Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jésus schizophrène ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
josée



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/09/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 5 Oct 2012 - 18:42

merci à vous ,cette affaire m'a passionné aussi . vraiment on ne sait pas de grandes choses à propos de notre histoire , et en plus de ça ;on n'en tire pas les bénéfices nécessaires ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Ven 5 Oct 2012 - 19:47

Oui, merci Cébé pour cette mise au point. Au temps pour moi ! Cependant les autorités religieuses ont souvent condamné les hérétiques (par exemple, Giordano Bruno qui a, entre autres, influencé Galilée). Et je trouve que c'est condamner la liberté de conscience et vouloir annihiler la pensée de l'individu, sans chercher à comprendre son raisonnement, qui a forcément une bonne raison d'être. Mais vous conviendrez que la religion a profondément évolué au cours des siècles, s'adaptant aux découvertes scientifiques. Sans la science, la religion se conforterait encore dans l'irrationalité. Vous me direz que sans la religion, la science se conforterait dans le matérialisme. Ce qui n'est pas faux non plus ! Je crois qu'il y a seulement un équilibre à trouver entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Sam 6 Oct 2012 - 9:20

sophie.h a écrit:
Vous me direz que sans la religion, la science se conforterait dans le matérialisme. Ce qui n'est pas faux non plus ! Je crois qu'il y a seulement un équilibre à trouver entre les deux.

L'irrationalité matérialiste et le sectarisme irrationaliste sont en équilibre. clin d'oeil


Dernière édition par geo rum phil le Sam 6 Oct 2012 - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Sam 6 Oct 2012 - 9:36

On peut effectivement penser que le dogme scientifique ne vaut pas mieux que le dogme religieux, l'équilibre étant de briser ces dogmes pour tolérer une pensée différente de la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Sam 6 Oct 2012 - 11:09

sophie.h a écrit:
On peut effectivement penser que le dogme scientifique ne vaut pas mieux que le dogme religieux, l'équilibre étant de briser ces dogmes pour tolérer une pensée différente de la sienne.

Est-ce possible de briser ces dogmes avec ses propres dogmes ? ho!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Sam 6 Oct 2012 - 11:47

Tu me diras en quoi je suis dogmatique ? Parce que je ne rentre pas dans le moule, peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Sam 6 Oct 2012 - 12:37

sophie.h a écrit:
Tu me diras en quoi je suis dogmatique ? Parce que je ne rentre pas dans le moule, peut-être ?

Ce n'est pas parce que j'ai repondu à ton message qu'il s'agit toujours de toi ! J'ai parlé en général. En ce qui concerne le moule, on est tous entres et sortis de là pour faire exposer notre apparence physique.

P.S. Dit donc Sophie Hasardeuse, tu es toujour en ligne du forum-moulant ...Wink


J'ai trouvé le texte qui t'as dicté ton topique via le bas de la page _ Sujets similaires dans les deux fourums structurés d'une manière incoherente. Tu as bien tomber dans le moule de ce texte.

Citation :
Le schizophrène est un esprit évolué, mais il est perturbé par l'utilisation anarchique et involontaire de ses facultés sensorielles, supérieures aux organes qui génèrent les cinq sens, c'est à dire les facultés propres à son âme.
Être schizophrène, c'est être prisonnier d'un réseau de communications avec le monde invisible, qui n'est pas structuré ni organisé de façon cohérente. (...) http://divineenergie.forumperso.com/t850-la-schizophrenie-et-l-exorcisme
http://spiritpartage.forumactif.com/t1408-schizophrenie-et-meduimite

Conclusion philosophique...
Le moule du schizophrène est tout esprit tordu évolué d'une manière incohérente (qui n'est pas structuré ni organisé de façon cohérente).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Sam 6 Oct 2012 - 15:45

Chacun a sa vision et ses représentations du monde qui l'entoure. Ces deux sites ne représentent pas le schéma que je me fais de la schizophrénie. Mais chacun est libre d'en tirer ses propres conclusions. Après tout, la philosophie fait appel à la raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Dim 7 Oct 2012 - 10:34

sophie.h a écrit:
Chacun a sa vision et ses représentations du monde qui l'entoure. Ces deux sites ne représentent pas le schéma que je me fais de la schizophrénie. Mais chacun est libre d'en tirer ses propres conclusions. Après tout, la philosophie fait appel à la raison...

Le nourrisson a aussi sa vision et ses représentations du petit monde qui l'entoure; ce n'est par pour ça qu'il doit rester avec les seins de sa mère dans la bouche et le pampers dans sa culotte jusqu'à la fin de sa vie.

Tu as raison, chacun est libre...d'en téter ses aberrations sur facebook comme il téte sa cigarette, non sur les forums philosophiques.

La philosophie avec sa raison mette en question la petite et mesquine raison de la déraison. Je ne parle pas de toi, j'ai parlé en général pour tous ceux et celles qui se retrouve par hasard dans le même état de nourrisson gâté qui n'ont pas envie de changer leur vision du monde qui ne tourne qu'au tour du piercing de leur nombril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Dim 7 Oct 2012 - 11:59

Pourquoi, Geo ? Parce que tout ce qui n'est pas conforme à ton raisonnement est forcément déraisonnable et immature ? Pourquoi vouloir changer son raisonnement et sa vision du monde si ceux-ci nous semblent logiques et raisonnables ? Et pourquoi ces visions différentes de la tienne te semblent égoïstes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Dim 7 Oct 2012 - 12:45

sophie.h a écrit:
Pourquoi, Geo ? Parce que tout ce qui n'est pas conforme à ton raisonnement est forcément déraisonnable et immature ? Pourquoi vouloir changer son raisonnement et sa vision du monde si ceux-ci nous semblent logiques et raisonnables ? Et pourquoi ces visions différentes de la tienne te semblent égoïstes ?

Pourquoi fais-tu semblant d'être un nourrisson qui attend de Geo de lui donner de reponses toute faites en biberon. Tu n'es pas ma fille. Ce n'est pas parce que tu t'as donné sophie comme pseudonyme, que tu deviendra sage sans rien savoir de la dialectique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Dim 7 Oct 2012 - 15:32

Je pense savoir "analyser la réalité et mettre en évidence les contradictions de celle-ci pour chercher à les dépasser", règle de la dialectique. Et dans ce sujet, j'ai trouvé un certain nombre de contradictions que j'ai mis en évidence et qui n'ont pas trouvé de réponses satisfaisantes. Si tu préfères répondre en contournant ces contradictions, c'est ton problème. Pas le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Dim 7 Oct 2012 - 21:59

Hmmmm ... Sophie.h, on parle toujours de Jésus, là ?



1- analyser la réalité
2- mettre en évidence les contradictions
3- chercher à les dépasser
4- trouver des contradictions et les mettre en évidence


Puis-je avoir quelques illustrations ( au moins une par point) qui étayeraient vos assertions concernant la schizophrénie de Jésus ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 8 Oct 2012 - 7:07

1- analyser la réalité / Dans ce sujet, j'analyse l'histoire de Jésus que je considère comme la réalité en me basant sur le Nouveau Testament et sur la psychologie du personnage.
2- mettre en évidence les contradictions / Je vais reprendre ce que j'ai déjà dit... (J'ai l'impression de me répéter) : "Jésus aime son prochain... mais pas au point de lui prédire une mort paisible. Seul, ceux qui adhèrent à sa doctrine sont promis au Royaume des cieux ! Pour ma part, je trouve que c'est une drôle de conception de l'amour..." Voici donc une première contradiction entre l'amour inconditionnel de Dieu et l'amour de Jésus qui lui, n'est pas sans condition puisqu'il faut suivre sa parole pour ne pas être condamné à l'enfer. Mais en voici d'autres : « C'est d'après tes paroles que tu seras déclaré juste, ou condamné. » "Pourquoi menaçait-il ses fidèles de l'enfer s'ils ne le suivaient pas ? N'était-ce pas un moyen de faire pression sur des fidèles pour qu'ils adhèrent à sa doctrine ? Car qui peut prétendre connaître l'au-delà ? Comment ne pas penser que la parole de Dieu que Jésus entendait, n'était qu'une hallucination auditive ?" La parole de Jésus révèle donc des contradictions qui peuvent s'expliquer par son aspect psychologique.
3- chercher à les dépasser / Dans ce topique, j'essaie clairement de dépasser les paraboles de Jésus pour en comprendre sa psychologie. "Et Jésus, ayant été baptisé, monta aussitôt, s’éloignant de l’eau ; et voici, les cieux lui furent ouverts, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe, et venir sur lui. (On peut penser qu'il avait des hallucinations visuelles) Et voici une voix qui venait des cieux, disant : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai trouvé mon plaisir. (et ici, des hallucinations auditives) Alors Jésus fut emmené dans le désert par l’Esprit pour être tenté par le diable. Et ayant jeûné quarante jours et quarante nuits, après cela il eut faim."(ou encore un isolement social et une anorexie mentale. Tout ceci ne sort pas de mon imagination débordante mais bien du Nouveau Testament !) Son discours est quelque peu étrange et mégalo : "Prenez, et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l'alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela, en mémoire de moi." Si aujourd'hui, quelqu'un me parle comme ça, je m'inquiéterais pour sa santé et si Jésus vivait à notre époque il serait certainement interné. De plus, Jésus était dans la tranche d'âge où la schizophrénie se déclare.
4- trouver des contradictions et les mettre en évidence / Je pense avoir répondu dans la question 2.

Maintenant, quelles réponses constructives apportez-vous à mon analyse et à ces contradictions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 8 Oct 2012 - 8:48

1- le Nouveau testament n'est pas une biographie de Jésus. S'il a une certaine valeur historique, cette valeur n'est pas essentielle. Ce qui compte dans le nouveau testament, c'est le message, l'enseignement ....
Se baser sur le NT pour capter l'historique de Jésus comme si c'était facebook est une erreur ..... basique et souvent rencontrée, mais très parcellaire sans être totalement à écarter.
--> faire une analyse psychologique du personnage Jésus en lisant le NT ne rend pas cette analyse valable.

2-

Citation :
"Jésus aime son prochain... mais pas au point de lui prédire une mort paisible.
Ceux qui lisent le NT l'esprit ouvert savent que Jésus n'est pas superman ni superdocteur. Je vous épargne la liste des versets où il le dit. Son message concerne le SALUT et non pas une vie facile pendant 60, 70, 90 ans ou plus ....
En nous sauvant de la mort éternelle ( et non pas de la mort physique), Jésus fait son job de Dieu pour qui notre Vie est autrement plus riche que les quelques années terrestres qui nous sont imparties. Cette mission de Sauveur l'a conduit à la Passion du fait de la méchanceté des hommes. Il le savait mais il l'a quand même expérimentée comme il a voulu s'incarner totalement homme. Si ce n'est pas une preuve d'Amour pour vous, c'est que vous vous êtes trompée d'amour à la base.
Je résume : Jésus n'est pas venu en Superman ou superdocteur pour éliminer tous les maux du monde.
Pour cela il compte sur nous, notre intelligence, notre altruisme, notre amour des autres ....


Citation :
Seul, ceux qui adhèrent à sa doctrine sont promis au Royaume des cieux !
Vous avez lu où cette ineptie ?
Au contraire, il ouvre à l'étranger, contrairement à l'usage juif de cette époque, le salut à tous les hommes!
L'Eglise, depuis VaticanII (50 ans ces jours-ci) en fait un axe de travail intensif ...
Pour Jésus, les voleurs et les prostituées seront avant les justes au Royaume de Dieu.
Pourquoi donc ? .... Parce que les voleurs, les prostituées et les pécheurs en général savent qu'ils se conduisent mal et se sentent humble devant la Croix, par contre, les justes se savent justes. Ils s'y croient, quoi!

Citation :
« C'est d'après tes paroles que tu seras déclaré juste, ou condamné
Il a aussi dit :
"Ce qui sort le la bouche vient du coeur, et c'est ce qui souille l'homme."
..... pour dire que la parole est dangereuse quand elle ne vient pas d'en Haut, quand elle n'est pas passée au crible de la Foi.
"Dites simplement oui si c'est oui, non si c'est non."
.... tout autres fioritures dénaturent la parole.
En lisant votre verset avec l'éclairage que je donne, vous pouvez donner une autre couleur à votre interprétation. Et confirmer la parole de Jésus comme étant pleine de bon sens,le sens qui indique le chemin du Salut. Cohérence parfaite de Jésus.



3-

Vous donnez le passage entier de ce qui s'est passé lors de la nuit de son arrestation. Le dernier repas fait avec ses disciples.
A la lumière de ce que j'ai dit auparavant, essayez de comprendre que le Christ parle de son sacrifice à ses disciples et de ce qu'ils pourront en "faire" pour la suite de leur Vie, afin de ne pas désespérer en vivant le jour qui suit. En fait, il l'a annoncée bien avant, en parlant presque avec les mêmes mots ( manger sa chair et boire son sang), faisant fuir une partie de ses disciples qui ont pris ses paroles au pied de la lettre .... (comme vous?)
Cette notion de manger sa chair et boire son sang mérite un topic à lui tout seul tant c'est riche .
Je résume ici en disant simplement que si les disciples assistent à tout cela, privilégiés qu'ils sont par rapport aux générations qui suivent, Il pense à nous, dans les siècles qui suivent, qui auront besoin de vivre aussi la Passion pour y prendre part.
Ainsi, comme aux disciples, il nous donne la possibilité de manger sa chair et boire son sang .... c'est à dire de faire nôtre la Vie même de Dieu.
Actuellement, nous savons biologiquement que nous sommes "ce que nous mangeons".
Le Christ veut nous signifier que nous sommes ce que nous mangeons....c'est à dire qu'Il fait partie de notre corps, de notre coeur, de notre esprit.
A nous de faire de cela ce que nous voulons.
Soit on le rejette comme l'ont rejeté ceux qui ont pris ses paroles à la lettre, par peur, par pusillanimité, par orgueil ou autre, soit on expérimente le Christ en nous et tout change en nous.


Vous voyez qu'au contraire, par interprétation venue des exégètes et des théologies s'appuyant sur 2000 ans d'étude, mon point de vue diffère totalement du vôtre.

J'ai l'impression et je le déplore pour vous que vous ne restez qu'à la surface des mots, sans creuser .... faute de temps, bien sûr, faute d'intérêt spirituel personnel et faute de respect pour ceux qui ont passé leur vie à scruter les écritures pour en tirer la substantifique moëlle.
En fait, vous rongez l'os, sans sucer le suc qui est à l'intérieur Wink
... Changez de menu, vous sentirez la différence!











_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 8 Oct 2012 - 10:01

Jésus a écrit:
« C'est d'après tes paroles que tu seras déclaré juste, ou condamné. »
sophie.h a écrit:
Pourquoi menaçait-il ses fidèles de l'enfer s'ils ne le suivaient pas ?

La question est de savoir; pourquoi l'enfer se trouve dans tes paroles et non dans les siennes ?! Est-tu en train de te auto-condamnée à la critique ou l'ironie de tes interlocuteurs ? Wink

sophie.h a écrit:
La parole de Jésus révèle donc des contradictions qui peuvent s'expliquer par son aspect psychologique.

Pour expliquer les contradictions par leur aspect psychologique il faut tenir compte aussi du niveau psychologique de celui/celle qui interagit avec un autre niveau que le sien/sienne.

Le décalage (manque de concordance) entre deux ou plusieurs niveaux psychologiques est à la base de toute contradiction.

Pourquoi y a-t-il un décalage si grand entre être baptisé,-ée et être totemisé,-ée ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 8 Oct 2012 - 10:18

Certes, le Nouveau Testament n'est pas une biographie de Jésus. Seulement, la religion catholique se fonde sur le Nouveau Testament et le NT se base sur les récits de Jésus. Aussi, si Jésus a existé (ce que je pense...), on est en droit de se poser des questions sur sa vie. Non ?

Le fait est que je ne reproche pas à Jésus d'être venu en superman ou en superdocteur pour éliminer tous les maux de la terre puisque Jésus n'était qu'un homme (à mon sens) ! On peut alors se poser des questions sur les miracles qu'il a accompli. Si vous me relisez bien, je trouve seulement qu'il y a une incohérence entre l'idée que je me fais de l'amour inconditionnel de Dieu et l'amour de Jésus qui condamne ceux qui ne suivent pas sa parole. Car, c'est bien ce que je comprends dans : « Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux. » Pourquoi n'ouvre-t-il le salut qu'à ceux qui suivent sa doctrine ? (Car, qu'on soit bien d'accord, les scribes et pharisiens n'ont pas la même doctrine que lui...)
Et je trouve aussi qu'il y a une incohérence avec les faibles qui seront avant les justes au Royaume de Dieu... Qui sont-ils ces faibles ? Les faibles sont pour moi les pauvres, les fous mais aussi les voyous, les violeurs, les assassins qui n'ont pas beaucoup d'amour pour leur prochain. Mais alors, si tous les pécheurs vont au Royaume des cieux, qui Jésus condamne-t-il à l'enfer ?
Sinon comment jugez-vous qu'une parole vienne d'en Haut ? Tout ce qui entre dans la Foi du Dieu chrétien ?

Pour "Prenez, et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l'alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela, en mémoire de moi." Je comprends bien ici, qu'il ne s'agit pas de cannibalisme ! Je trouve simplement que ces paroles sont le signe d'une grande mégalomanie.

Malgré ces incohérences, je comprends bien le message de Jésus (altruisme, compassion, amour, etc.) et ce n'est pas ce que je critique mais je le comprends comme une philosophie et non comme une religion dogmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 8 Oct 2012 - 13:34

Les voix de Dieu ne sont pas impénétrables Very Happy


Marc 9, 2-10

Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l'écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d'une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et ils s'entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : " Rabbi, il est heureux que nous soyons ici ; dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. " De fait, il ne savait que dire, tant était grande leur frayeur. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée, une voix se fit entendre : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Écoutez-le." Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.

En descendant de la montagne, Jésus leur défendit de raconter à personne ce qu'ils avaient vu, avant que le Fils de l'homme soit ressuscité d'entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette consigne, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : "ressusciter d'entre les morts."


Comme je le disais plus haut : la schizophrénie (sophienne.h ) est contagieuse Wink



Chère Sophie, vous n'avez pas encore compris ce que dit Jésus en disant « Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux. » !
=> Si vous suivez la lettre et non l'esprit, vous êtes cuits!
Allusion aux scribes et aux pharisiens ( des Juifs, tout comme Jésus) qui suivaient si scrupuleusement la Loi qu'ils en devenaient ridicules *..... Ils se croyaient justes, alors qu'ils condamnaient les autres ( sous-entendu ceux qui ne faisaient pas comme eux).
Jésus, dans un verset dit qu'il n'est pas venu abolir la Loi, mais l'accomplir. C'est dire entre autre que Juif il était, Juif il restait!
Dans un récit, il secoue ses amis juifs en faisant mine de rejeter une étrangère. Quand celle-ci revient à la charge avec sa demande, subtilement et avec perspicacité, Il s'émerveille de sa Foi.
Dans un autre récit, encore avec une femme, décidément ( A son époque, interpeler une femme était mal vu, pour un Juif), il discute longuement du salut. C'est une étrangère, une Samaritaine, d'un peuple honni des Juifs de l'époque.
Dans un récit mettant en scène un jeune homme riche, une curieuse scène se déroule avec cet enseignement : personne n'accède au Royaume par lui-même, par ses propres forces. Qui peut être sauvé, alors ? Réponse de Jésus : « Pour les hommes, cela est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »

Je ne vois vraiment pas dans tout le NT où vous puisez pour trouver que Jésus condamne ceux qui ne le suivent pas. Il ne peut pas les condamner! ... c'est un non sens !

De plus, Jésus ne condamne pas les personnes, mais les comportements. Si vous n'arrivez pas à saisir la nuance, ça sera difficile de discuter plus avant.

Pour vous donner un exemple de comportement vous interdisant le Royaume, je vais prendre celui conduisant à ce que vous restiez à la porte de chez moi :
Pour venir dans ma maison, il faut s'essuyer les pieds et me saluer d'un mot gentil.
- Vous le faites et vous entrer faire la fête chez moi ....
- Vous ne savez pas que faire alors vous restez sur le paillasson jusqu'à ce que vous retrouviez vos esprits et accédez à ma demande.
- Vous refusez de vous essuyer les pieds et de me dire un mot gentil, par votre comportement négatif, vous vous refusez vous-même l'entrée chez moi ........> en enfer ! ( je le dis Razz).

De même, d'après cet exemple, Jésus, lors de votre mort s'approchera de vous pour vous proposer son Amour. Vous accepter et c'est l'explosion de Joie dans le Royaume. Vous refusez parce que vous estimez que vous avez droit sans autre formalité, et surtout pas celle d'Aimer, d'entrer au Royaume = Vous vous refusez de vous-même d'y entrer.
Je tire ce concept des étude d'un théologien de ma connaissance. Son travail de thèse porte sur les fins dernières ( appelées eschatologie). Il suit le NT à la lettre, s'appuyant sur la Tradition et le Magistère pour découvrir encore des merveilles dans le NT.

voir ici


* exemple : ils discutaient longuement pour savoir s'ils pouvaient considérer comme casher les oeufs d'une poule appartenant à un Juif si elle picore dans le champ d'une personne non-juive.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 8 Oct 2012 - 14:14

Il existe effectivement des hallucinations collectives induites par la force de suggestion...
Bref, je ne veux pas vous contrarier. Je suis prête à m'essuyer les pieds et vous dire un mot gentil mais malheureusement, je n'ai pas la même vision que vous et vos messages ne suffisent pas à démêler les incohérences du Nouveau Testament. Je ne dis par pour autant que vous avez tort et que j'ai raison mais votre niveau d'interprétation n'est pas le même que le mien. Aussi, je crois qu'il est impossible de se comprendre car vous rêvez d'un Royaume après la mort et ma vision est plus terre à terre car, pour moi, personne ne peut connaître l'au-delà. Mais bon, si vous me croyez en enfer parce que je ne partage pas vos idéaux chrétiens, c'est bien triste pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 8 Oct 2012 - 14:20

Citation :
Mais bon, si vous me croyez en enfer parce que je ne partage pas vos idéaux chrétiens, c'est bien triste pour vous.


Là, je suis d'accord avec vous, ça serait très triste ....


Alors rassurez-vous : je suis dans la Joie!


J'explique : je n'ai jamais douté que vous puissiez entrer au Royaume! Jamais! .... Quand à moi, il y a encore du chemin pale

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 8 Oct 2012 - 14:32

cébé a écrit:
J'explique : je n'ai jamais douté que vous puissiez entrer au Royaume! Jamais!
A propos, de quoi dois-je être sauvée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 8 Oct 2012 - 16:44

De la dépendance à la terre
... des besoins inassouvis
...... de la lourdeur
........... de la poussière plein le nez
............... du désordre
.................. de la désunion
..................... des bassesses
.......................... de la peur
.............................. de la lassitude de vivre


C'est vrai, ça! .. de quoi sommes-nous sauvés ?
Si vous et moi et ceux qui passent par ici sont saufs de la plupart des catastrophes écologiques, sanitaires, naturelles, rien ne nous assure que nous échapperons à chaque nouvelle cata qui arrivera.Si l'homme est sauvé, cela ne peut être que provisoire et éventuellement par hasard ( je n'étais pas en Thaïlande lors du tsunami). Or, il s'agit d'être sauvé! une bonne fois pour toute et pour de vrai!
Est-il donc pertinent de parler du salut dans ce monde en perpétuel changement ?
Le salut ne se borne pas à échapper à la mort et aux catastrophes, il serait vain de le croire possible.

Peut être que le salut concerne le visage de l'Homme de ce qui pourrait le défigurer


....................................... de la barbarie
............................................. de l'inhumanité
................................................. de l'orgueil
...................................................... de l'égoïsme
............................................................ de la suffisance
..................................................................de l'intolérance…...

Laissé à lui-même, l'homme ne peut être sauvé de lui-même.
Rappelez-vous des essais passés récents : le nazisme qui voulait créer la race parfaite, le communisme qui voulait créer la société parfaite ...
Sans un tout Autre que nous-même, c'est mission impossible sauf à créer des monstres.
Chaque société veut créer le meilleur pour tous, chaque civilisation veut officiellement ce qui être impossible à acquérir définitivement : la paix, la santé, la prospérité, la vie ....

Alors quel visage donner à l'homme pour échapper à la barbarie si ce n'est celui qui est le plus mystérieux modèle qui soit : Dieu Lui-même.

En s'incarnant, Dieu nous ouvre une porte et la Croix en est la clé.


Lorsque le Chris sauve la vie du fils du centurion, ce n'est que provisoire .... pour disons les 60 ou 70 ans qui suivent. Et pour le reste, l'ensuite qui vient après ces 60 ou 70 ans ?
Mais quand il propose le salut, c'est pour la Vie.

J'irai même plus loin : le salut est déjà inscrit dans la création. Non pas uniquement comme une réparation de ce qui s'est mal passé, mais comme la pointe de la flèche tirée vers la cible : le partage de la Vie de Dieu.


_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Lun 8 Oct 2012 - 17:42

Je vous rassure, je ne suis pas défigurée par la barbarie, l'inhumanité, l'orgueil, l'égoïsme, la suffisance ou l'intolérance. Je trouve par contre qu'il y a une certaine suffisance à différencier les élus de Dieu et les maudits et à cataloguer tout ce qui est différent de ses convictions personnelles comme inférieur et condamnable. D'ailleurs je n'aime pas cette notion de jugement dernier. Ce n'est pas l'idée que je me fais de Dieu. Dieu aime tout le monde sans exception puisqu'il est la nature, c'est à dire tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 9 Oct 2012 - 11:00

sophie.h a écrit:
D'ailleurs je n'aime pas cette notion de jugement dernier. Ce n'est pas l'idée que je me fais de Dieu. Dieu aime tout le monde sans exception puisqu'il est la nature, c'est à dire tout.

L'antonyme du jugement est la folie. D'une manière indirecte tu veux dire que tu n'aime pas être juger pour tes folies...ça alors ! Pourquoi donc ? Pour sauver tes caprices ?

Pour échapper à la responsabilité de leurs actes tous les enfants gâtés, les pervers et les hypocrites n'aiment pas être juger pour leurs folies en disant que c'est la faute de Dieu qui les a créés ou la faute du diable qui les a tenter a faire ceci ou cela.

Il est vrai que l'atmosphère terrestre aime tout le monde, mais si tu oses soter sans parachute Dieu te fera voir la signification du jugement dernier...que tu n'aime pas la voir pendant le débat. Pareille pour d'autres conneries et folies que tu auras envie de faire.

En disant "Jésus schizophrène" tu as déjà fais une grande connerie ! gène

As-tu sauter sans parachute dialectique sur le forum ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h



Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Mar 9 Oct 2012 - 12:32

Tu noteras qu'il y a plusieurs sens au mot "jugement".
Définition du mot jugement :
1° Action de juger quelqu'un, une affaire, dans le respect des lois et règlements en vigueur.
2° Décision rendue par une juridiction du premier degré (exemple un tribunal d'instance, de grande instance, de commerce ou un conseil de prud'hommes).
3° Activité de l'esprit permettant de juger, d'apprécier les êtres, les choses, les situations de la vie pratique et de déterminer sa conduite : Une éducation qui vise à former le jugement.
4° Aptitude à bien juger, à former des appréciations lucides, justes : Un homme dépourvu de jugement.
5° Action de se faire une opinion sur quelqu'un ou sur quelque chose ; manière de juger : Je m'en remets à votre jugement.
6° Appréciation, favorable ou défavorable, portée sur quelqu'un ou sur quelque chose : Formuler un jugement sur un ouvrage.
7° Activité de la pensée qui affirme ou nie une proposition, pour faire apparaître le vrai.

Et ce que j'entends ici par jugement (ou jugement dernier) c'est la "condamnation" ou la "sentence" de Dieu et non la faculté d'apprécier ou d'évaluer (ce que je fais dans ce topique).
Et dans les antonymes, j'ai noté également : continuation, marche, suite.

Le fait de ne pas me sentir condamné par Dieu ne me permet pas de fuir face à la responsabilité de mes actes. Mon coeur et ma raison me font agir de façon responsable sans avoir besoin d'une quelconque menace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus schizophrène ?   Aujourd'hui à 10:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus schizophrène ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» témoignage - l'envers de la vie, l'univers du schizophrène - maurice champion et son fils
» Film - Autoportrait d'un schizophrène
» Jésus schizophrène ?
» Texte écrit par une personne schizophrène
» AGORA-DOSSIER: Soigner la schizophrénie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Religion-
Sauter vers: