Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 lettre d'un tonton inquiet à sa nièce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: lettre d'un tonton inquiet à sa nièce   Mar 25 Sep 2012 - 15:59

Chère J.,

Pardonne-moi de t'envoyer ce message un peu long, mais je me dois de te dire que ton comportement inquiète toute la famille.

Comme tu le sais, nous sommes une tribu très ouverte et nous n'avons peur ni de la nouveauté ni même de la provocation. De mère en fille, tes ancêtres ont déjà tout fait. Tout tenté, tout réussi avant toi. Un sans-faute en deux ou trois générations. Ton arrière-grand-mère porta des pantalons : un sacré défi, à peine après avoir obtenu le droit de vote à la Libération. Mais sa propre fille a repris le flambeau. Aujourd'hui, même par grand froid, ta grand-mère se promène en minijupe : tant pis si elle s'enrhume, la Sécu rembourse encore. De toute façon, mamie s'est suffisamment battue pour obtenir ce droit, elle ne transigera pas sur la courtitude de la jupe, dans la famille on a des principes. Quant à ta mère, je vois bien. Elle a beau avoir un peu passé l'âge, elle s'habille dans les magasins pour ados, dans l'espoir qu'on la prendra pour ta grande soeur. Cela prouve incontestablement qu'elle restera toujours jeune, libre et pas conventionnelle, capable de tout partager avec ses enfants. Je n'oublie pas ta tante qui, à bientôt cinquante ans, vient enfin de se pacser avec sa copine. On avait tous pris une RTT pour être là, d'ailleurs ce fut vraiment une fête sympa, quoique manquant d’originalité à mes yeux, ça faisait un peu mariage.

Alors, que faire ? Contester quoi ? Quel modèle mettre à bas ? Où porter la révolution ? Certes, ta grande soeur a réussi à se distinguer de justesse, en se faisant faire un tatouage en haut des fesses, et ton grand frère s'en est sorti par un piercing sur la langue. Ouf, l'honneur est sauf ! Mais malheu­reusement il n'a même pas fait peur à mamie, qui est natu­rellement compréhensive et ne veut pas se sentir dépassée. Et puis, ça devient ringard. Tout ça, le tatouage de ta soeur, le piercing de ton frère, c'était il y a cinq ans, une éternité. Main­tenant on en voit partout, il paraît même que ça va devenir indispensable pour avoir le brevet des collèges, le ministre de l'Éducation a inscrit ça dans le cadre de la prévention officielle des discriminations, sur recommandation de la Halde. Piercing gratuit et obligatoire, au moins sur l'arcade sourcilière, pour que ceux qui en portent déjà ne soient pas complexés par ceux qui n'en ont pas.

Alors, que vas-tu faire ?
Comment te distinguer?
Comment pourrais-tu être contre-culturelle, puisque toute la culture l'est?

C'est là que nous sommes inquiets. D'après ta mère, tu es sortie l'autre dimanche en claquant la porte et en la traitant de ringarde. Bon, jusque-là c'est plutôt rassurant. Mais il paraît que tu avais un chapelet autour du poignet et tu lui as dit que tu allais à la messe. Elle a entendu toutes sortes de choses délirantes. Que tu faisais partie d'un groupe de jeunes cathos qui pratiquait «la louange» et s'occupait des SDF. Que tu avais fait une retraite chez les nonnes. Et même que tu te confessais. À l'époque où tout le monde fait ça en live sur les reality shows, ça serait cocasse d'avoir recours au curé.
Heureusement, il n'y en a plus, des curés. Ils étaient tous pédophiles, et on les a jetés en prison en confisquant leur immense fortune.
Non, tout de même, il ne faut pas exagérer. Il y a des limites à la provocation, à la contestation autorisée de l'ordre établi. Je ne veux pas retrouver ma chère nièce au commissariat.

Pourquoi pas rester vierge, tant que tu y es ? Justement, c'est ton idée? Fais gaffe, on s'est battu contre ça, on ne va pas tout accepter. Et tu as quand même déjà dix-sept ans.
Pense à mamie.

Si tu lui envoies sur son portable la photo de toi en train d'allumer un cierge au Sacré-Coeur, elle risque de faire un arrêt cardiaque. Elle a suffisamment lutté dans sa jeunesse contre toutes les formes d'oppression de la femme, les insti­tutions répressives, le patriarcat archaïque.
Elle a connu Mai 68, tu sais.

C'était vraiment quelqu'un de très libre, très en avance sur son temps, à l'époque. Attends au moins qu'elle soit morte, ou qu'on s'en soit débarrassé en maison de retraite.
Vraiment, arrête tout de suite tes provocs débiles, je t'assure, c'est pas cool. Ta mère s'inquiète, elle n'ose pas te le dire. Je prends sur moi. Pense à ton avenir. Si un jour tu veux passer à la télé, catho ça te collera à la peau.
Bon, d'accord, les possibilités sont limitées.
Si tu veux faire pleurer mamie...

S'il te faut à tout prix énerver maman (papa s'en fout, il est parti refaire sa vie)...

Si tu désires aller plus loin et plus fort dans l'inventivité sociétale... tu n'as pas le choix. Je suis bien forcé de le recon­naître. Si tu te reconnais pour obligation générationnelle de refuser les modes culturels des plus âgés, si tu as pour projet de contester l'ordre symbolique dominant, si tu cherches à inventer tes propres codes en rupture avec les conventions des vieux qui précèdent et qui, comme tu le dis, sont vraiment « gavants », il n'y a pas trente-six solutions.

Tu m'as convaincu.

Mets-toi à genoux et prie. Ou alors fais-toi brancardière à Lourdes avec les handicapés.
C'est ton choix. C'est ta liberté.
Toi aussi, tu as bien le droit d'être contre-culturelle ma chérie.
Finalement, je n'aurais jamais dû t'écrire.

Tonton



Prologue du livre Pourquoi le christianisme fait scandale de Jean-Pierre DENIS

En forme de lettre d'un tonton inquiet ....

critique du livre ici

et ici, commentaires sur Amazon

Ainsi qu'une vidéo de l'auteur - j'ai aaaadooooré la pub au début, pertinente avec le contenu, en tout cas! ....puissiez-vous avoir la même Wink

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
lettre d'un tonton inquiet à sa nièce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche une lettre de Flaubert à sa nièce Caroline
» Une lettre soi-disant ummite: un stupide canular!
» 1ière lettre de Saint Jean (Texte et avec audio)
» Lettre aux Galates (Texte et avec audio)
» Lettre d'un ami !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Art :: Littérature-
Sauter vers: