Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La prostitution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
citoyen du monde

avatar

Nombre de messages : 378
Age : 43
Localisation : dans mon tonneau
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: La prostitution   Mer 5 Oct 2011 - 8:16

> La prostitutionest une activité consistant à échanger des relations sexuelles contre une rémunération.

Bien que pratiquée par les membres des deux sexes, elle est majoritairement exercée par les femmes et consommée par les hommes..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
RaVioli

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: La prostitution   Mar 18 Oct 2011 - 16:57

Certains diront qu'entre adultes consentants tout est permis...
Le plus dérangeant concerne les clients qui, à défaut de payer pour un plaisir sexuel et "consentant" cad dans les règles, considèrent le (la) prostitué(e) comme un défouloir inné devant se taire face aux coups et injures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 20 Oct 2011 - 10:25

Le problème c'est de savoir si les prostituées font ce métier librement ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 20 Oct 2011 - 13:11

Le problème est de ne pas savoir qu'elles sont toutes forcées d'une manière ou d'une autre.

Imaginez-vous la chose suivante : il est avéré, prouvé qu'aucune femme saine d'esprit ( j'exclus les "malades", nymphomanes ou autres du genre) n'aime se prostituer mais qu'elles sont toutes forcées de le faire — entre l'alimentaire et la traite des femmes, il y a toute la gamme intermédiaire— ... Imaginez-vous donc que cela se sache et soit étudié : toutes les prostituées sont forcées de se vendre .... cela voudrait dire quoi, de chaque client ? ...qu'il est complice de torture? qu'il est tortionnaire ? .... qu'il est égoïste? ... qu'il est répréhensible ? .... bref, que c'est au pire un salaud, au mieux un crétin.

--> cela le placerait en mauvaise posture face à sa conscience ou face à la société et c'est le .... "métier" qui en pâtirait. Au moins pire, celles qui sont encore plus ou moins libres, n'étant pas en mains de souteneurs, devraient encore gérer le malaise de ces messieurs ....
--> les hôtels de passe seraient vus d'un très mauvais oeil ... et tous les clients soupçonnés de viol même ceux qui ne sont pas accompagnés d'une belle de nuit.

Bref ... impossible de faire ce genre d'étude et encore moins le publier ..... Impossible de savoir que les femmes n'aiment pas se prostituer. Mieux vaut rester dans le déni .....

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 20 Oct 2011 - 16:11

Elles font un métier qu'elles n'aiment pas, parfois pour des raisons alimentaires ?

Combien d'autres travailleurs sont dans le même cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
poisson pilote



Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: La prostitution   Mer 28 Déc 2011 - 7:16



citation de Cébé" Le problème est de ne pas savoir qu'elles sont toutes forcées d'une manière ou d'une autre".

Réponse : Il y a présomption des résultats d’une étude qui n’a pas été faite, d’où le paradoxe suivant : d’un côté nous ne pouvons pas savoir mais d’un autre nous savons quand même.
Sur quelle base dans ce cas ? L’intime conviction ? Ce n’est pas interdit mais ça vaut ce que ça vaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankara

avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: La prostitution   Dim 13 Mai 2012 - 16:50

Bonjour,

Je pense qu'être consentant ou non n'est pas le problème car nous ne sommes pas toujours conscient de la qualité de ce que nous faisons, loin de là. On peut être consentant pour des raisons de détresse, ou parce qu'on ne sait pas à quel point on se fait du mal, etc, le consentement de quelqu'un ne donne aucune indication valable, de qualité. (sans compter qu'il peut y avoir mensonge).
Donc, il est primordial et logique de se faire une opinion à partir de soi-même, de sa conscience profonde, et non à partir de l'extérieur (que ce soit " l'opinion" de la prostituée ou les résultats d'une pseudo-étude purement intellectuelle), sinon c'est une démission philosophique, une inertie matérialiste, une négation de l'humanité, ce serait se prendre soi-même pour un objet et, partant, on prendrait l'autre pour un objet aussi.

Le problème ici, je pense, est de déterminer si on occasionne, d'une façon ou d'une autre, une souffrance à quelqu'un, avec, en arrière-plan, la règle logique de ne pas faire à autrui un mal qu'on n'aimerait pas qu'on nous fasse.
Et c'est là que la réponse ne peut être qu'individuelle, en fonction de notre capacité d'amour réel (donc désintéressé) envers autrui, en fonction de notre acuité intellectuelle et philosophique, et de notre travail psychologique et spirituel.

Personnellement, sans donner les détails concrets sur lesquels je me base car cela appartient à chacun et parce que ça dépasse le cadre de la seule analyse intellectuelle, je considère que ces actes accomplis sans amour font du mal à autrui et à nous-mêmes. (donc, la prostitution, c'est direction la poubelle en ce qui me concerne, et si la société valide ces pratiques, et bien cette validation n'est de toute évidence que le reflet de l'état de conscience collectif d'une civilisation à un moment donné, état de conscience qui est évolutif donc il ne peut pas être une référence objective. On ne peut pas échapper à prendre position par nous mêmes, et à partir de nous-mêmes).

Ce qui est donc intéressant ici, il me semble, c'est que tout cela nous questionne sur l'étendue de ce qu'est la philosophie.
De par l'excellent exemple que nous apporte ce sujet, il est évident pour moi que la philosophie ne peut se limiter au simple raisonnement intellectuel, mais doit prendre en compte aussi l'être entier et les capacités spirituelles profondes de l'homme. (par spirituel, j'entends ce qui a trait à notre véritable identité, et ce qui a trait à l'amour réel, à ce qui fait de nous des humains, car la pensée ne suffit pas, nous avons par exemple besoin d'avoir un corps pour réfléchir, de l'amour de 2 êtres pour naitre, etc, c'est un tout, et il me semble donc que la philosophie, pour être grande, doit logiquement refléter l'entièreté de l'être et non une seule de ses constituantes).

à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prostitution   

Revenir en haut Aller en bas
 
La prostitution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 52 enfants mineurs sauvés d'un réseau de prostitution aux USA
» prostitution chez les singes...
» La ministre du droit des femmes veut abolir la prostitution
» La prostitution
» Dieu peut pardonner la prostitution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Sociologie-
Sauter vers: