Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi l'art rend heureux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Dim 12 Mar 2006 - 17:28

Je pense qu'un art véritable exige une certaine initiation de la part du spectateur pour être pleinement apprécié. Mais cette initiation ne devrait être, au plus, que technique. Par exemple :
- des notions musicales (rythme, arrangements, accords, ...) pour pouvoir apprécier la complexité d'un morceau,
- des notions cinématographiques pour savoir comment regarder un film,
- des notions d'art pictural pour repérer ce qui est intéressant dans un dessin ou un tableau,
- etc.

Au-delà de cet aspect technique, j'estime qu'une oeuvre d'art véritable touche les sens directement. Indépendamment de l'histoire de l'artiste, du contexte social, des 50 analyses professionnelles qui existent sur l'oeuvre et des cours enseignés à l'université, une oeuvre d'art doit parler à l'homme, et non à son cerveau. Je considère donc qu'une oeuvre qui, pour être appréciée, exige un aspect "intellectuel" en plus du technique, est (un peu) moins artistique.

L'aspect technique travaille la manière de percevoir l'oeuvre, tandis que l'aspect intellectuel travaille la manière de la comprendre. L'art, c'est de l'esthétique, c'est de la forme : il ne doit revendiquer aucun contenu absolu, aucune compréhension objective. Une oeuvre d'art appartient au créateur autant qu'au spectateur.

•••

Ceci dit, les choses ne sont pas si claires en pratique. Le cinéma par exemple est considéré comme de l'art, mais il mêle en fait plein d'autres domaines qui, eux, ont un contenu : scénario, thème abordé, traitement théâtral, etc.

La vision ci-dessus est donc directrice, mais encore à affiner Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Dim 12 Mar 2006 - 18:02

C'est quoi un «art véritable» ?

L'art c'est de l'art qui ne demande ni plus ni moins qu'une appréciation. Comme l'art cullinaire où il suffit de goûter pour apprécier.

Cessons de croire qu'il faut être initié à ceci ou cela. Cessons de croire qu'il faut impérativement affiner, etc. Parce que l'art se transcende par la plus simple appréciation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Dim 12 Mar 2006 - 18:54

mouais !! je suis pas tout à fait convaincue par ça, PizzaMan. Je pense que l'artiste est avant tout un artisan et que son art est un travail.
De même que j'admire le travail de l'ébéniste ou du potier, de même - en tant qu'observatrice d'oeuvres d'art- je suis sensible à la qualité de la tâche artistique accomplie. Et je ne peux être véritablement sensible et réceptrice que si je suis en mesure de l'évaluer.
Mon appréciation n'est pas seulement subjective et sentimentale. Et je vois dans l'art qui me transcende une formidable énergie humaine. Je crois qu'être transcendé ce n'est pas simplement trouver beau, c'est savoir reconnaître la transcendance de celui qui a donné, qui a crée…
Bon, j'aurais peut-être dû commencer par ça, en matière de création, je ne crois pas au don ! Et en matière d'observation, j'évite le plus possible la complaisance béate…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Dim 12 Mar 2006 - 19:40

À ce rythme, il faudrait tout connaitre sur l'art, tous les artistes, s'instruire, etc, pour savoir si on aime vraiment une oeuvre d'art. C'est absurde, car ça n'aurait aucune fin.

Et pourtant, en admirant cette toile ou cette sculpture, ou ce meuble, je ne sais rien de l'artiste, ce qui ne m'empêche pas d'apprécier. Je n'ai pas à connaitre tout le processus de création pour apprécier. Je n'ai pas non plus besoin de connaitre les ingrédients d'un plat pour l'aimer.

Je n'ai pas non plus besoin de connaitre les impressionnistes pour apprécier Renoir.

L'évaluation c'est l'exercice masturbatoire des critiques. Laissons-leur cela, et contentons-nous de réagir à ce qu'on nous offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Dim 12 Mar 2006 - 20:09

Mais tu as tout à fait raison : ça n'a pas de fin ! On apprend, on s'instruit, on apprécie, on évolue, on découvre d'autres choses, des aspects que l'on avait ignorés… c'est une démarche, un parcours, un trajet... et plus on avance, plus on aime et plus on sait pourquoi l'on aime (ou non d'ailleurs.)
Il y a quelque chose qui relève du voyage dans l'art. Quand je découvre une ville ou un pays, je n'ai pas pour habitude de rester au seuil. J'entre et j'explore.
Et je n'écris pas pour autant des guides touristiques !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Dim 12 Mar 2006 - 20:19

On se comprend mal, ma grande Smile

L'art fait appel à la spontanéité de la contemplation. Ainsi, en admirant un paysage dans la nature, on ne cherche pas à comprendre pourquoi c'est si beau un coucher de soleil. On ferme sa grande gueule, et on admire. Point barre.

S'il faut tout savoir à propos d'un style ou d'un artiste, ou d'un mouvement artistique avant d'apprécier ce qu'on nous offre, on rate l'effet spontané qu'une oeuvre peut susciter en nous, à l'instant présent.

Ce n'est donc pas obligatoire de tout connaitre ce qu'il y a derrière une oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 0:14

Pizza Man a écrit:
L'art fait appel à la spontanéité de la contemplation. Ainsi, en admirant un paysage dans la nature, on ne cherche pas à comprendre pourquoi c'est si beau un coucher de soleil. On ferme sa grande gueule, et on admire. Point barre.
Un peu comme les gens au Louvres qui sont debouts devant un tableau abstrait, le visage froid et mort. Ils contemplent, point barre.

Citation :
Ce n'est donc pas obligatoire de tout connaitre ce qu'il y a derrière une oeuvre.
L'argumentation adolescente consiste à invalider une position inverse, en montrant l'absurdité de cette position poussée à l'extrême. Mais nul n'est assez naïf pour considérer qu'une position extrême est équivalente à une position mesurée, équilibrée.

L'équilibre ici, ce n'est pas de s'asseoir béatement devant une oeuvre à se demander ce qu'elle évoque, ni de le faire avec 50 encyclopédies ouvertes devant soi. Il s'agit de découvrir l'oeuvre,à sa manière et selon ses inspirations, à la fois dans son processus de création et dans son résultat. C'est une sorte de "respect" envers l'oeuvre : on reconnaît que l'oeuvre n'a pas été faite dans le seul but de nourrir sa propre contemplation égoïste, mais qu'elle est le fruit d'un certain nombre d'efforts. Avoir une idée, aussi petite soit-elle, de ces efforts permet déjà de mieux rencontrer l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 0:42

La pire erreur en matière d'art, c'est de tenter de l'intellectualiser.




«Un peu comme les gens au Louvres qui sont debouts devant un tableau abstrait, le visage froid et mort. Ils contemplent, point barre»...


<o> Avec le visage froid et mort, je doute qu 'ils contemplent véritablement, mon grand.




«Il s'agit de découvrir l'oeuvre,à sa manière et selon ses inspirations, à la fois dans son processus de création et dans son résultat»...


<o> Le «processus de création» relève de la biographie de l'artiste duquel l'oeuvre nous intéresse. Reste à déterminer ce qui importe le plus, l'artiste ou l'oeuvre, ou les deux ?





«on reconnaît que l'oeuvre n'a pas été faite dans le seul but de nourrir sa propre contemplation égoïste»...


<o> La «contemplation égoiste» ? Késako ?





«Avoir une idée, aussi petite soit-elle, de ces efforts permet déjà de mieux rencontrer l'oeuvre»...


<o> Mais ce n'est pas indispensable. Le simple fait d'aimer ou de ne pas aimer suffit largement. C'est ainsi que l'art devient plus ouvert, dans l'élan spontané de celui ou celle qui contemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 0:54

Citation :
Le «processus de création» relève de la biographie de l'artiste duquel l'oeuvre nous intéresse. Reste à déterminer ce qui importe le plus, l'artiste ou l'oeuvre, ou les deux ?
Bof.
Comme je l'ai dit dans mon message précédent que tu n'as pas lu : le processus de création ici, c'est des notions dans l'aspect technique, et non dans l'aspect "intellectuel". Savoir ce qu'est un hors-champ permet de mieux apprécier son utilisation dans un film. Connaître la biographie du réalisateur est toujours un plus, mais ne devrait pas être indispensable pour aborder son film.



Ce débat ressemble un peu à celui qui oppose le fan de la Star Ac ("On s'en fout de comment c'est fait, le résultat me plaît donc c'est génial !"), et le musicophile qui s'adonne tous les soirs à de la musique réellement créative. Celle qui est vécue, et non consommée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 1:06

Rassures-toi, je suis suspendu à tes mots, mon pote.

«le processus de création ici, c'est des notions dans l'aspect technique, et non dans l'aspect "intellectuel"»...


<o> Quand tu cherches à approfondir sur la technique utilisée, tu entres à pieds joints dans l'aspect intellectuel, justement. Le processus comme tu dis, il n'est pas exprimé dans l'oeuvre. Il devient donc inutile par la suite.




«Ce débat ressemble un peu à celui qui oppose le fan de la Star Ac ("On s'en fout de comment c'est fait, le résultat me plaît donc c'est génial !"), et le musicophile qui s'adonne tous les soirs à de la musique réellement créative. Celle qui est vécue, et non consommée»...


<o> La puissance d'une oeuvre bien réussie réside justement dans le fait qu'on la perçoit cette puissance, sans devoir l'approfondir. C'est ce qui laisse de l'espace et de la liberté à la contemplation.

Pour ce qui est de ton fabuleux exemple de la Star Ac', c'est pareil.
La Star ac' c'est profondément insipide, et on le sait sans même faire l'effort pour y parvenir.

De plus la Star ac' est un produit de consommation. Tandis que l'art sincère ne l'est pas.


Dernière édition par le Lun 13 Mar 2006 - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 1:17

Citation :
Quand tu cherches à approfondir sur la technique utilisée, tu entres à pieds joints dans l'aspect intellectuel, justement. Le processus comme tu dis, il n'est pas exprimé dans l'oeuvre. Il devient donc inutile par la suite.
Au-delà de cet aspect technique, j'estime qu'une oeuvre d'art véritable touche les sens directement. Indépendamment de l'histoire de l'artiste, du contexte social, des 50 analyses professionnelles qui existent sur l'oeuvre et des cours enseignés à l'université, une oeuvre d'art doit parler à l'homme, et non à son cerveau. Je considère donc qu'une oeuvre qui, pour être appréciée, exige un aspect "intellectuel" en plus du technique, est (un peu) moins artistique.

À te lire, on croirait presque je défends la position inverse de celle que j'occupe.

•••

À noter que ce que je prône, c'est l'attitude qui va de l'oeuvre vers ce qui touche à sa création, et non l'inverse. Le but n'est pas de connaître le jazz avant de se mettre à l'écouter, c'est plutôt de l'écouter, et d'ensuite chercher à l'approfondir en allant plus loin.

Le 1er contact se fait uniquement sur le "produit fini", et il ne devrait pas en être différemment. Par contre, une personne qui s'arrête au produit fini sans vouloir l'explorer plus en profondeur, j'estime qu'elle n'aura vu qu'une partie de l'oeuvre entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 1:39

Et pourtant, pourtant, pourtant...

Le seul et unique but de l'artiste sincère qui ne demande qu'une seule chose de la part des autres : c'est qu'on apprécie ce qu'il fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 5:03

Pizza Man a écrit:
On se comprend mal, ma grande Smile

L'art fait appel à la spontanéité de la contemplation. Ainsi, en admirant un paysage dans la nature, on ne cherche pas à comprendre pourquoi c'est si beau un coucher de soleil. On ferme sa grande gueule, et on admire. Point barre.

S'il faut tout savoir à propos d'un style ou d'un artiste, ou d'un mouvement artistique avant d'apprécier ce qu'on nous offre, on rate l'effet spontané qu'une oeuvre peut susciter en nous, à l'instant présent.

Ce n'est donc pas obligatoire de tout connaitre ce qu'il y a derrière une oeuvre.



Alors voilà peut-être qui va nous mettre d’accord. Je livre ici, en toute modestie, un petit passage de mon roman – La fange – un travail de création qui me demande entre cinq et huit heures de TRAVAIL par jour, dans les moments de grande forme !!!!
Tu vois, Pizza, t’as pas inventé le soleil et la création c’est pas de la spontanéïté, c’est du boulot et de la sueur quand on cherche à faire passer vraiment quelque chose…
Bon Ok, j’espère que ça passera :


Dans l’esprit de Charles règne depuis plusieurs jours un terrifiant chaos qui ne le laisse pas en paix. Ce matin, il a donc pris sa voiture et a quitté la ville. Il voulait voir un lever de soleil et se nourrir de cette splendeur, de cette troublante poésie du monde qui, si loin de la société des Hommes, poursuit infatigablement la ronde de ses cycles. Il voulait revoir cela avec l’impression d’être le seul homme sur la terre.
Il s’est assis sur un tapis d ‘herbe tendre encore caressé de rosée, a tourné les yeux vers le ciel et contemple désormais son immense et sublime mystère. Devant lui, autour de lui s’étend toute la majesté de la Nature.
Ici, Charles prend en plein cœur la puissance d’une vérité qui le dépasse infiniment. L’immensité du ciel est prête à accueillir, dans un silence solennel, le soleil qui revient au monde. Le chant des oiseaux annonce à la terre la naissance de l’astre et le vent fugace accompagne ce chant prophétique. Il semble que tout ce qui vit ne vit à cet instant que pour célébrer la venue de l’Enfant Roi.
Au loin, derrière la vallée verdoyante, l’astre dresse doucement la tête dans son immense lumière. Charles respire profondément et dans son admiration, il sent à quel point l’humanité est petite, vaine et ridicule. Dans cette grandeur, dans cette infinité parfaite qui se meut autour de lui, dans cette touchante harmonie du monde et de la Terre, il éprouve soudain une colère impuissante contre les erreurs des Hommes, leur course au pouvoir, leur futilité, leur concupiscence, leurs vains divertissements. Il a soudain honte d’appartenir à une espèce qui, malgré la Beauté, préfère la souillure des plaisirs de la fange. En même temps, il sent grandir en lui une profonde tendresse pleine de douleur. Tout son cœur se remplit de cette indicible mélancolie et Charles se met à pleurer. Profondément. Tendrement. Tragiquement. Et dans ses larmes, il n’entend pas qu’il parle :
- O Toi, Merveilleux Innommable, Sublime Nature, dit-il, Tu ES. Et tu n’as pas besoin, Toi, de pardonner aux Hommes leur impuissance à s’élever jusqu’à ta Beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgile



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 7:49

L'art qui plait en général plait par ce qu'il fait appel a des shèmes de notre inconscience par des symboles plus ou moins puissants faisant travailler notre iagination et c'est ce qui importe le plus c'est que notre imagination puisse se mettre en marche ...ainsi l'on peut regarder un tableau pendant un long moment et imaginer de par ce que l'on voit ; une femme à une époque donnée avec sa vie son éventuelle relation avec l'artiste ayant que trop bien peint ses courbures... un cavalier dans les steppes allant à la bataille et caetera... donc c'est pour un tableau une amorce pour notre capacité a imaginer que l'artiste à rendu accessible par des symboles à carectèreselonle message personnel qu'il voulu transmettre de lui même a nous par l'intermédiaire d'un support artificiel rendu vivant par une volonté commune aux deux parties qui sont l'artiste et le voyeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 8:54

Pizza Man a écrit:
Et pourtant, pourtant, pourtant...

Le seul et unique but de l'artiste sincère qui ne demande qu'une seule chose de la part des autres : c'est qu'on apprécie ce qu'il fait.
Bof.
Un artiste qui crée dans le but d'être apprécié, j'appelle ça un artiste commercial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 12:14

Ca passe, lubie, mais cela suscite aussi beaucoup de questions.
Le héros de ce petit passage de ton roman veut ressentir quelque chose, alors il part à un rendez-vous avec le mystique. Mais je me demande si le mystique se laisse approcher aussi facilement. Pour ce que j'en pense, c'est trop facile.
Hop je veux ressentir quelque chose, hopop je vais me mettre en condition ... hopopop je ressens ...
... est-ce que c'est possible ça ?
Je pensais plutôt qu'une telle "rencontre" était une ..... surprise, disons.

Pizza Man, ton artiste est comme une mère qui pense que son enfant est le plus beau, le plus intelligent .. etc ...
Je crois que le vrai artiste doute de la valeur artistique de ce qu'il fait depuis le moment où il prend ses outils et même au delà du moment où son oeuvre est rendue publique
Je crois que même s'il rencontre des gens fascinés par ce qu'il fait, s'il est content, c'est de leur plaisir, par de ce qu'ils disent.
Je crois que le vrai artiste crée essentiellement pour lui. La reconnaissance publique est un bonus encourageant, sans plus.

Virgile, tu creuses une piste déjà ouverte, celle de la personnalité du spectateur, de son éducation, de ses schémas de pensée ....
... pour toi, voir un tableau ne peut pas se faire sans le filtre de tout son bagage personnel. Je pense que c'est vrai, en partie ...
... mais qu'en est-il du spectateur lui-même artiste ? --8

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 13:32

Cébé a écrit : "Ca passe, lubie, mais cela suscite aussi beaucoup de questions.
Le héros de ce petit passage de ton roman veut ressentir quelque chose, alors il part à un rendez-vous avec le mystique. Mais je me demande si le mystique se laisse approcher aussi facilement. Pour ce que j'en pense, c'est trop facile.
Hop je veux ressentir quelque chose, hopop je vais me mettre en condition ... hopopop je ressens ...
... est-ce que c'est possible ça ?
Je pensais plutôt qu'une telle "rencontre" était une ..... surprise, disons."


Bonjour Cébé,
Bon, j'explique alors parce que même si ça passe, ça semble mal compris. Durs durs les mots, "toujours en deça de la réalité à laquelle ils renvoient" !!!.
Je voulais juste montrer à Pizza plusieurs choses :
- la contemplation de la Nature, dans le silence et l'admiration, OK ! Je souscris complètement. C'est d'ailleurs ce qui arrive à mon perso., à la fin de mon bouquin, quand il s'aperçoit qu'il ne pourra pas sauver le monde. Il quitte le monde et découvre la Beauté de la nature. Rien de mystique la dedans ! Juste la reconnaissance d'une grandeur - celle de l'univers - et d'une Beauté - celle de la nature - inégalable par l'Homme.
Bon, il faut lire le reste du livre pour comprendre l'intérêt de ce passage. Je ne vous imposerai pas ce supplice, bien sûr ! Et puis le livre n'est pas fini !!!!
- Ce que j'ai voulu faire passer ici c'est un sentiment que j'ai eu dans la nature, en regardant un lever de soleil. "Voilà me suis-je dit, voilà la merveille du monde et les Hommes s'en foutent, ils regardent ailleurs, préoccupés par leur petit moi égocentrique et vain."
- pour faire passer ce sentiment, cette émotion dans la création - et moi je ne m'occupe que d'écriture - et bien il faut beaucoup travailler. Les mots ne viennent pas spontanément, la langue est une matière brute, de la pierre qu'il faut sculpter. Donner à lire une émotion, c'est avoir d'abord ressenti cette émotion et ensuite la rendre, lui donner une forme "artistique". Intègrer le monde et recracher le monde, voilà comment je conçois l'Art. C'est jouissif mais c'est du boulot !!!!
- Ayant une démarche de travail et d'effort lorsque je crée, je ne peux m'empêcher quand je regarde un tableau, quand je lis un livre, quand j'écoute une musique … d'essayer de comprendre le travail de l'artiste. Pour ce faire, j'ai besoin d'une culture artistique - dans les domaines que je ne pratique pas.
C'est un point de vue ; ce n'est pas une vérité universelle. C'est ma façon de voir les choses, de ressentir les choses qui relèvent de l'art. Art que je conçois uniquement comme tentative d'appropriation et de restitution de la réalité.
La Nature n'est pas une copie. Et c'est pour ça que dans la Nature, j'arrive à fermer ma grande g… je crois qu'il n'y a que là que j'y arrive en fait !!!! --19

J'espère être suffisamment claire et précise. Car il n'y a rien de plus frustrant que d'essayer de se faire comprendre et de ne pas y parvenir...
J'essaie pourtant, valeureuse que je suis.

Lubie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
désirade

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 14:22

tout ça n'est qu'une affaire de respect. --31

même si je trouve une pièce de théâtre nulle, un film, un livre ... je tente de rester jusqu'au bout. pourquoi tant de perversité ? non, je n'aime pas souffrir.

c'est juste que des gens travaillent. je respecte ça.
en aucun cas, je n'ai réussi à faire ce qu'ils font.
ce n'est pas faute d'essayer.

j'écris. --19
dessiner, je suis trop nulle.
réaliser, j'en ai rêvé, jouer encore plus.
mais trop trouillarde. --25
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 19:09

Toujours est-il que certains ont une bien curieuse vision de l'art et des artistes...

Je doute que les artistes s'attendent à ce qu'on reconnaisse les moyens qu'ils ont pris pour créer leur oeuvre. Mais je n'ai jamais dit non plus que c'est une mauvaise chose. Après tout, si vous estimez important de savoir le temps qu'il faisait dehors au moment quand Machin écrivait, ou combien d'heures il a quotidiennement consacré pour écrire sa thèse, si cela peut vous permettre d'apprécier une oeuvre, tant pis pour vous.

Je lis, je vois des films, j'apprécie un tableau sans tout ça, et sans problème. Donc on peut encore se tripoter pendant des heures si ça vous chante mes poussins chéris, mais l'art se doit d'être accessible à tous, jusqu'au plus simple d'esprit, alors forcément pour y parvenir, l'art s'adresse à vos coeur, et non à vos têtes.

*** modéré ***

La modération rappelle à Pizzaman que la fonction éditer dans la section "Art" est là pour un but de correction vis à vis d'un objet issu d'une creation artistique : romans,poèmes,tableaux,photos...et non pas pour éditer une intervention dans le cadre d'une discussion et pour encore moins éditer la modération elle même.


Dernière édition par le Lun 13 Mar 2006 - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Lun 13 Mar 2006 - 19:36

C'est incroyablement bien dit, Pizza Man !
Et puis ça permet bien d'ouvrir le débat… --19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
désirade

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Mar 14 Mar 2006 - 8:05

je rajoute tout de même que la liberté des uns commence où finit celle des autres.
peu importe qu'il faille être énarque ou steevie (on à tout essayer sur France 2)
je déteste ! mais bon ...

afin de comprendre l'art.
être touché même si on déteste suffit.
même si soi-même, on est une ménagère de moins de 50 ans ! ou autre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Mar 14 Mar 2006 - 17:19

Pourquoi l'art DEVRAIT_il être ceci plutôt que cela ?
Je ne pense poas qu'il existe une définition officielle de l'art.

Pour moi il existe plusieurs types doeuvres que l'on regroupe sous ce nom :

L'art peut être simplement un beau truc qui plait aux gens (encore que ca pourrait plutôt s'appeler de l'artisanat).

L'art peut aussi véhiculer un message, essayer de faire comprendre des choses sans utiliser d'explications analytiques (dans ce cas il peut s'adresser à tout le monde ou alors seulement aux gens avertis).

L'art peut aussi être technique et fait pour éblouir , par l'habilité de l'artiste, ceux qui s'y connaissent.

Etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Mar 14 Mar 2006 - 17:23

je suis d'accord avec ça. Il n'y a pas de définition universelle de l'art, il n'y a que des approches subjectives et sensibles...
Cela m'invite à reconsidérer l'ensemble des messages postés ici. Je trouve que nous employons à tour de bras, le présent de vérité générale... comme si chacun croyait avoir la bonne réponse. Pourtant rien n'est véritablement lumineux… et je parle aussi de mes contributions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Mar 14 Mar 2006 - 17:28

Et puis on peut aussi donner une définition exaltée, romantique, idéaliste et spirituelle de l'art, avec plein de grands mots ...
Mais ce n'est jamais la que l'introduction du type de pensée new_age dans l'art.
L'art ce n'est jamais que de l'art ... pas besoin de se prosterner devant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   Mar 14 Mar 2006 - 17:33

bon, on va pas quand même se mettre à cracher dans la soupe, maintenant ! --25

--27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi l'art rend heureux ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi l'art rend heureux ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Philo] Qu'est-ce qui vous rend heureux?
» Philo: bonheur ou vérité.
» Pourquoi la musique triste rend heureux?
» lait qui ressort par le nez!
» Je me sens toujours heureux, vous savez pourquoi ? (Une parole de Shakespeare)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: