Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La neurothéologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: La neurothéologie   Jeu 1 Sep 2005 - 6:45

Des études ont montré que les bouddhistes pratiquant régulièrement la méditation avaient leurs lobes frontaux mieux irrigués par le système sanguin (meilleures capacités pour penser rationellement) et qu'ils controlaient mieux leurs amygdales (gérant les émotions, surtout la peur et l'agressivité) contrairement aux fanatiques.

Andrew Newberg, neuroradiologue à l’Université de Philadelphie, a observé l’activité cérébrale de personnes maîtrisant les techniques de méditations bouddhiques tibétaines (ou les frontières du corps semblent se dissoudre). Durant cette expérience, l’aire cervicale gauche d’orientation et d’association (zone qui gère la différenciation entre soi-même et le monde extérieur) est moins irriguée par le système sanguin. Ainsi, le méditant entre dans un état ou les barrières entre le soi et le non-soi s’estompent. Apparemment, l’extinction des aires qui assurent la limite entre le soi et le non-soi expliquerait la sensation de communication avec une entité supérieure. L’aire d’orientation gauche ne définissant plus de frontière entre le soi et le monde ; la personne en méditation aurait l’impression de se fondre dans son environnement; le sens du "Moi" est aboli.
L’aire équivalente dans l’hémisphère droit traite les informations sur le temps et l’espace, c’est-à-dire sur le contexte où agit le corps. Parce que cette aire d’orientation et d’association droite n’est plus stimulée non plus, les relations spatiales et temporelles se dissipent aussi, d’où une impression d’éternité et d’infini.
Les mêmes phénomènes exactement ont été observés chez des sœurs franciscaines en train de prier.
D'autres études ont montré qu'un excés de sérotonine dans ce cortex pariétal supérieur induit également des expériences de fusion mystique ou l'on ne fait plus qu'un avec le tout.

Vilayanur Ramachandran de l'University de Californie à San Diego a découvert en 1997 une aire cérébrale située dans le lobe temporal droit, derrière l'oreille, qu'on a nommé "le module de Dieu". Lors des crises épileptiques, ce foyer donne naissance à des visions mystiques et à une augmentation de la foi religieuse ("ils voient l’Univers dans un grain de sable, et nagent dans une mer d’extase religieuse"). Cela explique que les personnes souffrant d’épilepsie du lobe temporal soient plus croyantes que la moyenne de la population. Cela peut parfois aller jusqu'au fanatisme. Ils peuvent aussi être atteints d'hallucinations auditives ou visuelles.
Le chercheur canadien Michaël Persinger de l’Université Laurentienne a également réussi à provoquer des expériences spirituelles chez quatre personnes sur cinq en soumettant leur lobe temporal droit à un champ électro-magnétique trés faible.
Les sujets ont alors l'impression de quitter leur corps et ressentent la présence d'un être supérieur invisible.
Hors une baisse du sucre ou de l'oxygène, des états d’angoisse, une dépression ou simplement un manque de sommeil, peuvent provoquer une instabilité électrique dans le lobe temporal. Ce serait pourquoi de nombreuses personnes ont des révélations au cours des périodes difficiles de leur vie. Le docteur Persinger en déduit que les expériences de Dieu sont provoquées par le cerveau et que c'est donc un processus utile sélectionné par l'évolution naturelle.

Le neurologue Olaf Blanke a refait la même observation, en Suisse, en stimulant électriquement le gyrus angulaire droit (une région du cerveau située juste au-dessus de l’oreille droite). Cette région sert à associer les images que nous recevons du monde extérieur avec les sensations qui nous viennent de notre propre corps. Le patient a alors vécu une expérience ou il avait l'impression d'être hors de son corps (comme dans les "projections astrales" des new-ages).

Il y a presque quarante ans, le neurochirurgien Wilder Penfield avait déja découvert que la stimulation électrique d'une zone du lobe temporal droit (la scissure sylvienne, juste au-dessus de l'oreille) déclenchait des sensations étranges : les sujets entendaient de la musique céleste, rencontraient des amis ou des proches morts, avaient l'impression de voyager hors de leur corps et voyaient même leur vie défiler devant leurs yeux.
Le philosophe et neuro-scientifique Arthur Mandell avait également écrit : "Le royaume des cieux peut être trouvé dans le lobe temporal droit ".

Le Dr Morse pense que cette zone du lobe temporal droit sert à nous relier de manière globale au reste de l'univers.
Mais pourquoi cette capacité existe-t-elle dans notre cerveau ? Certains disent qu'il s'agit simplement d'un mécanisme primitif de défense, un mécanisme qui, au moment de la mort, est destiné à nous réconforter. D'autres pensent que cela encourage la loyauté parentale ou la stabilité à l'intérieur d'un groupe, comme par exemple une tribu ou une famille.

Mais le lobe temporal, comportant le "module de Dieu" est également connecté à deux structures du système limbiques : l’hippocampe et le noyau amygdalien, qui servent à gérer les émotions. Chez les personnes saines, les réactions émotionnelles les plus intenses sont induites par des photographies de membres de sa famille, ou par des images de sexe ou de violence. Par contre les épileptiques dont le "module de Dieu" est activé ressentent de fortes émotions quand ils entendent le mot"Dieu" ou regardent des images religieuses.
Quand les aires cérébrales responsables de la vision d’images sacrées et les centres de l’émotion du système limbique ont leurs connections renforcées, les scènes sacrées sont perçues avec un impact émotionnel hors du commun.

Mais l'interprétation de tous ces résultats est délicate.
Newberg a précisé : "Il n'y a aucun moyen de déterminer si les modifications neurologiques associées à l'expérience spirituelle signifient que c'est le cerveau qui provoque ces expériences ou si, au contraire, ce dernier percoit une réalité spirituelle."
Et Craig Kinsley, neurologue à l'Université de Virginia à Richmond, a résumé le dilemme en remarquant : "Le problème est que nous ne savons pas si c'est le cerveau qui a créé Dieu ou si c'est Dieu qui a créé le cerveau." 



Que faut-il en penser ?
Les expériences mystiques sont-elles le résultat d'un cerveau qui marche mieux que la normale ou d'un cerveau qui marche moins bien que la normale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
flash

avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : entre Marseille, Bayonne, Brest, Lille et Strasbourg. Dans un hexagone !
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: La neurothéologie   Mer 14 Sep 2005 - 11:16

Bonjour Atil.

Atil a écrit:
[...]Que faut-il en penser ?
Les expériences mystiques sont-elles le résultat d'un cerveau qui marche mieux que la normale ou d'un cerveau qui marche moins bien que la normale ?

La normalité est tel un carcan qui nous emprisonne à la contingence du monde matériel.

Les expériences mystiques sont souvent subies involontairement par des gens qui n'y sont pas préparés. Ca leur tombe dessus alors qu'ils sont coincés dans leur égo et ils sombrent siuvent dans la folie.

La Phénoménologie de l'esprit analyse la succession des figures du savoir naissant jusqu'au moment où la conscience ne peut plus continuer, c’est-à-dire aller au-delà d'elle-même, puisque « le concept correspond à l'objet et l'objet au concept ». L'auto-examen de la conscience, au cours duquel celle-ci doit suivre sa propre norme, se fonde dans le problème touchant à la correspondance entre l'en-soi de l'objet et la manière dont cet en-soi est pour la conscience. Le chemin de la conscience vers le concept de la science passe par la conscience de soi, la raison, l'esprit et la religion. Son moteur est la dialectique, dont le noyau est la négation de chaque objet et de chaque état de conscience. « La systématique qui s'édifie de cette façon est complète lorsque l'opposition du sujet et de l'objet, [...] qui caractérise la conscience naturelle, est surmontée, de sorte qu'alors les deux, sujet et objet, sont connus comme inséparablement un, et qu'un stade est atteint auquel le contenu de la conscience correspond à sa norme de vérité » (H.F. Fulda).

http://www.yrub.com/philo/hegel7.htm

Ce n'est pas une question de bon ou mauvais fonctionnement. La fonctionnalité cérébrale (consciences d'être) est du genre "on/off", soit on est conscient, soit on ne l'est pas !

Nous devons apprendre à nous écouter en sachant qu'au moment où nous serons prêt, nous obtiendrons les éléments nécessaires pour une "guidance".

La première chose à réaliser est de savoir créer et utiliser la "colonne de lumière"; qui est une "porte mystique" en soi, un accès à ce qui n'a pas de nom car nos mots sont incapables d'en définir la structure intellectuellement. Il s'agit d'une capacité sensitive, d'un ressenti.

Pour se faire, il est indispensable de se conditionner dans un certain "état d'esprit" pour maitriser le phénomène et non le subir.

A+ Atil.

P.S.: Je colle un lien dans le forum cybersciences.com vers ce fil. --9

Il ne tient qu'à nous de s'affranchir de la matière.

----

Les 5 principes du Reiki formulés par Usui sont :

Aujourd'hui tu seras reconnaissant,
Aujourd'hui tu ne t'inquiéteras pas,
Aujourd'hui tu ne te mettras pas en colère,
Aujourd'hui tu feras ton travail honnêtement,
Aujourd'hui tu témoigneras amour et respect envers tout ce qui vit.

Le mot Chakra signifie en Sanskrit " Roue d'Energie ou Roue Tournante ".
Ces chakras sont localisés sur le Canal de Lumière, situé le long de la colonne vertébrale, qui fait le lien entre la Terre et le Ciel.

Ici et maintenant se réalise le plus harmonieux potentiel Par la grâce et les moyens parfaits Je Suis d’accord, j’adhère complètement à la conscience que nous sommes des enfants de l’Univers,
je suis un enfant de l’Univers
je suis un Emissaire de l’Amour MAINTENANT !
Comment visualiser la lumière :
1. Visualiser une colonne de lumière dorée descendant à travers votre chakra couronne (au sommet de votre tête). Ne tentez pas de contrôler la lumière, laissez-la simplement entrer en vous comme elle est, grande ou petite, large ou étroite, telle qu’elle se présente ..
2. Continuez la visualisation en laissant la lumière emplir votre corps .
3. Puis, laissez-la grandir et déborder de vous en une aura ou bulle de lumière.
4. Rayonnez alors cette lumière à l’infini à travers toute la création. Il n’y a pas de manière « fausse » de procéder à cette visualisation .

http://www.enseignement-des-etoiles.izispot.com/perso-22917.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphrodisio.site.voila.fr
Virgile



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: La neurothéologie   Ven 24 Fév 2006 - 19:18

on appelle cette zone du cerveau l'hypocampe !
son activation peut être déclanchée effectivement dans plusieurs situations !

mais tout ne se contrôle pas si on n'apprends pas a contrôler son souffle qui est la chose la plus importante pour méditer!

j'ai même vu des scanners de personnes en méditations !
le cerveau a des possibilités incommenssurables dont on ne découvre que peu a peu l'importance que peut avoir la spiritualité qui est une chose capitale pour "le bien vivre" de notre humanité. --36

zone mystique reliée a une grille électomagnétique qui est la grille christique !
avez vous fait des recherches sur "la fleur de vie ? interressant... --32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La neurothéologie   Sam 25 Fév 2006 - 7:22

Cette zone se trouve plus à l'extérieur que l'hippocampe.
Le "module de Dieu" fait partie du cortex alors que l'hippocampe fait partie du système limbique et sert à la mémorisation et au ressenti émotionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La neurothéologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La neurothéologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» l'Archéologie en G. Bretagne
» Archéologie censurée
» :Paléontologie-Archéologie
» Géologie des Iles britanniques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: