Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 végétation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: végétation   Mar 3 Jan 2006 - 8:12

Régulièrement, je constate que mes plantes vertes survivent très bien sans moi. Moins je les soigne, plus elles sont disposées à offrir de belles fleurs. Ainsi en est-il de cette belle cascade de feuilles, au-dessus de ma tête, là .... elle vient de s'embellir de magnifiques fleurs rouge-orange.
Et je me dis ...
... lorsque nous plantons un arbre, il est nécessaire de le soigner, lui mettre un tuteur, le nourrir d'engrais ... etc ... Dans son jeune âge, il ne produit rien, occupé à grandir, utilisant son énergie comme se ramasse un athlète avant le départ d'une course. Mais il arrive un moment où cela doit cesser! Cela: rassembler son énergie, cumuler ... "être tout jeunot" quoi! Pour enfin se lâcher à produire, rayonner, faire du fruit.
En parallèle, il me vient à l'esprit que l'être humain ne peut se contenter de se réserver pour une hypothétique "autre vie" meilleure, que ce soit dans le sens bouddhique du terme, parlant de réincarnation ou chrétien quand il s'agirait de "mériter" le paradis.
Et je me dis encore ...
... trop "soigner" cette hypothétique autre vie prétérite la mission première qui est de donner du fruit maintenant, moi qui suis adulte.

Allez! ... je vais quand même arroser un peu mes plantes, elles soiffent!

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: végétation   Sam 7 Jan 2006 - 13:36

Pour les plantes et arbres je crois avoir saisis le truc.Mais pour l'homme, ça veut dire quoi concrêtement "se réserver" ?

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Sam 7 Jan 2006 - 14:19

se réserver, ne pas vivre dans le temps présent, sacrifier son présent dans un but aléatoire, ne pas "carpe diem", quoi ....

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: végétation   Sam 7 Jan 2006 - 22:37

Et si vivre le temps présent était de préparer ce futur (hypothètique) ? Peut-on appeler ça un sacrifice ? Ou bien alors un pari un peu à la Pascal ?

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Dim 8 Jan 2006 - 12:32

Vivre vraiment le présent fait automatiquement arriver un futur en rapport avec ce présent. C'est donc préparer ce futur mais sans l'avoir comme seul point de mire. Avoir le futur en seul point de mire risque de bloquer tout le processus, par peur.
Mon propos est ailleurs que dans le sacrifice et je l'illustre :
Si j'achète une quantité de revues de tout genre et que je ne les ouvre pas mais les stocke au dessus des autres achetées depuis des années, l'énergie est perdue ... c'est un sacrifice de place et d'argent. Et ce qui est perdu ne se retrouve que difficilement sinon jamais ( comme pour l'engrais rajouté en surplus, le tuteur laissé, le cordon ombilical non coupé).
Et si j'avais passé mon temps à apprendre le russe pour une éventuelle invasion des Russes ? ... ha mais mince alors, c'est le chinois que je devrais apprendre! ... mais ... et qui pourrait m'apprendre le langage des martiens, des dieux ou que sais-je, des fois que ..... ?
Par contre, si j'apprends le russe, le chinois mandarin ou le basson pour ne pas m'encroûter, dans le but de garder des neurones au top niveau, c'est autre chose.
J'ai un talent? ... si je ne l'utilise pas, si je ne le fais pas fructifier, je végète.
Cela passe par l'apprentissage, bien entendu, mais cela doit aboutir à un fruit, sinon c'est peine perdue.

Ainsi, la vie terrestre et matérielle que je mène peut refléter, selon mes croyances, ce que sera ma vie "future" (hypothétiquement parlant). Si je végète, pourquoi cette vie "future" serait-elle pleine de fruits ? ... si c'est la peur que je cultive, pourquoi récolterai-je autre chose que de la peur ? ... si je ne fonctionne qu'à coup de sacrifice, pourquoi aurai-je un "plein" de quoi que ce soit ?

Le pari à la Pascal pourrait être un des moteurs pour aller de l'avant. Qu'en penses-tu ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: végétation   Dim 8 Jan 2006 - 14:56

Pour moi le pari de Pascal n'est d'autre que le reflet de cette problematique : végéter pour assurer cet hypothétique futur vis à vis de Dieu.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Mar 10 Jan 2006 - 19:00

disciple a écrit:
Pour moi le pari de Pascal n'est d'autre que le reflet de cette problematique : végéter pour assurer cet hypothétique futur vis à vis de Dieu.

j'avoue que je ne comprends pas bien ce que tu veux dire --15

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: végétation   Jeu 12 Jan 2006 - 21:41

C'est simple, il me semble que le parie de Pascal, c'est que l'on doit croire (donc c'est un calcul à la base et une arnaque quelque part) que Dieu existe.De ce fait, en croyant à son existence d'une façon arbitraire,calculé , nous nous soumettons au décors environnement : morale à suivre,attitudes jugés mauvaises, acte reprehensible...
En échange, on gagne la vie éternel auprès de Dieu etc...Donc en gros, si on perds le pari (ne pas croire et jouir des plaisirs terrestre, on va en enfer) alors que le gain si on gagne est immense : c'est la vie eternelle promise.

Alors la vie se résume à un jeu de gain et de calcul ?

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Jeu 12 Jan 2006 - 22:25

ha! .. je voyais ce pari autrement :

que Dieu existe ou pas, autant agir correctement selon les critères que tu énumères.
Ainsi, s'il existe, y'a bon pour moi dans l'au-delà ...
... et s'il n'existe pas, je ne me suis pas attiré d'ennui et j'ai vécu tranquille.


Mais en fait, je n'ai jamais étudié ce pari dans le texte, alors je ne sais pas trop ce qu'il dit.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: végétation   Ven 20 Jan 2006 - 17:45

Oui c'est à peu près cela...

Alors s'il n'existe pas, on serait passé à coté de choses qu'on aurait bien voulu faire.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Ven 20 Jan 2006 - 19:24

qu'est-ce qui pourrait bien m'empêcher de faire ce que je veux ?

Si cette chose est mal, selon les critères de la société dans laquelle je vis :
- la bienséance
- la peur du regard des autres
- la peur de la justice
- la morale à laquelle j'adhère
- ... autres

Si cette chose n'entre pas en conflit avec la société dans laquelle je vis :
- la peur
- la timidité
- la réserve
- la peur des autres
- le manque de confiance en soi
- ... autres

En somme, s'il y a des choses que je voudrais faire, je choisis ...
... en tenant compte d'un certain nombre de paramètres.
Et comme je ne connais pas totalement tous ces paramètres, je me fie à un mode d'emploi, les règles du jeu de la vie en commun.

Et si Dieu n'existe pas, qu'importe, je ne serais de toute façon pas entrée en conflit avec la société dans laquelle je vis. J'aurais goûté à la paix.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: végétation   Ven 20 Jan 2006 - 21:46

On ne peut pas gouter à la paix quand on se force à suivre des directives célestes par crainte d'aller en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Ven 20 Jan 2006 - 22:20

.. et si ce n'est pas par crainte, mais par simple bon sens ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: végétation   Sam 21 Jan 2006 - 13:48

Si c'est le bon sens, alors il n'y a plus de pari, ni de croyance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: végétation   Sam 28 Jan 2006 - 6:33

Supposons...ça doit exister ce genre de cas...une noonne ou un prêtre/moine qui fait voeux de chasteté et les circonstances de la vie sont telles que lui ou elle rencontre une personne qui lui plait sur tous les plans.Alors que se passe t-il ? C'est toujours un "bon sens" de ne pas se permettre d'aimer ?

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: végétation   Sam 28 Jan 2006 - 7:12

Quand on voit toutes les bétises que font les gens quand ils sont amoureux, on peut dire que le bon sens demande de ne pas aimer --9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Lun 13 Fév 2006 - 11:47

Le bêtises, les bêtises!! .. mais ce ne sont que des jugements de valeur sur ce que font les amoureux, Atil .. cela n'appartient pas aux "étrangers" ...

... enfin, il me semble ...

Pour en revenir à ce que demande disciple:

Citation :
Supposons...ça doit exister ce genre de cas...une noonne ou un prêtre/moine qui fait voeux de chasteté et les circonstances de la vie sont telles que lui ou elle rencontre une personne qui lui plait sur tous les plans.Alors que se passe t-il ? C'est toujours un "bon sens" de ne pas se permettre d'aimer ?

Le bon sens, par rapport à qui ?
Si c'est à soi-même, dans ce que les personnes veulent faire de leur vie, il y a deux voies :
1- changement de direction, le chemin de l'amour à deux est choisi. Se permettre d'aimer une personne en particulier. Très bonne décision.
2- pas de changement de position. Rester dans l'amour universel, incluant la personne y relative, mais sans la privilégier. Très bonne décision aussi.
Si c'est par rapport aux autres : il n'y a pas en s'en soucier, sauf à dire que certaines conditions de vie obligent aux respects des sensibilités.
Se permettre d'aimer ... se permettre d'aimer ... dans tous les cas.
(St Augustin disait : Aime et fais ce que tu veux.)

La voie 2 est à discuter plus en profondeur, peut-être.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: végétation   Lun 13 Fév 2006 - 16:04

L'amour spirituel est ce que vise le moine.
Donc s'il se redirige vers l'amour particulier alors il rate sa vocation.
Si on abandonne un but élevé pour un autre moins élevé, alors c'est un échec.
A moins que l'on ne se soit rendu compte que le but le plus élevé était trop dur pour soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Lun 13 Fév 2006 - 16:23

tu crois Atil qu'on ne peut pas aimer en particulier et que cet amour soit aussi spirituel ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l-@nge

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: végétation   Lun 13 Fév 2006 - 17:42

Citation :
L'amour spirituel est ce que vise le moine.
Donc s'il se redirige vers l'amour particulier alors il rate sa vocation.
Si on abandonne un but élevé pour un autre moins élevé, alors c'est un échec.
A moins que l'on ne se soit rendu compte que le but le plus élevé était trop dur pour soi.

Pourrais-tu expliquer? Pourquoi l’amour spirituel est plus élevé que l’amour particulier?
Ton raisonnement fait référence à quel principe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: végétation   Mar 14 Fév 2006 - 7:15

Citation :
tu crois Atil qu'on ne peut pas aimer en particulier et que cet amour soit aussi spirituel ?

La diférence est, justement, que l'amour spirituel est généraliste et non pas particulariste.



--------------------------------------------------------------------------------


Citation :
Pourrais-tu expliquer? Pourquoi l’amour spirituel est plus élevé que l’amour particulier?
Ton raisonnement fait référence à quel principe?

Parceque l'amour particulier est toujours égoîste.
Alors que l'amour spirituel peut être qualifié de généreux puisqu'il est orienté sur l'intérèt général et non pas sur celui d'un individu ou de son couple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Mar 14 Fév 2006 - 10:53

Je trouve ce raisonnement trop simpliste à mon goût.
L'amour particulier n'est pas toujours égoïste.
Et l'amour spirituel serait un challenge quasi impossible à atteindre ...
... à moins d'être aussi "fort" que Jésus ou au moins un saint.
Ce qui signifierait que l'amour possible pour le commun des mortels n'est qu'un ersatz de l'amour?


"Si l’homme aspire à être seulement esprit et qu’il veut refuser la chair comme étant un héritage simplement animal, alors l’esprit et le corps perdent leur dignité. Et si, d’autre part, il renie l’esprit et considère donc la matière, le corps, comme la réalité exclusive, il perd également sa grandeur. L’épicurien Gassendi s’adressait en plaisantant à Descartes par le salut: «Ô Âme !». Et Descartes répliquait en disant: «Ô Chair !». Mais ce n’est pas seulement l’esprit ou le corps qui aime : c’est l’homme, la personne, qui aime comme créature unifiée, dont font partie le corps et l’âme. C’est seulement lorsque les deux se fondent véritablement en une unité que l’homme devient pleinement lui-même."
tiré de la première encyclique de Benoît XVI, à lire en entier ici :Deus Caritas est

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: végétation   Mar 14 Fév 2006 - 13:11

Citation :
Je trouve ce raisonnement trop simpliste à mon goût.
L'amour particulier n'est pas toujours égoïste.

Je trouve le raisonnement d'Atil simple mais pas simpliste.L'amour particulier privilège un être ou un groupe d'être au détriment des autres.Il s'agit donc d'une forme d'égoisme en lui même.

Citation :

Et l'amour spirituel serait un challenge quasi impossible à atteindre ...
... à moins d'être aussi "fort" que Jésus ou au moins un saint.
quasi impossible ne veut pas dire impossible,et tant qu'il est possible d'atteindre cela alors
c'est un espoir,une espérance.

Mais parlons plutot du 2ième point de cébé :
Un moine qui entre dans les ordres monastiques car il veut servir Dieu, consacrer sa vie pour lui etc...au détriment de la personne qu'il aime malgré tout.(et non de l'inclure dedans car ce n'est pas possible, les rêgles sont ainsi faites).
Alors peut-on parler quelque part d'un sacrifice ? Qu'il se "réserve" en fin de compte ?

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Mar 14 Fév 2006 - 14:05

Si cet homme se fait moine au détriment de l'amour qu'il ressent, il n'est pas en complète adéquation avec ce qu'il veut : servir Dieu.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: végétation   Mer 15 Fév 2006 - 22:05

Ce sujet ayant beaucoup dévié a été partagé.
Vous pouvez continuer la discussion nouvelle dans la partie Religion sur le sujet intitulé et l'amour, pour Jésus ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: végétation   

Revenir en haut Aller en bas
 
végétation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'interprétation
» intérprétation des % d'un tableau croisé
» [RStat] régression logistique, graphe et interprétation
» Interprétation de la sortie stepwise Reg logistique sous SAS
» (Urgent) Interprétation test de chi2 (à l'aide!!!!!!!!!!!!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: