salut...) justement pour cela que les extraterrestres ne veulent pas êtres vus car on sait que notre futur est pour les roboks
mais sachant que les extraterrestres nous précedent ils ne veulent pas êtres pris pour des c*** vous comprenez?

Sylvania C.C.C.P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizanie

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Ici et là au gré du vent
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 19:34


Je vous présente mes hommages du soir cher ami!
Entre nous, je ne sais pas ou sont les proprios du forum, mais si ça continu, on risque de se faire virer manu militari
(vous éteindrez la lumière derrière moi!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvania

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 19:46

zizanie a écrit:
virez manu militari
primary target...........................................................;

Sylvania C.C.C.P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalou



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 20:35

Que de propos hors sujets et peu documentés ! Mais bon…
Revenons-en à ma question de départ, si vous le voulez bien, dont le présupposé n’est pas le créationnisme, ou une sorte de néo créationnisme. Il s’agit plutôt, au vu de certaines découvertes scientifiques, de mettre en question la théorie de l’évolution de Darwin, dont on peut voir ici qu’elle a toute l’apparence d’un dogme matérialiste.
Une science intéressante, selon moi, est une science évolutive qui se met en question…La recherche étant celle de la Vérité !

Rappelons d’abord ce que la théorie évolutionniste nous dit et ce sur quoi elle se base (car personne ici, même parmi ses défenseurs) ne semble avoir eu l’idée de l’expliquer :
La théorie de l’évolution part du principe que tous les êtres vivants descendent d’un ancêtre commun, né d’un substrat matériel ou non vivant, et que l’apparition des nouvelles espèces s’est produite, au cours du temps, selon un changement génétique que Darwin a appelé « La descendance par modification ».
Pour Darwin les changements génétiques sont le résultat d’un processus aléatoire et aveugle, autrement dit du hasard, et sont nécessairement incrémentaux. Les êtres vivants sur Terre se seraient ainsi différenciés, par hasard, par petites touches successives et grâce à la sélection naturelle ( permettant aux mieux adaptés de survivre)..

La théorie de l’évolution suppose ainsi avant toute autre chose d’accepter l’idée que l’organisation génétique de chaque être vivant est liée à une évolution hasardeuse et aléatoire ; et qu’il ne peut y avoir "là dedans", aucune intervention intelligente (intervention qui nous conduirait, peut-être, à reconnaître l’existence d’un créateur intelligent … mais n'étant pas naïvement créationniste, ne lisant pas la Bible comme je lirais un livre d'Histoire ce n’est pas ici mon propos !). Pour ma part, c'est ce que suppose la théorie de l'évolution qui m'importe, et ses possibles incohérences scientifiques.

De nombreux scientifiques découvrent aujourd’hui que la complexité (ne serait-ce que d'une cellule vivante) est absolument irréductible, compte tenu de sa nature extrêmement sophistiquée, et mettent ainsi en question le fait qu'elle puisse être le résultat d’un simple processus hasardeux.
Notons que pour les chercheurs en biologie cellulaire, la « complexité irréductible » est «un système isolé, composé de plusieurs parties en interaction, adaptées les unes aux autres afin de participer à la fonction élémentaire de sorte que le retrait de l’une d’elles provoque l’arrêt effectif du fonctionnement de l’ensemble ».

Or, en matière d’organisme irréductiblement complexe, l’ADN est le plus incroyable, le plus fabuleux des exemples !
Etonnante organisation sophistiquée, extrèmement complexe, réservoir d'une multitude d'informations codées, mais déchiffrables comme peut l'être un livre ( que dis-je, des centaines de livres !, l’ADN (qui se lit, selon certains scientifiques, comme une conception intelligente), ne peut être le résultat d’un pur hasard, d'un processus aléatoire et aveugle. Chandra Wickramasinghe, professeur de mathématiques appliquées à l’Université de Cardiff, note d'ailleurs à ce propos que « la probabilité statistique de formation [par hasard], ne serait-ce que d’une seule enzyme, composante du gène, lui-même composante de la cellule, est de 1 sur 1 040 000 ». !

Je vous invite sincèrement à vous informer sur ce "miracle" étonnant qu'est l'ADN qui met à elle seule en question la théorie évolutionniste à propos de laquelle Darwin lui-même disait : ""Si l'on pouvait démontrer qu’un organisme complexe a pu naître sans la nécessité de subir de nombreuses modifications successives, même infimes, ma théorie s'effondrerait rapidement".


Par ailleurs, la paléontologie met elle aussi en question la théorie de l'évolution. Les découvertes de fossiles d'animaux entièrement formés (et non d'espèces transitoires - comme le présupposait Darwin) datant de l'ère cambrienne constituent elles aussi un défi à la théorie évolutionniste. Pour J. Levinton (pourtant partisan de la théorie de l’évolution) l'explosion cambrienne est «le paradoxe le plus profond de la biologie évolutionniste» ! Renseignez-vous donc aussi sur ce point !


Si vous voulez discuter, discutez sérieusement et honnêtement. Pour ma part je n'ai aucune certitude, et pas d'idées préconçues. Mais j'aime assez l'idée de Descartes qu'il nous faut parfois, pour avancer, faire table rase de tous nos a priori et préjugés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvania

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 20:42

Lalou a écrit:
Que de propos hors sujets et peu documentés ! Mais bon…
Revenons-en à ma question de départ, si vous le voulez bien, dont le présupposé n’est pas le créationnisme, ou une sorte de néo créationnisme. Il s’agit plutôt, au vu de certaines découvertes scientifiques, de mettre en question la théorie de l’évolution de Darwin, dont on peut voir ici qu’elle a toute l’apparence d’un dogme matérialiste.
Une science intéressante, selon moi, est une science évolutive qui se met en question…La recherche étant celle de la Vérité !

Rappelons d’abord ce que la théorie évolutionniste nous dit et ce sur quoi elle se base (car personne ici, même parmi ses défenseurs) ne semble avoir eu l’idée de l’expliquer :
La théorie de l’évolution part du principe que tous les êtres vivants descendent d’un ancêtre commun, né d’un substrat matériel ou non vivant, et que l’apparition des nouvelles espèces s’est produite, au cours du temps, selon un changement génétique que Darwin a appelé « La descendance par modification ».
Pour Darwin les changements génétiques sont le résultat d’un processus aléatoire et aveugle, autrement dit du hasard, et sont nécessairement incrémentaux. Les êtres vivants sur Terre se seraient ainsi différenciés, par hasard, par petites touches successives et grâce à la sélection naturelle ( permettant aux mieux adaptés de survivre)..

La théorie de l’évolution suppose ainsi avant toute autre chose d’accepter l’idée que l’organisation génétique de chaque être vivant est liée à une évolution hasardeuse et aléatoire ; et qu’il ne peut y avoir "là dedans", aucune intervention intelligente (intervention qui nous conduirait, peut-être, à reconnaître l’existence d’un créateur intelligent … mais n'étant pas naïvement créationniste, ne lisant pas la Bible comme je lirais un livre d'Histoire ce n’est pas ici mon propos !). Pour ma part, c'est ce que suppose la théorie de l'évolution qui m'importe, et ses possibles incohérences scientifiques.

De nombreux scientifiques découvrent aujourd’hui que la complexité (ne serait-ce que d'une cellule vivante) est absolument irréductible, compte tenu de sa nature extrêmement sophistiquée, et mettent ainsi en question le fait qu'elle puisse être le résultat d’un simple processus hasardeux.
Notons que pour les chercheurs en biologie cellulaire, la « complexité irréductible » est «un système isolé, composé de plusieurs parties en interaction, adaptées les unes aux autres afin de participer à la fonction élémentaire de sorte que le retrait de l’une d’elles provoque l’arrêt effectif du fonctionnement de l’ensemble ».

Or, en matière d’organisme irréductiblement complexe, l’ADN est le plus incroyable, le plus fabuleux des exemples !
Etonnante organisation sophistiquée, extrèmement complexe, réservoir d'une multitude d'informations codées, mais déchiffrables comme peut l'être un livre ( que dis-je, des centaines de livres !, l’ADN (qui se lit, selon certains scientifiques, comme une conception intelligente), ne peut être le résultat d’un pur hasard, d'un processus aléatoire et aveugle. Chandra Wickramasinghe, professeur de mathématiques appliquées à l’Université de Cardiff, note d'ailleurs à ce propos que « la probabilité statistique de formation [par hasard], ne serait-ce que d’une seule enzyme, composante du gène, lui-même composante de la cellule, est de 1 sur 1 040 000 ». !

Je vous invite sincèrement à vous informer sur ce "miracle" étonnant qu'est l'ADN qui met à elle seule en question la théorie évolutionniste à propos de laquelle Darwin lui-même disait : ""Si l'on pouvait démontrer qu’un organisme complexe a pu naître sans la nécessité de subir de nombreuses modifications successives, même infimes, ma théorie s'effondrerait rapidement".


Par ailleurs, la paléontologie met elle aussi en question la théorie de l'évolution. Les découvertes de fossiles d'animaux entièrement formés (et non d'espèces transitoires - comme le présupposait Darwin) datant de l'ère cambrienne constituent elles aussi un défi à la théorie évolutionniste. Pour J. Levinton (pourtant partisan de la théorie de l’évolution) l'explosion cambrienne est «le paradoxe le plus profond de la biologie évolutionniste» ! Renseignez-vous donc aussi sur ce point !


Si vous voulez discuter, discutez sérieusement et honnêtement. Pour ma part je n'ai aucune certitude, et pas d'idées préconçues. Mais j'aime assez l'idée de Descartes qu'il nous faut parfois, pour avancer, faire table rase de tous nos a priori et préjugés.

Salut
Vous n'acceptez pas le fait que vous soyez dépassés
Faut il faire un gros pavé pour cela?
"si vous voulez discuter..." mais discutez vous?

Désolé pour vous

sylvania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalou



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 20:58

Je ne comprends généralement pas un mot à ce que vous dites, ici, vos interventions me semblant la plupart du temps à côté de la plaque… et vous venez me dire que je suis dépassée ? Dépassée par ? Vos élucubrations à la Isaac Asimov sur les robots qui vont prendre le contrôle du monde ???
Non mais, franchement, c'est qui ce con ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvania

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Lun 20 Juin 2011 - 21:06

Salut
je ne sait pas qui c'est(celui dont vous me parlez I.A.serais-ce Artificial Intelligence? donc A.I. mais pas I.A.) Mais sachez quand même que vous êtes dépassés.
Je vous aime bien quand même mais:
Voilà c'est comme ça
J'y suis pour rien c'est de ma faute????
non
désolé pour vous ami

Sylvania C.C.C.P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean

avatar

Nombre de messages : 257
Age : 76
Localisation : Hte Ndie
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Mar 21 Juin 2011 - 8:51

Bien sûr Lalou, on peut dire, voire supposer que Darwin a « tiré » ses théories sous « le coup » de l’appréciation émotive.

Je crois cependant, qu’il faut un peu « agrandir » le foyer de vision. Nous avons, puisque tu sembles t’appuyer sur la science, des connaissances dont il est nécessaire de bien s’imprégner des mots.

Commençons par Mendel
Mendel suggéra, mit en application, eut des résultats, que le matériel déterminant les caractéristiques de la descendance consistait en un nombre fini d'unités séparées : les gènes. Ces gènes ne se mélangent pas entre eux et peuvent donc être transmis intacts aux générations suivantes. Ces gènes sont portés par les chromosomes. Comme les chromosomes vont généralement par paires, chaque gène est représenté deux fois dans une cellule, au même locus - c'est à dire à la même position - sur chacun des chromosomes. Deux gènes présents au même locus sont appelés allèles.
Parfois, des génes ne sont pas transmis exactement à l'identique à la génération suivante. On dit que ces gènes ont subi une mutation. Cela affecte les caractéristiques des descendants et produit des formes mutantes de l'espèce considérée. Les individus mutants peuvent transmettre leurs gènes mutants à leur progéniture.

Suit ton exemple sur l’ADN

L’ADN est une macromolécule, polymère de nucléotides (dAMP, dTMP, dGMP, dCMP) dont la structure et les propriétés chimiques lui permettent de remplir les fonctions suivantes :
1. Sa fonction principale est de stocker l'information génétique, information qui détermine le développement et le fonctionnement d'un organisme. Cette information est contenue dans l'enchaînement non-aléatoire de nucléotides.
2. Une autre fonction essentielle de l'ADN est la transmission de cette information de génération en génération. Cela permet l'hérédité.
3. L'information portée par l'ADN peut se modifier au cours du temps. Cela aboutit à une diversité des individus et à une évolution possible des espèces. Cela est dû à des mutations dues principalement à des erreurs lors de la réplication des séquences de l'ADN (ajout, délétion ou substitution de nucléotides), ou bien à des recombinaisons génétiques.

L'ADN est donc le support de l'information génétique mais aussi le support de ses variations. En subissant les effets de la sélection naturelle, l'ADN permet l'évolution biologique des espèces
.

Pour ce qui est du Cambrien de -570 à -500Millions d’années

AUCUNE vie n’a été découverte à ce jour ayant vécu sur la terre ferme à cette époque

Cette période se caractérise par la fantastique explosion de la vie animale marine (apparition de tous les grands groupes d'Invertébrés). Parmi ceux-ci, signalons les Brachiopodes, les Gastéropodes, les Échinodermes, les Coraux. Les Trilobites commencent à peupler les fonds marins. Sur le continent, c'est le désert... (seules, peut-être, certaines zones côtières commencent-elles à être colonisées par quelques lichens, algues vertes ou champignons).
Les trilobites sont bien connus car ils sont certainement un groupe de fossiles parmi les plus répandus tout comme les coraux, les brachiopodes, les gastéropodes et les dinosaures. Par ailleurs, ils ont donné les fossiles les plus diversifiés : on recense actuellement plus de 150 familles, 2500 genres et au moins 10.000 espèces. Leur taille oscille entre un millimètre et soixante dix centimètres chez quelques formes géantes comme Uralichas, la moyenne se situant plutôt entre 2 et 10 cm de long.

L'évolution des trilobites

Fin du Précambrien
• Origine du phylum des arthropodes.
• Ancêtres des trilobites : Sorte de vers segmentés avec un début de spécialisation des premiers anneaux en céphalon et des derniers en pygidium pas de suture faciale. Pas d'exosquelette minéralisé ou des formes trop petites, donc pas de traces fossiles sauf dans le cas exceptionnel de la faune de Burgess ou d'Ediacara.
• Ces formes primitives devaient ressembler aux Redlichiida.
• Le premier type d'yeux chez les trilobites: le type holochroal. L'oeil était probablement déjà entouré par une suture oculaire.
Pendant le Cambrien
• Apparition des Eodiscinidés puis des Agnostidés à partir d'une espèce (ou plusieurs si les Agnostidés sont polyphylétique), suivant une évolution progénétique.
• Apparition des premiers trilobites avec des articulations thoraciques à crochets : cette évolution permet à ces formes un enroulement plus efficace.
• Apparition des Ptychoparîida dont l'hypostome n'est pas relié au rostrum ni à la joue fixe.
• Apparition des Corynexochida avec un élargissement de la forme globale.

Il me semble donc, que la simple logique, soit en effet, de penser, quelle que soit la forme sous laquelle « apparaît » la vie des espèces, qu’elles soient végétales ou animales, peuvent soit par le milieu ambiant qui se modifie (nourriture, espace),soit par variation "adaptation" génétique, se modifier ou Evoluer.
Nous avons la preuve avec un oiseau—Le serin (appelé aussi Canari) qui est vert à l’origine et devient jaune en captivité après quelques générations.. J’en ai élevé pendant près de 30 ans et j’ai obtenu et ai encore (3) des Bleus, des Verts, des Bruns dorés, des bruns argentés, en « cultivant » de façon naturelle l’héritage génétique).

Ne pas accepter cette théorie de l’évolution, entraîne pour le moins la supposition :
- Que toutes les variétés végétales ou animales existent à l’identique depuis l’apparition de l’espèce. Ainsi l’homme d’aujourd’hui est / serait, absolument identique au premier de son espèce, apparue on suppose il y a environ 3 ou 4 millions d’années

Que sont donc, QUI sont donc ces êtres, dont nous avons découvert les squelettes et qui datent, dans des sépultures "consacrées", depuis au moins 300 000 ans, et qui......différents.....ressemblent à notre espèce ?

Bien sûr, le mystère de l’apparition des espèces reste entier.





Dernière édition par Jean le Mar 21 Juin 2011 - 15:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean

avatar

Nombre de messages : 257
Age : 76
Localisation : Hte Ndie
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Mar 21 Juin 2011 - 9:45

Sylvania a écrit:
Salut
je ne sait pas qui c'est(celui dont vous me parlez I.A.serais-ce Artificial Intelligence? donc A.I. mais pas I.A.) Mais sachez quand même que vous êtes dépassés.
Je vous aime bien quand même mais:
Voilà c'est comme ça
J'y suis pour rien c'est de ma faute????
non
désolé pour vous ami

Sylvania C.C.C.P.

Très déçu Sylvania ! Je m'attendais à beaucoup mieux de ta part d'après ta présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvania

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   Mar 21 Juin 2011 - 10:27

Salut
je fait des maths je n'ai jamais dit que j'etais philosophe
Mais il est vrai que la philo c'est pas évident je vous l'accorde
Allez je vous laisse et pensez aux robots un tout petit peu car qui sait?
Qui sait? Et comme je l'ai déjà dit moi j'y suis pour rien
ça vous embête tant que cela qu'ils soient notre avenir?
Allez sourire je vous laisse amicalement
bonne continuation

Sylvania C.C.C.P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La théorie de l'évolution en question…   

Revenir en haut Aller en bas
 
La théorie de l'évolution en question…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La théorie de l'évolution, une machination?
» Théorie de l'évolution
» Darwin et des questions sur la théorie de l'évolution
» La théorie de l’évolution ruinée par les fossiles
» Dix arguments de la théorie de l’évolution démentis !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Sciences-
Sauter vers: