Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La vie est une corvée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: La vie est une corvée.   Mar 9 Mai 2006 - 14:55

"La vie est une corvée."

L'expression est mise en italique parcequ'elle est issue d'un certain contexte que je ne détaillerai pas.

Que vous inspire cette insertion en général ?

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Mar 9 Mai 2006 - 16:04

Comme toutes les phrases-citations, cela m'inspire un "ça dépend". Ce qui était prévisible mais inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Mar 9 Mai 2006 - 17:16

Cette citation me donne à réfléchir sur le sens du bien et du mal, mais aussi et surtout de ce que je vais faire de cette réflexion.

La corvée évoquée ici, prise dans son sens premier, définit un travail qui n'est pas choisi, un esclavage; et par comparaison elle définit la vie non-voulue, vide de sens, vide de bonheur et de bien ...
... une lassitude (sans objet) ...

Comment puis-je me positionner face à cette phrase ... ?
Je la ressens comme vraie quand mes yeux ne savent voir plus haut que mon front baissé ....
... j'appelle ça la nuit de Dieu ...
Mais je ne l'"entends" pas quand je me rappelle que je ne suis jamais seule.
M'enfin! .. ce n'est pas si général que ça, je crois. --26

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Mer 10 Mai 2006 - 6:15

Etre obligé de faire une chose sans savoir à quoi elle sert, je trouve que c'est la meilleure manière pour ressentir celle-ci comme une corvée.
Hors ca semble bien s'appliquer au fait de vivre quand on y réfléchis bien.
Donc il vaut mieux éviter d'y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Mer 10 Mai 2006 - 6:57

Une corvée se défini comme "un travail imposé et non rémunéré". Et je ne suis pas certain que la vie, en tant que travail (je préfère dire effort) soit, au sens imagé, non rémunérée.
Revenir en haut Aller en bas
désirade

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Mer 10 Mai 2006 - 10:22

je serai de l'avis d'Angelo

vivre demande un effort d'autant plus qu'à la base nous n'avons pas émis le désir de naître, non ?

quand de plus, nous ne détenons aucune clé, ni notice pour quoi que ce soit. Que parfois les expériences sont douloureuses. Je pense que la vie reste un combat de tous les instants. Dans la mesure où l'on fonctionne tout de même sur le principe de "l'ici et maintenant".

voilà, mon avis. --19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Mer 10 Mai 2006 - 11:14

La vie une corvée ? Et puis quoi encore ? Il y a quelques années on nous bassinait avec "la génération sacrifiée". Ca me faisait beaucoup rire !!!!
LA VIE EST BELLE !!!! Et même si parfois c'est dur, terriblement dur de garder la tête hors de l'eau, même si parfois on a juste envie de baisser les bras et de dormir, la vie est un merveilleux cadeau.
Un truc me rend super triste. C'est quand je regarde quelque chose que je trouve vraiment très beau, très touchant et que je me dis : "un jour, pas parce que tu l'auras choisi, pas parce que tu auras décidé de fermer les yeux mais parce que c'est comme ça, parce que tu n'y échapperas pas : ce truc magnifique, tu ne le verras plus ! Combien de fois vas-tu encore le voir ? Combien de fois te sera-t-il encore donné de le voir ?"
Mis à part ça, j'adore être corvéable. Mais peut-être aussi que ma corvée à moi est super fastoche au regard de la misère du monde ?
Raison de plus alors pour la trouver à mon goût…

Nietzche disait : "il faut construire sa vie comme une oeuvre d'art". Mon Dieu que ça fait du bien de sentir que c'est possible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nat

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Mer 10 Mai 2006 - 16:26

La vie permet d'être ce que l'on a envie d'en faire.
Et pour preuve, toutes ces personnes qui ont une naissance bien plus difficile que beaucoup d'entre nous et qui pourtant éclairent leur vie. Ainsi, (et bien que je ne le crois pas et rejoins lubie sur sa beauté), elle peut aussi être une corvée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Jeu 11 Mai 2006 - 6:11

La récompense (ou le salaire) pour une vie bien menée, c'est, selon le christianisme, d'aller ensuite au paradis.
...mais qui y croit encore ?
La récompense le + tengible c'est de mener une vie heureuse .. mais on n'y parviens pas toujours.Tout dépend si on sait bien s'y prendre ou pas.
Peut_on forger sa bvie comme on veut ? Non puisque nous sommes soumis à la causalité.
Finalement, la vie est_elle belle ou pas ? Impossible de le dire puisque la beauté est un sentiment subjectif.

Donc, la vie c'est un truc dont on ignore le but et le sens, dont on ignore le mode d'emploi optimum (s'il existe), dont on ne peut maitriser que fort peu de paramètres, dont on ne sait même pas si on y participe par choix ou parcequ'on y est forcé ...

Alors que dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Jeu 11 Mai 2006 - 6:42

Atil a écrit:
La récompense (ou le salaire) pour une vie bien menée, c'est, selon le christianisme, d'aller ensuite au paradis.
Ça, c'est un gros raccourci mais les choses (en l'occurrence le christianisme) ne sont pas aussi simples. Les "versions" sont multiples.
Revenir en haut Aller en bas
nat

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Jeu 11 Mai 2006 - 16:39

Atil a écrit:
Peut_on forger sa bvie comme on veut ? Non puisque nous sommes soumis à la causalité.

Peux tu étendre tes pensées sur ce point car justement je ne suis pas d'accord et je ne comprends pas ce quelle sont les tenants et aboutissant de la causalité que tu met en jeu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
désirade

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Jeu 11 Mai 2006 - 18:37

Je cite Atil

Donc, la vie c'est un truc dont on ignore le but et le sens, dont on ignore le mode d'emploi optimum (s'il existe), dont on ne peut maitriser que fort peu de paramètres, dont on ne sait même pas si on y participe par choix ou parcequ'on y est forcé ...

ce que je souligne
l'erreur que nous faisons et beaucoup d'entre nous mais aussi pendant trop longtemps :
- vouloir tout contrôler

personne n'a tenu compte de ma réflexion dur "l'ici et maintenant" pourtant c'est capital.
D'autant plus que la vie ... ne vaut rien mais rien ne vaut la vie, réflexion d'ados.
oui, j'ai été ado et je pensais avec mes camarades ce genre de chose banal, une vraie lapalissade.

par ne pas chercher à tout contrôle dans tous les domaines, ouvre beaucoup plus de chemins que l'on ne croit.
ça permet :
- de s'écouter
- d'écouter et d'étendre
par exemple, de voir des détails du quotidien comme que oui ! le soleil se couche tous les jours et ce n'est jamais le même spectacle. Comment se lasser de chose pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
désirade

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Jeu 11 Mai 2006 - 18:39

par ne pas chercher à tout contrôle dans tous les domaines, ouvre beaucoup plus de chemins que l'on ne croit.

lire :

Ne pas chercher à tout contôler dans tous les domaines, ouvre ...

sorry !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Ven 12 Mai 2006 - 4:31

Pour moi la vie est une corvée.Ca ne veut pas dire que je suis pessimiste pour autant ni me peser en tant que victime de quoi que ce soit.
Si dans la vie, il y a du bonheur, il y a aussi souffrance.Et je ne rentre pas dans une pseudo interrogation bipolaire du type "le verre est-il à moitié vide ou rempli ?" où chaque chose possèderait des vues contraires selon l'interprétation que l'on se fait.

La vie est une corvée, parceque dans l'absolue je ne sais pas pourquoi je suis là finalement.Je ne sais pas ce que je suis.Plus prosaiquement je suis un être humain,j'ai un nom , un prénom, un numéro de sécu...c'est bien tout ça mais que suis je, qui suis je ?
Et la recherche continuelle de ma propre nature est-elle que paradoxalement, je me connais de moins en moins .On peut appeler ça une certaine souffrance existentielle.

Alors comme Atil, je n'y pense pas enfin j'essaye.Mieux vaut en effet ne pas y penser mais cette question me revient en douce.Déja quand j'étais tout petit, je me prenais à m'étonner sur ma propre respiration.Je découvrais que je respire, que je vis, que je suis.
Mais pour ma propre nature de ce que je suis.Je n'ai pas toutes les réponses.

La vie est une corvée parceque comme Lubie qui dans son propos s'attache aux belles choses, on ne peut que faire face à la nature transitoire de toutes choses en général.
Et cet attachement est une source de souffrance.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Ven 12 Mai 2006 - 9:02

La vie est un océan hostile et inconnu dans lequel on se réveille soudain sans aucune mémoire du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Ven 12 Mai 2006 - 12:43

Ce qui est paradoxal, aussi, c'est d'utiliser ce terme de corvée parlant de la vie.
En histoire, la corvée était un travail gratuit de la part des paysans du Moyen-Âge, travail dû à un seigneur qui en contrepartie leur assurait autant que faire se peut une certaine sécurité.
Aujourd'hui, on parle de corvée d'eau, corvée d'épluchage .. ou corvée de "chiottes". Ce qui est faire un travail nécessaire à soi ou à autrui.
Avant de dire que le terme est mal utilisé, juste là pour dire un mal être, un mal à faire ou un mal d'avoir, comme tu l'expliques, disciple, il serait intéressant de garder ce terme dans son sens premier (celui de travail dû, ou en contrepartie, ou nécessaire) pour l'appliquer à la Vie.
Mais cela impliquerait reconnaître un but à la vie.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Ven 12 Mai 2006 - 18:27

Citation :
Peux tu étendre tes pensées sur ce point car justement je ne suis pas d'accord et je ne comprends pas ce quelle sont les tenants et aboutissant de la causalité que tu met en jeu?

On ne peut pas forger sa vie comme on le veut mais seulement comme les lois causales nous le permettent.
De plus "ce qu'on veut" est déterminé en nous par des influences causales externes.
Donc nous sommes emportés par le courant de la vie sans rien pouvoir controler grand' chose.
Nous sommes manipulés par nos instincts, nos émotions et notre programmation mentale.

 Si tout cela a un sens, si ce n'est qu'une sorte de jeu auquel on participe, ce serait sympat qu'on nous fournisse les règles du jeu.

------------------------------------------------------------------------


Citation :

personne n'a tenu compte de ma réflexion dur "l'ici et maintenant" pourtant c'est capital.

Faire "carpe diem" permet de bien vivre la vie.

Mais un esclave qui prendrait les choses ainsi pourrait également faire les corvées qui lui sont imposées sans en soufrir.
Cela n'effacerait pas les corvées mais permettrait simplement de les prendre du bon coté.




Citation :
D'autant plus que la vie ... ne vaut rien mais rien ne vaut la vie, réflexion d'ados.

Pour savoir ce que vaut la vie, il faudrait pouvoir la comparer à d'autres choses.
La vie vaut plus que QUOI, finalement ?



Citation :
par exemple, de voir des détails du quotidien comme que oui ! le soleil se couche tous les jours et ce n'est jamais le même spectacle. Comment se lasser de chose pareil.

La vie d'un esclave n'est jamais tout à fait la même. Et il peut trouver ca passionnant.
Mais il reste un esclave.


Citation :
il serait intéressant de garder ce terme dans son sens premier (celui de travail dû, ou en contrepartie, ou nécessaire) pour l'appliquer à la Vie.

¢omme on ne sait pas pourquoi on vit, on a l'impression que c'est une chose extérieure qui a pris la décision à notre place, qui nous force à vivre.
Notre vie sert-elle à quelque chose ? Sommes -nous manipulés ? utilisés ?
Ne sommes-nous que les instruments d'une machinerie aveugle à perpétuer de l'adn ?

Tant qu'on ne saura pas si on peut espérer être "payé" pour notre activité incessante (ou au moins en tirer une chose positive pour nous), on aura l'impression que vivre est plus qu'une corvée : c'est un esclavage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
nat

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Ven 12 Mai 2006 - 18:46

J'aimerais bien avoir les règles du jeu aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
désirade

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   Dim 14 Mai 2006 - 5:29

même si en tant qu'esclave selon Atil je vis, je sais pourquoi et pour qui : mon fils.
partant du principe, qu'il n'a lui-même pas demandé à être là ! je m'efforce donc de faire tous les efforts nécessaire pour être le mieux possible dans ma tête et mon corps afin d'être là, de la meilleure façon possible pour lui.

quant au terme d'esclave, je crois savoir de quoi je parle pour être issus d'une famille d'esclaves (nous l'étions encore en 1845 et mon arrière grand-père est né en 1895 !!!)
ce n'est donc pas si vieux !

ce mot a une résonnance particulière pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie est une corvée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie est une corvée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corvées.
» corvée du matin
» TZr corvéable à service dans son RAD
» Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: