Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la vulgarité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
kafka07



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: la vulgarité   Ven 13 Nov 2009 - 19:45

Ok je trouve qu’il y a un cruel manque de nuance dans ce
débat, notamment de la part de…


La vulgarité est à mon sens tout simplement un excès de
familiarité et de grossièreté…ça peut nous arriver à tous d’être familier et
grossier à certains moments, mais ça ne fait pas forcément de nous des gens
vulgaires…en revanche, lorsque la
familiarité et la grossièreté est généralisée chez quelqu’un, il est vulgaire…un
exemple pas très original : Sarkozy. Sa prépondérance à tutoyer et à
toucher les gens qu’il ne connait pas, son « bas langage », son
inculture, sa vénération de l’argent font de lui quelqu’un de vulgaire. Celui
qu’on appelle communément « beauf » est généralement considéré comme
le temple de la vulgarité, à juste titre à mon sens.


La vulgarité est un manque outrancier de finesse, de
subtilité et de délicatesse…


Ca n’a a absolument rien à voir avec le fait d’avoir réponse
à tout (et qu’est-ce que ça veut dire déjà ça ? donner son avis sur
beaucoup de sujets avec conviction ? dans ce cas-là beaucoup de gens sont
vulgaires…) on pourra dire à la limite que cette personne à l’air arrogante et
sûre d’elle mais rien à voir avec la vulgarité !


Ca n’a également rien à voir avec le fait de ne pas aimer
quelque chose diantre ! On peut très bien ne pas aimer un style de
peinture sans considérer qu’il est vulgaire et c’est comme ça pour tout !


Je veux bien que l’on ne s’en tienne pas à une définition restrictive
donnée par le dictionnaire mais n’élargissons pas à ce point !





Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: la vulgarité   Sam 14 Nov 2009 - 7:24

La familiarité, je vois ce que c'est.
Mais c'est une notion qui varie énormément selon les habitudes des peuples.
Certains sont réservés et distants, d'autres sont chaleureux et facilement envahissants. Donc les limites de la familiarité varient selon les gens.

Mais ... c'est quoi la "grossièreté" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: la vulgarité   Sam 14 Nov 2009 - 9:14

La grossièreté, c'est peut-être ne pas assez vouloir prendre en compte l'autre pour le connaître et savoir qu'il sera choqué par un mot ou un geste.

C'est un manque d'attention volontaire.

Tout geste ou mot ordurier de qui "ne sait pas" pourra être corrigé sans poser de problème, tandis que si la personne sait qu'elle est grossière, il sera difficile de l'éduquer sans sa participation.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pikario

avatar

Nombre de messages : 186
Age : 20
Localisation : mulhouse
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: la vulgarité   Sam 14 Nov 2009 - 14:00

vulgarité:
Caractère de quelqu'un ou de quelque chose qui est vulgaire.
parole grossière.

vulgaire:

1. Qui est sans aucune élévation, qui est ordinaire, prosaïque, bas, commun.des préoccupations vulgaire.
2. Qui manifeste un manque de délicatesse, d'éducation ; grossier. Un homme vulgaire. des manières vulgaires. Un mots vulgaire.
3. Qui est quelconque, ne dépasse pas le niveaux moyen. un vulgaire roman d'aventures.
4. Qui appartient à la langue courante ,non scientifique. nom vulgaire d'une plante, d'un animal.
le vulgaire:le commun des hommes, la masse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: la vulgarité   Sam 14 Nov 2009 - 14:23

Merci Pikairo


A cela il faut ajouter que ce qui est grossier ici ne l'est pas ailleurs.


_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: la vulgarité   Sam 14 Nov 2009 - 20:08

Le non-grossier c'est donc celui qui est éduqué, qui tient compte des usages de son milieu.
Le grossier c'est donc alors un homme qui reste naturel et qui n'est ni hypocrite ni "coincé" par toutes les coutumes artificielles.
A moins que ça veuille dire que c'est un égoîste qui se moque de faire du mal à autrui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
kafka07



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: la vulgarité   Sam 14 Nov 2009 - 23:17

Effectivement ce qui est vulgaire dans une culture ne l'est pas forcément dans une autre. Parler d'argent de manière très décomplexée aux Etats-Unis n'est pas du tout mal vu contrairement à la France...
Je ne suis pas vraiment d'accord avec Atil sur la définition du non-grossier, qui est à mon sens simpliste si je puis me permettre...C'est plutôt quelqu'un qui a un cruel manque de délicatesse et de finesse. (comme le dit la définition par ailleurs). On peut très bien ne pas être coincé et être naturel en gardant beaucoup de raffinement et d'élégance dieu merci! Après je ne pense pas qu'il soit souhaitable d'être trop "naturel". Je suis pour une certaine retenue et décence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: la vulgarité   Dim 15 Nov 2009 - 11:07

Elégance ?
Finesse ?
Ces éléments sont-ils objectifs ou subjectifs ?
Sont-ils universels ou varient-ils selon les cultures ?

La question est la : La vulgarité est-elle une chose qui a encore un sens si on met les points de vue culturels de coté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Maeander

avatar

Nombre de messages : 404
Localisation : Là où tu l'as rangé.
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: la vulgarité   Dim 15 Nov 2009 - 14:52

"Vulgaire", c'est plutôt un terme élitiste, qui désigne la masse, le bas peuple, les pécores, de façon méprisante et disant en gros que tous ces pouilleux n'ont vraiment aucune classe.

La grossièreté, c'est par définition le manque de finesse.

Dans les faits les deux termes se recoupent souvent, mais ils ne sont pas a priori synonymes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: la vulgarité   Dim 15 Nov 2009 - 15:15

Un "meeeeeerde cette pétasse m'agace" éructé par un rude bûcheron sera moins grossier parce qu'attendu, que si cela était dit par un dandy.

Lors d'une sortie des employés de notre commune faisant partie du lot j'étais au repas de midi en face de deux personnes. L'une, style rude bûcheron sans finesse et l'autre est un agent d'assurance. A un moment donné, tous les deux se sont mis à siffler et interpeler une jolie dame qui passait ... Franchement, j'ai trouvé grossier de la part de l'assureur, mais mon indulgence naturelle n'a pas trouvé cela anormale dans la bouche de l'autre, même si cela m'a importunée pareillement.

Cela signifie-t-il donc que la vulgarité serait un relâchement de la classe — supérieure— qui est affirmée par la personne, ou bien qu'elle est dans l'oeil de la personne qui en est perturbée ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: la vulgarité   Dim 15 Nov 2009 - 17:27

Ne serait-ce pas l'intention qui fait la différence ?
Les actes considérés comme vulgaires varient selon les cultures ... par contre ce qui serait universel ce serait les "intentions vulgaires" qui sont derrière eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: la vulgarité   Dim 15 Nov 2009 - 19:08

Je ne sais pas ... mais ce que je sais, c'est que l'agent d'assurance de mon exemple ne voulait pas nécessairement être vulgaire, mais copiner avec son pote le rude bûcheron. Et qu'il était un chouia aviné ...

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kafka07



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: la vulgarité   Dim 15 Nov 2009 - 22:39

Haha il est dur de rester raffiné lorsque l'on est éméché...non je persiste il y a pour moi une différence entre une personne vulgaire et la vulgarité..je veux dire par là qu'une personne peut être considérée comme vulgaire lorsque la familiarité et la grossièreté sont système chez elle...on peut prendre l'exemple de quelqu'un qui dit des jurons à chaque phrase tout en parlant un français déplorable...ou quelqu'un qui a des flatulences ou qui rote sans aucune gêne...on peut tous être d'accord pour dire que ça c'est de la vulgarité...ou l'on peut regarder les émissions de télé-réalité pour s'y confronter...
après il ne faut pas confondre provocation et vulgarité...on peut très bien provoquer sans être vulgaire...(Gainsbourg par exemple mais bon c'est mon avis...). Après bien évidemment elle est moins surprenante venant de quelqu'un issu du "bas-peuple" que d'un dandy comme le dit si bien cébé...néanmoins, comme disait l'un de nos plus grands dandys: "Ce qu'il y a d'excitant dans la vulgarité, c'est le plaisisr aristocratique de déplaire" (Baudelaire)...phrase à méditer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: la vulgarité   Lun 16 Nov 2009 - 8:07

Je ne sais plus si c'est au japon ou en Chine que la politesse exige que les invités rotent aprés le repas, pour montrer qu'ils ont bien mangé.
Comme quoi les marques de vulgarité ou de rafinement sont subjectives.

La diférence ne se trouve donc pas dans le comportement, tel qu'il est vu de l'extérieur, mais dans l'attitude mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
kafka07



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: la vulgarité   Lun 16 Nov 2009 - 11:23

Je ne crois pas que ce soit au Japon ou en Chine mais plutôt dans les cultures arabes...bien évidemment que la bienséance est différente selon les cultures (je parlais dans l'un de mes précédents textes du fait de parler d'argent en France et aux Etats-Unis...) mais là je parlais de la France...Il y a un comportement en France qui peut être considéré comme vulgaire et qui ne le sera pas dans d'autres cultures...je ne vois pas trop comment "une attitude mentale" peut être vulgaire mais si vous me donnez des exemples vous pourrez peut-être me convaincre^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pikario

avatar

Nombre de messages : 186
Age : 20
Localisation : mulhouse
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: la vulgarité   Lun 16 Nov 2009 - 16:29

c'est au Maroc plus précisément ^^

mais dans les culture asiatique quand on mange des nouille et qu'on les aspire, il faut faire du bruit pour dire que c'est bon !alors qu'en Italie pour manger les pâte il ne faut pas faire de bruit !

(bon je voulais juste dire ça....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: la vulgarité   Lun 16 Nov 2009 - 17:53

Roter en France ou roter en Orient c'est la même action.
Pourtant en France c'est vulgaire alors qu'en orient c'est raffiné.
Qu'est-ce qui fait la différence alors ?
L'état d'esprit du roteur.
L'homme qui rote en france le fait en pensant "Moi je fais ce que je veux et je vous emmerde !"
L'homme qui rote en orient le fait en pensant "Je vais me forcer à roter pour faire plaisir à mon hôte !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la vulgarité   

Revenir en haut Aller en bas
 
la vulgarité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Hargne et Vulgarité !
» Comment gérer les insultes et la vulgarité
» Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....
» Montrer une vidéo-sketch où il y a des mots crus
» grossiéreté, vulgarité, insulte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: