Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 il n'y a pas de sot métier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: il n'y a pas de sot métier   Mer 4 Mai 2005 - 21:58

Avez-vous remarqué que nous disons souvent qu'il n'y a pas de sot métier en parlant des autres et rarement en parlant de soi-même ....

seriez-vous prêts à vous "déclasser" dans votre métier, ou carrément à en changer, pour un emploi moins prestigieux, si cela s'avérait nécessaire?



_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doumik

avatar

Nombre de messages : 204
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 10/01/2005

MessageSujet: Re: il n'y a pas de sot métier   Jeu 5 Mai 2005 - 6:30

J'étais conservateur de bibliothèques, j'ai abandonné mon métier pour réaliser mon rêve d'enfant: être fermière! Je ne regrette rien même si les revenus sont en chute libre, sans vacances, sans sorties, seul luxe: internet. Mais je suis heureuse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles
Invité



MessageSujet: Re: il n'y a pas de sot métier   Dim 20 Nov 2005 - 9:50

Doumik a écrit:
[…] j'ai abandonné mon métier pour réaliser mon rêve d'enfant : être fermière !
Je ne pense pas que c'est se « déclasser » (comme dit cébé entre guillemets) par rapport à toute autre activité, que d'être fermière. J'ai enseigné dans une université, mais je ne me sentais pas du tout à l'aise dans ce milieu très spéculatif. Alors j'ai fait autre chose, moins prestigieux socialement, mais qui me plaisait, libraire.
 
Revenir en haut Aller en bas
Milou 74

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 70
Localisation : Charleroi (Belgique)
Date d'inscription : 10/01/2005

MessageSujet: Re: il n'y a pas de sot métier   Dim 20 Nov 2005 - 18:26

Je suis retraité maintenant mais quand j'exerçais le beau métier d'ingénieur en électronique, j'utilisais souvent cette phrase pour parler de moi !

Ce n'est pas "se déclasser" que d'exercer le métier que l'on aime ou que l'on veut (j'ai failli écrire que l'on vaut !). L'important n'est-il pas d'être heureux et de rendre les autres heureux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-quenpensez-vous.blogspot.com/
Gilles
Invité



MessageSujet: Re: il n'y a pas de sot métier   Dim 20 Nov 2005 - 19:24

Milou 74 a écrit:
Je suis retraité maintenant […]
Moi aussi ; mais à moitié… je vais à ma librairie presque chaque semaine.

Milou 74 a écrit:
L'important n'est-il pas d'être heureux et de rendre les autres heureux ?
Je vois la vie ainsi, moi aussi. Tu as bien raison d'écrire "être heureux et rendre les autres heureux" dans la même phrase ! Il y a peut-être un lien causal entre les deux ?
 
Revenir en haut Aller en bas
Milou 74

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 70
Localisation : Charleroi (Belgique)
Date d'inscription : 10/01/2005

MessageSujet: Re: il n'y a pas de sot métier   Dim 20 Nov 2005 - 19:32

Bien d'accord pour le lien entre "être heureux et rendre les autres heureux".

J'essaie de mettre cette formule en pratique le plus souvent possible et cela fonctionne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-quenpensez-vous.blogspot.com/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: il n'y a pas de sot métier   Dim 20 Nov 2005 - 20:42

je m'inscris aussi ! Smile

Un de nos amis de famille avait reçu une belle promotion dans son métier ....
... une vraiment très belle occasion de diriger un service entier dans une rédaction d' un journal. Avec une substantielle augmentation à la clé. Cela ne lui a pas réussi, il stressait trop et devenait malade à force. Il a eu le courage de redemander son poste précédent, là où il pouvait s'épanouir.

J'admire!


Un lien causal entre être heureux ET rendre les autres heureux ? sûrement! ... je pense que l'un ne va pas sans l'autre.
Je pique sans honte cette idée intéressante pour en faire un sujet dans le secteur psychologie --36
au bonheur des autres

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: il n'y a pas de sot métier   

Revenir en haut Aller en bas
 
il n'y a pas de sot métier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crpe 2010 3eme voie....?
» le métier
» [Fiche de métier] Les Cost-Killers
» Du mauvais usage des statistiques par Nadine Morano
» Quel personnalité shizoïde avez vous??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: