Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jésus schizophrène ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Sam 15 Sep 2012 - 9:17

On a tous ce désir d'être aimé de tous, de faire partie intégrante du groupe car le rejet nous isole du reste du groupe. Alors on se préserve tant bien que mal de tout ce qui peut nous faire vivre ce rejet et la reconnaissance d'autrui est le seul moyen d'éviter ce rejet. Mais pour être reconnu par l'autre, il faut soi-même être aimable. Et l'amour passe nécessairement par la reconnaissance de l'autre dans sa différence.

C'est l'angoisse de la mort qui déclenche chez nous une fuite dans l'imaginaire que la culture Judéo-chrétienne a largement alimenté. De l'athée le plus convaincu au croyant le plus profond, inconsciemment ou non, notre culture nous a tous fortement influencé. Ainsi, nous nous soumettons tous à des règles morales pour faire face à l'inconnu et à cette impossibilité d'échapper à notre finitude.

Par ailleurs, je suis convaincue que la vie est un miracle de la nature ou de Dieu. On peut y voir encore ce que bon nous semble. Quelle importance dans le fond, puisque l'essentiel est de s'adapter à cette vie dont on ne sait finalement pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josée



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/09/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 19 Sep 2012 - 13:49

dire que jésus est un fou ,ou qu'il n"existait plus , c'est de la non reconnaissance absolue ,
on croit ni au prophète ,ni à une religion ,ni au dieu ,...et on ne croit même pas à notre existence , on ne sait pas que ce qu'on recherche , on a le cœur voilé par des une misérable culture , et une cécité totale du fait qu'on arrive pas à voir la lumière , on vit dans le noir , les mots nous trahissent souvent ,.....et certainement ;on ne sait pas grand chose !! c'est malheureux .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 19 Sep 2012 - 17:30

La folie est le signe d'une grande souffrance morale et ce n'est peut-être pas l'image que l'on a envie d'avoir de Jésus. Parce que la société ne voit dans la folie qu'une énergie destructrice, comme Hitler en a été le triste représentant. Cependant, d'autres fous célèbres ont marqué les esprits par leur force créatrice comme John Nash, Gödel, Einstein, Newton, Churchill, Napoléon, Roosevelt, Nietzsche, Van Gogh, Camille Claudel, Maupassant, Balzac, Rimbaud, Verlaine, Goethe, Hemingway, Edgar Poe, Virginia Woolf, Mozart, Berlioz, Beethoven, Robert Schumann, Marilyn Monroe, Francis Ford Coppola... et bien d'autres.
Sinon, vous semblez avoir oublié que d'après le Nouveau Testament, Dieu se cache derrière les faibles et parmi les faibles, les fous.

Sinon, effectivement, on ne sait pas grand chose...
Henri Laborit a écrit:
Même en écarquillant les yeux, l’Homme ne voit rien. Il tâtonne en trébuchant sur la route obscure de la vie, dont il ne sait ni d’où elle vient, ni où elle va. Il est aussi angoissé qu’un enfant enfermé dans le noir. C’est la raison du succès à travers les âges des religions, des mythes, des horoscopes, des rebouteux, des prophètes, des voyants extralucides, de la magie et de la science aujourd’hui. Grâce à ce bric-à-brac ésotérique, l’Homme peut agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josée



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/09/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 1 Oct 2012 - 20:44

n'avez vous pas poser la question pourquoi dieu est derrière les faibles et les pauvres ?

si tout les gents que vous avez cité étaient des fous , on aimerait bien attraper cette maladie de folie pour en justifier notre existence , ça vaux bien le coup .non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 2 Oct 2012 - 17:25

josée a écrit:
n'avez vous pas poser la question pourquoi dieu est derrière les faibles et les pauvres ?
Non, mais je vous la pose : Pourquoi dieu est-il derrière les faibles et les pauvres ?
josée a écrit:
si tout les gents que vous avez cité étaient des fous , on aimerait bien attraper cette maladie de folie pour en justifier notre existence , ça vaux bien le coup .non ?
Il ne suffit pas d'être fou pour être un génie et les génies ne sont pas tous des fous ! Je voulais dire simplement que la folie peut être une force créatrice exceptionnelle. Et ces personnalités qui avaient des troubles de l'humeur avérés ou suspectés en sont la preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 3 Oct 2012 - 7:07

Froidement et raisonnablement réfléchi : Jésus n'était pas schizophrène. Trop d'éléments importants nous le montrent.



Froidement et raisonnablement réfléchi : cela arrange beaucoup, en ces temps de folie humaine, de dire qu'il l'était.

Pourquoi cela arrange-t-il beaucoup de le dire ?


Quelle peur se cache derrière ces questions (la mienne ci-dessus et celle de ce sujet) ?


_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 3 Oct 2012 - 7:49

Je ne vois pas en quoi cela m'arrangerait...
Quels sont les éléments importants qui nous montrent que Jésus n'était pas schizophrène ?
Et qu'est-ce qu'il y a de si dérangeant à supposer qu'il l'était ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 3 Oct 2012 - 10:59

sophie.h a écrit:
Quels sont les éléments importants qui nous montrent que Jésus n'était pas schizophrène ?

Ces éléments importants il faut les extraire par réflexion à partir de l'interaction de sa haute spiritualité et les intentions dissimulées de celui/celle qui s'entête dans leur diagnostique. Voir aussi l'affaire récente avec le film sur le prophète Mohomet !

sophie.h a écrit:
Et qu'est-ce qu'il y a de si dérangeant à supposer qu'il l'était ?

Va savoir si il ne sera pas dérangeant pour les personnes qui supposent qu'il était, que leur hypothèse ne serve pas de base à un raisonnement, à une argumentation pour chercher la vérité, mais plutôt pour la contourner d'une manière déraisonnable, car la déraisonne a sa petite et mesquine raison que la philosophie ne l'ignore pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 3 Oct 2012 - 11:33

Je ne cherche pas à vous manquer de respect par rapport à vos convictions religieuses mais seulement à partager ma vision des choses. Chacun croit détenir la seule et unique vérité sans tenir compte de la vérité d'autrui que l'on considère alors comme une erreur. Je trouve ça dommage car ces "erreurs" peuvent révéler une vérité qui peut apporter beaucoup à celui qui veut bien l'entendre. Je n'ai pas la même vision des choses que vous mais cela fait-il de moi quelqu'un de déraisonnable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 3 Oct 2012 - 13:00

sophie.h a écrit:
Je ne cherche pas à vous manquer de respect par rapport à vos convictions religieuses mais seulement à partager ma vision des choses. Chacun croit détenir la seule et unique vérité sans tenir compte de la vérité d'autrui que l'on considère alors comme une erreur. Je trouve ça dommage car ces "erreurs" peuvent révéler une vérité qui peut apporter beaucoup à celui qui veut bien l'entendre. Je n'ai pas la même vision des choses que vous mais cela fait-il de moi quelqu'un de déraisonnable ?

Ma rhétorique ne s'appuie pas sur de convictions religieuses, mais sur une argumentation dialectique réflexive. On est sur un forum philosophique, non à la synagogue, à la mosquée ou à l'église.

Si pendant qu'on regard vers le soleil, en groupe avec les autres, et tu m'es dis que tu vois la lune, cela ne veut pas dire que ta vision est différente, mais plutôt que ta "vérité" est lunatique, semblable à la schizophrènie que tu reproches à Jésus.

La philosophie n'est pas du rouge à levre ou du mascara pour paraître en faisant semblant que sa "vérité" est différente d'une autre femme qui utilise une autre marque d'embellissement !

Peut être as-tu été influencé par la publicité qui se trouve en haut de la page sur le Traitement de schizophrénie ! mouaich
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 3 Oct 2012 - 15:28

Le fait est que l'on parle ici de l'histoire de Jésus qui est un sujet très nuancé et subjectif puisque le Nouveau Testament est le seul témoignage que l'on ait de l'histoire de Jésus. Chacun aura donc son niveau d'interprétation et ce qui est vrai pour un individu ne le sera pas forcément pour un autre. De plus, la majorité a-t-elle toujours raison ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 3 Oct 2012 - 17:58

sophie.h a écrit:
Le fait est que l'on parle ici de l'histoire de Jésus qui est un sujet très nuancé et subjectif puisque le Nouveau Testament est le seul témoignage que l'on ait de l'histoire de Jésus. Chacun aura donc son niveau d'interprétation et ce qui est vrai pour un individu ne le sera pas forcément pour un autre. De plus, la majorité a-t-elle toujours raison ?

...et pourquoi ce qui est vrai pour un individu ne le sera pas forcément pour un autre ? Qui parmi ces individus souffre vraiment de schizophrénie frénétique ? Ton niveau d'interprétation t'aide-t-il à comprendre le sens des paroles de Jésus ?

Si tu essaies de psychanlyser son histoire sans ses paroles, tu t'es autopsychanlyse toi même avec tes propres paroles devant tes interlocuteurs.

Pourquoi sur tous les forums où tu as poster ton sujet, tu n'as pas donner aucune citation de ses paroles ?

Exemple:
« Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens,
vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux. »

« C'est d'après tes paroles que tu seras déclaré juste, ou condamné. »

Ces paroles sont-elles celles d'un schizophrène ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mer 3 Oct 2012 - 19:29

Si tu me relis bien, tu trouveras quelques citations du Nouveau Testament.
Pour reprendre tes citations : « Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux. » et « C'est d'après tes paroles que tu seras déclaré juste, ou condamné. » D'une manière générale, je n'aime pas ceux qui me dictent ce que je dois faire, penser, dire et m'obliger à me conformer à des règles établies, de surcroît en me culpabilisant et en me menaçant implicitement de l'enfer. Je trouve que ce n'est pas cohérent avec l'amour inconditionnel de Dieu et à ce niveau là, je trouve qu'il y a des incohérences dans le discours de Jésus.
Pour compléter ma réponse, dans le Nouveau Testament, tout ce qui est contraire à ce que pense Jésus est condamnable par Dieu. Aussi Jésus aime son prochain... mais pas au point de lui prédire une mort paisible. Seul, ceux qui adhèrent à sa doctrine sont promis au Royaume des cieux ! Pour ma part, je trouve que c'est une drôle de conception de l'amour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Jeu 4 Oct 2012 - 9:37

sophie.h a écrit:
D'une manière générale, je n'aime pas ceux qui me dictent ce que je dois faire, penser, dire et m'obliger à me conformer à des règles établies, de surcroît en me culpabilisant et en me menaçant implicitement de l'enfer. Je trouve que ce n'est pas cohérent avec l'amour inconditionnel de Dieu et à ce niveau là, je trouve qu'il y a des incohérences dans le discours de Jésus.

Si tu n'aime pas ceux qui te dictent ce que tu dois faire, tu n'aime non plus Dieu, car selon l'ancien Testament c'est Lui qui a dicté les premières lois !

Tu n'aime pas (selon tes caprices) de bien regarder la structure du mot in-conditionnel !

Peux-tu m'expliquer ce paradoxe; il y a de femmes qui ont leur règles, mais elles n'aiment pas à se conformer à des règles établies !!!

Si tu n'aime pas à te conformer à des règles dialectiques établies que tu ignore, que es-tu en train de faire sur tous les forums où tu laisses tes traces ?

A la rubrique religion, il faut rappeler aussi que selon la bible, celui qui se revolte contre tous les règles qui découlent de premières lois c'est le diable, l'antonyme de Dieu. Le diable est-il ton dieu, l'aime tu d'une autre manière inconditionnelle ?!

_______________
* Selon une règle de la dialectique que tu ignore; chaque mot doit être penser avec son contraire/antonyme !

** Le diable et ses fans (les hypocrites) utilisent seulement la partie positive des mots pour bien dissimuler leur caractère négatif, qui est à l'oeuvre en inversant sans cesse les valeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Jeu 4 Oct 2012 - 10:16

Le problème, Geo, c'est que je ne conçois pas Dieu à travers des livres et des doctrines. Comme je l'ai déjà dit sur un autre topique, je crois que Dieu c'est la nature, c'est à dire l'univers. Dieu est tout. Ce qui m'exaspère, c'est de ne pouvoir parler librement de mes opinions sans me faire insulter... J'appelle ça de l'intolérance.
Pour respecter tes règles dialectiques, voici la définition du mot intolérance : Refus d'admettre l'existence d'idées, de croyances ou d'opinions différentes des siennes. (Le sujet va jusqu'à persécuter ceux qui les soutiennent.) Synonymes : allergie, anaphylaxie, esprit, étroitesse, fanatisme, haine, intransigeance, rigidité, rigueur, sectarisme. Contraires : compréhension, indulgence, tolérance.
Et cette intolérance ou ce lynchage de tout ce qui n'entre pas dans la conformité établie, fait la vulgarité des bien-pensants et autres "cul-bénis".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Jeu 4 Oct 2012 - 12:00

sophie.h a écrit:
Le problème, Geo, c'est que je ne conçois pas Dieu à travers des livres et des doctrines. Comme je l'ai déjà dit sur un autre topique, je crois que Dieu c'est la nature, c'est à dire l'univers. Dieu est tout. Ce qui m'exaspère, c'est de ne pouvoir parler librement de mes opinions sans me faire insulter... J'appelle ça de l'intolérance.
Pour respecter tes règles dialectiques, voici la définition du mot intolérance : Refus d'admettre l'existence d'idées, de croyances ou d'opinions différentes des siennes. (Le sujet va jusqu'à persécuter ceux qui les soutiennent.) Synonymes : allergie, anaphylaxie, esprit, étroitesse, fanatisme, haine, intransigeance, rigidité, rigueur, sectarisme. Contraires : compréhension, indulgence, tolérance.
Et cette intolérance ou ce lynchage de tout ce qui n'entre pas dans la conformité établie, fait la vulgarité des bien-pensants et autres "cul-bénis".

Tu crois que Dieu est tout, mais tu ne respectes même pas le sens TOUT de ta croyance en utilisant l'expression vulgaire "cul-bénit"!
Es-tu en train d'insulter TOUT ce que tu ne comprends pas ?!

Le fait de prendre en consideration tes opinions paradoxales et les mettre en question, n'a rien avoir avec le refus d'admettre leur existence. L'ironie n'est pas de l'intolérance mais une invitation à corriger tes opinions paradoxales.

Je te rappelle que tu es sur un forum philosophique, non sur facebook, en accusant ton interlocuteur de ce que tu pratiques toi-même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Jeu 4 Oct 2012 - 14:54

C'est vrai que "cul-bénis" est une expression vulgaire mais il y a bien d'autres formes de vulgarité...
Sinon, entre l'ironie et l'insulte, il y a une marge.

Définition d'ironie : Manière de railler, de se moquer en ne donnant pas aux mots leur valeur réelle ou complète, ou en faisant entendre le contraire de ce que l'on dit.
Synonymes : dérision, humour, sarcasme, moquerie, persiflage, amer, caustique, narquois, railleur.

Définition d'insulte : Parole ou acte qui offense, qui blesse la dignité.
Synonymes : injure, accrochage, affront, algarade, apostrophe, arrogance, attaque, avanie, bêtise, blasphème, brimade, calomnie, camouflet, cochonnerie, dédain, effronterie, goujaterie, grivoiserie, grossièreté, humiliation, impertinence, impiété, impolitesse, imprécation, incartade, infamie, injure, injurié, insolence, invective, irréligion, irrespect, juron, malédiction, mépris, morgue, obscénité, offense, ordure, outrage, querelle, rebuffade, rusticité, sacrilège, saleté, sarcasme, scène, sortie, sottise, suffisance, trivialité, vexation, vilenie, vulgarité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josée



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/09/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Jeu 4 Oct 2012 - 22:08

vous ne croyez pas a dieu ,et vous continuez à se baser sur son testament ,c'est bizarre ?

traiter les prophètes du dieu comme des malades mentaux c'est une insulte à dieu même , je pensais qu'en philosophie -ce que vous prétendez bien connaitre- on traite les choses avec de la logique , mais ici vous sortez complétement du raisonnable ,car la logique c'est de croire a dieu ,un seul dieu , ..un seul créateur ,qui n'a cessé d'envoyer ses messager pour enseigner l'humanité ,et pour illuminer l'univers .
la nature n'est qu'une des milliers des preuves de son existence ,
c'est malheureux d'ignorer ces notions ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 5 Oct 2012 - 6:36

Si vous considérez que ce topique est une insulte, j'en suis navrée. Je pensais naïvement pouvoir discuter librement de mes opinions à ce sujet.
Je crois en Dieu, mais pas en celui des hommes car ce que je retiens de la religion, ce sont les guerres et la discorde. Alors, ce qui vous semble logique et raisonnable ne l'est pas forcément pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 5 Oct 2012 - 10:16

On se calme avec cette notion d'insulte! ... je vous avise que je suis de très près tout ce qui pourrait s'apparenter à des insultes et ici, je n'en ai pas encore vues. Si mes yeux et mon attention ont été trompés, veuillez m'en faire part.

Sinon .... Jésus a été beaucoup insulté il y a 2000 ans, sans qu'il ne se fâche. On l'a insulté, on s'est moqué de lui, on lui a craché au visage et pour finir, on l'a torturé.
Alors, prétendre ici qu'il est schizophrène, mot qui n'avait pas courts à son époque, ne le fait pas plus broncher que le reste.
Ne soyons pas plus susceptibles que Lui-même.

Pour vous calmer, soyez sûrs : C'est s'insulter soi-même que d'insulter quiconque ....


Sinon, chère Sophie, pour dire que le Dieu que je professe comme le professent quelques-uns ici est un dieu fabriqué par les hommes ? ... vous êtes peut-être Dieu Lui-même, son ange messager, Gabriel ? Very Happy .... Ce que vous définissez par ces mots est votre Jésus, pas celui des Chrétiens.
Entendez bien, c'est votre Jésus ....

Sinon encore, chère Sophie, il est tellement dommage que vous ne reteniez du message du Christ que les guerres et les discordes que les hommes ont menées en son nom, le réduisant à n'être que leur dieu.

Nous vivons à une époque bénie en la matière, profitez-en pour étudiez le message du Christ ! ... personne ne vous en empêche, sauf vous-même et vos idées préconçues, personne ne va vous torturer parce que vous choisissez de suivre une hérésie au regard du message, plutôt que de l'aimer et le scruter, personne ne va vous forcer à croire en Jésus, Dieu fait Homme ! ......
Je le répète : nous vivons une époque bénie de liberté religieuse .... En discutant de vos opinions, vous rencontrerez peut-être des paroles dures sur votre chemin mais pas de coups, de tortures et de mises au ban de la société .....

Mais sachez que seule avec votre comprenoir, vous risquez de passer à côté de la substance-même de la Bonne Nouvelle. C'est pour cela, qu'au risque d'avoir une vision du Jésus d'un autre, je scrute les théologiens qui se sont succédés pendant 2000 ans .... A commencer par l'obscur Paul qui ne nous prend pas pour des moules mais qui, si humble qu'il est, pense que tout homme ( et femme) est au moins aussi intelligent que lui ... ( petite digression pour donner mon opinion sur Benoît XVI : il a le même défaut : il prend ses interlocuteur pour toujours plus intelligents qu'il le sont en réalité .... d'où les soucis avec les médias .... )

En résumé : je fais plus confiance à celui ou celle qui a expérimenté pendant toute sa vie, qui a scruté les Ecritures, rajoutant ses "découvertes" à celles de ses prédécesseurs qu'à ma propre opinion, toute imbue qu'elle est de mon ego et souffrant des idées préconçues véhiculées par le temps .....

Et pour finir : ces "découvertes" faites par des hommes - et femmes- plus intelligents que moi me heurtent souvent, me plongent dans la perplexité, me font voir sous un autre angle ce que je pensais juste ...... C'est cela étudier, c'est cela actionner ses neurones ....
Crier avec les loups, dire que puisque je n'adopte pas une idée - que je la prends pour "folle" - c'est qu'elle vient d'un "fou" c'est ...... si facile ......

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 5 Oct 2012 - 10:17

sophie.h a écrit:
Je pensais naïvement pouvoir discuter librement de mes opinions à ce sujet.
Parmi les synonymes de naïvement on trouve aussi; bêtement, grossièrement, jobardement et tout bêtement. Pourquoi donc hum??

sophie.h a écrit:
(...) je ne conçois pas Dieu à travers des livres et des doctrines.

Exemple de question ironique (socratique) pour te mettre devant tes propres contradictions paradoxales:

Si tu ne conçois pas Dieu/le Logos (syn.) à travers des livres; pourquoi fais-tu référence au dico de syn. et ant. ?

Selon les règles des scout,-es « totémisés » le totem de l’abbé Pierre, par exemple, était Castor Méditatif.
Le «h » de ton pseudo « sophie » vient-il du hérisson ou de la hyène ? clin d'oeil

Il paraît que ceux qui font semblant d'avoir un air sérieux, ils tirent la gueule devant l'humour ironique d'Anne Romanof. Pourquoi donc ? Qui souffre de schizophrénie; Anne ou ses personnages qui nagent dans le ridicul de leurs contradictions paradoxales ? humm...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 5 Oct 2012 - 11:23

Le Logos, il me semble que c'est la parole ou le discours. Ce n'est donc pas le synonyme de Dieu, enfin pas à mon sens en tout cas. Et si je fais référence au dico des syn. et ant., c'est pour respecter tes règles de dialectiques !

Plus sérieusement et pour en revenir à l'insulte, je me disais que peut-être mon discours est blasphématoire ou du moins hérétique et qu'il peut blesser certaines personnes. Seulement, pourquoi ne serions-nous pas libres de nous exprimer sur des sujets religieux ? N'est-ce pas faire preuve d'obscurantisme que de rejeter la critique ? (D'ailleurs, Galilée a failli être envoyé au bûcher pour avoir remis en question l'ordre religieux de l'époque.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 5 Oct 2012 - 12:06

sophie.h a écrit:
Le Logos, il me semble que c'est la parole ou le discours. Ce n'est donc pas le synonyme de Dieu, enfin pas à mon sens en tout cas. Et si je fais référence au dico des syn. et ant., c'est pour respecter tes règles de dialectiques !

Les règles de la dialectique sont aussi à toi et à tous ceux qui utlisent le Logos pour s'exprimer, même si certaines comme toi les ignorent.

En échange, tes règles ne sont pas les miennes. Celui avec qui tu partagerais ta intimité, ils doit les réspecter...enfin, si il ne sera pas schizophrène.

Aie-tu le courage et honnêteté intellectuelle de dire à tes interlocuteurs quelles sont les bénéfices que tu rêve tirer de tout tes provocations ?! De toute manière, tu es très loin pour mettre en question l'ordre des choses dans le monde, que toi même ne comprend pas la raison d'être.

Selon les règles des scout,-es « totémisés » le totem de l’abbé Pierre, par exemple, était Castor Méditatif. Le «h » de ton pseudo « sophie » vient-il du hérisson ou de la hyène ? clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 5 Oct 2012 - 12:46

Je ne souhaite pas en tirer des bénéfices ! Simplement, réfléchir et peut-être aussi faire réfléchir. Je m'y prends sans doute très mal mais on ne se refait pas.
(Le "h" de mon pseudo vient du hasard... Rien d'autre !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 5 Oct 2012 - 17:13

Citation :
(D'ailleurs, Galilée a failli être envoyé au bûcher pour avoir remis en question l'ordre religieux de l'époque.)


Pas du tout! ... relire l'Histoire, en zappant l'anticléricalisme ambiant des siècles qui suivirent son époque, please!
Galileo Galilei ne fit même pas un jour de prison, mais fut assigné à résidence ..... Ce qui permettait de sortir, de recevoir et de faire la fiesta quand il voulait .....


Pour aider : l'affaire Galilée

.... ou bien, plus touffu, sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Galilée_(savant)

D'autres liens :

http://www.apophtegme.com/SPICILEGE/SCIENCES/galileo.htm

http://www.canalacademie.com/ida2614-L-affaire-Galilee-ou-l-hypothese-sans-preuve.html

http://plunkett.hautetfort.com/archive/2006/01/08/galilee-la-verite-sur-l-affaire.html



4ème de couverture du livre La vérité sur l'affaire Galilée de Aimé Richard :

Depuis le XIXe siècle, la cause était entendue: l’Église catholique avait condamné, emprisonné et martyrisé Galilée, un astronome génial, qui avait démontré que la Terre tournait autour du Soleil, ce que l’Église refusait d’admettre. Or la réalité est tout autre! Non seulement Galilée n’a jamais passé un jour en prison, n’a jamais été martyrisé, mais Aimé Richardt démontre, en s’appuyant sur des documents irréfutables, que Galilée n’a jamais prouvé la rotation de la Terre autour du Soleil, et que l’Église était fondée à le condamner. En effet, les plus hautes autorités religieuses lui avaient demandé, en 1616, d’apporter une preuve à sa théorie, qui était d’ailleurs celle de Copernic, ou de parler d’hypothèse et, surtout, de ne pas intervenir dans l’explication des textes de la Bible qui paraissaient soutenir la thèse opposée du géocentrisme. Après l’avoir promis, Galilée est revenu sur sa parole, il a donc été jugé et condamné, avec une mansuétude toute particulière, réclamée par le pape qui était son ami. On est bien loin de l’image d’Épinal du martyr en proie à la persécution de l’Église...



et pour finir : http://biblio.domuni.org/articleshist/l-affaire-galilee/maldame-conference-galilee.pdf

... avec un lien pour connaître l'auteur de cette conférence : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Michel_Maldamé




PS : cela me fait bien plaisir de replonger dans cette affaire qui me passionna, un temps ..... Merci donc à vous, Sophie!

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Aujourd'hui à 6:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus schizophrène ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» témoignage - l'envers de la vie, l'univers du schizophrène - maurice champion et son fils
» Film - Autoportrait d'un schizophrène
» Jésus schizophrène ?
» Texte écrit par une personne schizophrène
» AGORA-DOSSIER: Soigner la schizophrénie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Religion-
Sauter vers: