Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Prière matérialiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
citoyen du monde

avatar

Nombre de messages : 378
Age : 43
Localisation : dans mon tonneau
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Prière matérialiste   Lun 7 Nov 2011 - 11:57



Tu règnes, Matière, dans les hauteurs sereines où s'imaginent t'éviter les Saints,
Chair si transparente et si mobile que nous ne te distinguons plus d'un Esprit.
Enlève-moi là-haut, Matière, par l'effort, la séparation et la mort,
Enlève-moi là où il sera possible, enfin, d'embrasser l'univers
.

Teilhard de Chardin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Prière matérialiste   Mar 8 Nov 2011 - 14:07

Hymne à la Matière



" L'homme tomba à genoux dans le char de feu qui l'emportait...


...Et il dit :

BENIE sois-tu, âpre Matière,...
glèbe stérile, dur rocher...
Toi qui ne cèdes qu'à la violence et nous forces à travailler si nous voulons manger...

BENIE sois-tu, dangereuse Matière...
mer violente, indomptable passion...
Toi qui nous dévores si nous t'enchainons...

BENIE sois-tu, puissante Matière...
évolution irrésistible, Réalité toujours naissante...
Toi qui faisant éclater à tout moment nos cadres, nous obliges à poursuivre toujours plus loin la Vérité...

BENIE sois-tu Universelle Matière...
durée sans limites, éther sans rivages, triple abîme des étoiles, des atomes et des générations...
Toi qui débordant et dissolvant nos étroites mesures, nous révèles les dimensions de Dieu...

BENIE sois-tu impénétrable Matière...
Toi qui tendue partout entre nos âmes et le Monde des Essences, nous fait languir du désir de percer le voile sans couture des phénomènes...

BENIE sois-tu mortelle Matière...
Toi qui te dissociant un jour en nous, nous introduiras par force au coeur même de ce qui Est...

Sans Toi Matière, sans tes attaques, sans tes arrachements, nous vivrions inertes, stagnants, puérils, ignorants de nous-même et de Dieu...

Toi qui meurtris et Toi qui panses,
Toi qui résistes et Toi qui plies,
Toi qui boulverses et Toi qui construis,
Toi qui enchaines et Toi qui libères,
Sève de nos âmes, Main de Dieu, Chair du Christ...
Matière je te bénis...

Je te bénis Matière, et je te salue !...
non pas telle que te décrivent, réduite ou défigurée, les pontifes de la science ou les prédicateurs de la vertu...un ramassis, disent-ils, de forces brutales ou de bas appétits...
mais telle que tu m'apparais aujourd'hui, dans ta Totalité et ta Vérité...

Je te salue, inépuisable capacité d'être et de Transformation où germe et grandit la Substance élue !

Je te salue universelle puissance de rapprochement et d'union, par où se relie la foule des monades, et en qui elles convergent toutes sur la route de l'Esprit !

Je te salue , somme harmonieuse des âmes, cristal limpide dont est tirée la Jérusalem nouvelle !

Je te salue Milieu divin, chargé de Puissance créatrice, Océan agité par l'Esprit, argile pétrie et animée par le Verbe incarné !

Croyant obéir à ton irréssistible appel, les hommes se précipitent souvent par amour pour toi dans l'abîme extérieur des jouissances égoïstes...un reflet les trompe...ou un écho...

Je le vois maintenant...

Pour t'atteindre Matière, il faut que, partis d'un universel contact avec tout ce qui se meut ici-bas, nous sentions peu à peu s'évanouir en nos mains les formes particulières de tout ce que nous tenons...
jusqu'à ce que nous demeurions aux prises avec la seule essence de toutes les consistances et de toutes les unions...

Il faut, si nous voulons t'avoir, que nous te sublimions dans la douleur après t'avoir voluptueusement saisie dans nos bras...

Tu règnes , Matière, dans les hauteurs sereines où s'imaginent t'éviter les Saints...
Chair si transparente et si mobile que nous ne te distinguons plus d'un esprit...

Enlève-moi là-haut, Matière, par l'effort, la séparation et la mort...
Enlève-moi là où il sera possible, enfin, d'embrasser chastement l'Univers ! !..."



En bas sur le désert redevenu tranquile, quelqu'un pleurait:
" Mon Père, mon Père ! Quel vent fou t'a emporté ?!..."

Et par terre gisait un manteau .

(Jersey, 8 août 1919 )


P. T. de C né en 1881, mort en 1955





PS : C'est loin d'être une prière matérialiste.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prière matérialiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi il est absolument impossible au matérialiste de reconnaître Dieu ?
» La pensée matérialiste
» Communiquer Ma Parole aux jeunes, à une société matérialiste et volage.
» Croire en l'esprit est une forme déguisée de matérialisme
» Réflexions (7) - matérialisme et progressisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: