Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dante, Goethe ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Dante, Goethe ....   Ven 13 Mai 2005 - 9:09

Dante, Goethe, Shelley ... et quelques autres encore, tous des poètes célèbres, mondialement connus, mais si peu lus. Contrairement à Rimbaud, Baudelaire ....

Est-ce une affirmation typiquement francophone ?
... ou y a-til une part de vérité dans ce "constat" ?





pour rendre à César ce qui est à César : questions qui me sont venues à l'esprit au cours d'une discussion sur le sujet et où je n'étais pas totalement d'accord avec mon interlocuteur.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Digoyo

avatar

Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Dante, Goethe ....   Ven 13 Mai 2005 - 16:25

Et si tout simplement la poésie faisait peur ? Ou pire encore si le simple fait de déclarer qu’on aime la poésie, risque de nous rendre ridicule ?

Je ne crois pas que ce soit un désintérêt typiquement Français, en Espagne quand on lit de la poésie, c’est plus Quevedo ou Garcilaso de la Véga que Baudelaire.

Et puis, traduction n’est – ce point trahison ?

Nadi puede ser dichoso,
Señora, ni desdichado,
Sino que os haya mirado

Porque la gloria de veros
En ese punto se quita
Que se piense mereceros

Asi que sin conoceros

Nadi puede ser dichoso
Señora, ni desdichado
Sino que os haya mirado.




Nul ne peut se dire heureux
Madame, ou malheureux
Tant qu’il n’aura pas croisé votre regard

Car la gloire de vous voir
Fait qu’à cet instant n’existe plus le doute
Tout l’espoir est de vous mériter

Alors que sans vous connaître

Nul ne peut se dire heureux
Madame, ou malheureux
Tant qu’il n’aura pas croisé votre regard


J’ai essayé de traduire ce petit sonnet. Je ne suis pas sûr que ce soit la même musique des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dante, Goethe ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goethe, Stirner,
» faust de goethe
» Proposez un article sur Melville / Goethe / Flaubert
» La divine comédie de Dante
» L'arbre de Goethe dans le camp de Buchenwald

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Art :: Littérature-
Sauter vers: