Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 commun, union, communion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: commun, union, communion   Lun 2 Avr 2012 - 7:34

Comment se fait-il que lors d'une catastrophe, accidents tragiques et attentats y compris, il ne suffit pas à l'être humain de se rassembler en marche ou en minutes de silence, mais qu'il lui faut comme compléter ou valider une communion toute laïque par une communion spirituelle ?
Nous l'avons encore vu ces dernières semaines, en France suite aux tueries de Toulouse et en Belgique, ainsi qu'en Valais lors du terrible accident de car qui fit 28 victimes en majorité des enfants. Les cathédrales, basiliques et églises et autre Notre-Dame de Paris, ainsi que la grande mosquée de Paris se sont remplies de fidèles venus prier ensemble ....

Jamais autant qu'autour des innocences meurtries, un peuple se sent un, indivisible, nos démocraties deviennent compassionnelles ..... Nous nous ressourçons à cette communion, oubliant notre individualisme ...

Si je pose cette question, c'est avec une légère comédie puisque je connais en partie la réponse, mais j'aimerais avec vous réfléchir à ce fait qui pourrait bien être un fait d'Histoire : des pages s'écrivent sur des faits divers, mais là, c'est plus ... ce sont des pages qui s'inscrivent dans nos esprits ...



_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil



Nombre de messages : 6108
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: commun, union, communion   Lun 9 Avr 2012 - 7:58

Les croyants prient.
Et les non-croyants ne prient pas.
Pourquoi prendre ses désirs pour des réalités et voir les choses autrement que ce qu'elles sont ?

Lors des circonstances extrêmes, on voit juste quelques croyants tièdes qui expriment leur foi plus vivement que d'habitude.
Simple réaction émotionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: commun, union, communion   Lun 9 Avr 2012 - 12:46

En effet, Atil, on peut le voir ainsi ....mais quel besoin naturel pousse, par tripes interposées, une foule de croyants tièdes à se réunir dans les lieux saints avec la foule des croyants sincères, lorsqu'il est question de mort ... ?

Toute laïque que notre société soit, elle reconnaît aux Eglises leur autorité lorsqu'il s'agit de la mort.

Tout athée que soit un athée, nul n'est dans son esprit pour voir de quel côté celui-ci guigne, lors de son ultime passage ...



_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil



Nombre de messages : 6108
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: commun, union, communion   Lun 9 Avr 2012 - 16:48

La science ne peut plus rien pour les morts.
Alors les religieux croient qu'eux pourront faire quelque chose.
Ca les rassure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: commun, union, communion   Lun 9 Avr 2012 - 18:43

Ça rassure qui ? ... les morts, les rescapés ? ..... Les religieux croient, eux ... ils n'ont pas besoin d'être rassurés.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil



Nombre de messages : 6108
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: commun, union, communion   Mer 11 Avr 2012 - 10:36

Croire permet de se rassurer.
Croire qu'il suffit de se rassembler et de prier pour arranger les choses permet de se rassurer.
En fait ca ne sert qu'à se soutenir émotionellement les uns les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: commun, union, communion   Dim 15 Avr 2012 - 12:33

Pour se rassurer , il suffirait pourtant d'aller voir un copain ou un proche, boire un bon coup ensemble ou participer à un débriefing après un événement tragique ......

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankara



Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: commun, union, communion   Dim 13 Mai 2012 - 18:29

Bonsoir,

Je trouve aussi que cette histoire de "se rassurer" ne mange pas de pain. Par exemple, imaginons qu'un simple croyant cherche à se rassurer avec des croyances religieuses. Fort bien, mais le matérialiste athée cherche lui aussi à se rassurer très ardemment par le biais de la croyance en la toute puissance de la science, en la croyance en la médecine, en la croyance en la politique, etc, domaines pour lesquels il consacre une très grande énergie d'ailleurs. (alors que ça peut être un leurre total, il pourrait y avoir par exemple destruction du monde avec le nucléaire civil ou militaire).
C'est valable pour tout le monde de chercher à se rassurer, c'est la lutte pour la vie, même un animal qui ne pense pas comme nous prend peur et cherche à se protéger, à se rassurer. Malgré ses analyses philosophiques, je suis bien persuadé que Marx avait peur, tout autant que n'importe qui, y compris tous ceux qui partagent ses opinions. Enfouir la peur dans l'inconscient par le truchement du conditionnement matérialiste n'a jamais enlevé la peur.
Ceci dit, rien ne prouve que, aussi bien pour Marx que pour le croyant religieux, les actes n'ont pas été motivés aussi par une intuition subtile et objective de l'âme, comme quoi il y a un "sens" à la vie.

Je ne suis pas trop d'accord non plus pour limiter le concept de Foi à la seule "croyance". Il peut y avoir, parfois ou souvent, croyance, certes, mais il peut y avoir aussi autre chose. La Foi peut être selon moi cette intuition profonde et objective de l'âme, qui ne peut pas rentrer dans le cadre de démonstrations scientifiques "extérieures", c'est à chacun de vivre son humanité profonde à l'intérieur et de chercher à savoir qui il est réellement, en développant autant qu'il peut tout son potentiel spirituel et intellectuel. (la science ne démontrera jamais tout : il y a ce qui rentre dans le cadre de démonstrations "extérieures" pour tous, et il y a ce qui relève uniquement de l'expérimentation personnelle).

Dans le cas présent, les regroupements ou communions peuvent être le fait de croyances, oui, mais ils peuvent être du aussi à cette fameuse intuition subtile, réelle et objective de l'âme qui sait profondément en elle que la mort n'existe pas. Dans ce cas, on peut imaginer que l'âme sait instinctivement que soutenir autrui par la pensée et le coeur est une grande aide.
On peut considérer également que dans des grandes occasions terribles, comme une guerre par exemple, l'homme se remémore ce qu'il est réellement : une parcelle d'un tout indivisible fait d'amour et de conscience non-duels. Et donc, logiquement, il communie naturellement pour retrouver son essence. En effet, en de telles occasions, on arrête très souvent de se mentir, les conditionnements se font bien plus discrets voire disparaissent, et l'homme "se retrouve".


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: commun, union, communion   Aujourd'hui à 6:02

Revenir en haut Aller en bas
 
commun, union, communion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Document sur le socle commun et l'enseignement au collège
» La Communion avec Dieu
» Le merle de la réunion et le merle de maurice
» Il faut stopper le socle commun des... conneries !
» Réunion d'Agoraphobes!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Religion-
Sauter vers: