Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Louis XIV - entre Absolutisme et Grandeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
citoyen du monde

avatar

Nombre de messages : 378
Age : 44
Localisation : dans mon tonneau
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Louis XIV - entre Absolutisme et Grandeur   Ven 13 Jan 2012 - 17:15


Qui était Louis XIV ?

Roi de France de 1643 à 1715. Pendant toute son enfance, le jeune Louis avait été pris en charge par des précepteurs, mais aussi par sa mère, Anne d'Autriche et Mazarin lui-même, qui lui avaient inculqué des principes le préparant à ce qu'il appelait son "métier de roi" dont il s'était fait une haute idée.

Ses convictions :

Louis XIV était persuadé que le Roi est une divinité visible, une sorte de vice-Dieu. Il en était si persuadé que même ses sujets en étaient eux aussi convaincus. Louis XIV prétendait tenir son pouvoir de Dieu et qu'à ce titre, il était le maître absolu dans tout son royaume et qu'il n'avait de comptes à rendre à personne.
Voilà pourquoi il s'est toujours refusé à réunir les Etats Généraux mais aussi s'est employé à empêcher les Parlements, notamment celui de Paris, le plus frondeur, à discuter des affaires de l'Etat en prenant une mesure des plus radicales : leur supprimer le droit de remontrance.
Pendant tout son règne, les Parlements ne furent plus que des chambres d'enregistrement des édits royaux et les magistrats, impuissants, ne pouvaient qu'assister à la politique royale qui se jouait sous leurs yeux sans qu'ils puissent broncher.

Toutefois, le Roi était suffisamment doté d'une intelligence supérieure et avait reçu une solide instruction pour pouvoir gouverner efficacement. En outre, il était doué d'un certain bon sens et d'une conscience de travail scrupuleuse qui l'aidaient à bien conduire les affaires de l'Etat. Il réfléchissait longuement et ne prenait jamais une décision sans avoir pris l'avis d'hommes compétents, car si Louis XIV entendait se passer de Premier Ministre, il savait s'entourer de conseillers hautement qualifiés.

Louis XIV avait encore d'autres qualités : une parfaite maîtrise de soi et de ses émotions, qui pouvait aller jusqu'à la dissimulation car, pensait-il, un Roi ne doit jamais montrer ses sentiments en public, ainsi qu'un coeur ferme qui forçait même l'admiration de ses ennemis.
Jusqu'au terme de sa vie, malgré les malheurs qui se sont acharnés sur lui, le Roi est resté debout, stoïque, sans jamais dévoiler un signe d'abattement ou de fatigue qui aurait été perçu, à ses yeux, comme de la faiblesse. Un Roi ne faiblit jamais, il reste le Roi même dans la douleur.

Mais Louis XIV avait aussi ses défauts, et non des moindres, mais des défauts qu'il a su transformer en qualités et qui sont devenus le principal moteur de tous ses actes.


Ainsi, son immense orgueil et son prodigieux égoïsme se sont confondus dans un amour passionné de la gloire - la sienne essentiellement - mais comme l'Etat c'était lui, affirmait-il, la gloire du Roi devait rejaillir sur la France comme les rayons du Soleil qu'il avait choisi pour emblème.

Tout resplendissait chez Louis XIV : l'épithète qu'il s'était choisi, déjà : le Roi-Soleil et puis aussi sa devise : "Nec pluribus impar" (A lui seul, il en vaut plusieurs) et plus encore, le cérémonial qu'il avait imposé autour de sa personne, cinquante années durant, immuable, du lever au coucher et qui rythmait le moindre de ses actes : l'étiquette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
 
Louis XIV - entre Absolutisme et Grandeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Smiley entre des parenthèses ?
» Grandeur et mesure ?
» Question aux prof d'histoire : quelle était la taille de Louis XIV ?
» Le conflit entre Wallons et Flamands
» Corrélation entre 2 séries de données, quel test?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Actualité et Histoire :: Histoire-
Sauter vers: