Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la vie apres la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
sohyoungmi



Nombre de messages : 20
Localisation : quelque part en france
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Ven 29 Juil 2005 - 20:13

Digoyo a écrit:
Bonsoir,

Peut - être que tout simplement la réponse est dans notre conscience de la mort.
Ce type de croyance, tout comme la résurection et le Paradis, ne seraient queles "calmants" qui nous permettraient de surmonter notre "déprime" si nous étions sûrs qu'il "n'y a rien après".
Comme le souligne fort bien Gros Rat Noir, quel intérêt dans la réincarnation puisqu'il y a perte de mémoire ? Puisqu'il y a perte de l'expérience, comment s'amèliorer ?

Enfin, mais là je n'engage que moi - même, je ne connais aucun mort qui soit venu confirmer ce qu'il vivait après sa disparition charnelle, et je ne me rappelle pas avoir été chasseur de mamouth, esclave ou roi

Je reste persuadé que l'humanité "évolue" en fonction des morales qu'elle se donne grâce à la transmission des générations qui précèdent et des besoins de cohésion du groupe social qui se forme, d'autres ont besoin de croire en un paradis ou l'eau coule en abondance, ou le vin n'ennivre pas et les femmes toujours vierges, d'autres rêvent à passer l'étenité à genou en chantant des louanges au Seigneu, pourquoi pas à la résurection permanente ?

il est vrai que ce n'est qu'une question de foi, de croyance,
pour moi, il n'y a pas perte de l'experience des vies, une fois que ton corps charnel revient a la terre, l'ame immortelle se souvient de tout les apprentissages acquis ou pas et se reincarne dans d'autres vies encore et encore
et ta memoire actuelle, avec ta vie, ton vecu, ton experience presente, ne concerne que ta vie actuelle, a moins d'avoir une ouverture d'esprit, d'avoir cette capacite a voir audela du monde materiel, du monde physique palpable, pour aller interroger ton karma, et tes vies anterieures..
rien n'est prouve selon la science humaine, c'est vrai, c'est le syndrome de st thomas, prouve moi que... apres seulement, peut-etre, j'y croirais...
mais je te poserais une question : l' amour, la joie, de meme la peur, la terreur, la tristesse
tu le ressens, tout le monde le ressens...pourtant sur l'instant present, cherches-tu a l'analyser, le decortiquer, l'expliquer? tu le vis en toi, et tu ressens en toi, sentiment parfois irrationnel, et pourtant....
pourquoi as-tu peur d'aimer? saurais-tu expliquer, prouver avec des calculs savants?
pourquoi as-tu peur du vide, du noir, des insectes, de la souris etc etc? jusqu'a la terreur irrationnelle?
pourquoi te sens-tu triste? pourquoi te sens-tu heureux?

au plaisir de te lire

soh youngmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mespoemes.net/sohyoungmi/
Digoyo



Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Sam 30 Juil 2005 - 10:06

Bonjour Sohyougmi,

Je te remercie beaucoup de ta réponse, elle est sage et pondérée ! Je suis pour l'instant désolé de ne pas pouvoir répondre aux questions que tu me poses, uniquement parce que je ne suis pas chez moi, et que je "squatte" un ordi sur mon lieu de vacances.

Je te promets d'y répondre dès le 7 ou 8 août. J'ai aussi lu ton poème, tout simplement Merci --27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha



Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Sam 30 Juil 2005 - 13:23

Smile


sohyoungmi a écrit:
oui, je suis d'accord avec toi, l'ame evolue, apprend le mot aimer, acquiert la sagesse, apprend avec le cumul des vies terrestre, comme le ferait un bebe lorsqu'il apprend a marcher, combien de fois se releve-t-il apres etre tombe ?
le but de cet apprentissage, cette evolution, devenir un ange selon ma conviction..



Smile Dans mon idée, les buts de ces évolutions sont de retrouver les lumières de l'ÊTRE primordiale.
Le niveaux " Angelique" est à mon sens, le principe d'une conscience Universelle --27


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Amon GAIA



Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Sam 30 Juil 2005 - 16:25

Ou plutôt conscience de la Terre, elle même héritée d'une conscience Universelle....
heu....histoire de rester écolo et d'avoir les pieds sur Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil



Nombre de messages : 6108
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Sam 30 Juil 2005 - 22:03

"Quel est l'intérêt, dans une vie, de réaliser un acte de Bien, si on l'aura oublié lors de sa prochaine vie ?"

>>>>Et quel serait l'intéret de s'en souvenir ?
Pour s'en ennorgueillir ?



"À l'inverse, quel serait le désavantage de commettre des actes Mauvais, si l'on dispose de l'éternité (via les réincarnations) pour se racheter ?"

>>>>Pourquoi devrait-il y avoir désavantage ?



"Cette vision de l'âme qui s'améliore de vie en vie me gêne. Pour moi, la mémoire est un élément précieux, le seul qui permette de s'améliorer. Je ne vois pas le sens d'une réincarnation en vue d'une évolution, si le passé est toujours gommé. "

>>>>Quelle mémoire ? 99% de ce que nous faisons n'est pas mémorisé ou est déformé par notre imagination.
La majorité de notre mémoire est subconsciente (mémoire implicite). Je sais parler, compter, marcher, faire plein de chose ... mais tout ca se fait de manière automatique : je n'ai pas besoin de me souvenir consciemment de mes apprentissages pour savoir les mettre en application.


------------------------------------------------------------------------

""À l'inverse, quel serait le désavantage de commettre des actes Mauvais""
ben, de savoir que ce sont tes enfants qui paieront l'addition. "

>>>>Ca c'est plutôt la version judaique du karma : les enfants sont punis pour les pêchers du père.



------------------------------------------------------------------------


"et que se souvenir de la vie precedente dans laquelle tu avais une autre tache, pourrait influer sur la presente, a moins d'avoir assez de sagesse, de savoir, de recule pour en tirer un quelconque benefice pour celle-ci. d'ou l'impression d'une memoire gommee"

>>>>Un peu comme un acteur qui, pour bien jouer son role, n'a pas besoin de se souvenir de son role précédent.


------------------------------------------------------------------------

"l' amour, la joie, de meme la peur, la terreur, la tristesse
tu le ressens, tout le monde le ressens...pourtant sur l'instant present, cherches-tu a l'analyser, le decortiquer, l'expliquer?"

>>>>C'est ce que cherche à faire l'homme sage.
Alors que le fou se laisse entrainer par ses sensations comme un animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Duan Yu



Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Sam 30 Juil 2005 - 22:59

Atil a écrit:
"Cette vision de l'âme qui s'améliore de vie en vie me gêne. Pour moi, la mémoire est un élément précieux, le seul qui permette de s'améliorer. Je ne vois pas le sens d'une réincarnation en vue d'une évolution, si le passé est toujours gommé. "

>>>>Quelle mémoire ? 99% de ce que nous faisons n'est pas mémorisé ou est déformé par notre imagination.
La majorité de notre mémoire est subconsciente (mémoire implicite). Je sais parler, compter, marcher, faire plein de chose ... mais tout ca se fait de manière automatique : je n'ai pas besoin de me souvenir consciemment de mes apprentissages pour savoir les mettre en application.
Comment ferais-tu pour t'améliorer, càd corriger ou ne plus commettre tes erreurs, si tu les oublies constamment ? Faut pas chercher chercher plus loin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil



Nombre de messages : 6108
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Dim 31 Juil 2005 - 12:22

Apprendre et progresser par essais et erreurs ca marche également dans le subconscient.

En outre, je me demande si, passé un certain temps, les souvenirs n'encombrent pas tellement qu'ils empèchent de progresser.
C'est pourquoi les vieillards ont souvent des idées fixes ou qui tournent en rond en rabachant le passé non-digéré.
Purger la mémoire consciente de temps en temps pourrait permettre de garder une mémoire subconsciente et de pouvoir réapprendre de nouvelles choses à partir d'une base saine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Duan Yu



Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Dim 31 Juil 2005 - 12:54

Il n'y a pas de subconscient si tu changes de cerveau constamment (on parle bien de réincarnation ...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha



Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mar 2 Aoû 2005 - 14:09

Smile


Je sais que pour certains,les messages sous canals, ne sont pas fiables --9 mais en partage, voici ce que j'ai reçut :


Extrait : écrits en reliés .
27 Octobre 2003. Sujet : La réincarnation .

*Une conscience évolutive vivant dans des matière, s’incarne dans les descendances
L’esprit reliés à sa mère vie les mémoires de ces matières
Conscient de ces souffrances, il s’unis à ses essences dans la matière
Retrouvant ses appartenances de terre, sa conscience fusionne avec les infiniment petit.*


A quoi sert, la réincarnation ?….

*Retrouver ses connaissances.*

Qu’elles sont ces connaissances ?…

*Les connaissances de l’être*.

Qu’est ce que l’être ?…

*L’entité de lumière.*

Si ce sont les connaissances de l’être, pourquoi ?, le message est : « Retrouver Ses connaissances .

*L’homme détient en lui, des pouvoirs d’évolutions.
Ses consciences commencent dans l’infiniment petit.*

**L’âme terre est la fusion des consciences issues des matières de la terre .
L’âme universelle est la fusion de consciences réincarnés, elle est Nous .
Le Nous dans l’esprit éclairé, l’âme s’initie par ses passées .**



Dans ma compréhensions de ces messages, la réincarnation a pour but de retrouver des connaissances associés à l'être... donc d'élever l'âme.


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Amon GAIA



Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mar 2 Aoû 2005 - 18:38

J'aimerais pour vous la différence entre l'incarnation et la réincarnation...

Personnellement, l'incarnation serait axé sur le fait que l'on connait nos anciennes vies ou karmas que l'on a incarné dans le passé et la réincarnation serait axée sur la volonté de vouloir se réincarner et de virvre sous une prochaine vie.
Est-ce juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1diane3



Nombre de messages : 109
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 01/02/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mar 2 Aoû 2005 - 19:43

Techniquement parlant :
l'incarnation est le fait d'être dans un corps.
Nous sommes des incarnation car nous sommes des "consciences" (ou ce qui te conviendra le mieux) dans un corps.
La réincarnation se serait plutôt la croyance que nous nous désincarnons : notre "conscience" sort de notre corps à notre mort et ensuite nous nous réincarnons : revenons dans un corps différent, lors d'une nouvelle naissance.
Pour la réincarnation, c'est Disciple qui pourrait nous donner la meilleure définition.
Donc, pour les chrétiens, juifs, musulmans : une seule incarnation et puis la vie éternelle.
Pour les boudhistes : plein d'incarnations successives pour atteindre un niveau permettant enfin d'arrêter de s'incarner. Par contre, je ne sais pas si à la fin, il y a une sorte de paradis ou non.
Tout ce que tu dis concernant le karma et les vies passée parle donc de plusieurs incarnations de la même entité : c'est la réincarnation.
Le fait de vouloir se réincarner est bizarre dans le sens où le but ultime serait de tout faire dans cette vie pour l'éviter. Bon, il arrive que des personnes pensent devoir se réincarner de toute façon, elles croient qu'elles ont encore du travail à faire sur plusieurs vies, c'est pourquoi elles parlent de leur future incarnation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple



Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mer 3 Aoû 2005 - 8:14

Citation :
Pour les boudhistes : plein d'incarnations successives pour atteindre un niveau permettant enfin d'arrêter de s'incarner. Par contre, je ne sais pas si à la fin, il y a une sorte de paradis ou non.

Dans le bouddhisme,il n'y a aucune explication finaliste.Si on parle du phénomène des renaissances ,ce n'est pas POUR atteindre quelque chose,ni un certain état.C'est une description ,dans cette optique,de ce qui se passe naturellement.A la fin ? En fait il n'y a pas de fin tant que les êtres sont dans le Samsara,le cycle infernal des renaissances.

Dans le cas du bouddhisme,il est peut être difficile de saisir cette notion de réincarnation tant que des croyances diverses sont profondement ancré.La position du bouddhisme est neutre,elle ne tends ni vers un éternalisme : il n'y a pas d'entité propre qui se reincarne de vie en vie successif,ni vers un nihilisme : il n'y a rien après,le neant total.
Dans la doctrine d'anatta,il est bien décrit en tant que négation : "cela" n'est ni le soi,ni le non soi.Maintenant pour realiser et saisir completement,il faut oublier un peu ces diatribes verbales et pratiquer la méditation.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha



Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mer 3 Aoû 2005 - 8:46

Smile


Disciple a écrit:
.A la fin ? En fait il n'y a pas de fin tant que les êtres sont dans le Samsara,le cycle infernal des renaissances



Et qu'est ce qui permet de sortir du "Samsara" ??...... Svp . Merci


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Amon GAIA



Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mer 3 Aoû 2005 - 17:26

Cela dépend, il parait que pour les boudhistes, si on est éveillé, notre vie est moins dépendante des anciennes vies (karmas déjà tracé, le destin...), et l'on fabrique de nouveaux karmas, qui seront une suite logique à l'évolution de la conscience.
Ce derniers karmas sera à mon avis toujours soumis é ces réactions biochimiques du cerveaux comme un prolongement à la création de la Nature.....mais avec toujours une complémentaire (une valeure, un état de conscience encore plus ouvert, une meilleure compréhension).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha



Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Jeu 4 Aoû 2005 - 9:21

Smile


Merci Amon pour votre réponse Smile


Donc, je reformule ma question Wink.... A quoi correspond un éveil pourles bouddhistes ?... Svp.. Merci


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Amon GAIA



Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Jeu 4 Aoû 2005 - 19:01

ça....????
Est-ce une certaine sensibilité hors du commun permettant à la conscience d'être subtile, et d'atteindre l'évolution de la compréhension avec une certaine subtilité sensitive...

Le dalai Lama doit l'être de conscience subtile MAIS "ne" représente "que" un bodhishava qui avait la vonlonté de se réincarner....donc il y a violation de son corps par d'autres personnes aui aurait trouvé son "karma" ou une génétique identique et qui l'aurait éduquer à l'ancienne......
Cette conscience est-elle ancienne ? Ont-ils triché à l'époque et perpétuent-ils cette éducation pour entrer dans une certaine nouvelle époque...
Il est pacifique, ça c'est sûr, je ne forme qu'une certaine critique sur ce qui se serait passé à l'époque et sur cette éducation qui se perpétue, basée sur celle du passé....
Soit, c'est à voir.....c'est assez flou.


---Disciple, j'ai une question : il existe de nombreux monastère retraçant la direction empruntée du boudhisme, d'Inde jusqu'au Népal, peux-tu me donner les villes et le chemin de ces boudhistes montant vers le Nord.
Grand merci !!!! J'aimerais vérifier quelque chose...........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil



Nombre de messages : 6108
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Sam 6 Aoû 2005 - 6:53

Citation :
Il n'y a pas de subconscient si tu changes de cerveau constamment (on parle bien de réincarnation ...).

Ca on n'en sait rien.
Si une concience peut se réincarner, pourquoi ne pourrait-elle pas entrainer des souvenirs avec elle ?

 
------------------------------------------------------------------------

Citation :
L’esprit reliés à sa mère vie les mémoires de ces matières

Conscient de ces souffrances, il s’unis à ses essences dans la matière

Retrouvant ses appartenances de terre, sa conscience fusionne avec les infiniment petit.*

Citation :

L’âm terre est la fusion des consciences issues des matières de la terre .

Pour moi ces phrases sont des assemblages de mots dont je suis incapable de percer le sens.


------------------------------------------------------------------------

Citation :
J'aimerais pour vous la différence entre l'incarnation et la réincarnation...
Personnellement, l'incarnation serait axé sur le fait que l'on connait nos anciennes vies ou karmas que l'on a incarné dans le passé et la réincarnation serait axée sur la volonté de vouloir se réincarner et de virvre sous une prochaine vie.
Est-ce juste ? "

"RÉ" signifie "à nouveau".
Donc RÉincarnation signifie "s'incarner à nouveau".

On s'incarne une seule fois (thèse chrétienne).
On se RÉincarne plusieurs fois (thèse hindouiste).


------------------------------------------------------------------------

Citation :
Donc, pour les chrétiens, juifs, musulmans : une seule incarnation et puis la vie éternelle.

A notre que certains textes juifs (surtout dans la Kabbale) mentionnent des réincarnés (des guilgals ... ou un nom de ce genre).

------------------------------------------------------------------------


Citation :
Cela dépend, il parait que pour les boudhistes, si on est éveillé, notre vie est moins dépendante des anciennes vies (karmas déjà tracé, le destin...), et l'on fabrique de nouveaux karmas, qui seront une suite logique à l'évolution de la conscience.

J'ai l'impression que le karma, selon son sens utilisé le plus souvent par les réincarnationnistes, est surtout d'essence psychologique.
Un sage libéré de tout complexes et blocages psychologiques (vasanas et sanskaras) serait donc théoriquement sans karma.
Donc être impassible et sans désirs inutiles serait donc l'indice que l'on est dégagé de de genre de karma.

Mais il restera encore le karma physique, c'est à dire la loi de cause à effet : si je tombe, je me fais mal, par exemple.


------------------------------------------------------------------------

Citation :
Le dalai Lama doit l'être de conscience subtile MAIS "ne" représente "que" un bodhishava qui avait la vonlonté de se réincarner....donc il y a violation de son corps par d'autres personnes aui aurait trouvé son "karma" ou une génétique identique et qui l'aurait éduquer à l'ancienne......
Cette conscience est-elle ancienne ? Ont-ils triché à l'époque et perpétuent-ils cette éducation pour entrer dans une certaine nouvelle époque...

Je ne comprends pas trop.
Tu veux dire que le Dalaï-lama se réincarne alors qu'il n'en a plus besion et donc qu'il lèse les "êmes "qui pourraient avoir besoin de ce corps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Amon GAIA



Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Sam 6 Aoû 2005 - 11:05

Le Lama est choisi quand il est gosse....selon certains critères...et qu'il est éduqué d'une certaine façon....faisant en sorte que le choix du gosse plus l'éducation mène à un personnage, le bodhishatva, qui serait la même personne se réincarnant.....

C'est un des seul point sombre du boudhisme, la violation d'une âme pour en reconstruire une du passé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha



Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Dim 7 Aoû 2005 - 8:48

Smile


""L’esprit reliés à sa mère vie les mémoires de ces matières
Conscient de ces souffrances, il s’unis à ses essences dans la matière
Retrouvant ses appartenances de terre, sa conscience fusionne avec les infiniment petit.*
*L’âme terre est la fusion des consciences issues des matières de la terre *.



Atil Smile -------------Pour moi ces phrases sont des assemblages de mots dont je suis incapable de percer le sens.


En plus simple --9 .....

Lorsqu'en intérieure, nous nous relions avec la conscience terre- mère, nous réanimons des mémoires antérieure associés à nos matières ...

Par ces composants, l’homme, le minéral, la flore et la faune ne font qu’un.

Nous sommes tous relié.



Par choix ( libre arbitre) L'ame consciente s'unis à la conscience terre et tous ses composants élémentaux.

Dans les progressions de ces reliances, l'esprit a accés par images et visions introspective avec les infiniments petits... ( ADN, ect)...Les images crées des connections, ce qui permet à l'esprit de ne faire qu'un avec le corps.... ( auto-soin)


-- Est-ce plus clair ??....Smile


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Guy



Nombre de messages : 54
Localisation : Sherbrooke Québec
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mer 10 Aoû 2005 - 2:01

Dalaha à écrit:
Citation :
Donc, je reformule ma question .... A quoi correspond un éveil pourles bouddhistes ?... Svp.. Merci

Qu’est-ce que l’éveil ?

Toutes les écoles de la tradition bouddhique parlent de l’éveil comme ayant principalement trois aspects.

Premièrement: Elles parlent tout d’abord de l’éveil comme d’un état de prise de conscience pure, claire, voire radieuse. Certaines écoles vont jusqu’à dire que dans cet état de prise de conscience on n’expérimente plus la dualité sujet-objet. Il n’y a pas de « là-bas », de « en dehors », pas de « ici », de « en dedans ». Cette distinction sujet-objet ainsi que nous l’appelons généralement, est entièrement transcendée. Il n’y a qu’une prise de conscience continue, pure, claire qui s’étend pour ainsi dire dans toutes les directions, pure et homogène. C’est de surcroît une prise de conscience des choses telles qu’elles sont véritablement, qui ne sont pas, bien entendu, les choses en tant qu’objets mais les choses en tant que transcendant pour ainsi dire la dualité entre sujet et objet.

Par conséquent, on parle également de cette prise de conscience pure et claire comme d’une prise conscience de la réalité et donc, aussi, comme d’un état de connaissance. Cette connaissance n’est pas la connaissance au sens ordinaire - pas celle qui fonctionne dans le cadre de la dualité entre sujet et objet - mais plutôt un état de vision spirituelle directe et immédiate qui voit toutes choses directement, clairement, véritablement. C’est une vision spirituelle - voire une vision transcendantale qui est libre de toute illusion, de toute méprise, de toute pensée erronée ou déformée, de toute imprécision, de toute obscurité, de tout conditionnement mental, de tout préjugé. L’éveil est donc, tout d’abord, cet état de prise de conscience pure et claire, cet état de connaissance ou de vision.

Deuxièmement : On parle de l’éveil comme d’un état d’amour et de compassion intenses, profonds et débordants. Cet amour est parfois comparé à celui d’une mère pour son enfant unique. Cette comparaison se trouve, par exemple, dans un texte bouddhique très célèbre, le Metta Sutta ou « Discours sur l’Amour Bienveillant ». Dans ce discours le Bouddha dit : « Tout comme une mère protège son fils unique même au prix de sa propre vie, ainsi devrait-on développer un esprit d’amour tout inclusif envers tous les êtres vivants ». Ceci est le genre de sentiment et d’attitude que nous devons cultiver. Remarquez que le Bouddha ne parle pas seulement de tous les êtres humains, mais de tous les êtres vivants : tout ce qui vit, tout ce qui respire, tout ce qui bouge, tout ce qui est sensible. C’est cela que ressent l’esprit éveillé. On nous dit de plus que cet amour et cette compassion consistent en un désir venant du fond du cœur - un désir profond et brûlant - pour leur bien-être, pour leur bonheur : un désir que tous les êtres soient libérés de la souffrance, de toutes les difficultés, qu’ils croissent et se développent, et que finalement ils atteignent l’éveil. L’amour et la compassion de ce genre - amour infini, débordant, sans limites, envers tous les êtres vivants - font aussi partie de l’éveil.

Troisièmement : L’éveil consiste en un état, ou une expérience, d’énergie mentale et spirituelle inépuisable. Un événement de la vie du Bouddha en est un très bon exemple. Comme vous le savez peut-être, il atteignit l’éveil à l’âge de trente-cinq ans et il continua d’enseigner et de communiquer avec les autres jusqu’à l’âge avancé de quatre-vingt ans, bien que vers la fin son corps physique soit devenu très frêle. Un jour il dit : « Mon corps est comme une vieille charrette délabrée, qui a été souvent réparée. En quelque sorte, on l’a fait tenir avec des bouts de ficelle. Mais mon esprit est toujours aussi vigoureux. Même si je devais être conduit d’un endroit à l’autre sur une litière, si quelqu’un venait à moi, je serais toujours en mesure de répondre à ses questions, serais toujours en mesure de lui donner un enseignement. Ma vigueur intellectuelle et spirituelle n’est pas réduite, en dépit de l’affaiblissement de mon corps. » L’énergie est donc une caractéristique de l’état d’ éveil. Nous pourrions dire que l’ état d’éveil est un état d’énergie extrême, de spontanéité absolue, qui bouillonne continuellement : un état de créativité ininterrompue. En un mot, nous pouvons dire que l’état d’ Éveil est un état de libération parfaite et inconditionnée de toute limitation subjective.

Voilà donc ce que signifie l’éveil tel qu’il est compris dans la tradition bouddhique - dans la mesure tout au moins où l’ éveil peut être décrit et dans la mesure où ses différents aspects peuvent être ainsi. Ce qui se passe vraiment c’est que la connaissance se transforme en amour et en compassion, l’amour et la compassion se transforment en énergie, l’énergie en connaissance, et ainsi de suite. On ne peut pas vraiment séparer un aspect des autres. Néanmoins la tradition nous donne cette description catégorisée de l’éveil afin de simplement nous donner un aperçu de l’expérience, de simplement nous donner une petite idée ou une sensation de ce que c’est. Si nous voulons avoir une idée plus précise il nous faudra lire, peut-être un texte plus élaboré, plus poétique, de préférence extrait des écritures bouddhiques ; ou nous devrons pratiquer la méditation et tenter d’avoir par ce moyen au moins un aperçu de l’état d’ éveil. Donc quand le bouddhisme parle d’éveil, de bouddhéité ou de nirvana, c’est de cet état de suprême connaissance, d’amour, de compassion et d’amour, de compassion et d’énergie qu’il parle.

J'espère que ce texte saura t'en apprendre davantage sur l'éveil.

Amitiée

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://penseur.forumactif.com
1diane3



Nombre de messages : 109
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 01/02/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mer 10 Aoû 2005 - 9:33

Bonjour !

Cher Guy,
Merci beaucoup pour cette très belle définition de l'éveil. Je suis heureuse que pour une fois, l'éveil ne soit pas réduit à une lucidité froide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha



Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mer 10 Aoû 2005 - 10:37

Smile


Guy a écrit:
J'espère que ce texte saura t'en apprendre davantage sur l'éveil.



Merci beaucoup pour ces explications... Celà rejoint ce que j'en pense et ce que j'en avait compris, sans pour autant en passer par une philosophie connus ou reconnus --9


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
cébé



Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mer 10 Aoû 2005 - 11:18

Je joins ma voix à celles de Dalaha et à celle de diane pour te remercier, Guy.

Par une rapide recherche sur google, nous avons vu que ce texte a été trouvé sur un bon site bouddhiste au chapitre de l'éveil.


Petit rappel de la charte de Philosophia, en cas de copier-coller ou quand il est largement fait mention d'un texte d'une autre personne, il est demandé de donner les sources.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles
Invité



MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Mer 10 Aoû 2005 - 17:29

sohyoungmi a écrit:
[…] je venais vous proposer une idée ; la vie après la mort.
Bonne idée ! Mais je pense qu'on y a déjà pensé depuis longtemps. Je plaisante ! Avec ta formulation, on comprend que tu proposes une idée nouvelle.
 
Revenir en haut Aller en bas
Guy



Nombre de messages : 54
Localisation : Sherbrooke Québec
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Jeu 11 Aoû 2005 - 8:01

Citation :
Par une rapide recherche sur google, nous avons vu que ce texte a été trouvé sur un bon site bouddhiste au chapitre de l'éveil.


Petit rappel de la charte de Philosophia, en cas de copier-coller ou quand il est largement fait mention d'un texte d'une autre personne, il est demandé de donner les sources.

J'espère que personne n'a cru un seul instant qu'un impie comme moi en matière de philosophies et religions orientales, aurait été capable d'un texte d'une telle concision et d'une telle beauté.

Voici la référence Internet ou vous troverez ce texte ainsi que d'autres informations sur le bouddhiste :

http://www.centrebouddhisteparis.org/Bouddha/L_Ideal_de_l_Eveil_Humain/Qu_est_ce_que_l_eveil_/qu_est_ce_que_l_eveil_.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://penseur.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la vie apres la mort   Aujourd'hui à 5:59

Revenir en haut Aller en bas
 
la vie apres la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)
» Vivre apres la mort de son enfant (de Josette Gril)
» vie apres la mort
» Qu'est ce qu'il y a apres la mort
» faire la promesse de ne pas se remarier apres la mort de l'epoux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Croyances-
Sauter vers: