Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ne pas confondre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Ne pas confondre...   Jeu 18 Sep 2014 - 0:05

Smile



Ne pas confondre... Un vouloir Être et un Juste Être



-Certaines personnes rechercheront un "Etat" , en passant par un enseignement qui leurs apportera une technique pour y arriver.... En ce faire.. il y a un vouloir Être en ce qu'ils ont choisi.

Le fait est... C'est qu'aux manifestes d'un Juste Être, un Maitre transparait... Une semi présence qui évolue en s'amplifiant. Un Esprit qui insuffle tout en faisant demeure...
Et... Ce n'est pas quelque chose qui ce choisi... Mais plutôt dont ont fait connaissances, lorsque nous y sommes prêt.

... Lorsqu'Analyser ses propres expériences ce fait voie en Soi, c'est un Tout qui se relies en de perpétuels extensions... parce que nous amenant sur plus d'attentions donc d'implication, dans les expériences qui s'imposent spontanément dans les continues.


-Certaines personnes rechercheront a vivre des expériences dites "parapsychique" , alors que d'autres les vivront sans les avoir, ne serait ce que demandées...

D'un point de vue basique... On pourrait se dire que c'est mal foutu... C'est d'ailleurs ce que je me suis dit durant de nombreuses années, surtout quant une copine me disait : Tu as de la chance de vivre toutes ces expériences... Et que moi ne le voyait pas du tout comme ça... Bien au contraire.. Parce que moi en avait peur..
Après, lorsque la Raison supplante les émotions ; Tout s'éclaire en ses équilibres, en ce qui les génères..


- Le fait est.. C'est que lorsque j'écoute les rumeurs de ceux ce situant dans un vouloir Être, je ne l'entend pas.. Il ne fait que Paraitre ce qu'ils ont choisi d'en voir.

Un choix ce basant sur des croyances arrangeante, des croire qui n'amènent que sur des Achats béquilles, celles qui ancrent leurs vouloirs....

-Le fait est.. C'est que la pluparts des personnes recherchant un vouloir Etre, sont en déséquilibre "Intérieure" au sein de leurs environnement.

Et sur ça, en leurs démarches dites de "Spiritualité" ... Ils n'y font que rechercher des Forces pouvant combler leurs faiblesses...

... Alors que quelqu'un qui vit la Spiritualité sans Béquille, a une force "intérieure" , celle des valeurs qu'il fait vivre dans ses quotidiens, et ce au sein de son environnement...
Un équilibre en progressions linéaire, lui permettant d'être relié en, par et avec l'Esprit, a un tout s'invitant en exponentiel.

..En mon chemin d'un Juste Être, mes perceptions m'amènent a voir toutes les inversions, les manquements, etc. , des déséquilibres qui sont inhérent en ceux recherchant a vouloir Être uniquement un Paraitre..

En ceux recherchant a se combler ou a se guérir...

En ceux voulant y posséder une emprise sur les autres, et ce en les dépossédant de leurs propre "Raison".

... Une Raison qui pourtant s'entend et s'applique sans effort, lorsqu'un Nous coexiste en un moi...
Seulement en cela... ça fait partie d'un naturel pour un Juste Être, au fait que nous le vivons depuis toujours et ce aux travers de nos Dons dans nos élans d'entraides "spontanées" envers les autres.. Et qu'il nous faut seulement en prendre connaissances.

Lorsqu'un Nous coexiste en un moi, il est présent aux sens des résonnances.. Celles qu'en des facultés d'Esprit (facultés méconnu du cerveau), se ressentent, se perçoivent, se voient, s'y présentent et s'y explorent en continues.

.. Pour quelqu'un vivant un Juste Être , les étapes d'un éveil l'amèneront a prendre connaissances des sciences régissant des mécanismes Universel, ce qui lui permettra d'y retrouver " Consciemment" ça raison fonctionnel...

Celle qui fait de Nous des Êtres humain, là aux services du vivant, et non des hommes dans leurs espèce biologique, une espèce qui dans ses comportement ce rapprochera plus du chimpanzés.. Smile


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Don Juan

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 62
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: Ne pas confondre...   Mar 23 Sep 2014 - 15:53

Pour apporter de l'eau au moulin, une petite conversation qui s'est déroulée ailleurs.

― Être et non-être, pour toi, cela s’oppose-t-il ?

― Drôle d’idée, il n’y a que pour la cervelle que l’opposition existe, c’est elle qui la crée.

― Mais ne parles-tu pas en ces mots du non-être en disant ce qu’il n’est pas, qu’il n’est pas l’humilité ?

― Non, tu fais erreur en pensant que je parle de ce qu’il n’est pas, je parle bien de ce qu’il est. Lorsqu’on parle d’une ombre, tout le monde pense que l’on parle de l’objet qui est entre le soleil et l’ombre, ou que l’on parle du soleil lui-même, l’esprit humain ne peut comprendre que l’on parle de l’ombre.

Le non-être ne peut se toucher, c’est lui qui nous touche. Une force le tient à distance, elle s’appelle la volonté. Une autre force l’invite, elle s’appelle l’intention. Mais ce mot là : « intention », dans ce contexte, ne possède aucune définition, dans aucun dictionnaire.

L’absence de volonté ne peut représenter une force adéquate ou inverse dans les effets à celle de la volonté. La volonté est force de l’esprit, comme le « vouloir » (autre mot sans définition adéquate avec le dictionnaire) est la force du corps. L’intention est une force universelle, elle ne peut pas résider dans un être qui fuit (comme fuite d’eau). L’intention ne peut résider un instant que lorsqu’un être ne fuit pas, un être qui ne fuit pas a déjà consommé sa mort paisiblement et sereinement parce qu’il n’est plus. Ce qui « n’est plus »* peut être mis en relation, ce qui « est » reste séparé et vit une relation séparée.

Chaque être vivant peut faire le choix, autant de fois que le jour le veut :

― Être relié à cette minute et séparé la minute suivante

― Être relié dans une heure et séparé dans l’heure suivante

― Être relié ce jour et séparé le jour suivant.

― Tu as dit, le « non être » peut faire penser à la dépression, mais que cela n’a rien à voir avec la dépression. Ne pourrait-on pas dire aussi qu’il ne peut être confondu avec une certaine forme d’indifférence à ce qui se passe dans le monde.



* Attention, entendre cette formule : Ce qui « n’est plus », de façon inhabituelle, ne pas être n’est pas égal à non être.

Chaque action de la journée nous propose cette expérience : voir ce qui se présente à nous et en même temps cet effort d’être. Plus je serai dans la conscience de ma douleur physique (qui est un effort d’être), moins je serai dans la perception de l’autre.

Qu’est-ce qui m’indique, ou qu’est-ce qui me conforte dans la traduction que je fais, que ma qualité d’être dépend de la qualité d’être de l’autre, et que la qualité d’être de l’autre dépend de la qualité de mon « non-être » ?

Si je parviens à voir que je suis dans l’illusion lorsque je crois que les efforts que je fais pour être, découlent de l’amour que j’ai pour la vie et encore, l’amour de la vie en l’autre, il me faut arriver à toucher ce qu’est l’amour dans le « non-être » qui permet l’être, tous les êtres.

L’amour serait-il une diminution de l’effort d’être pour accueillir en soi l’autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejournalduveilleur.unblog.fr/
 
Ne pas confondre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manier et manipuler :merci de ne pas confondre !
» Ne pas confondre amour et compassion
» QUestion ANGLAIS
» (1957) Le cas radar visuel à témoins multiples du RB-47
» Discussion autour de la pratique et le couple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: