Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MANUSCRIT DES ALPHABETS PERDUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
claude paquet



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: MANUSCRIT DES ALPHABETS PERDUS   Ven 19 Juil 2013 - 17:23

N’oublions jamais que l’écriture en faisant ses premiers pas en Mésopotamie, en Chine, en Amérique du Nord et du Sud et en Égypte simultanément au cinquième millénaire de notre ère fut précédée par un long cheminement où l’homme passa de l’oral aux pictogrammes, hiéroglyphes et idéogrammes. Tout d’abord, il y eut une impulsion créatrice : un trait, une ligne, une tentative de représentation / compréhension du monde, de l’environnement, de la flore et la faune, bref rendre visible la parole et la pensée en général. Ce premier système de communication archaïque se développa pendant plusieurs millénaires avant de céder la place à l’alphabet cunéiforme en Mésopotamie, alphabet hiéroglyphe en Égypte et en Amérique et le système idéographique chinois, japonais. Au Proche-Orient, les langues sémitiques comme le phénicien et l’araméen et l’akkadien sumérien vont muter en alphabet phonétique accessible à tous. Dorénavant, deux systèmes de communication se côtoieront et évolueront parallèlement : l’oral associé au monde onirique des mythes et des contes et l’écriture, plus pragmatique crée pour des besoins de transmission pérenne de la culture puisque les paroles s’envolent tandis que les écrits restent. Au fil des siècles, ces alphabets phonétiques ont évolué vers quatre grandes familles d’écriture : la source grecque, à l’origine des principaux alphabets européens, le réseau arabe, la famille indienne et finalement la filière asiatique. Tous ces alphabets se répandirent au rythme des guerres et des conquêtes. Ainsi les glyphes mayas, aztèque et incas furent renversés par l’alphabet européen des Conquistadors; alphabet européen qui conquiert aussi l’Afrique. L’écriture arabe se développe elle aussi grâce aux conquêtes musulmanes. Cet impérialisme linguistique qui représente à peine le tiers des langues parlées, a provoqué une véritable hécatombe d’alphabets aujourd’hui oubliés ou perdus. Rappelons à notre souvenir ces alphabets déchus comme un signal d’alarme contre la menace de l’uniformité de nos systèmes de pensée, eux-mêmes exposés à l’aliénation des écritures dominantes à tendance hégémonique. Cliquez sur le lien suivant :
http://archive.org/details/ManuscritDesAlphabetsPerdus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MANUSCRIT DES ALPHABETS PERDUS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yahoo et emails perdus...
» LE MANUSCRIT DE L'ENFER - MGR L. CRITIANI
» Saisie, relecture et correction de votre manuscrit !
» Pas de t-tubes perdus pour Lucas + orthophoniste
» le manuscrit de voynich

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Art :: Autres Arts-
Sauter vers: