Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 de la terre aux cieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

préférez-vous ressentir ce que vous ressentez
quand on vous complimente, vous ovationne pour un succès ou
0%
 0% [ 0 ]
quand vous admirez un coucher de soleil ?
100%
 100% [ 6 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: de la terre aux cieux   Lun 14 Aoû 2006 - 15:29

Comment vous laisse le fait d'avoir remporté sur un interlocuteur, lors d'une discussion serrée ?


... est-ce meilleur que de prendre du plaisir autour d'une table en bonne compagnie ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 14 Aoû 2006 - 16:16

Deuxième choix en priorité, bien que j'aurais voulu voter les deux.

Remporter une discussion sur l'interlocuteur, pas trop, mais bénéficier d'une reconnaissance à la fin d'un travail, ça oui, c'est un grand plaisir aussi.

Même s'il est moins grand que l'écoute d'un bon morceau de musique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Digoyo

avatar

Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 14 Aoû 2006 - 16:53

Je copie GrosRatNoir,

Ma technique est "simpliste".

Enfin, je crois !

Si je maitrise le sujet, j'entraîne "a la faute" ou au" ridicule", si l'interlocuteur "se la joue".

Si c'est un interlocuteur "normal" j'écoute bien et j'essaie de le convaincre avec les miens si nous sommes en "opposition".

Si je le convainc, j'en tire beaucoup de plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 14 Aoû 2006 - 17:02

Je choisi la première réponse, parce que dans notre monde égoiste, c'est si rare qu'il faut en profiter quand ça passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 20 Aoû 2006 - 17:48

N'avez-vous pas l'impression que le sentiment suscité par l'une de ses alternatives peut être qualifiés de terrestre, alors que l'autre vient directement de l'âme ? ( enfin, dans la mesure où l'on croit à l'âme)?
Dans les deux salves de questions — celles du sondage et celles du premier post — il est facile de remettre chacune dans son "casier" sentiment terrestre ou sentiment plus spirituel.

Alors, ceci fait, posons-nous la question suivante.

Quelle est la véritable nature des sentiments terrestres ?, c'est-à-dire ces sentiments d'autosatisfaction, d'amour-propre régalé souvent au détriment d'autrui ...

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 20 Aoû 2006 - 22:27

Citation :
Quelle est la véritable nature des sentiments terrestres ?

en raccourcis :

"terrestrement" parlant, c'est le désir.
"spirituellement" parlant, c'est du vide.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 21 Aoû 2006 - 7:17

Le désir dis-tu ?
... c'est une bonne piste, et cela signifie donc que les désirs imposent un sentiment "terrestre" uniquement .
Ce sentiment est "inventé" par la société, la culture, afin de rendre l'humain contrôlable et productif.
En effet, ce sentiment ne fournit pas le bonheur que procure une bonne discussion amicale ou le spectacle d'une nature splendide, il ne produit que des sensations, une exaltation vide, un désir de ressentir à nouveau cette attention qui se focalise sur nous. Il importe plus de recueillir l'approbation, la gloriole, la popularité ....... et le pouvoir. Toutes choses qui ne sont pas essentielles, au fond. C'est cela que je qualifie de vide.
A trop gagner le monde, nous en venons à perdre l'âme. A perdre la Vie, à la vider de sa substance.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 27 Aoû 2006 - 12:49

D'un coté il y a la satisfaction des désirs de son Ego.

De l'autre il y a la sérénité qu'on ressent quand son Ego n'a enfin plus de désirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 27 Aoû 2006 - 13:26

Quand j'admire un coucher de soleil, et de loin (et la nature en général).
Ça calme la tempête à l'intérieur de moi.
Revenir en haut Aller en bas
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 27 Aoû 2006 - 14:49

Admirer le spectacle de la nature calmerait une tempête intérieure!
Cela touche une fibre profonde en moi! .. et m'interpelle.
Je crois très fort que l'esprit, les eaux intérieures, mènent la danse sur la matière dont je suis faite. Mais si la Nature, la Matière en somme, a du pouvoir sur mes eaux, cela signifie aussi que la danse est relation !

.... une interaction ...

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 27 Aoû 2006 - 15:29

Il ne reste plus grand chose de ce que vous appellez «nature». Je crois qu'il vaut mieux lorgner du côté d'un absolu durable. La plupart d'entre vous s'accroche à des choses bien fragiles, et quand elles cassent vous cassez en même temps qu'elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 27 Aoû 2006 - 15:35

tu vois Pizza Man .... je dois être bien conditionnée puisque levant les yeux vers mes montagnes, même si elles sont cachées derrière de gros nuages gris, je marche sur les eaux .....

.... et puis je sais aussi que le soleil est là et qu'il éclaire les nuages par le dessus ....

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 27 Aoû 2006 - 15:42

Pizza Man a écrit:
La plupart d'entre vous s'accroche à des choses bien fragiles, et quand elles cassent vous cassez en même temps qu'elles.
Le fait que toute chanson ait une fin n'empêche pas d'en apprécier la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 27 Aoû 2006 - 16:07

La bonne nouvelle, c'est qu'on peut repasser la même musique. On ne peut pas en dire autant des absolus périssables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 27 Aoû 2006 - 18:40

Que la nature soit aujourd'hui malmenée, je suis entièrement d'accord avec ça. De là à dire qu'"Il ne reste plus grand chose de ce que vous appellez «nature»", c'est pousser le bouchon un peu loin, quand même ! Bon, c'est discutable en tous cas.… le point de vue doit dépendre du lieu où l'on habite, non ?
Mais ce que je ne comprends pas c'est la logique que sous tend ici le discours. Si la nature est en danger, puisqu'elle est périssable, il faudrait se résoudre à ne plus l'admirer ; à l'ignorer ; à "lorgner du côté d'un absolu durable" ! Comme quoi ? L'argent ???? --9


Bon, d'autre part, si les humains ont la bonne idée de continuer leurs bêtises, de bousiller toute la nature… peut-on sérieusement penser qu'un absolu durable nous sauvera du désastre ? L'humanité serait donc capable de survivre à la disparition de la nature ??? Et l'on respirera comment ? On boira quoi ? On mangera du soleil vert ?

Enfin je ne vois pas très bien l'incompatibilité, sinon en l'interprétant comme une fuite cynique ou désespérée de nos responsabilités, entre la rechecher de l'émotion esthétique que procure la contemplation de d'un paysage et la future disparition annoncée ici de la nature.

Pizza Man, que veux-tu dire ? Je ne t'agresse, pas hein ! Je veux juste comprendre…

Citation :
Admirer le spectacle de la nature calmerait une tempête intérieure!
Cela touche une fibre profonde en moi! .. et m'interpelle.
Je crois très fort que l'esprit, les eaux intérieures, mènent la danse sur la matière dont je suis faite. Mais si la Nature, la Matière en somme, a du pouvoir sur mes eaux, cela signifie aussi que la danse est relation !

.... une interaction ...

Ce que tu écris, Cébé, me fait penser à un superbe livre d'Hermann Hesse : Description d'un paysage où l'auteur, influencé par ses recherches sur le taoïsme, décrit des paysages extérieurs pour mettre en lumière ses propres états, ses joies, ses peines, ses angoisses… C'est très beau et ça fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Digoyo

avatar

Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Dim 27 Aoû 2006 - 20:47

… « Il ne reste plus grand chose de ce que vous appelez «nature»….

Je crois que tu te trompes Pizza ! Sans attaque et sans ma moquerie habituelle ok ?

Je crois que tout dépend encore de Où tu te places, ce que Tu fais, tu Bâtis, Tu veux voir !

Tiens, là c’est ce que voyaient, il y a quelques jours, un Homme et une Femme qui se tennaient par la main tout en en foulant des violettes



… « .La plupart d'entre vous s'accroche à des choses bien fragiles, et quand elles cassent vous cassez en même temps qu'elles »…..

Hum ! As - tu planté un arbre Pizza et l’as-tu vu grandir ou mourir ?
Çà , j’ai planté chez moi. Et çà me survivra longtemps, longtemps, longtemps !
A moins, qu’un mauvais « touilleur » de pâte brûle mes arbres pour cuire sa « M….de » et faire de la saloperie de bouffe pour des C……s.




[/U

[URL=http://imageshack.us]





Hahahahahaha! ! Je connais un beauf sur ce site qui serait capable ce C... de te poser la question suivante :
- à part le bitume et le cul d'une pouffiace qui te su.......ce pour un cornet de frites, qu'es ce que tu connais de la nature ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 28 Aoû 2006 - 3:17













L'homme prend de l'expansion sur la nature.

C'est l'inévitable sur-peuplement humain sur la nature, dont la disparition d'une espèce animale chaque jour le démontre. Il y aura de moins en moins de place pour la nature, à ce rythme. Les usines s'implantent peu à peu, la gestion des déchets devient problématique, en plus de la qualité de l'air qui devient de plus en plus douteuse, d'autant plus que la jungle amazonienne considérée comme les poumons de la Terre, subit la déforestation.

Ça s'appelle voir la réalité en face, au delà du petit jardin derrière chez soi, aménagé de façon aussi «naturelle» qu'un nain de jardin sur l'herbe fraichement coupée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 28 Aoû 2006 - 6:52

En Europe il n'y a plus de nature sauvage. Les forêts actuelles n'ont plus aucun rapport avec la "forêt primaire" du passé. Celle-ci ne subsiste plus que sur quelques iles du Danube et du Rhin et dans le nord de la Scandinavie et de la Russie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 28 Aoû 2006 - 7:11

Je sais qu'il y a Tokyo, Katrina, Tchernobyl, les montagnes de déchets du Caire et autres ...
... mais cela ne m'empêchera jamais de "lever le nez" pour voir vertical plutôt que garder ma vision vers l'horizontal ...


La nature doit-elle rester sauvage pour mériter le terme de nature ?
En quoi les forêts "primaires" sont-elles plus belles que chacun des bosquets créés par les amoureux des arbres ?

Voir la réalité en face serait donc ne plus voir la Beauté, y compris derrière la laideur ?
Se voiler la face devant la grandeur de la Nature, avec le voile de brume vu sur Athène ?

Heureusement qu'il y a ce contraste, afin de prendre conscience de ce qui est en train de se passer!

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Digoyo

avatar

Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 28 Aoû 2006 - 9:30

"…..Ça s'appelle voir la réalité en face……."





Est – à dire que c’est Inéluctable ?


******************




Moi je repose la question :

Quand avez – vous planté un arbre (même si sous lequel vous avez mis un ridicule nain de jardin) ?

ET

Tout dépend de : Où On se place, ce que l'ON fait, On Bâtit, On veut voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 28 Aoû 2006 - 10:44

Oui Digoyo, je crains que la détérioration de la nature soit malheureusement inéluctable ! Il faudrait être complètement aveugle pour nier cette réalité et je crois que personne ici ne la nie.
Par contre, ce avec quoi je ne suis pas d’accord, c’est la fuite, le désespoir, le cynisme.
Tu proposes une solution noble : planter des arbres ! C’est déjà une solution, peut-être minuscule mais elle a le mérite d’être à taille humaine.
Je ne crois pas qu’admirer la nature soit en soi une solution : c’est encore prendre et même si ça fait du bien, même si l’émotion esthétique nous renvoie à l’intéraction entre la nature et l’Homme dont parle Cébé, cela n’a pas d’effet concret sur la nature. Prendre conscience du désastre et ne pas agir, non plus !
Or, ce sont des solutions qu’il faut peut-être trouver maintenant, arrêter de prendre et offrir un peu, se mettre au service de…, soigner la « mère malade »…
Mais comment, hein ?
Nos modes de consommation, ce désir de nous faciliter la vie au dépens de la Vie, notre égoïsme, notre capacité à oublier… rendent bien difficiles l’action et l’engagement.
Pourtant, le temps est peut-être venu de faire !
Bon, toi tu plantes des arbres, moi j’enseigne à mes élèves à ne pas gaspiller le papier, à trier leurs déchets… c’est minuscule, certes !
Mais ça permet d’éviter d’ignorer que le bateau coule et ça permet aussi, même si l’on sait qu’on coule, de ne pas être vainement désespéré, de ne pas renoncer, d’agir à son niveau, et peut-être que… si tout le monde s'y met… non ?

Tiens je sais pas pourquoi ! Le Radeau de la Meduse vient de me traverser l’esprit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 28 Aoû 2006 - 11:44

Voir la réalité en face, ma chère Cebe, c'est conscientiser au delà la poésie de jardin. On peut certes démontrer de l'optimisme face à cette réalité. David Suzuki, un grand environnementaliste canadien donne un bon exemple où chacun peut à sa manière contribuer à conserver un peu de nature. Mais si tout le monde s'y mettait dès aujourd'hui comme il le dit lui-même, ce qui est loin d'être le cas, il faudrait plus de 500 ans pour tout remettre en ordre. Et selon lui, à condition que tout le monde s'y mette dès aujourd'hui, rappellons-le.

Tout le monde incluant aussi les gouvernements, sans exceptions.
Inutile de se voiler la face plus longtemps. On peut certes garder une bonne attitude, mais ça ne changera pas la situation pour autant, sans concertation, tel que c'est le cas.

Dans les photos que j'ai postées, je voulais illustrer l'être humain se multipliant sans cesse. Que resterat-t-il de cette nature que vous chérissez tant, quand il n'y aura plus de place pour l'homme ? Pas grand chose. Il ne restera plus rien pour vos enfants et leurs enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 28 Aoû 2006 - 11:53

Il faut que tu respires
Et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire
Et c'est pas rien de le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 28 Aoû 2006 - 12:12

Mortel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Digoyo

avatar

Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   Lun 28 Aoû 2006 - 16:17

Avé !

Bon, donc si j’ai bien compris, à l’échelle planétaire la Nature est en péril !

Au moins deux facteurs responsables :
- Le développement sans cesse croissant des infrastructures nécessaires à l’habitat et la vie de l’homme
- La surpopulation de notre espèce

Pour autant que je me le remémore, l’ Inde avait tenté un système de régulation des naissances, il me semble fin des années 1950, en offrant un poste radio à transistors à tout homme qui accepterait une vasectomie. Je n’en connais pas le résultat ! En Chine, je crois qu’il est encore interdit à un couple d’avoir plus de deux enfants.

Çà ne semble toujours pas suffisant ! Si j’en croit la source donnée, il faudrait donc au moins cinq cents ans pour « arrêter le massacre ». Il est donc nécessaire de trouver une solution à très, très court terme.

Il m’est venu une idée que nous autres, pays riches et technologiquement avancés pourrions mettre rapidement en œuvre.

La richesse d’abord. Il s’agit de notre capacité avec une poignée de nations (dont nous faisons partie) de nourrir la plus grande partie de la planète avec nos produits agricoles.
La partie technologique. En même temps, ce sont aussi ces nations qui possèdent les laboratoires de recherche les plus développés et surtout l’argent nécessaire pour mener ces recherches.

Les recherches ! Oui mais lesquelles ? Simple, nous avons déjà une certaine expérience dans la création de produits O. G. M. qui rendent stériles les produits nés de leurs semences. Il ne s’agit là bien sur que de denrées alimentaires.

Alimentaires !!!!!!!! Donc si à ses semences on introduit un élément capable par ingestion de stériliser la population………. Bingo !

D’abord pour les essais. En sur dosant un peu, on commence bien sûr par les pays du quart monde, en livrant le blé, le maïs, le soja… Etc. En fonction des résultats obtenus on règle pour le tiers monde. Il est évident que ces produits sont « marqués » et suivis pour qu’on ne les trouve pas ou en quantité infime dans NOS marchés.

Çà devrait déjà régler le problème de stabilisation de populations pour deux ou trois milliards d'habitants. Bon si ce n’est pas encore assez, on pourra toujours mettre les produits en vente dans les magasins discount( ceux pour les pauvres, les chômeurs, les Rémistes) et on aurait assez vite, en moins d’une génération ( 33 ans) réglé le problème de la Sécu, du Chômage et des versements de retraite !

C’est pas une idée çà ?




--9 --9 --9 Digoyo, plus Con que çà .tu meurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de la terre aux cieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
de la terre aux cieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» les QUATRE vents
» Cieux nouveaux et terre nouvelle
» De nouveaux cieux et une nouvelle terre
» les cieux et la terre...
» "Car voici que je vais créer des cieux nouveaux et une terre nouvelle," Esaïe 65, 17-25!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: