Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jésus schizophrène ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 9 Oct 2012 - 13:15

Jugement : rendre justice
--> justifier

Dans la bible, le jugement, c'est cela : justifier

Dieu justifie nos choix, il les valide.



En dernier ressort, ce n'est pas Dieu qui juge, mais c'est nous-même qui nous jugeons, par des choix que Dieu valide.



Toutes les autres approches du mot jugement dans les écritures sont le fait des hommes.

Voir le Dieu des Chrétien comme un dieu qui condamne, c'est le voir comme le voient nos frères musulmans.
Les Chrétiens, eux, le voient comme un Père aimant.

Jésus l'a bien représenté sous les traits du père du fils prodigue.

«Un homme avait deux fils. 12 Le plus jeune dit à son père: "Père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir". Et le père leur partagea son avoir. 13 Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout réalisé, partit pour un pays lointain et il y dilapida son bien dans une vie de désordre. 14 Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans l'indigence. 15 Il alla se mettre au service d'un des citoyens de ce pays qui l'envoya dans ses champs garder les porcs. 16 Il aurait bien voulu se remplir le ventre des gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait. 17 Rentrant alors en lui-même, il se dit: "Combien d'ouvriers de mon père ont du pain de reste, tandis que moi, ici, je meurs de faim"! 18 Je vais aller vers mon père et je lui dirai: "Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi. 19 Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Traite-moi comme un de tes ouvriers". 20 Il alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l'aperçut et fut pris de pitié: il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. 21 Le fils lui dit: "Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils" 22 Mais le père dit à ses serviteurs: "Vite, apportez la plus belle robe, et habillez-le; mettez-lui un anneau au doigt, des sandales aux pieds. 23 Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, 24 car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé". Et ils se mirent à festoyer.

25 Son fils aîné était aux champs. Quand, à son retour, il approcha de la maison, il entendit de la musique et des danses. 26 Appelant un des serviteurs, il lui demanda ce que c'était. 27 Celui-ci lui dit: "C'est ton frère qui est arrivé, et ton père a tué le veau gras parce qu'il l'a vu revenir en bonne santé". 28 Alors il se mit en colère et il ne voulait pas entrer. Son père sortit pour l'en prier; 29 mais il répliqua à son père: "Voilà tant d'années que je te sers sans avoir jamais désobéi à tes ordres; et, à moi, tu n'as jamais donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. 30 Mais quand ton fils que voici est arrivé, lui qui a mangé ton avoir avec des filles, tu as tué le veau gras pour lui"! 31 Alors le père lui dit: "Mon enfant, toi, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. 32 Mais il fallait festoyer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est vivant, il était perdu et il est retrouvé"».



Si vous lisez juste cette parabole, si vous la comprenez, vous verrez que ce n'est pas le père qui condamne le mauvais fils qui dilapide, mais son propre frère.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 9 Oct 2012 - 14:26

Et bien si, le Dieu chrétien condamne ceux qui ne suivent pas sa voie.

Voici un extrait du jugement dernier :
"Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres.
Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu.
Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu.

Pour bien comprendre ce qu'est "l'étang de feu" :
"Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles."
Si ça ce n'est pas une menace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 9 Oct 2012 - 15:54

... selon leurs oeuvres ...


Ce qui revient à dire que ce qu'ils sont n'est rien en regard de ce qu'ils font!


.... Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu ...


Ce ne sont pas les hommes qui sont jetés dans l'étang de feu, mais la mort et le séjour des morts.


Lire, les yeux ouverts ... et le comprenoir en état de marche !

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 9 Oct 2012 - 16:33

Comment comprenez-vous : "Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu." ?
Je le comprends personnellement comme tous ceux qui sont déchus de la justice du Dieu chrétien sont jetés dans l'étang de feu... mais peut-être ai-je mal interprété ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 9 Oct 2012 - 18:27

Mais ma très chère Sophie, tous les êtres humains sont inscrits dans le livre de vie!


_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 9 Oct 2012 - 19:17

Fort bien ma très chère Cébé Very Happy (Je vous sens un poil agacée)... mais dans ce cas, pourquoi le jugement dernier mentionne cette phrase ? Quel intérêt à parler de "l'étang de feu" ? De plus, "quiconque" se définit comme "Toute personne qui ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu." Si tous les êtres humains sont inscrits dans le livre de vie, cette phrase n'a alors aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 10 Oct 2012 - 9:37

Bon, comme je ne suis pas du tout agacée ( j'ai l'habitude de rererépéter car je suis enseignante) je recommence autrement :

Prenez un être humain perdu dans son île natale, isolé, seul être humain vivant là. Donc, bien entendu, il est ignorant de toute religion, de Jésus et de son enseignement. Y compris, selon votre idée de la chose, de risquer son éternité parce qu'il ne suit pas le Christ.

Lorsqu'il mourra, au moment de sa mort, il sera libéré des contingences humaines, de sa nature d'homme attaché à la terre ( de ses besoins pressants, de ses désirs inassouvis, etc), sa conscience sera éclairée à plein tube et il saura la Vérité parce que rien n'entachera sa compréhension de la Vie.

A ce moment précis, imaginez que Jésus lui-même ( l'être de lumière assimilé à l'Amour total par ceux qui ont vécu une NDE) vienne le faire choisir de le suivre là où il veut l'emmener. Abasourdi par la proposition, lui qui n'a jamais fait de mal à autrui accepte, s'écroulant de bonheur, se liquéfiant quasiment sous l'émotion ... Il va se demander s'il est digne de ce bonheur, il se trouvera indigne, mais il prendra quand même la main tendue vers lui.


Imaginez maintenant le plus coriace des méchants ayant vécu sur terre. Il n'a jamais fait que du mal, méprisant les faibles, les accablant, les privant de tout, les tuant, assouvissant tous ses vices, etc .... Le mauvais dans toute sa splendeur et je ne parle pas du diable.
Au moment précis de sa mort, quand l'être de Lumière, le Christ en Gloire, viendra lui proposer son Amour et qu'il verra autour de lui tous les malheureux qu'il a maltraités se réjouir d'être auprès de Lui, il y a de grands risques qu'il se cabre et refuse cette proposition, disant avec un rictus de mépris "Ce n'est que ça, Dieu?" et " moi ? partager les lieux avec ces vers de terre, ces êtres inférieurs ??? " Il exigera d'entrer illico dans le Royaume, sans passer par la case humilité, écroulage de bonheur, reconnaissance des erreurs qu'il a fait sur les faibles, regrets du mal commis, etc ....

---------- > Il s'efface lui-même du livre de la Vie.

Ha oui, j'avais omis de signaler auparavant dans mon récit que le Christ en Gloire est le Christ de la Passion montrant ses plaies .....

Donc, il s'efface du Livre de la Vie. Il n'y est plus.


C'est pour cela que Jésus dit que les petits, les faibles, les pauvres, les pécheurs entreront les premiers au Royaume et que les riches, les """sages""", les savants, les prêtres et tous ces gens imbus de leur importance ou de leur religiosité auront de la peine à y entrer ....
Se dépouiller de soi quand on croit que soi-même est le nec plus ultra, ce n'est pas simple.
J'ai voulu donner l'exemple extrême, celui qui n'arrivera qu'avec un très faible pourcentage de risque. Mais il est du domaine du possible!
Les gens indubitablement mauvais reconnaîtront quasi tous l'Amour, il voudront entrer au Royaume, mais il penseront savoir comment s'en rendre digne .... Dans la croyance catholique, ces gens-là et la grande partie des gens du moins méchant au plus pire, passeront pas mal de temps à tenter de s'épurer pour être digne ( le temps purgatoire)

............................. Alors que le truc, c'est de se savoir indigne mais de compter sur Jésus pour être .... sauvé quand même Wink



Et si vous continuez à ne pas vouloir comprendre que Dieu est Amour, qu'il y a du sens dans toutes les paroles de la Bible, qu'il y a des choses qui nous sont encore obscures et que les théologiens de tous les temps, jusqu'à ceux d'aujourd'hui ( parce qu'il y en a de très très bons) en scrutent encore chaque verset, vous allez passer au coin avec un bonnet de pingouin Very Happy

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 10 Oct 2012 - 9:58

Je sentais de l'agacement dans votre formule "très chère Sophie". Mon but n'est pas de vous agacer mais de discuter librement de nos opinions à ce sujet.

Pour votre vision du "méchant" qui accable les faibles... je pense pour ma part, que les assassins et autres pervers font partie des faibles. Aussi, quelle est votre définition du faible ? Un homme aussi méchant soit-il, reste un homme. Et je pense que ces hommes "méchants" sont suffisamment tourmentés durant leur vie sans leur souhaiter en plus une mort tourmentée. C'est une drôle de conception de l'amour que de vouloir se venger après la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 10 Oct 2012 - 10:58

Citation :
C'est une drôle de conception de l'amour que de vouloir se venger après la mort.


En effet, et je vous assure que ce n'est pas le cas en ce qui concerne Notre Père.



Quand aux canailles, aux pires mauvais, vous avez raison de dire qu'ils souffrent dans leur nature humaine. Je ne parle pas d'eux, mais comme vous le lisez très bien dans l'exemple, c'est une personne sans âme, sans valeur, sans grandeur .... Pas un malade. Juste une personne qui sait très bien qu'elle fait le mal, mais qui le fait quand même par vice, par intérêt .... Encore là, ce n'est pas perdu. Ce qui est perdu, c'est de garder l'orgueil comme plus important que l'humilité, quand tout ce qui est terrestre s'est dissous dans la mort physique.


_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 10 Oct 2012 - 11:30

sophie.h a écrit:
Pour votre vision du "méchant" qui accable les faibles... je pense pour ma part, que les assassins et autres pervers font partie des faibles. Aussi, quelle est votre définition du faible ? Un homme aussi méchant soit-il, reste un homme.

Si le méchant est un faible il n'est pas encore un homme, mais un sous-homme qui porte le masque d'un homme pour mieux tromper ses victimes.

La schizophrénie provient de cet état de tension entre l'état de canaille et l'effort de celui-ci de paraître ce qu'il n'est pas; ce qui n'était pas le cas de Jésus, mais de ceux qui ont trafiqué ses paroles selon leur intérêts malsains.

Comme cébé l'a dit, le méchant est une personne sans âme, sans valeur, sans grandeur .

L'étymologie de la personne _ du lat. d'orig. étrusque persona «masque de l'acteur»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 10 Oct 2012 - 12:27

Mais si les criminels, assassins, violeurs, etc. sont faibles, de qui parlez-vous car à mon sens, il n'y a pas de sous-homme ? (De plus, les criminels, assassins ou violeurs ne sont pas nécessairement malades.) Qu'entendez-vous par une personne sans âme, sans valeur, sans grandeur ? N'est-ce pas être faible que de faire le mal par vice ou par intérêt ? Si vous parlez d'un homme sans émotions, vous parlez peut-être d'un psychopathe ? Et s'il est psychopathe, il ne l'a pas choisi (de même pour le schizophrène)... Mais vous ne parlez pas ici de malade, alors je ne comprends pas bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Jeu 11 Oct 2012 - 12:37

sophie.h a écrit:
de qui parlez-vous car à mon sens, il n'y a pas de sous-homme ?

Ton sens te trompe comme d'habitude ! gène

Les hommes à sous existent, ils sont à la bourse pour spéculer sur la misère publique. Leurs hommes de pailles (employé,-ée) existent aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Jeu 11 Oct 2012 - 16:54

Ceux qui spéculent sur la misère publique le font par faiblesse... mais qui n'est pas faible en ce bas monde ? Aussi, comment peux-tu juger qu'un homme puisse être inférieur à un autre ?! L'homme est imparfait même s'il essaie vainement d'atteindre la perfection. Mais son combat est perdu d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Jeu 11 Oct 2012 - 17:25

Trop facile de dire que que les spéculateurs spéculent par faiblesse. Il y en a pour qui la faiblesse est une tare à éradiquer sans pitié.
De plus, êtes-vous trop jeune pour avoir appris ce qui s'est passé dans les camps de concentrations nazis ?
Mengele, Carl Clauberg ou Horst Schumann par exemple, ne vous disent rien ? cherchez donc sur le net, pour apprendre jusqu'où allait la barbarie de ces tortionnaires.
Pour eux encore, la miséricorde divine n'a pas eu de limite..... Sauf la leur propre!

Geo rum phil, je n'adhère pas au concept de sous-hommes.
Pour la simple raison que si je ne l'accepte pas concernant les faibles, les petits, ceux qui ont été maltraités, étiquetés sou-hommes, je ne peux pas non plus l'accepter quand il s'agit des pires méchants tortionnaires que la terre aie portés. Il n'y a pas deux poids deux mesures.
Aux yeux de Dieu, le Pape n'a pas plus d'importance que le nouveau-né des favelas qui va mourir à la naissance ...
Aux yeux de Dieu, un pécheur reste un homme et il est aimé. Ce qui en l'homme n'est pas "reçu" au Royaume, c'est son comportement mauvais ... *
Aux yeux de Dieu, "il n'y a ni Juif ni Grec, il n'y a ni esclave ni homme libre, il n'y a ni homme ni femme ; car tous vous ne faites qu'un dans le Christ Jésus." Epître au Galates, 3:28


* Le Catéchisme Catholique le dit clairement, mais pour le moment, je ne retrouve plus les versets.


_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Jeu 11 Oct 2012 - 17:48

Justement... Les nazis considéraient certains hommes comme inférieurs... C'est justement ce sentiment de supériorité qui a déclenché chez eux toute cette barbarie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 12 Oct 2012 - 14:44

sophie.h a écrit:
Ceux qui spéculent sur la misère publique le font par faiblesse... mais qui n'est pas faible en ce bas monde ? Aussi, comment peux-tu juger qu'un homme puisse être inférieur à un autre ?! L'homme est imparfait même s'il essaie vainement d'atteindre la perfection. Mais son combat est perdu d'avance.
Tu ne regard jamais un dictionnaire ? Pourquoi, ta religion te l'interdit ?!

Inférieur _ qui est plus petit, plus faible. Antonyme _ supérieur, égal.

Veux-tu dire que Socrate, Bouddha et Jésus furent au même niveau d'évolution que Hitler ou comme madame et monsieur tout le monde ? gène

cébé a écrit:
Geo rum phil, je n'adhère pas au concept de sous-hommes.
Nul ne t'as demander d'adhérer à ce concept comme un âne qui suit la carotte, mais de conscientiser les synonymes de l'inférieur...pour mieux perfectionner votre intellect (c'est ton devoir) !

inférieur : bas, commun, dépendant, dernier, domestique, esclave, humble, infime, insuffisant, lilliputien, mauvais, médiocre, mineur, moindre, petit, porte-pipe, profond, second, secondaire, sous-fifre, sous-jacent, sous-ordre, sous-verge, subalterne, subordonné, suivant, sujet, vassal.
Antonymes
: chef, culminant, dessus, distingué, dominant, égal, élevé, éminent, excédant, fin, haut, incomparable, maître, patron, prééminent, premier, prépondérant, remarquable, supérieur, suprême

sophie.h a écrit:
Justement... Les nazis considéraient certains hommes comme inférieurs... C'est justement ce sentiment de supériorité qui a déclenché chez eux toute cette barbarie.

...et Israël est-il plus supérieur que la Palestine ? En quoi ? gène


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 12 Oct 2012 - 15:56

Attention à une dérive possible du sujet!

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 12 Oct 2012 - 16:38

Geo, où as-tu trouvé ta définition d'inférieur ?

Définition d'inférieur d'après le Larousse :
Qui, dans un ensemble linéaire et vertical, se trouve dans la partie basse, est situé au-dessous du reste : Les membres inférieurs.
Qui a un rang, un statut considéré comme secondaire, moins élevé : Les classes inférieures de la société.
Qui est plus petit, situé plus bas, qui a une valeur moindre : Les soldes sont à un prix inférieur au prix normal.
Qui ne parvient pas à égaler quelqu'un d'autre par ses capacités : Il est très inférieur à sa femme.

Synonymes : moindre, médiocre, bas, subalterne, en dessous, mineur, secondaire.
Antonymes : égal élevé éminent culminant dessus distingué dominant excédant fin incomparable indépendant maître patron prééminent prépondérant premier primordial remarquable

Définition de faible d'après le Larousse :

Qui manque de vigueur, de force physique ; se dit d'une aptitude physique qui manque de puissance ou de résistance : Un convalescent encore trop faible pour marcher. Avoir la vue faible.
Qui manque de capacité, de force intellectuelle ; se dit d'une aptitude peu développée : Il a une intelligence un peu faible.
Qui est sans défense, désarmé, impuissant : Une faible femme. Se sentir faible devant l'ennemi.
Qui présente peu de résistance, de solidité : Cette planche est trop faible pour supporter un tel poids.
Qui a peu d'intensité, de puissance, de force, ou qui est d'une grandeur, d'une importance, d'une valeur restreintes : Parler d'une voix faible. Une faible somme d'argent.
Dont les connaissances ou les aptitudes intellectuelles sont insuffisantes dans un domaine précis : Élève très faible en mathématiques.
Dont la qualité, la valeur sont insuffisantes ; médiocre : Devoir un peu faible.
Qui manque d'énergie, d'autorité, qui cède facilement : Un père faible avec ses enfants.

Synonymes : cassant, chétif, débile, déficient, délicat, fragile, frêle, grêle, gringalet, cassable, cassant, délicat, destructible, fragile, affaibli, désarmé, épuisé, étiolé, fatigué, impuissant, indisposé, infirme, languissant, las, léger, malade, patraque, souffreteux
Antonymes : robuste, solide, vigoureux, flexible, résistant, solide, ferme, puissant, robuste, solide, vigoureux, autoritaire, despote, énergique

Socrate, Bouddha ou Jésus n'avaient pas les mêmes gènes, la même histoire (innée et acquise) qu'Hitler... Ce qui ne déresponsabilise pas Hitler puisqu'il était conscient de ses actes mais pas des causes qui le poussaient à agir. Ce que je veux dire, c'est qu'Hitler, Socrate, Bouddha ou Jésus n'ont pas choisi leur psychisme.
On pourrait aussi se demander pourquoi certains naissent riches et d'autres pauvres, beaux et d'autres laids, noirs et d'autres blancs, vigoureux et d'autres chétifs, optimistes et d'autres pessimistes etc. ? Pourquoi suis-je moi plutôt qu'un autre ? Je crois que c'est la loterie de la vie et personne n'échappe à son destin. Et il faut faire avec les cartes que le destin a mis entre nos mains. C'est pour cette raison que je ne pense pas qu'il y ait un homme supérieur à un autre. On remplit seulement le rôle que la nature nous a attribué, aussi cruel soit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 15 Oct 2012 - 12:35

sophie.h a écrit:
C'est pour cette raison que je ne pense pas qu'il y ait un homme supérieur à un autre.

Tu ne penses pas ! ...ça alors ! Qu'est-ce que tu viens faire sur ce forum de philosophie ? gène
N'est-ce pas pour cette raison que la médiocrité n'a rien et n'aura rien de supérieur ?

cébé a écrit:
Attention à une dérive possible du sujet!
La partie "schizophrène" du topique c'est déjà une dérive, mais ce n'est pas celle du Jésus !

En ce qui concerne la dérive d'Israël vis à vis de la Palestine, c'est sa dérive, non de ceux qui l'ont constaté et qui en parlent. Philosophiquement, il n'y pas de sujet tabu ! Philosophie et esprit sectaire/obtus ne sont pas compatibles !
Il fallait ajouter au titre du forum "Philosophia"-Sectarum (secte_ensemble de personnes qui professent les mêmes opinions) dépourvus d'esprit critique. gène

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 15 Oct 2012 - 17:56

Geo a écrit:
N'est-ce pas pour cette raison que la médiocrité n'a rien et n'aura rien de supérieur ?
Bien sûr Geo, mais un homme aussi médiocre soit-il, n'est pas inférieur à un autre. Les valeurs de tolérance et de paix sont préférables à la haine et la violence parce qu'elles nous permettent de vivre mieux. Mais peut-on tolérer l'intolérable ? La révolte est parfois nécessaire afin de préserver notre dignité. Seulement ce qui est intolérable pour toi ne le sera pas forcément pour moi et vice & versa. Il me semble alors que la révolte est parfois nécessaire à condition qu'elle protège l’intérêt général pour pouvoir vivre ensemble dans le respect de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 15 Oct 2012 - 17:57

Comme l'Etat d'Israël et la Palestine tels que nous les connaissons n'existaient pas du temps de Jésus, schizo ou pas schizo, je réitère ma mise en garde: attention à une dérive possible en parlant de la relation entre ces deux parties du monde.

Certaines prises de position relatives aux points chauds de notre planète risquent de devenir politiquement incorrecte, mais surtout pourraient nous mettre en porte à faux avec la justice. Si c'est mettre une étiquette SECTE à Philosophia que de mettre en garde sur une possible dérive pouvant menant à la fermeture du forum, dommage pour vous! .... Mais cela sera.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 16 Oct 2012 - 9:55

sophie.h a écrit:
Bien sûr Geo, mais un homme aussi médiocre soit-il, n'est pas inférieur à un autre.

Il me semble alors que la révolte est parfois nécessaire à condition qu'elle protège l’intérêt général pour pouvoir vivre ensemble dans le respect de chacun.
Bien sûr sophie sagesse, un homme aussi médiocre n'est pas inférieur à un autre médiocre; leur médiocrité les rendent égaux.

Paradoxalement, l'intérêt général d'un révolté aussi médiocre soit-il, n'est se réduit-il à sa perception généralement-réduite ? gène

cébé a écrit:
Si c'est mettre une étiquette SECTE à Philosophia que de mettre en garde sur une possible dérive pouvant menant à la fermeture du forum, dommage pour vous! .... Mais cela sera.

Possible dérive ! De quoi parles-tu ? Sois plus transparent, plus claire ! N'est-ce pas dommage pour toi de t'efforcer dire ce que tu n'as pas envie de le dire ?

Le topic Jésus schizophrène n'est-il une sorte de provocation (intention dissimulée) pour tenter l'autre à dire ce que tu n'as pas envie de dire ?...avec toute la méthode d'excluison bien connu ! gène

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 16 Oct 2012 - 11:20

Aucun homme, aussi brillant soit-il, n'est supérieur à un autre homme, aussi médiocre soit-il. Je ne crois pas qu'il y ait d'un côté des hommes supérieurs et de l'autre des sous-hommes. C'est trop manichéen à mon goût. Il me semble seulement que chacun essaie tant bien que mal de préserver sa dignité.
Comme tu l'as déjà dit très justement "chaque mot doit être pensé avec son contraire" car en toutes choses, il y a un aspect positif et négatif. D'ailleurs, toutes les lois de l'univers sont régies par des énergies positives et négatives qui sont indispensables l'une à l'autre. C'est ce qui fait l'équilibre de l'univers.

Sinon, tu me diras qui n'est pas révolté par quelque chose et qu'est ce qu'une perception généralement complète ?

On peut voir ce topique comme une provocation mais c'est en tout cas mon opinion sur le sujet. Est-ce si difficile d'accueillir une opinion différente de la sienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 16 Oct 2012 - 12:25

sophie.h a écrit:
"chaque mot doit être pensé avec son contraire" car en toutes choses, il y a un aspect positif et négatif.

Est-ce si difficile d'accueillir une opinion différente de la sienne ?

Tu te prends pour un chose !...ça alors ! Es-tu un armoire, une assiette ou quoi encore ?! gène

En toi il y a un aspect féminin et masculin (spermatozoïde et ovule) qui n'a rien avoir avec le positif et le négatif d'une pile électrique.

Le contraire de Dieu est le diable qui est représenter symboliquement par un bouc (le mari de la chèvre) un sous-homme (il veut vivre parmi les hommes comme un animal, un mâle dominant qui veut faire du monde financier la loi de la jungle. Il/elle s'entêtent dans la confusion de son esprit. gène

Accueillir le cri de ton nourrison, cela ne veut pas dire que tu as le droit de l'émpecher d'apprendre a parler, lire, écrire et de s'exprimer sans dire de conneries ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 16 Oct 2012 - 15:15

Pourquoi un individu dirait-il des "conneries" ? Parce qu'il ne partage pas ton opinion, Geo ? On a tous cette tendance à se croire au centre de l'univers et détenir la seule et unique vérité. Pourtant chaque vérité est légitime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Aujourd'hui à 21:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus schizophrène ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» témoignage - l'envers de la vie, l'univers du schizophrène - maurice champion et son fils
» Film - Autoportrait d'un schizophrène
» Jésus schizophrène ?
» Texte écrit par une personne schizophrène
» AGORA-DOSSIER: Soigner la schizophrénie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Religion-
Sauter vers: