Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Rire du Sage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
citoyen du monde

avatar

Nombre de messages : 378
Age : 44
Localisation : dans mon tonneau
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Le Rire du Sage   Ven 22 Nov 2013 - 6:31

Le rire du sage est le rire de la liberté. Ce que le sage a compris l’a débarrassé des fardeaux inutiles de l’existence, pour le projeter jusqu’aux régions où brille un éternel soleil.

Et cette lumière qu’il a conquise au prix de tant d’efforts, le sage n’a pas d’autre souhait que de la transmettre à ceux qui vivent auprès de lui ou qui viennent le visiter. Mais que de temps il faut pour qu’ils puissent l’assimiler ! La seule chose que le sage peut donc communiquer immédiatement, c’est la joie qu’il puise dans cette sagesse, cette joie qui remplit son cœur, qui déborde de son cœur, et son rire est l’expression de cette joie qu’on peut aussi appeler amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Whynot



Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: Le Rire du Sage   Dim 24 Nov 2013 - 17:40

Le sage rit car il sait , il a expérimenté le fait suivant : toute la douleur du monde n'est qu'une farce ! tout celà , tout celà pour ça ! Deux maitres Zen qui se rencontrent éclatent d'un fou rire , l'un et l'autre sait combien l'autre sait le ridicule de nos peurs et de nos angoisses
Quelque chose comme celà Si nous savions que nous pouvions aimer en nous tout en toute circonstance le meilleur mais surtout le pire.... car celui qui aime ou déteste ou a peur en soi n'est jamais que soi même ... un truc comme celà et bien sûr .... rien de ceci n'est ... celà  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neopilina



Nombre de messages : 32
Age : 48
Localisation : 54
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Le Rire du Sage   Mar 26 Nov 2013 - 20:17

Whynot a écrit:
Le sage rit car il sait , il a expérimenté le fait suivant : toute la douleur du monde n'est qu'une farce ! tout celà , tout celà pour ça ! Deux maitres Zen qui se rencontrent éclatent d'un fou rire , l'un et l'autre sait combien l'autre sait le ridicule de nos peurs et de nos angoisses
Quelque chose comme celà Si nous savions que nous pouvions aimer en nous tout  en toute circonstance le meilleur mais surtout le pire.... car celui qui aime ou déteste ou a peur en soi n'est jamais que soi même ... un truc comme celà et bien sûr .... rien de ceci n'est ... celà  
Hé oui, dans une Boite, il n'y a toujours que ce que l'on y a mis !
Reprends-toi Whynot, y'a bien une officine lefevriste dans ton coin où aller s'agenouiller !?
Gaffe à l'antisémitisme : ta foi est la leur, celle sans quoi, le nom même de ces éleveurs de chèvres sortis du désert serait passé à la trappe. Y'a la foi, et ses oripeaux.

_____________

Salut citoyen du monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard

avatar

Nombre de messages : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Le Rire du Sage   Sam 6 Sep 2014 - 14:59

citoyen du monde:  a écrit
« Le rire du sage est le rire de la liberté. »
  ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour l’homme moderne, le sage n’est-il pas celui qui met ses qualités, intellectuelles et spirituelles, au service de sa réussite sociale ? Cela ne devrait pas être ainsi. Pourtant, probablement, plus par manque d’imagination, que de peur de l’éblouissement, peu nombreux sont ceux qui recherchent les « régions où brille un éternel soleil.

Que ça soit, dans le domaine, de la vie politique ou celui des activités commerciales, la société concède une implication grandissant aux apparences. Par conséquent, les gens considèrent avec plus en plus de réserves, les idées et les propos, dont les expressions, empruntent plus aux merveilleux, qu’à une réalité palpable. La sagesse reflète la sérénité, la simplicité et la bienveillance, et ne s’accommode, ni d’une apparence fantaisiste, ni d’un comportement  fantasque, ni d’une phraséologie sentencieuse

La connaissance relève de la culture, elle est donc transmissible par l’enseignement. La sagesse est un état d’esprit, la découverte de soi dans laquelle les éléments extérieurs ne peuvent jouer qu’un rôle de catalyseur. On peut me mettre sur la bonne route, mais on ne peut pas marcher à ma place. La joie peut être communicative à condition  d’y être perméable, et trouver une raison pour la partager.

Les sociétés modernes, ont quelques difficultés, à accepter des comportements susceptibles marginaliser ses membres. Si le « sage» vie en marge de la société, son comportement risque être assimilé à l’exhibitionnisme. Si le sage vie dans la société, il ne dispose pas plus de liberté que les autres, sinon  la liberté spirituelle privilège des penseurs. J’espère me tromper, mais  à  mon avis, cette forme de la liberté, ne doit pas tellement inciter à la rigolade.

Probablement,  parce qu’il est contraire à la nature de la sérénité, les sages, excluent toute expression  exubérante. Sur les représentations du Bouddha, il est toujours souriant, on ne le voit jamais rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gerardfilep.stools.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Rire du Sage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Rire du Sage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mémoire d'élève sage-femme
» A NE PAS RATER! A mourir de rire!!! Mdrrrrrrrrrrrrr
» Juste pour rire: à qui vos élèves vous assimilent-ils? Vous donnent-ils un surnom?
» Saint Gildas le Sage Prêtre (+570) et commentaire du jour "Semés en terre"
» Papillon ou sage taoïste ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Philosophie-
Sauter vers: