Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ton problème, tu sais ce que c'est ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   Mer 8 Fév 2006 - 14:20

"Ton problème, tu sais ce que c'est ?"

Voilà un specimen de petite phrase assassine, 8 petits mots ...
... question accusatrice, hautaine, pleine de bonne conscience offensée et d'une insondable déception.

Mais pour vous, qu'évoque-t-elle cette phrase et qu'est-ce qui vous marque (ou vous marquerait) de l'entendre, adressée à vous ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   Jeu 9 Fév 2006 - 17:03

Si on me dit que j'ai un problème, j'étudie ce qu'on m'en dit pour savoir si c'est vrai.
Ensuite je remercie celui qui m'a signalé ce problème si je vois qu'il a raison, et je hausse les épaules si je vois qu'ils a seulement parlé emporté par une colère contre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Etrigan

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   Ven 10 Fév 2006 - 9:59

Voilà une réaction de sage... Je pense pour ma part que je vivrais mal cette phrase. Effectivement la façon dont elle est formulée nous renvoit à une part que nous ne souhaitons pas nous entendre dire.

Quand bien même ce qui va suivre se révélérait être vrai, cela ne changerait rien au fait que cette question se fonde comme une accusation. Le point d'interrogation de la question est ici très lache : il prétend interroger l'autre alors qu'il amorce un : "Quand bien même ta réponse est non, le simple fait que je pose cette question pose un précédent entre nous ; notre rapport, à compter de maintenant, est biaisé par ce que je dis savoir de toi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   Ven 10 Fév 2006 - 10:46

Le noeud est bien dans ce je dis savoir de toi, il me semble.
Et la question mise en tête de ce topic est bien une question vacharde à laquelle celui qui la pose a déjà sa réponse.
Je ne veux pas ici parler de critique constructive, telle que le développe à merveille et sagement Atil, mais je veux parler de la critique ironique qui veut peut-être aussi blesser ....
... mais blesser pourquoi ? .. et de quel droit ? .. celui de savoir quelque chose de toi que tu ne sais pas ? .. celui de te dire que je sais aussi ce que tu sais très bien de toi ? ( --20) .. celui de te dire toute ma déception à ton sujet ? ...

Oui, la question est très lâche! .. mais en même temps tellement entendue dans les relations (couples, amis, camarades .. ou autres) que je me demande ce qu'elle cache en fait .
Réflexion qui me pousserait à répondre d'ailleurs : " oui je sais, mon problème c'est toi " --27

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etrigan

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   Ven 10 Fév 2006 - 12:04

Ah ! Ta réponse n'est pas mal du tout !

Heureusement, je n'ai jamais entendu cela chez quelqu'un de proche de moi. Sauf une fois, et ma meilleure amie m'a alors balancé au visage qui j'étais réellement. Ca a été dur, mais ce qu'elle m'a dit était vrai... Cela aide à murir...

Mais sinon, commencer une discussion par un "Tu sais quel est ton problème ?", C'est signifier à l'autre que les choses ne vont pas tarder à tourner au vinaigre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   Ven 10 Fév 2006 - 19:38

Le seule chose qui fasse souffrir la personne qui entend cette phrase c'est son propre orgueil.
Aprés tout, qu'est-ce que ca peut faire ce que l'autre pense ou sait de moi ?
Ce qu'il pense ne concerne que lui.
Donc, effectivement : c'est SON problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Etrigan

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   Sam 11 Fév 2006 - 11:04

Tu es un vrai stoïcien ! Tu as bien raison de penser ainsi, mais cela demande une grande maîtrise de soi qui n'est pas donné à tout le monde.

De plus, on peut aussi commettre des erreurs et apprendre de l'autre :personne n'est parfait et dans le regard de l'autre, on peut voir se révéler des travers qui nous échappent au quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   Sam 11 Fév 2006 - 11:42

Et quand cette phrase est dite par soi-même face à l'autre ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
désirade

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   Mar 14 Mar 2006 - 12:24

je ne dis pas ce type de phrase, même si parfois ça me gratte vraiment !
car j'aurai tenu les mêmes propos qu'Atil ce n'est pas du stoïcisme pour moi.
ça s'appelle juste savoir communiquer.

lorsque je m'adresse à mon conjoint afin de régler un problème. je réfléchis avant même blessée. je ne souhaite pas voir mes mots dépasser ma pensée.

de plus, Arte a récemment traité de cela au travers de "noce d'argent", 25 ans de vie commune d'un couple qui fête leur anniversaire de mariage. c'est un drame ... pourquoi ?
si ça vous intéresse, je vous raconte la fin.

c'est tellement facile d'être méchant, cynique, blessant ... ce comportement est plus difficile à mettre en place car il demande de la réflexion.
savoir ce qui est juste de ce qu'une personne nous envoie ou renvoie.
savoir ce que l'on attend de l'autre.
savoir se positionner par rapport à l'autre.
savoir comment fonctionne notre relation à l'autre.
voici ma devise : communication, respect et partage, même avec les c...
car moi-même je suis la c.... de quelqu'un et je ne traite pas de bêtise ou d'intelligence. c'est plus primaire que ça.

merci pour ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   Mar 14 Mar 2006 - 17:25

Ce qui compte ce n'est pa sla phrase mais la raison pour laquelle on la prononce.
Soit elle explique vraiment ce qu'on a décelé comme problème chez un autre. Soit elle révèle seulement nos préjugés envers elle (ou notre haine) .. et dans ce cas c'est bien celui qui prononce la phrase qui a un vrai probleme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ton problème, tu sais ce que c'est ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ton problème, tu sais ce que c'est ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème gestion d'une élève : je ne sais plus quoi faire
» Mon fils doit résoudre un problème de maths et je ne sais comment l'aider
» Problème avec un élève "je sais tout"
» gros problème
» Je ne sais plus quoi penser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: