Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: .   Mar 23 Aoû 2005 - 1:04

.


Dernière édition par le Mar 19 Juin 2007 - 14:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: .   Mar 23 Aoû 2005 - 7:09

Alors là, quark, c'est bon! .. très bon! il me parle et bien!

Une succession d'informations qui ne lasse pas, des temps forts sur des images qui cognent et une chute ... une chute qui crève, quoi!
un bémol : au vers 4, l'inversion du sujet rompt le rythme soutenu, mais bon .. ce n'est peut-être qu'une erreur de lecture de ma part.

A noter parmi les meilleurs, Jean-François!

Merci de nous l'offrir ici, il est bien dans la ligne de certaines préoccupations des membres de Philosophia.
Et puis GosRatNoir appréciera, je parie Wink




ps: pour les néophytes de la langue ( ou les paresseux comme moi), annexer un petit glossaire quand tu utilises des termes comme baguenaudes, je l'ai souvent vu sur des sites de poésie et cela ne gâche rien ni ne fait prétentieux.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: .   Mar 23 Aoû 2005 - 11:52

Merci gentedamoiselle cébé...

J'ai le même sentiment que toi "larmes chaudes" devrait s'écrire "chaudes larmes", mais j'en ai assez de faire rimer larmes avec âme, arme ou charme (pourquoi pas parme) et puis j'aime bien l'image de ces petites gousses pleines d'air que les enfants font éclater, que l'on appelle les baguenaudes...
Peut-être la disymétrie introduit-elle un genre de respiration après tout, comme quand on pleure...
Je ne sais pas... Si je trouve une autre tournure je viendrai rectifier, je reconnais qu'il y a matière à étude...

Biz' --28
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: .   Mar 23 Aoû 2005 - 12:16

finalement j'ai remplacé "et l'enfant pleurait de toutes ses larmes chaudes" par "Et l'enfant pleurait en vagues longues et chaudes"...

A plus
Jef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .   

Revenir en haut Aller en bas
 
.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Art :: Littérature-
Sauter vers: