Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la rancune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: la rancune   Dim 26 Mar 2006 - 21:20

Pourquoi la rancune ? .. quelles sont les raisons ( les juger bonnes ou mauvaises est une autre histoire), les buts de la rancune ...

Quand vous en voulez à quelqu'un, cela signifie quoi ?
J'aime bien dépouiller les concepts de leurs mots afin d'en tirer tout le jus et dans l'expression je t'en veux, le verbe vouloir est porteur de bien des mystères.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rancune   Dim 26 Mar 2006 - 21:24

Ça peut signifier " je m'en veux, mais orientée vers moi, cette rancœur fait trop mal alors je la vomis/projette sur l'aut' ".

Bref, moyen de défense.
Revenir en haut Aller en bas
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: la rancune   Dim 26 Mar 2006 - 21:38

Il est précisément 13h et 23 minutes ici en Californie, il me reste donc environs 8 à 9 heures avant d'aller pioncer.

Vais-je gâcher ces heures à ruminer ma rancune envers toutes les vacheries de la vie, ou profiter de ce superbe soleil sur les récifs, derrière chez-moi ?
De plus, avec les responsabilités et les papiers que je dois mettre en ordre pour ne pas me faire taxer, ça ne laisse pas beaucoup de temps à consacrer pour la rancune.

La rancune c'est de la haine cultivée. On peut momentanément avoir les boules contre quelqu'un, mais l'aspect malsain d'entretenir un sentiment aussi indigeste ne présente aucun but précis pourtant. C'est simplement un sentiment qui résulte d 'une profonde atteinte à l'amour-propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la rancune   Dim 26 Mar 2006 - 22:15

Smile


cébé a écrit:
Pourquoi la rancune ? .. quelles sont les raisons ( les juger bonnes ou mauvaises est une autre histoire), les buts de la rancune ...

Quand vous en voulez à quelqu'un, cela signifie quoi ?
J'aime bien dépouiller les concepts de leurs mots afin d'en tirer tout le jus et dans l'expression je t'en veux, le verbe vouloir est porteur de bien des mystères.


Je penses que l'ont peut se justifier par différentes raisons, mais reste une attitude de désir de "domination"..
En vouloir à quelqu'un, peut raisonner, comme charger l'autre.. Donc dans une simple forme pensé, ou + matérialisee, par une violence d'acte.


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Virgile



Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: prudence...   Lun 27 Mar 2006 - 7:27

si un jour tu rencontres la rancunes , cette vieille dame aux ongles accérés et a l'haleine fétide , ne lui parles pas , ne la regarde même pas car elle n'attends qu'une chose te griffer , te maudire et sur toi cracher.
laisse là passer son chemin , jeune saches que ce n'était qu'une putain aux lèvres et a la bouche mielleuse pleine d'apropos belle certes mais elle finit par ressembler a son intérieur de ce qu'elle était qui n'était que haine et échauffourées que trop dissimulées par une jeunesse manquée ...
oublis là elle s'est tellement donnée pour ensuite beaucoup de gens briser qu'elle en a perdue tout son charme par son inamitié...oublis là mon ami(e)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 7:47

Je ne suis pas partisant de votre "rejet radical" de la rancune, à toi et à PizzaMan.

Les conceptions devraient, à mon sens, se pencher sur le "l'infortune m'est tombée dessus, je dois faire avec, comment ?" adressé au malheureux plutôt qu'uniquement sur le "je vais bien, tout va bien, éviter la douleur" adressé au bien-portant ; toute proportion gardée.
Revenir en haut Aller en bas
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 8:43

Dalaha a écrit:
:
En vouloir à quelqu'un, peut raisonner, comme charger l'autre.. Donc dans une simple forme pensé, ou + matérialisee, par une violence d'acte.



Je suis désolée, Dalaha, je ne pige que dalle à ce que tu dis en première phrase En vouloir à quelqu'un, peut raisonner, comme charger l'autre, donc ce qui suit ne me dit rien, à moi.

L'utilisation du donc indique que la deuxième partie de l'énoncé découle de la première. C'est une façon d'être logique que d'ultiliser le donc dans son juste sens.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Digoyo

avatar

Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 9:28

Je ne connais pas bien ce sentiment, mais il me semble que ce n’est qu’un résultat d’échec dans une relation et que, par la suite, par manque de sérénité on n’est plus en mesure d’analyser sainement et avec discernement les comportements vrais et crédibles de la personne à laquelle on a pu se heurter ;

Je réponds à ce post, parce que sur ce « sentiment », j’ai un grand plaisir et un merci à donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 9:44

cébé a écrit:
Dalaha a écrit:
:
En vouloir à quelqu'un, peut raisonner, comme charger l'autre.. Donc dans une simple forme pensé, ou + matérialisee, par une violence d'acte.



Je suis désolée, Dalaha, je ne pige que dalle à ce que tu dis en première phrase En vouloir à quelqu'un, peut raisonner, comme charger l'autre, donc ce qui suit ne me dit rien, à moi.

L'utilisation du donc indique que la deuxième partie de l'énoncé découle de la première. C'est une façon d'être logique que d'ultiliser le donc dans son juste sens.


Rhalalalala .. je viens de comprendre!

En vouloir à quelqu'un, peut raisonner, comme charger l'autre

==> Si je change l'orthographe du mot raisonner en mettant résonner qui signifie mettre en résonnance, faire tinter comme une cloche résonne, cela s'éclaire --20

Alors, je paufine en enlevant les virgules qui brouillent encore, cela donne :

En vouloir à quelqu'un peut résonner comme charger l'autre

ouffff .... la suite devient donc plus compréhensible!

Toute mes excuses à Dalaha pour mon précédent post. Mon impulsivité --9



Digoyo, tu es bien maître du suspens, là ! ... tu nous allèches et pfft! .. nous laisses tomber --34
.... sans vouloir être indiscrète, bien entendu --36



La rancune, en premier résumé:

— un constat d'échec dans une relation (selon Digoyo)
— une alerte donnée à l'autre (selon Angelo) ? — si j'ai bien compris—
— une volonté de domination (selon Dalaha)
— une perte de temps (selon Pizza Man)

(je ne mets rien pour Virgile qui fait une jugement en bien ou mal sur le concept, ce qui n'est pas dans le sujet)


... mais encore ? .... please ? ... si encore il y a ...

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 9:50

Cébé a écrit:
— une alerte donnée à l'autre (selon Angelo) ? — si j'ai bien compris—
Je préfère dire : le produit d'un mécanisme de défense.
Revenir en haut Aller en bas
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 11:26

Angelo

la rancune est un système de défense, pour toi ...
.... de défense pour ne pas attaquer ? ... ou une défense contre une attaque bis ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 11:37

cébé a écrit:
Angelo

la rancune est un système de défense, pour toi ...
.... de défense pour ne pas attaquer ? ... ou une défense contre une attaque bis ?
De défense pour ne pas m'attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 14:52

Etre rancunier c'est ne pas avoir su dire ce que l'on avait à dire quand il le fallait. Pour éviter la rancune, il donc faut apprendre, je crois, à dire ce que l'on pense… et à pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 16:32

Smile



Oui désolée Cébé, l'heure tardive peut être.... C'est effectivement dans le sens d'une résonnance Wink


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 16:49

La rancune c'est l'attachement à son propre orgueil.Et de cet attachement, nait la douleur, de la douleur naissent les pensées de vengeance.De ces pensées nait la frustration, et de cette frustation on peut pêter les plombs.

Lubie parle de pardon, cela va de pair avec la rancune bien sur.
En ce qui me concerne, je suis partisan d'une certaine phénoménologie de l'esprit : j'observe ce qui est blessé, j'observe le phénomène "rancune" telle qu'elle se présente en moi.J'observe les sensations et je reviens à la pensée analytique et ainsi de suite, un peu comme le cycle en V en informatique.

Quand la chose est passée, il y a une libération : nous ne sommes plus aliéné à cette rancune.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 17:12

Disciple aborde dans le même sens que moi. Tout est question d'amour-propre.

Pour satisfaire votre Ego, vous estimez qu'il faut avoir le dernier mot pour ne pas subir les affres de la rancune, mais par la même occasion vous devenez esclaves de vous-mêmes en refusant la remise en question que ces occasions conflictuelles pourraient vous offrir. Le pardon n'a aucune utilité dans ce cas.

Pour protéger votre petit nombril, par mesure de « défense pour ne pas être attaqué » afin de ne pas voir à quel point vous pourriez avoir tort face à l'autre, vous estimez que vous devez être rancunier en plus d'être obstiné. Ce n'est donc qu'une question d'amour-propre. Un jour vous tomberez de haut, et ça fera vraiment mal.

Ces données sont assez révélatrices des pathologies de certains...
La rancune est somme toute, le produit d'un complexe de supériorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 17:48

"Disciple aborde dans le même sens que moi…" na na na, comme ça je me protège. Après, je peux lacher ma sauce.
Non mais dis mon grand, tu crois t'en tirer à si bon compte ? Et sans regarder en face, plus ?
Je crois, moi, que parler et dire ce que l'on ressent au moment d'un conflit est un moyen d'échapper à la rancune et de ne pas différer la blessure. Il n'est pas forcément question d'avoir le dernier mot ! Et je crois aussi qu'une personne qui nous a fait mal mérite d'être pardonnée, dans le sens noble du terme : "ne pas vouloir tirer vengeance de …"
Mais bien sûr cela signifie avant tout que l'on comprend le sens des mots et que l'on considère la rancune comme une rage impuissante de ne pouvoir se venger !

Et Toi mon garçon, t'es déjà tombé de haut ? Ca t'a vraiment, vraiment fait mal ? Non parce que là, sur ce terrain là, tu ne m'auras pas non plus !
Non mais dis donc !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 18:04

Smile


lubie a écrit:
Je crois, moi, que parler et dire ce que l'on ressent au moment d'un conflit est un moyen d'échapper à la rancune et de ne pas différer la blessure."


Je pense que c'est aussi une façon claire et sincère d'être soi-même, vis à vis de, ou des autres --8


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 18:10

Je crois que certains ont du temps à perdre.

Allons donc ! Voir si le fait d'exprimer ce qu'on ressent n'est pas une façon de plus afin de satisfaire son gros Ego meurtri. Laissez donc la caravane passer, mes jolies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 18:19

A mon avis, c'est le tien d'ego qui est meurtri. Je sens en toi, homme vaillant et valeureux, une impossibilité de supporter les femmes intelligentes. Et si en plus elles sont belles, alors !!!
Laisse aussi passer la caravane, mon beau, et admire la marche des chameaux ! Ah ! Ah ! Ah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 19:30

Citation :
Je crois, moi, que parler et dire ce que l'on ressent au moment d'un conflit est un moyen d'échapper à la rancune et de ne pas différer la blessure. Il n'est pas forcément question d'avoir le dernier mot !

Ca dépend ce que l'on appelle par dire ce que l'on ressent.Si dire ce que l'on ressent résulte d'un acheminement intérieur qui fait que l'on puisse observer justement ce qui se passe dans notre esprit puis de l'exprimer dans la communication avec l'autre.Alors oui cette expression est alors posé et distante car elle fixe la racune et met la distance sur celle ci.

Si dire ce que l'on ressent consiste à céder sous sa propre impulsion du moment, en proferant des noms d'oiseaux ou autres charabia , cela reste toujours un processus primaire (et même primale) non controlé de vengeance type verbale.Et c'est sur ce point que l'avis de PizzaMan se rejoint : c'est le fait d'avoir le dernier mot, puisque notre orgueil s'en trouve blessé.C'est vraiment un cercle vicieux, et comme il le dit : on devient notre propre esclave dans ce cas là.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 19:34

La rancune relève probablement de la position schizo-paranoïde.
Revenir en haut Aller en bas
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 19:43

oui ben "schizo-paranoïde" , c'est large.
Ce qui relève de la position "schizo-paranoïde" peut etre aussi de la mélancolie, de la dépression, l'angoisse...etc...

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 19:55

disciple a écrit:
oui ben "schizo-paranoïde" , c'est large.
Ce qui relève de la position "schizo-paranoïde" peut etre aussi de la mélancolie, de la dépression, l'angoisse...etc...
J'entendais clivage / idéalisation / déni.
Revenir en haut Aller en bas
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: la rancune   Lun 27 Mar 2006 - 21:06

Smile


En un petit peu plus développé Wink ... Je pense que la rancune résonne comme quelque chose qui perdure. Hors, dans le contexte de la première question, à savoir dire "Je t'en veux" ... Est une tentative de domination, donc lié aux manifestations d'un égo en déséquilibre.
Persister pour rétablir "une injustice", n'est pas spécifiquement un désir de domination, puisque l'injustice est un déséquilibre. Donc le terme "Persister" démontre plus d'une volonté, que d'un réel orgueil... Mais dans certain cas, celà peut être aussi, la résultante d'une frustration, qui elle -même est la manifestation d'un manque d'équité.


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la rancune   

Revenir en haut Aller en bas
 
la rancune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: