Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La construction du réel , le réel est-il un construction ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Whynot



Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Dim 8 Sep 2013 - 20:30

Je ne vais pas poser la question du réel ici, je n'ai pas cette ambition ... non je m'interroge juste sur le politique ... ou comment le politique a établi le mensonge c'est à dire la construction du réel à la place du réel.

Cette construction lui permet et de prendre le pouvoir et de le garder ... mais y a t il seulement un réel , une réalité culturelle humaine qui ne soit pas construction.... alors jusqu'où de toutes les constructions du culturel se définit le mensonge délibéré, la falsification?

Le mensonge deviendrait alors le mensonge sur la tromperie du réel qu'est la culture , peut-on faire l'éloge du mensonge, de la non vérité ? Apparemment oui , faire la guerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard

avatar

Nombre de messages : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Sam 30 Aoû 2014 - 12:26

La politique est l’exploitation scientifique de la bêtise humaine. Ce comportement tire sa légitimité du fait, qu’il faut dire aux électeurs ce qu’ils veulent entendre. Nous vivons dans une société d’apparences, où bien souvent, les tromperies, et pas seulement dans la vie politique, sont les conditions sine qua non de la réussite.

Inévitablement, des intérêts personnels et catégoriels jettent leurs discrédits sur réel, mais de toute façon, la réalité a deux faces. Le même verre peut être considéré,  à moitié plein ou à moitié vide, selon que l’on regarde du bas ou du haut.

« Peut-on faire l'éloge du mensonge ? »  Je ne me pose plus la question,  depuis longtemps, l’éloge de la non vérité est la pierre angulaire et la clef de voûte, de la diplomatie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gerardfilep.stools.net
Gérard

avatar

Nombre de messages : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Sam 6 Sep 2014 - 12:18

Whynot a écrit:

Sujet: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    

  ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J’explicite ma réponse du  Sam 30 août - 2014

Sans avoir une idée plus ou moins précise sur la signification des termes, réel et réalité, il me semble hasardeux  poser des questions sur leur nature ou sur leur « la construction ».

Le réel, tel que fait, s’impose de lui-même, mais les interprétations qu’il génère  peuvent être différentes, sinon contradictoires.
La politique ne s’accommode pas d’autres réalités que les siennes.  

« Tout ce qui n’est pas avec moi, est contre moi ! »

Réalité et réel, sont des concepts abstraits, qui se prêtent facilement à des manipulations intellectuelles, que par ailleurs, la rigidité des idéologies rend incontournables.
Les politiques ne s’en privent pas. Le cas échéant, inventent,  nient ou déforment la réalité, pour qu’elle corrobore leurs propagandes. Why not ?

A par l’influence de l’argent, qui se faufile silencieusement à l’ombre des querelles politiques et dont la réalité « palpable » est indiscutable, je ne vois pas, qui construit,  qui subi, et quoi ?  

Pour appréhender la complexité de la réalité en politique, c’est l’évocation de quelques caractéristiques immuables de la condition humaine, qui convient le mieux.

- La politique est un constant aussi indéniable de la société, comme l’est à   l’individu la mort.
- L’un des plus récurant problème de l’humanité est, que les principes énoncent bien plus de vertus, que celles qui apparaissent dans les actes.
- À l’ombre des ambitions personnelles, et des intérêts catégoriels, les notions telles que, la morale, l’équité, l’éthique, deviennent des concepts, dont l’intérêt définit et impose les limites.

Ainsi, la politique, condition incontournable de la vie en société apparaît, comme  l’exploitation scientifique de la bêtise humaine. Cet état de fait, tire sa légitimité du principe, que pour éviter le fiasco, il faut dire aux électeurs ce qu’ils veulent entendre. Nous vivons donc dans une société d’apparences, dans laquelle, bien souvent, les tromperies, et pas seulement dans la vie politique, sont les conditions sine qua non de la réussite.

Inévitablement, des intérêts personnels et catégoriels s’ingénient à déformer la vérité à leurs avantages. Faute d’y remédier, considérons cela comme l’expression du « droit naturel » de la société, dont le plus grand mérite réside,  dans ses efforts de s’adapter aux difficultés générées par sa propre complexité.

« Peut-on faire l'éloge du mensonge ? »  

Liberté, égalité, fraternité, ne seraient que des notions abstraites, pour couvrir l’inavouable impuissance d’une société, à laquelle, des intérêts individuels contradictoires ne permettent pas réaliser son idéal. Néanmoins, la dualité entre l’idéalisme et réalisme, entre ce qui serait souhaitable, et l’objectif que nous sommes capables d’atteindre, demeure un constant de la vie sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gerardfilep.stools.net
anormal



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Mer 10 Sep 2014 - 19:29

Gérard a écrit:
La politique est l’exploitation scientifique de la bêtise humaine.

Je pencherais plutôt pour quelque chose comme: "la politique est (humainement) une interprétation perverse de l'intelligence humaine à des fins choisies d'exploitations"

Il n'y a rien (humainement) de mal à se faire "avoir" par un pervers...(faut-il être plus vicieux que le pervers pour prétendre à l'objectivité ?)


La Vérité "politique" est de dire ce qui permet au dispositif pervers de se maintenir.On peut faire toutes sortes de mensonges, pourvu qu'on ne dénonce pas le système.On peut dire que l'on est riche quand on est pauvre,rouler dans le dernier modèle de chez Audi quand on est smicard etc...tous cela est une vérité "politique",parce qu'en politique comme dans d'autres domaines,est vrai ce qui est "bon".Platon, déjà, évoquait le "pieux mensonge"...J'aime bien Diogène, qui savait lui répondre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard

avatar

Nombre de messages : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Jeu 11 Sep 2014 - 17:57

Anormal a dit :
« Je pencherais plutôt pour quelque chose comme: "la politique est (humainement) une interprétation perverse de l'intelligence humaine à des fins choisies d'exploitations" »
      ----------------------------------------------------------------------------------------------

Je te remercie, d’attirer mon attention sur l’importance du langage diplomatique.

Je suis quelqu’un de simple, et je dois reconnaître, que parfois sous des impulsions primaires, je me marginalise, et je rends mes propos, indigestes.
Dans l’avenir, par respect des autres, je m’efforcerai éviter, non pas les idées, mais les expressions, qui peuvent choquer des sensibilités.

Je ne peux pas m’empêcher de noter, avec un petit sourire aux coins des lèvres, qu’en essayant me remettre dans la normalité, tu t’inflige un démenti, quant au choix du nom, que tu utilise dans le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gerardfilep.stools.net
anormal



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Jeu 11 Sep 2014 - 21:40

Je ne méprise personne au point de le vouloir conforme.J'aime la "marginalité" quand elle est déviance et donc potentiellement innovante.Ne change rien pour moi: tu es parfait!

Je n'avais pas l'intention de te reprendre,mais de dévoiler un autre angle de vue qui est que la "merveille" du politique est qu'il parvient à faire de la bêtise avec notre intelligence,c'est fort non ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don Juan

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 62
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Mar 23 Sep 2014 - 15:17

La marginalité, n'est-elle pas toujours une alternative ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejournalduveilleur.unblog.fr/
anormal



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Mer 24 Sep 2014 - 19:49

Non pas toujours car cela peut aussi et souvent être un non-choix.Le clochard malheureux subit sa "non-conformité" sous la forme de la marginalité subie,il ne choisit pas de dormir sous les ponts et il subit le système parce qu'il ne le comprend pas ou le comprend mais refuse radicalement de se conformer, il est un marginal passif.En revanche, le marginal déviant est un marginal actif, en ce qu'il désire transformer voire révolutionner le système soit parce qu'il le comprend et à une solution de rechange (innovateur), soit qu'il ne le comprend pas et le refuse activement.

Mais oui, la marginalité est une alternative souvent nécessaire pour l'innovation.(l'innovation vient toujours d'une minorité active)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don Juan

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 62
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Jeu 25 Sep 2014 - 4:44

La pauvreté subie, c'est la misère.
La marginalité subie est aussi la misère.
Je ne parlais que de la marginalité. Elle est toujours active et lorsqu'elle n'est pas folie, elle s'oppose à la folie du grand nombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejournalduveilleur.unblog.fr/
yacine



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Mar 30 Sep 2014 - 20:23

La politique est la justification de l actualité. On peut se demander qu elles sont les faits qui forment l actualité et selon qui/quoi ? A croire que seul le pouvoir est apte à entreprendre un destin, à appréhender le réel, à l expliquer, à le construire. C'est bien évidemment oublier que le pouvoir est aussi victime de son époque, soumis à toutes les tempêtes propre aux fragilités humaines... Le mensonge en fait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ernstrich



Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Mer 1 Oct 2014 - 17:20

Et si vous problèmatisiez un peu ? Non je dis ça, mais de quoi chacun parle-t-il donc ?
La marginalité de quoi ? De l'art ? De la pensée ? De l'action ? Et face à quelle folie du grand nombre ? C'est vaste !
L'actualité, Yacine, oui mais laquelle ? Le proche Orient ? Les élections ? La crise ? La mondialisation ? Est-ce que tout ça est lié, d'ailleurs ?
La réalité, c'est avant tout votre quotidien, il me semble, et ce que vous en faites. Ce que vous savez du monde peut avoir une influence sur le quotidien...Encore faut-il avoir de bonnes informations, choisir ses sources avec discernement … etc… etc…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yacine



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Jeu 2 Oct 2014 - 16:08

La construction du réel est une théâtralisation des drames humains selon une vérité en accord avec une seule et même pensée, une vision de ce que doit être le monde. Cette construction est basée sur une morale usant et maintenant des intérêts que confirme la vision éthique des politiques. Au quotidien, chez monsieur tout le monde, cela prend la forme d une explication de son monde, une sorte de sens de tout ce qui arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anormal



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Sam 18 Oct 2014 - 12:13

ernstrich a écrit:
Et si vous problèmatisiez un peu ? Non je dis ça, mais de quoi chacun parle-t-il donc ?
La marginalité de quoi ?

Quand il n'y a pas de perspective particulière, le sujet entendu est la société.Il s'agit donc d'une marginalité d'ordre générale ( sans précision) donc sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anormal



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    Sam 18 Oct 2014 - 12:16

yacine a écrit:
La construction du réel est une théâtralisation des drames humains selon une vérité en accord avec une seule et même pensée, une vision de ce que doit être le monde. Cette construction est basée sur une morale usant et maintenant des intérêts que confirme la vision éthique des politiques. Au quotidien, chez monsieur tout le monde, cela prend la forme d une explication de son monde, une sorte de sens de tout ce qui arrive.

Voire,avec une seule émotion...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La construction du réel , le réel est-il un construction ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
La construction du réel , le réel est-il un construction ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La construction des édifices religieux
» Site Web de l'établissement-Construction
» construction europénenne
» La montagne comme construction politique
» La Médecine Dans La Rome Antique (en construction)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Philosophie-
Sauter vers: