Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ego

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: Ego   Sam 6 Mai 2006 - 23:05

Citation :
Atténuer les effets de l'EGO selon le schéma de disciple ( reconnaître la nature éphémère des événements) ... oui, c'est probablement une bonne chose ...
... mais si c'est pour rester avec un ... "encéphalogramme plat", à ne jamais reconnaître le bonheur... c'est râpé, selon moi.

Non je crois pas avoir parlé d'être un "lobotomisé" ou même quelque chose qui s'apparenterait en ce sens.Et puis qu'est ce que signifie métaphoriquement l'expression "encéphalogramme plat" ?
Si c'est dans le sens être serein quelque soit les circonstances, d'une manière imagé : telle une surface d'eau qui reste calme et ce malgré le vent alors oui je la définierais bien comme un bonheur.
Toujours de façon imagée, puisque cébé parle de "modulation" :

Quand la formation mentale est une vague, rien ne nous empêche de surfer dessu alors qu'on peut très bien se laisser aller par cette même vague.Reconnaitre la nature transitoire du phénomène me permet dans un certain sens de m'en détacher : c'est ça la liberté de choix mais les choses sont complexes, ça ne marche pas toujours ainsi.
Enfin je dis ça, c'est mon point vue, et que certainement je ne suis sans doute pas assez mature dans le fond.
Maintenant en parlant de modulation bien sur, on pourrait interprêter encore dans mon discours que c'est tout ou rien, justement non ce n'est pas le cas.
Quand la vague apparait et est trop violente alors parfois où lacher un peu la prise, se laisser aller sans toutefois se noyer vaut mieux que de vouloir combattre contre cette dernière.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 6:46

Citation :
Je distingue petit et grand ego pour admettre que chacun en a au moins un ! Je ne crois pas que ce soit exactement la même chose, non ! Pour moi, le petit égo c'est l'enfant qui est en chacun de nous ; le grand EGO c'est l' être adulte et responsable qui prend le chemin de sa VIE et qui part à la rencontre de lui-même.

L'enfant ne pense qu'à lui, même s'il voit bien que les autres existent.
Par contre l'édulte est capable de voir l'intérèt général et tient donc compte de celui d'autrui. peut-on donc encore parler d'un Ego alors qu'on regarde les choses d'un point de vue général (objectif) et non plus persoinnel (subjectif) ?

Encore qu'on est ici en train de bien idéaliser les adusltes. Ils ne sont souvent que de grands enfants.




Citation :
Ce qui me dit que JE suis bien MOI, que JE suis unique et distincte des autres c'est MA mémoire. Je n'ai pas en MOI les souvenirs d'une autre ou d'un autre que MOI et dans chacun de ces souvenirs, JE me reconnais.
Je suis parce que je me souviens que j'ai été… et puis "je pense donc je suis".

C'est la une illusion : notre esprit est rempli de plein de faux souvenirs apportés par autrui. Des expériences l'ont prouvé.
Notre mémoire est manipulée et reconfigurée en permanence par notre culture, notre entourage, notre religion ... et notre Ego.
Les souvenirs ne sont que notre "version officielle" des faits, aprés modifications diverses et passage dans le bureau de censure de l'Ego.





Citation :
Mais bien sûr on peut toujours chipoter et croire que "JE est un autre". Bon Rimbaud voulait fixer des vertiges, non ? Et il buvait pas mal d'absynthe... Mais bon RIMBAUD c'est RIMBAUD !!!!

Mais nous sommes un autre ... et même plusieurs autres.
Il nous arrive de ne pas "savoir pourquoi on a eu telle réaction" par exemple.
Ou alors une partie de nous a envie de faire une chose alors qu'une autre s'y refuse pour des considérations morales. Nous sommes en fait un ensemble de modules mentaux différents .. et qui ne s'entendent pas toujours trés bien ensembles.
Alors qui est "JE" dans tout ca ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 7:35

"JE" est ce qui fait tenir tout ça ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 9:42

C'est une hypothèse.

Les hindouistes croient en une sorte d'"âme" qui maintient ces éléments ensembles alors que les bouddhistes penseent que ces éléments tiennent tout seuls ensembles.

Prenons le cas d'une maison : y a-t-il un élément qui maintient tous les autres en place ? ... comme la clé de voute des cathédrales ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 10:03

Atil, je me fiche un peu de ce que pensent les hindouistes et les bouddhistes. Je respecte profondément leur philosophie mais je ne crois pas que leur philosophie puisse s'importer en Occident.
Ma culture à moi c'est la culture judéo-chrétienne d'une part et aristotélicienne d'autre part. Je ne vois pas comment mon MOI pourrait échapper à ça ni comment au regard de mes référents culturels je pourrais comprendre et assimiler en profondeur les philosophies extrème-orientales.
J'ai fait un peu de chinois et bien rien dans la langue ne marque le pluriel, par exemple. Tout semble inexorablement lié ! C'est très intéressant et ça en dit long sur cette culture mais franchement, je suis incapable, MOI, si ce n'est par snobisme, et de le ressentir et de le vivre. Etre SOI c'est aussi reconnaître je crois ce qui constitue le SOI. La culture fait partie de ces constituants fondamentaux. Mettre en valeur SA culture c'est faire un pas, je crois, vers la reconnaissance de SOI et pas de celui ou celle qu'on voudrait être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 11:00

Smile


Citation :
En rajout, je pense qu'un excés d'ego, nous feras réagir par pulsions et non par raison. Donc ce coté pulsion peut s'apparenter plus vers l'animal que l'être humain.

lubie a écrit:
Dalaha, l'Homme est un hominidé ; il appartient à la famille des primates. L'homme est donc avant toute autre chose un animal. Le reconnaître c'est peut-être faire le premier pas vers la sagesse et devenir simplement porteur de VIE dans le grand tout de la VIE.
C'est pas beau ça ????

Trouver l'harmonie entre l'être social et l'être animal qui est en nous voilà me semble-t-il une bonne façon d'assumer son égo !!!!
Mais bon, ce sujet ne m'inspire pas plus que ça et je sens bien les béances. Je les remplis de rire… C'est "le propre de l'Homme", non ?


Sur celà, te dirais que l'homme appartient à la terre, il est une évolution de celle-ci.
Le reconnaitre, c'est s'inclure en tant qu'enfant de la terre par nos matières.
Des matières qui nous apparentes autant dans des niveaux minéral, végétal que animal.
Se recentrer permet à l'homme de respecter sa mère et sa famille.

L'ego en excés est attaché aux comportements, donc issue d'une mentalité. Les comportements de dominations, et j'en passe, sont des formes d'involutions de l'homme vers l'animal et non dans l'esprit de l'animal mais pluôt dans ses instincts.

Lorsque l'homme est équilibré dans ses comportements, il connait les surfaces de sa mère et commence a rechercher son père.
Par son esprit, il visite les profondeurs de ses matières, et d'esprit à esprit, il retrouve l'animal, le végétal, le minéral, puis son moteur ; son étincelle de vie.

Lorsque l'ego est dominant dans la nature de l'homme, l'esprit n'est pas libre. C'est l'instinct qui domine, et non la raison.


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 14:14

Citation :
Sur celà, te dirais que l'homme appartient à la terre, il est une évolution de celle-ci.
Le reconnaitre, c'est s'inclure en tant qu'enfant de la terre par nos matières.
Des matières qui nous apparentes autant dans des niveaux minéral, végétal que animal.
Se recentrer permet à l'homme de respecter sa mère et sa famille.

Tout à fait d'accord avec ça ! Je n'emploierais pas les même mots que toi mais je pense aussi que l'Homme doit apprendre à vivre dans et avec son milieu et à le respecter. Si nous reconnaissons notre part d'animalité, c'est selon moi un bon moyen de respecter notre Terre car alors, nous reconnaissons du même coup notre place sur Terre.

Citation :
L'ego en excés est attaché aux comportements, donc issue d'une mentalité. Les comportements de dominations, et j'en passe, sont des formes d'involutions de l'homme vers l'animal et non dans l'esprit de l'animal mais pluôt dans ses instincts.

Je ne pense pas que l'on puisse faire autrement dans la réalité que d'être dominé ou de dominer. Il ne s'agit pas de vouloir dominer à tous prix, au risque de perdre son âme, il s'agit de trouver sa place ; celle qui correspond le plus possible à notre EGO. Certains ont de l'ambition, ils ont des qualités pour "diriger" les autres ; d'autres auront plus tendance à se laisser diriger. C'est d'ailleurs ce que disait Aristote dans sa "politique" : "les uns sont naturellement enclins à dominer, les autres à être dominés". Un EGO équilibré est un EGO qui selon moi reconnaît sa tendance.
Mais cela suppose aussi quelques nuances. En effet, l'Homme est riche et complexe et s'il domine dans certains cas, il peut être dominé dans d'autres situations. C'est la capacité d'adaptation aux diverses situations de la vie qui confirme l'équilibre de l'EGO.


Citation :
Lorsque l'homme est équilibré dans ses comportements, il connait les surfaces de sa mère et commence a rechercher son père.

Tu peux m'expliquer ça s'il te plaît ?

Citation :
Lorsque l'ego est dominant dans la nature de l'homme, l'esprit n'est pas libre. C'est l'instinct qui domine, et non la raison.

Indépendamment du fait que tu attribues implicitement à l'Homme une supériorité sur l'animal qui reste à démontrer, je ne vois pas comment tu peux dissocier l'EGO et la raison. La raison est, au même titre que l'instinct, une des caractéristiques de l'EGO, du MOI.
Peux-tu par ailleurs me dire ce que tu entends par "l'esprit n'est pas libre". Libre de quoi ? C'est quoi au juste un esprit libre ? Qu'est-ce qui peut être dominant chez l'individu sinon l'EGO ? Et pourquoi la raison devrait dominer l'instinct ? N'est-il pas possible d'envisager un équilibre, une harmonie entre l'instinct et la raison, entre le corps et l'esprit ?

C'est complexe, hein ? Autant se demander "c'est quoi être HUMAIN ?" Les réponses seront toujours partielles et approximatives…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 15:48

Quand on n'a pas d'Ego, on dit qu'on planifie, qi'on gère, qu'on organise.
Quand on a un Ego on dit qu'on domine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 16:27

Et quand on dit n'importe quoi, c'est que l'EGO a pris un plomb dans l'aile… --9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 18:43

C'est vrai que du point de vue bouddhiste, les tâches ont cette utilité de permettre un certain détachement de soi, donc une certaine utilité d'occuper aussi l'esprit dans l'attente de quelque chose. Mais dans la juste mesure pour ne pas s'épuiser non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 21:02

dans l'hindouisme il y a aussi le karma-yoga, la voie de l'action désintéressée: ca consiste à se dévouer pour autrui sans se préoccuper de la réussite de ses entreprises; celle-ci dépendant non plus de nous mais du destin.
On n'est donc plus un être agissant pour ses désirs personnels mais une sorte d'outil utilis épar le destin .. ou par Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 21:10

Dans le bouddhisme il y a le zazen, l'état ultime de non désir, ou la pensée est littéralement absente. C'est un peu comme le karma-yoga.

Au moins avec le bouddhisme, on évolue de façon assez progressive, sans pour autant tout rejeter du modèle occidental de l'existence.

L'hindouisme c'est quand même plus difficile à mettre en application, tout ce désintéressement, cette dévotion pour autrui, s'oublier soi-même, il faut être balaise pour y parvenir de façon volontaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Ego   Dim 7 Mai 2006 - 23:02

Si tu te cognes la tête contre une cruche et que cela sonne creux, n'en déduis pas forcément que c'est la cruche qui est vide.

Proverbe Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 6:51

Qui est-ce qui raisonne le mieux ?
Celui qui a la tête vide ou celui qui a la tête pleine ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 7:02

Celui qui a la tête bien faite ; et ça c'est pas du bouddhisme, c'est du Montaigne… --31
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 8:10

Smile



Citation :
L'ego en excés est attaché aux comportements, donc issue d'une mentalité. Les comportements de dominations, et j'en passe, sont des formes d'involutions de l'homme vers l'animal et non dans l'esprit de l'animal mais pluôt dans ses instincts.

lubie a écrit:
Je ne pense pas que l'on puisse faire autrement dans la réalité que d'être dominé ou de dominer. Il ne s'agit pas de vouloir dominer à tous prix, au risque de perdre son âme, il s'agit de trouver sa place ; celle qui correspond le plus possible à notre EGO. Certains ont de l'ambition, ils ont des qualités pour "diriger" les autres ; d'autres auront plus tendance à se laisser diriger. C'est d'ailleurs ce que disait Aristote dans sa "politique" : "les uns sont naturellement enclins à dominer, les autres à être dominés". Un EGO équilibré est un EGO qui selon moi reconnaît sa tendance.
Mais cela suppose aussi quelques nuances. En effet, l'Homme est riche et complexe et s'il domine dans certains cas, il peut être dominé dans d'autres situations. C'est la capacité d'adaptation aux diverses situations de la vie qui confirme l'équilibre de l'EGO.

Dans la société, tel qu'elle est créé, l'ego est un conditionnement. Dans mon idée, l'ego en excés est l'orgeuil donc ce qui génère : arrongance, dominations, possession esclusive, et violence si frustration.
L'ego en équilibre, pourrait être perçu comme une volonté d'harmonie pour soi et les autres.


Citation :
Lorsque l'homme est équilibré dans ses comportements, il connait les surfaces de sa mère et commence a rechercher son père.

lubie a écrit:
Tu peux m'expliquer ça s'il te plaît ?

Lorsque l'homme a pris conscience que toutes ses matières le relies à la terre, parcequ'elle est sa mère materiel. Il commence a rechercher ce qui a généré le souffle dans sa matière, ce qui anime son esprit et ses pensées.
Alors, ses recherches tendent au-delà de la simple matière. Wink

Citation :
Lorsque l'ego est dominant dans la nature de l'homme, l'esprit n'est pas libre. C'est l'instinct qui domine, et non la raison.

lubie a écrit:
Indépendamment du fait que tu attribues implicitement à l'Homme une supériorité sur l'animal qui reste à démontrer, je ne vois pas comment tu peux dissocier l'EGO et la raison. La raison est, au même titre que l'instinct, une des caractéristiques de l'EGO, du MOI.…

Je ne pense pas que l'homme soit supérieure à l'animal. Il est une autre évolution, dont les différences ce situe au niveau du souffle (Conscience Universelle).
Dans mon idée, la raison est issue d'un cheminement de l'esprit, qui peut être poussé vers des territoires plus subtils.

lubie a écrit:
Peux-tu par ailleurs me dire ce que tu entends par "l'esprit n'est pas libre". Libre de quoi ? C'est quoi au juste un esprit libre ? Qu'est-ce qui peut être dominant chez l'individu sinon l'EGO ? Et pourquoi la raison devrait dominer l'instinct ? N'est-il pas possible d'envisager un équilibre, une harmonie entre l'instinct et la raison, entre le corps et l'esprit ?

C'est complexe, hein ? Autant se demander "c'est quoi être HUMAIN ?" Les réponses seront toujours partielles et approximatives…


J'associe l'ego avec le mental.Ce qui créera une mentalité donc un conditionnement nourrie par des croyances "ancrées" et des auto-conditionnements de ce qu'il nous arranges de croire, par besoin de se rassurer.

J'associe le SOI avec l'Esprit, ce qui créera un état d'esprit évolutifs. L'esprit est libre des influences issuent des croyances. Il est une porte ouverte sur les non-permanence. Il permet d'appréhender les multiplicités qui existent en toutes choses.

Quand a définir ce qu'est un être humain Wink ... Cela peut être développé dans un autre sujet Smile .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 8:32

Je comprends ce que tu veux dire ! Je n'emploie pas ta terminologie mais je suis en partie d'accord avec toi.
J'ajouterais simplement que l'esprit libre est l'esprit qui a choisi (et cela suppose bien sûr une prise de risque énorme !) la Libre Pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 8:46

Smile

lubie a écrit:
Je comprends ce que tu veux dire ! Je n'emploie pas ta terminologie mais je suis en partie d'accord avec toi.
J'ajouterais simplement que l'esprit libre est l'esprit qui a choisi (et cela suppose bien sûr une prise de risque énorme !) la Libre Pensée.

Sur celà, je ne peut pas dire que c'est un choix conscient. J'ai tendance a penser que c'est plus liés avec une nature artistique.


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 9:30

ou philosophique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 10:04

Smile

lubie a écrit:
ou philosophique !

Est-ce que pour toi. La philosophie peut être innée, donc une conscience naturel, chez certains hommes ??...

La philosophie pour mon avis, tient + d'une quête, avoir en soi un esprit de sagesse s'apparenterais dans mon idée, beaucoup plus avec l'inteligence du coeur....

Et pour toi ... Qu'elles en sont tes perceptions ?...

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 10:31

Pour moi, mais c'est un point de vue entièrement personnel et subjectif, c'est le chemin qui mène à la vérité qui est intéressant, pas la vérité elle même. Dans cette mesure je rejoins ce que disait Alain (pas mon pote, hein ! Le philosophe !!!) : "On n'apprend pas la philosophie, on apprend à philosopher".
Dans ce sens oui, je suis encore une fois d'accord avec toi ! Etant humains, on a tous la capacité de réfléchir et de raisonner ; de construire sa pensée… Est-ce que tous l'utilisent ? Je n'en suis pas très sûre !
C'est encore une affaire d'EGO…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 10:48

Je trouve que la vérité est la plus importante.
Par conséquent, le chemin est très important aussi, car un mauvais chemin ne mène pas à la vérité.
Et si jamais, par un malheureux hasard, la vérité est un horizon inaccessible, alors il ne reste plus que le chemin qui, du coup, devient le plus important.

Mais dans l'idée, c'est la vérité qui reste fondamentale à mon sens. C'est elle qui donne la direction à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 10:59

Alors on continue… C'est quoi la Vérité ?
Existe-t-il des vérités absolues à ton avis ? Toute vérité n'est-elle pas vouée à devenir un point de passage ? Et dans ce cas, ne s'agit-il pas d'un chemin ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 13:05

    Vérité
    Connaissance conforme à ce qui est réel, à la réalité; expression de cette connaissance.
Je suppose qu'il existe des vérités absolues, parce que je suppose qu'il existe une réalité absolue Smile Quant à savoir si on peut atteindre authentiquement ces vérités, c'est une autre question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha

avatar

Nombre de messages : 1062
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Ego   Lun 8 Mai 2006 - 13:15

Smile


Je ne pense pas qu'il n'existe qu'UNE "vérité" mais plutôt, des multiples possibilités de réalités. Wink

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/portail.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ego   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ego
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: