Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Dim 1 Mar 2009 - 12:07

Meowx a écrit:
J'ai du mal a suivre ce que tu dis, pour toi l'homosexualité est un handicap comparable a une surdité ou a l'impuissance ?

L.a nature a 'inventé" la sexualité pour que les êtres vivants se reproduisent.
Donc de son point de vue l'homosexualité est un handicap.

Du point de vue des individus ou de la société, il peut en être autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Meowx



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Dim 1 Mar 2009 - 22:23

Est il impossible que la nature est aussi inventé l'homosexualité ? La sélection naturel l'a "tolérer", est ce le fruit du hazard ? le doute ... (L'homosexualité est t'elle née avec l'homme ? )
Pourquoi ne pas imaginer que l'homosexualité est un mécanisme inculqué par la sélection naturel, protégeant la continuité de la reproduction(survie) humaine ... (contre la surpopulation ou avec un bute que je ne vois pas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob



Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 2 Mar 2009 - 2:11

Je m'aperçois que mon précédent poste n'est vraiment pas claire. Donc je vais partir dans un monologue, si je part trop loin arrêté moi! Se que je voulais dire, c'est que je pense qu'il y à la base des pulsions purement bestiale qu'y n'ont qu'un but : « être satisfaite! ». Il n'y a qu'à voir les bonobos. Et qu'il y a certainement des moyens plus satisfaisant que d'autres dans la nature. Mais que les sentiments, sont la prise de conscience et l'acceptation de ses pulsions, que l'on va essayer de justifier à l'aide de son vécu, et du faite, créer la conscience. Et, à l'inverse, la créations psychique de nouvelles pulsions, justifié par la conscience préalable. Les sentiments sont créé par la conscience qui est créé par c'est deux choses! Donc dire que l'homosexualité est inutile, c'est dire que les homosexuels on mal créé leurs consciences. Se qui est faux, si sa les contentes. Après, il s'agit d'une question de société, certain sentiments n'ont pas a être justifié en communauté. Par exemple, ceux trop fort vis à vis des enfants! Et pour arriver quand même à les créer suffisamment fort, pour devoir les justifiées, malgré le reste de sa conscience (en espérant qu'elle ne soit pas entièrement insociable) il faut, je pense, avoir un vécu pas commun!

Sérieusement, je me retrouve a comparer l'homosexualité à la pédophilie, sous prétexte que l'homosexualité n'a pas la même utilité sociale que l'hétérosexualité. Mais franchement, qu'est ce qu'on s'en fout de l'utilité sociale de la sexualité des gens!! C'est plutôt de l'ordre priver, tant que sa ne pose aucun problème!

Meowx, les lions ont des rapports homosexuels à "l'adolescence" si on peut dire pour des animeaux. Et je ne pense pas que sa soit à cause de la surpopulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 2 Mar 2009 - 11:18

Meowx a écrit:
Est il impossible que la nature est aussi inventé l'homosexualité ? La sélection naturel l'a "tolérer", est ce le fruit du hazard ? le doute ... (L'homosexualité est t'elle née avec l'homme ? )
Pourquoi ne pas imaginer que l'homosexualité est un mécanisme inculqué par la sélection naturel, protégeant la continuité de la reproduction(survie) humaine ... (contre la surpopulation ou avec un bute que je ne vois pas).

Il faudrait peut-être voir quel est le pourcentage d'homosexuels qui sont ainsi pour une cause naturelle (génétique par exemple) et quel est le pourcentage qui l'est pour une cause culturelle (les anciens Grecs par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 2 Mar 2009 - 11:46

Bob a écrit:
...Se que je voulais dire, c'est que je pense qu'il y à la base des pulsions purement bestiale qu'y n'ont qu'un but : « être satisfaite! ». Il n'y a qu'à voir les bonobos. .

Mais les bonobos sont un mauvais exemple : Chez eux le sexe est devenu trés culturel.



Citation :
Donc dire que l'homosexualité est inutile, c'est dire que les homosexuels on mal créé leurs consciences. Se qui est faux, si sa les contentes.

Mais la nature ne fait rien dans le seul but de "contenter" les gans.
C'est comme le tabac : Fumer est inutile, et même nuisible. Mais on peut dire aussi que le tabac est utile puisqu'il contente les fumeurs.
Tout dépend de ce qu'on entend par "utile".
Il y a des choses qui sont objectivement utiles (manger, boire, respirer) et d'autres dont l'utilité est subjective (jouer au tiercé, fumer, regarder la TV).
Le "plaisir" est un instrument qui, à l'origine, pouvait nous servir à mesurer le degré d'utilité des choses ... mais c'est un instrument que l'homme a détraqué autant qu'il le voulait.




Citation :
Sérieusement, je me retrouve a comparer l'homosexualité à la pédophilie, sous prétexte que l'homosexualité n'a pas la même utilité sociale que l'hétérosexualité.

L'homosexualué est inutile pour la reproduction. Idem pour la pédophilie.
La diférence que l'on fait entre les deux est donc culturelle.



Citation :
Mais franchement, qu'est ce qu'on s'en
fout de l'utilité sociale de la sexualité des gens!! C'est plutôt de
l'ordre priver, tant que sa ne pose aucun problème!

L'ordre privé se fiche de l'ordre social.
L'ordre social se fiche de l'ordre privé.
Les deux se fichent de l'ordre naturel.
Et l'ordre naturel se fiche des ordres privé et social.
Chacun ont leurs propres visions sur ce qui est utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Marie-Danielle

avatar

Nombre de messages : 238
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 2 Mar 2009 - 12:34

Invité a écrit:
C'est un drôle de truc, quand même, cette déviance.


J'ai pris du temps à répondre à ce sujet. Je ne suis pas homosexuelle mais j'ai eu l'occasion de côtoyer de près ces personnes masculines comme féminines. Étant à l'aise avec plusieurs, j'ai posé des questions. Tous ont dit qu'ils ont ressenti leur différence dès leur plus jeune âge. Tous se sont posés des questions, surtout le pourquoi de cette différence . Tous en ont souffert. Tous ceux à qui j'ai parlé ont finalement accepté leur condition parce qu'ils ont rencontré des gens pour les aider. Ma conclusion : on naît homosexuel. Plusieurs raisons peuvent être énoncées, mais la vraie n'est peut-être pas encore identifiée.


Je me souviens d'un jeune que j'avais dans ma classe en sixième année. Il m'a dit être homosexuel, mais je le savais avant qu'il ne me le confie. IL voulait savoir pourquoi il était ainsi parce qu'il aurait préféré être hétérosexuel ; il était profondément malheureux. La réponse qu'il l'a réconforté et aidé parmi toutes les hypothèses que j'ai formulées est la plus subjective : un choix de son âme. J'ai rencontré ce jeune homme dix ans plus tard. Il était épanoui et se souvenait de notre entretien qui lui avait donné de l'espoir. Il était souriant et en pleine acceptation de ce qu'il était.

Pour ma part, l'homosexualité n'est pas une déviance. Je ne comprends pas complètement ce fait parce qu' il y a une part de mystère non encore résolu par la science. Il n'en reste pas moins que tous ceux que j'ai connus étaient de belles personnes vivant leur vie sans faire de tort à qui que ce soit et même plus, très utiles à la société. Leur reste maintenant à s'accepter eux-mêmes parce que les réactions émotives qui les amènent à fuir ne reflètent que leur refus de vivre leur vie tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meowx



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 2 Mar 2009 - 13:56

... temporaire et involontaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob



Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 2 Mar 2009 - 17:06

Atil a écrit:
Mais les bonobos sont un mauvais exemple : Chez eux le sexe est devenu trés culturel.
Il est devenu, si tu veux les juger ainsi, mais à la base c'est des pulsions, comme tous les êtres!

Atil a écrit:
Mais la nature ne fait rien dans le seul but de "contenter" les gans.
La nature ne fait rien avec un but, tous simplement! Elle n'est qu'une suite d'événement. Si on la considère comme logique, c'est que s'est sur sa que l'on base notre logique!

Atil a écrit:
C'est comme le tabac : Fumer est inutile, et même nuisible. Mais on peut dire aussi que le tabac est utile puisqu'il contente les fumeurs.
Tout dépend de ce qu'on entend par "utile".
Se n'est certainement pas le mal de gorge qui fait commencer a fumer. Mais c'est les pulsions créé par l'accoutumance et l'adaptation du corps, qui font continué.

Atil a écrit:
Il y a des choses qui sont objectivement utiles (manger, boire, respirer) et d'autres dont l'utilité est subjective (jouer au tiercé, fumer, regarder la TV).

Même pour un suicidaire? Soit rien n'est objectif. Soit, se sont les points communs cher tous les individus, justifier par une logique toute autant générique, par la penser collective. Donc, un peu plus de choses que manger et dormir!

Atil a écrit:
Le "plaisir" est un instrument qui, à l'origine, pouvait nous servir à mesurer le degré d'utilité des choses ... mais c'est un instrument que l'homme a détraqué autant qu'il le voulait.
Le plaisir, est un sentiments au même titre que la colère. Tu peu rester un animal, et t'énerver si on te pique ta bouffe... Ou réfléchir au fait que celui qui agit ainsi, crève peut-être de faim! Et si sa te saute aux yeux et que ta personnalité est « bien » conçut, ta colère disparaitra naturellement. Sauf, autre justification. Quand au plaisir, on peut le ressentir, pour une personne par exemple, tous en sachant que le trouverai mieux ailleurs, alors nait une confrontations de sentiments, provenant de raisonnements différents, ou du même! C'est plus compliquer mais sa reste le même principe!

Atil a écrit:
L'ordre privé se fiche de l'ordre social.
L'ordre social se fiche de l'ordre privé.
Les deux se fichent de l'ordre naturel.
Et l'ordre naturel se fiche des ordres privé et social.
Chacun ont leurs propres visions sur ce qui est utile.
Seulement, si sa ne pose aucun problème aux autres "règles"! Un pédophile qui pratique sur c'est propre enfants... c'est priver, non? Du moins au moment de l'acte! Même si sa deviendra plus dans le future, quand les choques se ferons ressentir! Mais l'organisation de nos "règles", naturel, personnel, ou social, doivent cohabiter donc dépende chacune l'une des autres. D'où, souvent, la difficulter a accepter son homosexualité! Mais les règles personnelles ne regarde que les personnes concernées, tant que effectivement, sa ne regarde que les personnes concernées!


Dernière édition par Bob le Lun 2 Mar 2009 - 17:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob



Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 2 Mar 2009 - 17:25

Marie-Danielle, Je ne pense pas qu'on puisse dire que l'on naît homosexuel. Dire sa c'est dire que l'homosexualité est entièrement génétique. Donc dire qu'il y a des gènes, ou un ensemble de gènes, qui génère l'homosexualité. Donc les personnes qui possède c'est gènes serons forcement homosexuel, et quelqu'un qui ne les possèdes pas ne le sera pas. Étant donner que les gènes se transmette par la procréations, il y aurait forcement des familles possédants un nombre beaucoup plus élever d'homosexuels. Et rien de tous çà, ne se remarque!

Personnellement j'explique touts tes dires, avec l'inconscient et le subconscient. Bien sûr il faut accepter pour "être" "vraiment", mais le travail psychologique à pu commencer bien avant de l'accepter ou même de se rendre compte de cette possibilité!

(Désolé, je n'est pas vraiment de vocabulaire psychologique, j'avais fait l'amalgame de toutes les consciences, mais je ne trouve pas sa gênants!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 2 Mar 2009 - 18:04

Citation :

Seulement, si sa ne pose aucun problème aux autres "règles"! Un pédophile qui pratique sur c'est propre enfants... c'est priver, non? Du moins au moment de l'acte! Même si sa deviendra plus dans le future, quand les choques se ferons ressentir! Mais l'organisation de nos "règles", naturel, personnel, ou social, doivent cohabiter donc dépende chacune l'une des autres. D'où, souvent, la difficulter a accepter son homosexualité! Mais les règles personnelles ne regarde que les personnes concernées, tant que effectivement, sa ne regarde que les personnes concernées!

On peut faire tout ce qu'on veut ... tant qu'on ne nuit pas à autrui.

Contrairement à le pédophilie, l'homosexualité ne nuit pas à autrui.
Donc on n'a pas à s'y opposer.

Cependant ... si la majorité des gens devenaient homosexuels, alors ca limiterait la reproduction, et donc ca nuirait à l'espèce humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Marie-Danielle

avatar

Nombre de messages : 238
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 2 Mar 2009 - 22:32

Les gens ne deviennent pas homosexuels. Ils l'étaient déjà sans se l'être jamais avoué. Je ne parle pas ici des personnes qui expérimentent pour toutes sortes de raisons. Ce ne sont pas des homosexuels, c'est autre chose. J'ai connu une femme qui aimait tant le sexe que l'important était la jouissance que lui apportait cette activité.

Je parle de ceux et celles qui naissent ainsi parce que je crois que l'attirance sexuelle est déjà inscrite en nous à la naissance. Pourquoi je dis cela ? Parce que ceux que j'ai connus n'ont pas subi d'agressions telles qu'ils ont été amenés à aimer des personnes de leur propre sexe. Aimer est un mot très important pour eux comme pour les hétérosexuels , pas de différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Mar 3 Mar 2009 - 7:04

Si on parle de l'homosexualité innée (génétique), alors on peut quand même devenir homosexuel : par mutation génétique.

Mais c'est vrai que ce genre de mutation ne pourrait guère se répandre puisqu'elle amènerait ses porteurs à ne plus se reproduire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Bob



Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Mar 3 Mar 2009 - 15:32

Vous vous me dites, que c'est génétique! Donc si un Homosexuel non avouer qui a des enfants, avant de se l'avouer, par exemple. Aura des enfants qui devrait montrer plus de chance d'être homosexuel! Puisque nous somme certain que les gènes ou une partie, sont présents! Moi je suis persuader, que le choque du divorce des parents à cause de çà, plus les discours d'un parent, avec ses apriori, car si il ne se l'ai pas avouer, il y a une raison. Fera qu'ils ont moins de chance de devenir homosexuel, ou avec des malaises à un moment de sa vie, comme le parent, et malheureusement souvent comme les autres! Il faut se renseigner sur les chiffres! si se sondage existe! Les enfants d'homosexuels sont plus souvent homosexuel ou moins souvent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Mer 4 Mar 2009 - 8:48

En fait il y a probablement des raisons multiples à l'homosexualité : Biologiques et psychologiques.

Une étude a montré qu'une zone du cerveau des hommes homosexuels étaient plus ressemblantes à celle des femmes qu'à celle des hommes. Mais cela signifie-t-il que l'homosexualité est provoquée par cette zone cervicale féminisée ou alors, au contraire, que c'est l'homosexualité qui féminise cette zone ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Marie-Danielle

avatar

Nombre de messages : 238
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Mer 4 Mar 2009 - 12:00

Bonne question Atil !

Comme j'en ai connus de très jeunes, je doute que c'est leur homosexualité qui ait féminisé la zone dont tu parles. Les plus âgés que j'ai connus , autant hommes que femmes, m'ont dit qu'ils connaissaient leur homosexualité alors qu'ils étaient encore très jeunes. Mon hypothèse : la science finira par démontrer que l'homosexualité est déjà inscrite à la naissance. Ce n'est pas la faute de personne ou d'événements. Quand des événements dramatiques viennent secouer une personne qu'elle soit hétérosexuelle ou non, elle pourra avoir des comportements qui demanderont peut-être de l'aide de psychologues pour s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Mer 4 Mar 2009 - 17:02

Il peut aussi y avoir une influence culturelle :
Souvenons-nous des Grecs anciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Marie-Danielle

avatar

Nombre de messages : 238
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Mer 4 Mar 2009 - 18:09

Ou le goût du plaisir tout court, mais ces personnes ne sont pas homosexuelles....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob



Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Jeu 5 Mar 2009 - 17:51

Je ne pense pas qu'il existe des zones « féminine ». Je suis d'accord pour dire, que les gènes créé le cerveau avec plus ou moins de facilité a se développer sur certaine zone, où sur toutes. D'où le fait que certaine compétence intellectuelle soit ditent génétique, et puissent se développé presque obligatoirement plus rapidement que pour n'importe qui d'autre , jauger par le QI par exemple, qui n'est plus d'actualité. Car, si rien ne permet le développement, il ne se fera pas! Bien que le simple fait de vivre, développe n'importe qui! Mais dire qu'une zone est « féminiser » c'est dire que cette zone est particulièrement développer sur toutes les femmes sans exception, et sur tous les homosexuels non féminins. Réciproquement avec une zone « masculine », peut-être la même justement pas dévelloper... Mais, sa m'étonnerai beaucoup! Car, Physiquement parlant. Sa voudrai dire qu'il y a une seule manière d'être une femme, identique a un homosexuel masculin. Où un homme identique a une homosexuelle féminine. Donc, deux sorte de cerveau remarquable! Mais, d'où viennent tes sources?

Je pense plutôt, que certain enchainement de vécu, pris d'une certaine manière, peuvent plus développer une zone, qu'une autres! Comme par exemple le sentiment d'infériorité, un sentiment désagréable qu'il faut adapter intelligemment, ou oublié bêtement! Si par exemple on est particulièrement sensible, l'adapter en l'acceptant et pouvoir devenir un clicher de « folle », ou justement ne jamais montrer d'infériorité en public, et vouloir passer pour un « viril » coûte que coûte, et devenir le clicher du barbu en cuir qui fait un peu peur! Seule comme çà, se n'est certainement pas suffisent, c'est même tiré par les cheveux... Mais si il y a plein d'autres facteurs s'additionnent? Se n'est qu'un développement parmi tant d'autres, sûrment pas le meilleurs, mais il pourrait dévoiller le genre de similitudes qu'il pourrai y avoir entre le cerveau de certaines femmes et celui de certains homosexuels! Puisque l'exemple est sur les hommes!

Marie-Danielle a écrit:
Quand des événements dramatiques viennent secouer une personne qu'elle soit hétérosexuelle ou non, elle pourra avoir des comportements qui demanderont peut-être de l'aide de psychologues pour s'en sortir.
Si tu demande toi même de l'aide a un psychologue c'est que tu as déjà accepter ta situation, ou au moin qu'il y a un problème! Et quand tu vas voir un psychologue c'est, en premier lieu, pour te faire accepter ta situation, et ensuite pour que tu y réagisse a ta manière! Mais un psychologue ne te fera pas réagir autrement que d'une manière que tu auras choisit toi même!

Atil a écrit:
Il peut aussi y avoir une influence culturelle :
Souvenons-nous des Grecs anciens.

C'est également le vécu qui nous apprend la culture. Et pour les grec c'est facile, les femmes n'était pas des citoyennes, elles étaient là pour les tâches ménagères, elles n'avais pas le droit de penser ou d'apprendre. Dans une civilisation, ou l'intellectualisme était à la mode. Elles n'avais rien pour elle, aucune discutions, répartie, culture. Leurs rôle été celui de bobonne! Rien d'excitant! Pas grand choses pour s'attacher! Autant avoir des sentiments pour un esclave!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Ven 6 Mar 2009 - 7:27

Bob a écrit:
Sa voudrai dire qu'il y a une seule manière d'être une femme, identique a un homosexuel masculin

Il y a un point commun : Les femmes et les homosexuels veulent coucher avec des hommes et pas avec des femmes.
Sexuellement il n'y a donc qu'une seule manière d'être une femme, identique a un homosexuel masculin.
Peut-être que cette zone du cerveau, qui a une forme différente selon le sexe, dirige les préférences sexuelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Bob



Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Ven 6 Mar 2009 - 20:44

Reste plus qu'à prouver qu'un bisexuel à le cerveau deux fois plus développer à cet endroit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Dim 8 Mar 2009 - 12:41

Personellement, 100% des homosexuels et des lesbiennes que j'ai connus étaient + ou - bissexuels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Marie-Danielle

avatar

Nombre de messages : 238
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Dim 8 Mar 2009 - 13:41

Atil a écrit:
Personellement, 100% des homosexuels et des lesbiennes que j'ai connus étaient + ou - bissexuels.


Ceux que j'ai connus ont essayé de partager des moments intimes avec le sexe opposé, juste pour voir : ils et elles n'ont pas aimé l'expérience. . Ce serait intéressant que ceux qui sont concernés par le sujet viennent s'exprimer parce que la difficulté de discuter de ce qu'on ne connaît pas soi-même devient trop importante. Je pose donc la question aux personnes homosexuelles :


Est-ce que la bisexualité est possible dans votre vie ?

Est-il arrivé un ou des événements marquants qui vous ont amenés à devenir homosexuel ou avez-vous l'impression que très jeune vous saviez déjà ?


Pour ma part, je ne peux plus rien ajouter. C'est avec beaucoup de respect que je lirai vos témoignages si le coeur vous en dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Dim 8 Mar 2009 - 18:09

A mon idée qu'il y a bien plus d'homosexuels que d'hétérosexuels qui "essaient" le sexe qui ne les attire pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
mounir

avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Dim 29 Mar 2009 - 11:27

Atil a écrit:
Personellement, 100% des homosexuels et des lesbiennes que j'ai connus étaient + ou - bissexuels.
Et ça en fait une règle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 30 Mar 2009 - 6:09

Je n'en ai connu qu'une quinzaine.
Ca ne suffit pas pour faire une généralité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homosexualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homosexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: