Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les règles du jeu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
nat

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Les règles du jeu   Ven 12 Mai 2006 - 18:51

Atil a parler sur le sujet de la corvée des "règles du jeu" de la vie.

D'après vos expériences, quelles seraient ces règles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Mer 7 Mar 2007 - 12:28

Personne pour répondre à cette charmante personne...

Peut-être voulait-il parler des lois ? La loi de l'action et la réaction... aucune de nos actions n'est sans conséquence... Le moindre geste, la moindre parole, la moindre pensée fait des "ronds" à la surface de l'eau... Mais dans le fond, le lac reste paisible, et reste toujours un lac... C'est ce que la vie m'apprend.

amicalement
Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
désirade

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Sam 10 Mar 2007 - 11:43

respect qui commence par soi-même
partage
et communication

avec tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Dim 11 Mar 2007 - 7:37

Les règles du jeu de la vie ???
Wahou…

Acheter des rues et des quartiers, construire des maisons et des hôtels !

Et se payer la gare Saint Lazare aussi ! rires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Lun 12 Mar 2007 - 15:50

voulait-elle, pas voulait-il

J'aime le laïus de désirade...

Lubie, ça ressemble fort à du monopoly ça !!!!
J'adorais ce jeu, bien qu'au fond c'est très anti-humain et anti écologique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Lun 12 Mar 2007 - 18:06

Les règles du jeu ?

Manger quand on a faim, boire quand on a soif.

Tomber quand on perd l'équilibre.

Respecter les tables de multiplications quand on fait un calcul.

Se plier au monde tel qu'il fonctionne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Lun 12 Mar 2007 - 18:24

Cette question me rend perplexe depuis que je l'ai lue. J'attendais de lire quelques propos bien sonnés pour me faire une idée de ce qui se cache derrière ce concept de règles du jeu de la vie.
Et puis ... à la longue, je me suis rendu compte que je n'étais pas dans le circuit, puisque je vis au jour le jour.
Il y a des règles de base que je respecte, mais c'est tout.
Ainsi, je fais ce que je dois professionnellement et personnellement mais je ne me casse pas le bonnet pour prouver quoi que ce soit à qui que ce soit.
A la place de règles, je préfère vivre selon des valeurs non négociables.

Mais alors ces fameuses règles .... à quoi servent-elles vraiment ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Lun 12 Mar 2007 - 21:07

Je crois que les règles sont comme des "tuteurs" contre les vents qui pourraient nous faire pousser de travers ou nous balayer...
Je n'aime pas trop les "principes" pour les principes, j'aime pouvoir remettre en cause des principes que je tenais pour acquis afin de rester jeune intérieurement...
Nous vivons tous au jour le jour gentedame cébé non ?

Se plier ? On peut aussi ne pas manger quand on a faim (régime, envie de purifier son organisme, recherche intérieure, carème, etc.), ne pas tomber quand on perd l'équilibre (se rattrapper), ne pas respecter les tables de multiplication pour arriver à un résultat inattendu mais bénéfique ("le coup de pouce de l'erreur"), etc... Bref, plier NOUS le monde ("what the bleep do we know" ?)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Mar 13 Mar 2007 - 7:03

On ne peut pas faire nimporte quoi.
Notre monde n'est pas chaotique mais suit des règles bien précises que la science essaie de découvrir.
Si l'homme veut créer de nouvelles machines, les ingénieurs doivent tenir compte des lois de la physique. Celles-ci ne sont pas inventées par l'homme mais découvertes par lui.
Je ne peux pas décider de jouir quand je me blesse : tels que mes nerfs sont faits, je ne peux que souffrir quand je me blesse.
Quoi qu'on veuille imaginer et créer de nouveau, pour que ca fonctionne, ca ne doit pas s'opposer aux règles de notre monde mais s'appuyer sur elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Mar 13 Mar 2007 - 8:43

arf, il y a des gens qui jouissent quand ils souffrent, sans rentrer dans les détails qui pourraient choquer les n'enfants mdr rires
Tu ne t'autorises pas à faire n'importe quoi, c'est très différent. Nos potentialités sont très grandes, et c'est justement lorsqu'on "bouscule" et que l'on sort des cadres rigides que des créations inattendues surgissent et des découvertes importantes sont faites.
L'IINATTENDU fait évoluer la vie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Mar 13 Mar 2007 - 9:33

Si j'essaie d'ouvrir un coffre-fort dont la combinaison est 24558791232, je pourrai m'autoriser à faire nimporte quelle autre combinaison, mais je n'arriverai pas à ouvrir la porte tant que je n'aurai pas fait 24558791232.
Je peux m'autoriser ce que je veux mais le monde externe s'en fout.

Je ne peux pas décider arbitrairement de la valeur de PI, ni de la charge d'un électron, ni de la constante cosmologique. Je ne peux que les constater. Pour les changer il faudrait avoir des pouvoirs quasi-divins.

Épictète disait que dans la vie il faut faire la diférence entre ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend pas de nous.
Dans ce qui dépend de nous on peut s'autoriser tout ce qu'on veut.
Dans ce qui ne dépend pas de nous on doit respecter des règles pré-existantes si on ne veut pas que ca tourne mal.

Je suis libre d'insulter un homme dans la rue car ca dépend de moi.
mais s'il s'est juré de massacrer quiconque linsulte alors ca dépend de lui et non de moi. Et donc j'ai intérét à agir en tenant compte de cette règle qui ne dépend pas de moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Mar 13 Mar 2007 - 9:48

Peut-être le coffre a-t-il une anomalie que tu ne connais pas, qui fait que l'autre combinaison marche aussi...
Si tu ne respectes pas le nombre pi, tu crées aussi de l'inattendu... Ce dont je parle, c'est la créativité, le pouvoir de créer, hors de la rigidité apparente du monde. Le monde n'est "dur" que si nous-mêmes nous sommes durs à l'intérieur. Lorsque tu traverses une bande de jeunes avec peur, ils le ressentent dans ton regard, ton attitude, les hormones que tu dégages. Il y a des gens ainsi qui "attirent" les malheurs sur eux parce qu'ils oublient qu'ils ont un pouvoir de création sur le monde. Je n'ai pas dit qu'il était simple de maîtriser sa peur en toute circonstance, qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit, ni même que je serais capable d'avoir toujours la maîtrise intérieure dont je parle.
On peut résister à la fraîcheur d'une chute d'eau glacée et arriver à méditer en dessous, s'allonger sur une planche criblée de clous, marcher sur des braises, etc.
Je n'ai pas dit que l'on pouvait faire repousser un bras, même si après tout on n'en sait rien : ce n'est pas parce que la majorité d'entre nous n'y arrive pas que personne ne peut y arriver. La "constante cosmologique" a été mise en doute par les scientifiques eux-mêmes, car il est probable que rien n'est réellement constant dans l'univers... Tout est mouvement... Et nous agissons sur les fils de la grande toile d'arraignée qu'est cet univers, à nos petites échelles.
Ce que tu as intérêt à faire ne dépend pas seulement des autres. Tu peux très bien vouloir défier quelqu'un, tester tes capacités à maîtriser la situation, maîtriser ta peur. "L'intérêt" que tu trouves dans certaines choses peut être valable à un moment et pas du tout à un autre... Tout étant impermanence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Mar 13 Mar 2007 - 12:26

Au moins il y a une "rêgle du jeu" de la vie qui apparait dans cette discussion :
"tout est impermanence" bref.

Maintenant dire que l'on peut faire tout ce que l'on veut et dire que l'on ne peut rien faire, ce sont des positions extrêmes.
On est toujours dans des situations conditionnées qui font que nous avons une certaine liberté d'action et de penser.Et c'est dans cette liberté relative qu'il arrive parfois que l'on crée des conditions qui font qu'on puisse se passer outre des conditions initiales...etc...En tout cas, rien n'arrive sans cause et sans conditions, et notre liberté étant conditionné certe, mais nous la créons dynamiquement et sous condition dans le même temps que l'on agit et pense.

Bof...c'est tellement basique ce que je dis...

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Mar 13 Mar 2007 - 14:14

Ce n'est pas basique du tout cher "disciple du Bouddhisme zen" (j'étais sûr que l'impermanence allait te parler de fait)... J'aime l'idée qu'effectivement nous sommes dans cet "entre-deux" qui laisse une "petite" liberté de mouvement.
Les psychologues ont même mesuré le pouvoir de décision, je me rappelle d'un article dans un science et Vie où l'on mesurait le potentiel électrique de certains neuronnes. On demandait aux gens de réagir face à certains stimulis. D'après ce qu'on a pu observer, la réaction semblait programmée avant même que n'arrive à la conscience la décision, CERTES, MAIS... Il a été prouvé qu'au dernier moment, on peut BLOQUER ce potentiel électrique qui s'exprime pour faire AUTRE chose que ce que notre corps a "programmé", si l'on change le stimuli au dernier moment : on n'a donc pas pouvoir sur les stimulis qui se déclenchent dans notre corps, qui semblent soumis à l'extérieur, mais quand même un pouvoir de dire NON à un influx nerveux lorsqu'on arrive au niveau de la conscience, dans les quelques milisecondes qui précèdent son expression. Cet article était vraiment fascinant. Si je retrouve l'article chez moi je le copierai, cela date d'un ou deux ans tout au plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Mer 14 Mar 2007 - 21:07

Citation :
Peut-être le coffre a-t-il une anomalie que tu ne connais pas, qui fait que l'autre combinaison marche aussi...

Si le coffre a une anomalie alors je dois en tenir compte également.
Mais je ne peux pas décider érbitrairement que cette anomalie existe.




Citation :
Si tu ne respectes pas le nombre pi, tu crées aussi de l'inattendu...

Je ne crée aucun inattendu : Si je fais un calcul de périmètres d'un cercle en ne respectant pas le nombre pi, le résultat en sera tout à fait prévisible : il sera faux.




[quore]CCe dont je parle, c'est la créativité, le pouvoir de créer, hors de la rigidité apparente du monde.[/quote]

Créer ne se fait pas contre la rigidité du monde mais au contraire en s'appuyant sur la rigidité du monde.
Si un peintre voulait créer un tableau dans un monde ou aucune règle ne serait stable alors il ne le pourrait pas : Son pinceau se transformerait en nimporte quoi, son chevalet également, etc ...
Et un musicien ne peut faire de la musique que parce qu'il existe des lois de l'accoustique dans notre univers.
On ne peut rien construire sur des sables mouvants.




"e monde n'est "dur" que si nous-mêmes nous sommes durs à l'intérieur. Lorsque tu traverses une bande de jeunes avec peur, ils le ressentent dans ton regard, ton attitude, les hormones que tu dégages. Il y a des gens ainsi qui "attirent" les malheurs sur eux parce qu'ils oublient qu'ils ont un pouvoir de création sur le monde. Je n'ai pas dit qu'il était simple de maîtriser sa peur en toute circonstance, qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit, ni même que je serais capable d'avoir toujours la maîtrise intérieure dont je parle."

>>>>>Si tu es en train d'écrire cela c'est bien parcequ'il existe des propriétés stables dans ton clavier : chaque fois que tu appuie sur une touche alors cela fait apparaitre une lettre.

Et si tu expliques ce qui peut se produire quand on fait telle ou telle chose c'est bien qu'il existe des règles psychologiques qui te permettent de faire ces déductions.





Citation :
Je n'ai pas dit que l'on pouvait faire repousser un bras, même si après tout on n'en sait rien : ce n'est pas parce que la majorité d'entre nous n'y arrive pas que personne ne peut y arriver.

Ce n'est pas parcequ'on ignore une chose que celle-ci n'existe pas.
Si jamais il s'avérait possible de faire pousser un bras, alors c'est que cette possibilité existait déja dans les lois de la nature.
L'homme ne crée pas des possibilités : il les découvre.



Citation :
La "constante cosmologique" a été mise en doute par les scientifiques eux-mêmes, car il est probable que rien n'est réellement constant dans l'univers... Tout est mouvement...

Si tu dis que "tout est mouvement" alors c'est bien que tu en fais une règle.
Notre monde s'appuie donc bien sur des règles ... ce qui fait qu'on peut être prévisible.




Citation :
Tu peux très bien vouloir défier quelqu'un, tester tes capacités à maîtriser la situation, maîtriser ta peur. "L'intérêt" que tu trouves dans certaines choses peut être valable à un moment et pas du tout à un autre... Tout étant impermanence...

Pour faire cela il faut d'abord que les notions de "défi", de "test", de "maitrise", d'"inréret", etc ... préexistent.
Donc je n'invente rien : je choisis de faire des choses parmi un évantail limités de possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Mer 14 Mar 2007 - 21:11

Citation :
Si je retrouve l'article chez moi je le copierai, cela date d'un ou deux ans tout au plus...

Cela m'intéresserait énormément en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Mer 14 Mar 2007 - 23:16

t'es pas schtroumpfant là ! rires
Je vais essayer d'être plus clair : c'est lorsqu'on commet des ERREURS souvent qu'il se crée des choses qui "sortent de l'ordinaire", donc lorsqu'on n'est pas rentré dans le "cadre rigide" que tu sembles vouloir imposer. Pour un peintre, ce sera la fenêtre ouverte qui fait rentrer une feuille morte qui vient se poser sur sa toile et créer une coulure du fait du courant d'air par exemple... Ceci obéit certes à des lois, mais à des lois qu'il n'a pas PREVUES, LUI... Qu'il n'a nullement calculées.
C'est comme la combinaison de coffre : il peut y avoir un défaut non prévu, je ne veux pas dire que ta volonté de l'ouvrir va favoriser le défaut mais RIEN N'EMPECHE le défaut du coffre d'exister, aucune loi ne l'interdit.
Tu me dis que je publie sur un forum grâce à des lois : oui tu as tout à fait raison, j'ai l'ESPOIR que ma réponse va arriver, mais RIEN ne me GARANTIT qu'elle arrivera, il peut y avoir une panne réseau, un virus, parfois un électron pète, etc. mais EN GENERAL j'attends un certain résultat. Il a été prouvé mathématiquement que la combinaison de phénomènes NON CORRELLES avec leurs propres lois, leurs périodicités donne un ensemble non prévisible.
Il en est par exemple du SYSTEME A TROIS CORPS, dans l'espace : il est impossible de calculer la trajectoire de trois corps semblables en mouvements par gravité les uns autour des autres. Jusqu'à deux ça va, à partir de trois, du fait du degré de liberté supplémentaire, les trajectoires deviennent CHAOTIQUES.
On ne peut faire que des approximations. Le système solaire n'est pas un bon exemple car le soleil est immense en regard des autres planètes, il "prend le dessus" globalement, mais malgré tout, il y a une part d'imprévisible... Voir par exemple les astéroïdes dans la ceinture qui passe entre Mars et Jupiter, on aimerait bien savoir quand ils nous arriveront sur la tronche ! Ils ne sont pas si loin à l'échelle de l'univers, mais damned, impossible de savoir à longue échéance ce qui va nous tomber sur la tronche.

A pluche... Bonne soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
désirade

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Jeu 15 Mar 2007 - 11:18

la liberté des uns commencent où finit celle des autres.
Les règles servent à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
désirade

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Jeu 15 Mar 2007 - 11:19

wouaw ! l'orthographe ! gène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Jeu 15 Mar 2007 - 12:05

desirade, oui, mais la question est toujours : avons-nous le droit d'enfreindre la liberté de l'autre ? Par exemple pour un bien que nous estimons "plus important" que sa liberté ? Par exemple la liberté de porter un foulard... Pour une photo d'identité, on demande d'ôter le foulard, parce qu'on estime qu'il est important de voir le visage en entier pour reconnaître la personne, il y a des gens qui se sont vus refuser la consitution d'une pièce d'identité à cause de cela. Pourtant leur liberté religieuse leur permettrait d'être autrement. La société ne va pas se plier à LEUR liberté, elle veut protéger le PLUS GRAND NOMBRE, c'est donc à eux de restreindre leur liberté, même s'ils sont nombreux.
Il y a plein de cas où la liberté d'une personne compte moins que le bien estimé (du moins doit-on l'écrire ainsi) de plusieurs personnes, même si parfois on peut trouver cela révoltant (sauver quelqu'un contre son gré du suicide alors qu'il souffre, etc.)...
Notre société ne place pas toujours la liberté individuelle au-dessus de tout. Seule l'anarchie le fait... Et l'anarchie finit par la loi du plus fort, la nature humaine étant ce qu'elle est... Dans son principe, ce serait parfait l'anarchie, mais dans les fait c'est condamner la société parce que les gens ne savent pas se maîtriser eux-mêmes, ou trop peu y parviennent.
Il n'est pas si simple de dire "la liberté des uns s'arrête là où elle enfrunt celle d'autrui", car la liberté c'est une notion très subjective. Pour certaines personnes, pouvoir frapper l'autre est une liberté, alors que pour d'autres c'est l'esclavagisme de nos pulsions au contraire, et puis nous ne supportons pas la souffrance, mais nous infligeons des souffrances à ceux qui font souffrir, n'est-ce pas déjà en soi un paradoxe ? Il faut pour résoudre ce "paradoxe" introduire quelque chose qui est PLUS IMPORTANT que la liberté : c'est "le BIEN PUBLIQUE"... Notion encore plus floue et vague, mais qui figure dans nos textes de lois. Je crois que j'aurais dû faire de la philosophie ou du droit tiens mdr.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Ven 16 Mar 2007 - 8:25

Citation :
c'est lorsqu'on commet des ERREURS souvent qu'il se crée des choses qui "sortent de l'ordinaire", donc lorsqu'on n'est pas rentré dans le "cadre rigide" que tu sembles vouloir imposer.

C'est parce que tu t'imagines que je parle d'un cadre rigide inventé et imposé par l'homme.
Mais je ne parle pas de cela mais du cadre des lois physiques telles qu'elles existes, nous étant imposées par la nature.





Citation :
Pour un peintre, ce sera la fenêtre ouverte qui fait rentrer une feuille morte qui vient se poser sur sa toile et créer une coulure du fait du courant d'air par exemple... Ceci obéit certes à des lois, mais à des lois qu'il n'a pas PREVUES, LUI... Qu'il n'a nullement calculées.

Cela veut simplement dire qu'il agit sans calculs. Mais cela ne veut pas dire qu'il n'est pas déterminé par des lois de cause à effets.La nature calcule à sa place.
Si je lance une pièce en l'air, je ne sais pas de quel coté elle va retomber et donc le résultat sera une suprise : il sera imprévu. Et pourtant sa chute sera bien déterminée par une loi préexistance : celle de la gravité.






Citation :
C'est comme la combinaison de coffre : il peut y avoir un défaut non prévu, je ne veux pas dire que ta volonté de l'ouvrir va favoriser le défaut mais RIEN N'EMPECHE le défaut du coffre d'exister, aucune loi ne l'interdit.

ca n'a rien à voir avec ce sui est prévu ou pas par les hommes : je te parle des lois de la nature, telles qu'elles sont même si l'homme n'existait pas.
Le coffre peut avoir un défaut. Et s'il a un défaut, alors il n'est pas apparu par magie : en étudiant la question on pourrait déterminer d'ou il vient.car tout dans notre monde obéit à des lois déterministes.
Si un défaut peut exister c'est parceque la nature permet à des défauts d'exister.




Citation :
Tu me dis que je publie sur un forum grâce à des lois : oui tu as tout à fait raison, j'ai l'ESPOIR que ma réponse va arriver, mais RIEN ne me GARANTIT qu'elle arrivera, il peut y avoir une panne réseau, un virus, parfois un électron pète, etc.

Et cela aussi obéit à des lois.
Si une panne intervient alors il se passera telle chose.
Si un virus intervient alors il se passera telle chose.
Si tout fonctionne sans problème alors il se passera telle chose.
Quelque soit le cas de figure, tout suit la loi de cause à effet.

Dans notre monde on ne peut pas jeter un caillous contre un mur et obtenir ainsi , selon les jours, l'apparition du père Noel, la destruction d'une galaxie ou la transformation de toutes les personnes chauves en lapins roses.
Contrairement au monde des rêves, notre monde suit des règles logiques et cohérentes ; Quand on fait telle chose alors il se produit telle effet.
Et si on refait la même chose dans EXACTEMENT les mêmes conditions, alors on obtiendra les mêmes effets.






[quote]mais EN GENERAL j'attends un certain résultat.[.quote]

Parceque tu sais que notre monde suit des règles logiques, des lois causales.




Citation :
Il a été prouvé mathématiquement que la combinaison de phénomènes NON CORRELLES avec leurs propres lois, leurs périodicités donne un ensemble non prévisible.

Si on l'a prouvé mathématiquement alors ca prouve bien que ca suit des lois logiques.
Ce n'est pas parceque l'homme ne peut pas calculer une chose que ca veut dire qu'elle se pproduit sans suivre de loi. Même le chaos est dit "déterministe".



Citation :
Il en est par exemple du SYSTEME A TROIS CORPS, dans l'espace : il est impossible de calculer la trajectoire de trois corps semblables en mouvements par gravité les uns autour des autres. Jusqu'à deux ça va, à partir de trois, du fait du degré de liberté supplémentaire, les trajectoires deviennent CHAOTIQUES.

C'est du chaos DÉTERMINISTE.
Ca ne veut pas dire qu'il ne suit pas des lois, ca veut dire que le calculer est hors de la porter de l'homme.
Si on peut tracer des courbes ("attracteurs étranges") pour représenter le comportement des systèmes chaotiques, c'est bien la preuve que le chaos lui-même obéit à des règles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Ven 16 Mar 2007 - 8:28

Citation :
mais la question est toujours : avons-nous le droit d'enfreindre la liberté de l'autre ?

Le "droit" n'est qu'une invention humaine.
Il change selon le but qu'ion veut poursuivre.
Si je veux vivre en barbare alors je me laisse le droit de faire tout ce que je veux.
Su je veux vivre en civilisé, alors je dois me soumettre à diverses lois que je déterminerai.
Soit ce seront des lois logiques adaptées à mon but, soit ce seront des lois artificielles, c'est à dire des coutumes culturelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Spectyre

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Lun 19 Mar 2007 - 13:36

Atil a écrit:
Citation :
mais la question est toujours : avons-nous le droit d'enfreindre la liberté de l'autre ?
Le "droit" n'est qu'une invention humaine.
Il change selon le but qu'ion veut poursuivre... ....Soit ce seront des lois logiques adaptées à mon but, soit ce seront des lois artificielles, c'est à dire des coutumes culturelles.
Les règles, loi ou autre "us et coutumes" ne sont que des conventions adoptées par un groupe de personne ) ; ces conventions comprotementales ne sont que le reflet du mode de vie utilisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemanoir.forumpro.fr/index.htm
quarkenciel



Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Lun 21 Mai 2007 - 10:03

Alain, justement, c'est là où je ne te rejoins pas : tu ne pourras JAMAIS être dans les mêmes conditions exactement, donc selon tes propres principes, il se produira chaque fois quelque chose de légèrement DIFFERENT, et qui plus est, que tu ne peux pas prévoir totalement. Enfin, que sais-tu que nous n'exerçons pas nous-mêmes une INFLUENCE sur ce qui se passe ? Quelles sont les limites de notre pouvoir, as-tu des preuves irréfutables que ton esprit n'influence pas au moins en partie ce qui se produit, à part que tu n'arrives pas, TOI, à "tordre les petites cuillères" par la pensée ?
Nous repoussons ces idées que nous jugeons trop irationnelles, comme si le monde intérieur était totalement ETANCHE avec l'extérieur, peut-être parce que l'idée nous fait peur. Or l'être humain n'est pas "coupé" du monde, il interagit de multiples manières. Il existe sûrement des LOIS qui donnent un "cadre" général au monde, sans lesquelles ce serait le chaos car chacun tenterait de plier le monde à SA volonté, mais de la à nier que nous puissions avoir un impact, je ne suis pas totalement d'accord. Tout d'abord, il existe des expériences de physique quantique qui prouvent le contraire. Les lois "standard" semblent prendre le dessus à une échelle plus importante, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'impact malgré tout.
Peut-être faut-il une énergie considérable pour "battre les lois générales" de notre univers et qu'une personne isolée n'a pas assez d'influence en général à son niveau : qui sait si plusieurs consciences dirrigées dans un même but ne peuvent pas, elles, passer outre ces lois qui te paraissent infranchissables ? As-tu une preuve irréfutable du contraire ?...
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quarkenciel.skynetblogs.be
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Lun 21 Mai 2007 - 11:07

Tu parles de lois standards et de lois générales qu'il serait peut-être possible de contrecarrer ... mais comment pourrait-on les modifier sinon en s'appuyant sur d'autres lois plus générales et plus puissantes encore ?

Notre coin d'univers est régi par des lois naturelles. Et il est peut-être plongé dans une univers plus grand et qui serait régi par une collection de lois plus grandes et plus puissantes.
Si on dépasse certaines lois ca ne veut pas dire qu'on peut se passer des lois mais simplement qu'on peut se basr sur d'autres lois plus puissantes.
dés qu'on fait la moindre chose c'est forcément qu'on se base sur des lois ... car comment pourrait-il exister la moindre action sans lois ? Ce sont les lois elles-mêmes qui permettent de définir ce qu'est une action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les règles du jeu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les règles du jeu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recopier les définitions et les règles de grammaire
» Fiche récapitulative sur les "grandes" règles d'orthographe????
» Explication sur le "Takfir" et ses règles
» Règles du Ra
» Règles pour poster une pétition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: