Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le remake américain

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 10:37

    Ring
    Dark Water
    The Eye
    The Grudge
    Infernal Affairs
    My Sassy Girl
    Old Boy ...
Ces dernières années, le cinéma asiatique a pondu quelques perles cinématographiques qui se sont exportées avec succès en Europe. Le boss d'un grand studio américain se dit alors : « Oh, un film à succès ! Il est temps de le copier en y insérant des têtes blanches pour me faire un peu d'argent facile ! »

D'où ma question : où est le problème dans le fait de fournir, au public, un film dans sa version originale ? Sont-ils dyslexiques au point de ne pas pouvoir lire des sous-titres (encore que le doublage existe) ? Ont-ils du mal à voir une tête non-blonde à l'écran ? Sont-ils dans l'incapacité de découvrir une autre culture à l'oeuvre ?

Le pire, c'est que ces films originaux ne seront découverts par la majorité du public (y compris européen) qu'à travers les remakes. Le pire scénario serait que le public ne se doute même pas qu'ils ont regardé un remake. Et quand on tombe sur un remake totalement insipide et formaté (ce qui est souvent le cas), c'est un meurtre pur et simple du film original qui est commis.

Il y a aussi cet extrait d'une interview de Jean-Pierre Dionnet, directeur de la collection Asian Star du distributeur Fox Pathé Europa, qui m'effraie :
    My Sassy Girl - l'un des plus gros succès de ces dernières années en Asie. Ce film, je l'ai signé la veille du jour où Dreamworks, qui a depuis revendu les droits à Warner, a signé pour en faire un remake, et pour faire disparaître le film original des Etats-Unis et du reste du monde ! Donc on sera le seul pays où on verra My Sassy Girl en dehors de la Corée ! C'est une pratique courante avec les Américains : le remake US signifie aussi la disparition de l'original du circuit !
Et je n'aborde même pas la question des remakes de films originaux américains plus anciens et des adaptations de romans / comics ... Il y a un besoin maladif et profondément crétin de ne prendre aucun risque :
    - en ne recyclant que des gros succès : on s'affranchit de la difficile tâche créative,
    - en altérant l'original pour le rendre conforme aux attentes du public actuel, ce qui maximise les recettes en salles.
En utilisant un langage d'écolier, ce que font les studios américains là, c'est copier sur leur voisin en mettant leur propre nom sur la copie. Et c'est ce cinéma de tricheur, de fraude, qui nourrit la culture cinématographique dérisoire d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 12:19

Bien GrosRatNoir, il te suffit maintenant d'appliquer ces remarques à tout, ou presque tout, et tu verras le monde comme je le vois ! Une vaste poubelle à fric où la grande connerie est un truc super "tendance". Après, il faut juste trouver une lanterne et apprendre à dire encore et encore : "Je cherche un Homme". Bon, ça c'est quand on veut faire le clown.
Sinon, pour rester dans la partie cinoche, on peut aussi dire : Ouvre les yeux ; mais même ça les armeloques en ont fait un lamentable ciel de vanille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 13:45

Venant de la part de quelqu'un qui prend Jet Li pour un artiste, c'est quand même surprenant...
Je connais ces titres, et ils sont loins d'être des exemples de profondeur cinématographique. Enfin bon, les goûts sont dans la nature.

Verra-t-on un jour, un remake de La grande vadrouille ? Ou de l'excellent Train de vie ?
Les vrais bons films n'attirent pas les remakes, mes chéris.

Par-contre, ce qui inquiète votre humble narrateur, c'est cette disposition à se jeter tels des loups sur ceux «qui ne pensent qu'à se faire du fric facile», en brandissant la menace sur la «culture asiatique». Les pauvres asiatiques, ils sont si peu nombreux, si menacés par l'envahisseur américain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 14:24

Citation :
Les vrais bons films n'attirent pas les remakes, mes chéris.

Alors là pas d'accord ! Outre le brillantissime "Abre los ojos" de l'exlellent Amenabar transformé en "Vanilla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 14:27

Oups !

"vanilla sky" ; je pense aussi à l'excellent film de Wim Wenders "Les ailes du désir" devenu la pittoyable "Cité des anges" et aux époustouflantes "Liaisons dangereuses" de Stephen Frears abîmées dans le navet "Sexe intentions".
On peut aussi penser à "Garde à vue de Claude Miller" dont le remake américain "Suspicion" est une insipide connerie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 15:55

J'en lis des vertes et des pas mûres, ces temps-ci. Ci-haut, on cite les comics qui ne sont pourtant pas des films. Dans ce cas on ne devrait pas parler de remake, mais plutôt d'adaptation. Spiderman est pourtant une réussite scénaristique. X Men, également.

Un remake, habituellement, c'est une copie conforme en tout point d'un film qui a eu un gros succès commercial, parce que ça a marché. C'est plus facile pour les producteurs qui ne veulent pas se casser la gueule, et rencontrer les exigences des investisseurs.

Les Ailes du désirs, n'a pas été un succès commercial. Les liaisons dangereuses, non plus. Et encore moins Abre los machin. Si vous voulez, votre humble narrateur vous déballe n'importe quand les entrées au box-office de ces films d'auteur.

Entre temps, que dirait Balzac, Hugo, ou Choderlos de Laclos en voyant ce qu'on a fait de leur oeuvre littéraire portée à l'écran ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 17:40

S'approprier ce qui se fait de bien à l'étranger ... Une bonne partie du cinéma à spectacle américain est du recyclage d'oeuvres qui ont déjà connu un grand succès.
    Ringu, vainqueur à 6 festivals
    Dark Water, vainqueur à 5 festivals
    The Eye, vainqueur à 8 festivals
    Infernal Affairs, vainqueur à 23 festivals
    My Sassy Girl, vainqueur à 5 festivals
    Old Boy, vainqueur à 15 festivals
C'est clair, les américains guettent le box office asiatique pour y piquer directement les films à succès afin de les désosser pour obtenir un tas de peau pour le public américain. Alors que la solution est toute simple : importer ces films et les projeter en salle aux USA. Mais non, il faut les remanier à sa sauce.

Décidément, un esprit aussi fermé à l'étranger, ça pue. Et vive la créativité au niveau zéro, à force de ne se baser que sur des oeuvres existantes.

Idem pour tous les comics à succès, on a vu défiler du Hulk, Spiderman, Hellboy, 4 Fantastiques, Sin City et tant d'autres. Parfois on tombe sur un bon film, mais on regrette toujours de ne pas y voir qqch de réellement nouveau. Voilà une culture qui stagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 17:50

Et oui, le cinéma espagnol surpasse de très loin la plupart des productions américaines (et mondiales aussi, en fait). J'ai récemment vu El Habitante Incierto ... mes aïeux, quelle créativité, quel délice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 17:53

Citation :
J'en lis des vertes et des pas mûres, ces temps-ci. Ci-haut, on cite les comics qui ne sont pourtant pas des films. Dans ce cas on ne devrait pas parler de remake, mais plutôt d'adaptation. Spiderman est pourtant une réussite scénaristique. X Men, également.

Un remake, habituellement, c'est une copie conforme en tout point d'un film qui a eu un gros succès commercial, parce que ça a marché. C'est plus facile pour les producteurs qui ne veulent pas se casser la gueule, et rencontrer les exigences des investisseurs.

Les Ailes du désirs, n'a pas été un succès commercial. Les liaisons dangereuses, non plus. Et encore moins Abre los machin. Si vous voulez, votre humble narrateur vous déballe n'importe quand les entrées au box-office de ces films d'auteur.

Entre temps, que dirait Balzac, Hugo, ou Choderlos de Laclos en voyant ce qu'on a fait de leur oeuvre littéraire portée à l'écran ?


Je ne crois pas, pizza man, qu'il faille mesurer la qualité d'un film en allant voir le nombre d'entrées au box office. Sinon on trouverait sans doute que la série des Taxi sont de purs chefs d'oeuvre et que Elephant de Gus Van Sant est une véritable daube. On fermerait dans le foulée tous les cinémas classés "Art et Essais". On a déjà fermé les prisu… faut pas abuser quand même !!!
Pour ma part, j'aime les films de qualité… Bon, c'est vrai que je suis une extra terrestre et que j'attends le retour de ma gentille famille sur Terre. Mais sur ma planète, je t'assure que les films sont très bons ! Jamais on ne projettera Brice de Nice ou Fast and Furious.

Venons-en au remake. Qui, et là franchement il faut que tu me retrouves cela, qui donc a dit qu'un remake devait être une copie conforme de l'original ? Il me semble qu'un remake est un film adapté d'un autre film et il peut être plus ou moins conforme à celui qui le précède. Cela dépend en grande partie des producteurs. Qui a dit par ailleurs qu'un remake devait s'inspirer d'un gros succés cinématographique ?

Je t'informe enfin qu'Amenabar est un excellent réalisateur espagnol. Si tu ne connais pas, oublie tout ce que tu crois savoir et fonce ! Il a notamment fait "The others" avec Nicole Kidman ; une adaptation plus ou moins fidèle du "tour d'écrou" de l'écrivain H. James ! Rien à voir, mais alors rien avec le très très apprécié "sixième sens". Je dirais, plus fin, plus subtile, mieux fait quoi !

A l'heure où Balzac, Hugo et Laclos sombrent dans les oubliettes, il vaut mieux je crois un bon film adapté de leur bouquin que rien du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 18:00

The Others d'Amenabar est un pur chef-d'oeuvre du cinéma fantastique contemporain. Le Sixième Sens à côté devient plutôt morne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 18:07

Et pourtant, Spiderman, Hellboy et Sin City ont été de bonnes adpatations de comics à succès. Il ne faut pas non plus sombrer dans la psychose comme certains le font.

Donc, si je comprends bien, le but de ce petit exercice n'est pas de dénoncer les manquements du cinéma américain, ni le fait qu'il soit une menace pour le cinéma étranger.

C'est juste une démonstration anti-américaine primaire, dont le but est de dire «vous voyez ces cons d'américains ne savent pas faire du bon cinéma, ils font des remakes, etc». Or, le cinéma c'est avant tout du divertissement, et pourtant les américains surpassent à ce niveau, malgré tous leurs défauts qu'on peut leur prêter.

Or, le cinéma américain ce n'est pas que des remakes. Il y a d'excellents cinéastes tels que Gus Van Sant, Moore, Les frères Cohen, etc, qui produisent d'excellents films rivalisant avec n'importe quel film espagnol.

Ne sombrons pas dans ce genre d'hystérie. C'est fatiguant et pas du tout sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 18:20

Il y a bien entendu d'excellents réalisateurs américains ; j'entends par là des gens qui ont des idées et du talent… Terry Gilliam est américain ; Spielberg est américain ; Eastwood est américain ; Kubrick était américain…
Personne n'a jamais dit le contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 18:32

Dans la même veine, je me souviens d'un certain Claude Berri qui avait littéralement massacré Germinal... Comme quoi, l'exercice du remake n'est pas simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 18:51

Il y a aussi de très bons remake américains. L'excellent film "La jetée" de C. Marker qui s'inspire lui-même de "Vertigo" d'Hitchcock, a été repris par Gilliam avec "L'armée des douze singes".
Le cinéma c'est comme le reste je crois. C'est une histoire d'Humains et de talent avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6110
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 18:53

Bon .. finalement, la vraie question est "A quoi ca sert de faire un remake" ???

Je ne parle pas d'un film inspiré d'un autre mais vraimnt une copie.

Pourquoi refaire ce qui a été fait ?
Pourquoi deux fois la même oeuvre mais avec des acteurs différents ?

Personellement je n'ai jamais comprie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 19:03

Dans le cas des vieux films de science-fiction, on peut comprendre qu'avec les moyens technologiques qu'ils ont actuellement, les américains ont de quoi pour les rendre visuellement intéressant. Le remake de La guerre des mondes, par-exemple. Ça valait le coup, les acteurs sont excellents, et c'est du Spielberg en plus, même si ces derniers temps le fric l'intéresse davantage.

En parlant d'Hitchcock, je trouve que c'est le meilleur exemple de la médiocrité cinématographique. Ce mec-là, il piquait ses idées dans de sombres romans quasi inconnus. J'ai jamais pu blairer ce mec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 19:37

Le sujet ne porte pas sur les films américains qui sont bons ou mauvais, mais sur le fait de faire un remake d'un film étranger au lieu de simplement l'importer dans les salles US. Et cela, depuis quelques temps, systématiquement. Autrement dit, c'est empêcher le public de sortir culturellement du pays.

C'est bien de vouloir lire entre les lignes, mais encore faut-il les lire, ces lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 19:41

Atil a écrit:
Bon .. finalement, la vraie question est "A quoi ca sert de faire un remake" ???

Je ne parle pas d'un film inspiré d'un autre mais vraimnt une copie.

Pourquoi refaire ce qui a été fait ?
Pourquoi deux fois la même oeuvre mais avec des acteurs différents ?
Un remake, ça sert à se faire de l'argent sans créativité. Et parallèlement, ça appauvrit le paysage cinématographique.

Sans oublier cette rumeur comme quoi, la diffusion de l'original sur le circuit de vente doit être entravée à l'arrivée du remake !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 21:02

Justement, en lisant ces lignes on constate deux propositions qui s'entre-choquent. L'une prétend que c'est le niveau culturel d'une certaine classe d'américains moyens qui est mal en point lorsqu'il se trouve devant une oeuvre formatée, tandis que l'autre prétend que c'est plutôt le «le paysage cinématographique qui s'appauvrit»

Non, ça «n'appauvrit pas le paysage cinématographique». Ça appauvrit une certaine classe d'individus. L'oeuvre originale se porte très bien à l'étranger, et ça lui suffit.

Je ne vois vraiment pas matière à s'exciter de la sorte.

Par ailleurs, les USA ne se limitent pas à des spectateurs moyens qui ne font que mater des remakes. Heureusement, le cinéma américain ce n'est pas que des remakes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Sam 20 Mai 2006 - 22:47

Pizza Man a écrit:
Ça appauvrit une certaine classe d'individus.
Exact et c'est ce que je n'apprécie pas.

Et ça appauvrit aussi le paysage cinématographique. Sur 100 films, avoir 10 mauvais remakes au lieu de 0, ça change la qualité de l'ensemble, faut pas réfléchir 36 fois pour le comprendre. C'est une question de proportion de films médiocres/non-créatifs.

Évidemment, le cinéma US n'est pas composé que de remakes. Sauf qu'on parle des remakes, ici --20 Surtout quand ils remplacent purement et simplement les originaux sur le circuit de vente par la suite.

Pourquoi faire un remake au lieu d'importer ?
Pourquoi le remake doit-il ensuite être le seul en vente, et pas l'original ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Le remake américain   Dim 21 Mai 2006 - 6:56

Le monde actuel va si vite que je me demande si pour certains, un film sorti il y a 5 ans (disons le temps d'arriver d'Asie jusqu'à l'occident) n'est pas considéré comme ringard et DOIT être rafraîchi pour prétendre intéresser nos nobles neurones.

Bah! .. j'aime mieux penser que ce n'est qu'une histoire de fric.
Mais alors ..... c'est du vol!

Dans quelle mesure pourrait-on parler de plagiat culturel ?



J'ai entre les mains un superbe texte, une pièce de théâtre que j'ai vue jouée et qui a soulevé l'enthousiasme des spectateurs. C'était très intimement joué, parce que oeuvre d'un obscur auteur (un ami) dans une oscure salle d'un obscur petit village, joué par des amateurs.
Le texte a bien été déposé auprès d'un organisme protégeant le copyright, mais je pense que le diffuser ici, par exemple, serait l'exposer au viol.
Alors je peux facilement imaginer que le pillage culturel est aussi facile, sinon plus que le pillage pétrolier ( toute ressemblance avec des faits existants n'engage que celui qui la remarque).



Merci GrosRatNoir de t'engager dans cette question qui parle plus d'appauvrissement mondial de la culture que d'appauvrissement financier. --21

Existe-t-il un brevet sur la culture qui garantisse ce genre de chose ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le remake américain   Dim 21 Mai 2006 - 7:58

Il me semble quand même nécessaire de nuancer un peu. Si un remake est reconnu comme tel c'est qu'il y a eu, dans la majorité des cas, une cession de droits d'auteur. Amenabar, par exemple, a vendu le scénario de "Abre Los Ojos" à Tom Cruise qui avait trouvé son film genial. Il n'est donc pas question de pillage.
La question serait plutôt de savoir pourquoi lorsqu'il est "américanisé" un film a davantage de succès.
Personnellement je crois qu'on ne peux pas vouloir une culture de masse de qualité ! La démocratisation de la culture, qu'elle soit littéraire ou cinématographique, suppose son asseptisation, son uniformisation. Imaginez trente sencondes un monde dans lequel une majorité de personnes trouverait que "Dogville" de Lars Von Trier est un chef d'oeuvre !!!! Ce serait un monde où il y aurait moins de football et moins de hamburgers, je suppose… Un monde peuplé d'humains intelligents !
Ca je ne crois pas une seule seconde que ce soit possible, dans l'état actuel des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6110
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Dim 21 Mai 2006 - 8:28

Citation :
Le monde actuel va si vite que je me demande si pour certains, un film sorti il y a 5 ans (disons le temps d'arriver d'Asie jusqu'à l'occident) n'est pas considéré comme ringard et DOIT être rafraîchi pour prétendre intéresser nos nobles neurones.

J'ai toujours pensé que le seul fait de trouver certaines choses "ringardes" était la preuve qu'on était culturellement sous-développé.

Les réalisations techniques du passé peuvent nous sembler dépassées. Par contre un chef-d'oeuvre artistique du passé sera toujours un chef d'oeuvre. La technique évolue mais pas le génie artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Dim 21 Mai 2006 - 9:14

Atil a écrit:
Les réalisations techniques du passé peuvent nous sembler dépassées. Par contre un chef-d'oeuvre artistique du passé sera toujours un chef d'oeuvre. La technique évolue mais pas le génie artistique.
Un remake au niveau technique d'un film est quelque chose d'honorable, comme l'a dit Pizza Man. En cinéma, la technique va de pair avec l'art, elle en fait partie. Actualiser la technique d'une oeuvre lui donne un autre visage et cela peut se concevoir. Il faut seulement que le remake ne soit pas trop inauthentique, ce qui est plutôt difficile. Par contre, il y a une vieille série de SF d'il y a 25 ans qui bénéficie actuellement d'un remake époustouflant : Battlestar Galactica.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6110
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le remake américain   Dim 21 Mai 2006 - 11:43

Je ne pense pas du tout que la technique soit ce qui est le plus important dans les arts (même si elle a son importance).
Mais c'est ce que semble croire aparemment pas mal d'occidentaux actuellement puisqu'il faut maintenant mettre plein d'effets spéciaux dans les films pour qu'ils aient du succés. Autrement dit l'emballage prime sur le cadeau : cette superficialité démontre bien notre émoussement culturel.


Citation :
il y a une vieille série de SF d'il y a 25 ans qui bénéficie actuellement d'un remake époustouflant : Battlestar Galactica.

>>>>>Sauf que pour moi elel n'est pas du tout un remake tellement le scénario a été modifié.
Autant la 1ère série m'avait paru débile, autant celle-ci me semble pleine de profondeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le remake américain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le remake américain
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» OVNI dans le ciel américain (météorite)
» La boule de feu qui a terrorisé le Midwest américain...
» Un couple américain du Minnesota a en effet décidé de faire voter les internautes................................
» Ovni le secret américain (2001)
» Un pompier américain fait du bouche à bouche à un chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Art :: Autres Arts-
Sauter vers: