Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
mounir

avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 7:43

cébé a écrit:
J'aimerais bien lire cette étude et la confronter à d'autres qui disent le contraire.
Tu sais bien, Mounir, que toute étude en matière psychologique est à prendre avec des pincettes très fines.
On dira blanc aujourd'hui et noir demain.




Pour l'impossibilité d'éditer, c'est un choix de l'administration. Cela oblige à faire plus attention mais on s'y fait. Je te signale quand même que toute la rubrique Art est dotée de cette fonction, pour une raison évidente.
En cas de grossière erreur ou si vraiment tu as besoin d'effacer une intervention tu peux me faire un mp et je suis à ton service.
Il y a la réalité, en france plus de 300 000 enfants sont déjà élevés par un couple gay ou une personne gay seule. Est ce que ces enfants sont plus instables psychologiquement que s'il était élevé par une personne hétérosexuelle seule ?

En réalité il n'y a aucune étude qui démontre la nocivité d'être élevé par des gays. Le seul argument et on le voit bien ici ne relève essentiellement que de la morale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mounir

avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 7:45

Atil a écrit:
J'ai vraiment linmpression d'être un incompris.

Si l'homme avait inventé le sexe, il l'aurait inventé juste pour le plaisir.

Mais ce n'est pas l'homme qui a inventé le sexe, c'est la sélection naturelle. Et la nature se moque pas mal du plaisir de l'homme : ce qu'elle veut c'est juste l'amener à se reproduire.

L'homme a l'impression que le plaisir sexuel est un but en lui-même. mais il se trompe : Ce n'est pas un but mais un moyen, un moyen qui tend vers le but de la procréation.
Mais l'homme a l'esprit tellement centré sur lui-même qu'il s'imagine que tout existe juste pour lui. Il ne se rend même pas compte que lui aussi n'est qu'un moyen dans les mains de la nature.

Idem quand je mange : à priori je mange car c'est agréable de manger. Pour moi manger a pour simple but d'avoir des sensations agréables. Mais pourtant le plaisir gustatif n'est pas un but mais un moyen : c'est le moyen qu'utilise la nature pour nous amener à nous nourir et nous alimenter.

Notre orgueil nous empèche de regarder la réalité en face : la nature nous mène par le bout du nez grace au plaisir.
Et c'est tant mieux pour nous : c'est ca qui permet à l'espèce humaine de survivre.
Interessant... donc si c'est juste une question de sélection naturelle laissons faire la nature en matière de maladies également. Pourquoi soignez les gens si c'est une question de sélection naturelle ?
Et en quoi toi tu te permets de délimiter ce qui devrait être de l'ordre de l'accessoir et de l'important ? Si pour certaines personnes la recherche de la jouissance est la seule finalité pourquoi ce ne serait pas acceptable ?

Punaise vous êtes vachement fermé aux libertés ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 7:54

mounir a écrit:
En réalité il n'y a aucune étude qui démontre la nocivité d'être élevé par des gays. Le seul argument et on le voit bien ici ne relève essentiellement que de la morale.

J'aimerai savoir s'il y a vraiment des études sérieuses et objectives qui ont été faites sur le sujet.

j'entends toujours dire qu'aucune étude n'a démontré la nocivité d'être élevé par des gays..; mais pourtant je n'ai jamais vu de compte-rendu d'aucune étude sur le sujet.

Quelqu'un sait-il si, finalement, de telles études ont vraiment été réalisées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 8:08

mounir a écrit:
Interessant... donc si c'est juste une question de sélection naturelle laissons faire la nature en matière de maladies également. Pourquoi soignez les gens si c'est une question de sélection naturelle ?

L'homme a inventé des moyens de se sogner grce à son intelligence.
Mais d'ou vient son intelligence ?
De son gros cerveau issu de la sélection naturelle.

Cela dit, notre intelligence a aussi des inconvénients car elle échappe au "controle" initial de la nature. N'oublions pas qu'il y a aussi de nombreuses maladies qui ont été causées par l'homme.



Citation :
Et en quoi toi tu te permets de délimiter ce qui devrait être de l'ordre de l'accessoir et de l'important ?

L'accessoire et l'important pour qui ???
C'est ca la question.
Pour l'homme (pour l'individu) le plaisir est un but important.
Pour la nature (pour l'espèce humaine en général) le plaisir n'est qu'accessoire : c'est la reproduction qui est indispensable.




Citation :
Si pour certaines personnes la recherche de la jouissance est la seule finalité pourquoi ce ne serait pas acceptable ?

Personne n'a dit que ce n'était pas acceptable.




Citation :
Punaise vous êtes vachement fermé aux libertés ici !

Quelle liberté ?
Les hommes sont libres de faire ce qu'ils veulent.
Mais en fait leur liberté est une illusion puisqu'ils sont les esclaves de leur plaisir.
Ils agissent tel que la nature les a programmé.
Pourquoi les en blamer ?

La seule facon de se montrer libre face à la nature serait de renoncer aux plaisirs.
Mais cela ne serait guère agréable.
Mais qui a dit que la voie de la liberté était agréable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Ornicar

avatar

Nombre de messages : 370
Age : 47
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 8:09

Tout est au mieux dans le meilleur des mondes, Atil. Remarque que nos pieds ont la forme de chaussures, aussi portons-nous des chaussures, disait maître Panglosse. C’est-t-y pas beau la nature.

« la nature a inventé la sexualité pour que les animaux se reproduise. » Belle vision finaliste, éminemment mystique mais dépourvue de sens biologique et en plus encore, de réalité sociale. Autant remplacer « la nature » par « dieu » et tu imagineras facilement le poids qu’a pour moi ce genre d’argument. Que dalle.

Si tu savais à quel point on s’en cogne, de ce que « veux » la nature. Et si tout à coup on réalisait que la nature « veux » que nous ayons tous des pulsions bisexuelles, qu’est-ce que tu ferais ? Tu passerais me rendre visite ? Je connais un sauna sympa.

A part ça, Cébé et Pizzaman, au-delà de toute étude psychologique, j’ai quelques amis qui ont été élevés par un seul parent, soit suite au départ, soit suite au décès, de l’autre. Ils sont évidemment déséquilibrés, névrosés et instables, mais pas plus que ces enfants que vous prétendez parfaits parce qu’ils auraient été élevés près d’une bite et d’une chatte. Pas plus que vous et moi.

A partir du moment où l’on admet qu’une femme, par exemple, peut devenir général, président de la république ou pasteur, alors elle peut très bien assumer dans une famille le rôle traditionnellement réservé au père. Mais évidemment, c’est dur d’admettre ça, en plein 19ème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 9:36

Personnellement, il me semble clair que la reproduction implique la sexualité, bien que chez l'humain moderne, la réciproque ait cessé d'être vraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ornicar

avatar

Nombre de messages : 370
Age : 47
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 9:57

Généralisation excessive. De nombreux êtres vivants se reproduisent sans sexualité.

Si la nature a « inventé » la sexualité « pour » une raison, alors cette raison est le métissage, pas la reproduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 10:00

Personnellement, il me semble clair que la reproduction chez les mammifères implique la sexualité, bien que chez l'humain moderne, la réciproque ait cessé d'être vraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ornicar

avatar

Nombre de messages : 370
Age : 47
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 10:19

1 – Les ovipares aussi se reproduisent par sexualité.
2- La réciproque cesse d’être vrai dès l’apparition des premiers primates. Disparition de la période de "chaleurs", donc la femelle ne repousse plus le mâle lorsqu' elle n’est pas fertile. Par conséquent, chez les primates, la possibilité d’une sexualité sans reproduction est « prévue » par la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 10:24

C'est censé contredire mon dernier msg ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ornicar

avatar

Nombre de messages : 370
Age : 47
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 10:30

Le compléter. La notion de sexualité sans reproduction existe à l’état naturel chez certains êtres vivants, pas uniquement chez l’humain moderne. On peut également citer le cas des hybrides (tigrons, mules, etc) qui sont généralement stériles. Selon Atil, la nature les aurait donc dotés d’un sexe uniquement pour leur procurer du plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 11:38

Ornicar a écrit:
Belle vision finaliste, éminemment mystique mais dépourvue de sens biologique et en plus encore, de réalité sociale. Autant remplacer « la nature » par « dieu » et tu imagineras facilement le poids qu’a pour moi ce genre d’argument. Que dalle.

Alors à quoi sert la sexualité ?
Pourquoi existe-t-elle ?
Pourquoi la sé&lection naturelle l'a-t-elle gardée ?

PS : El les yeux ne servent pas à voir car dire cela serait une vision finaliste ?




Citation :

Si tu savais à quel point on s’en cogne, de ce que « veux » la nature.

C'est exactement ce que je dis : c'est parcequ'on s'en moque qu'on continue à se persuader qu'on est libre et qu'on fait ce qu'on veut.
S'en foutre préserve notre orgueil d'humain.




Citation :
Et si tout à coup on réalisait que la nature « veux » que nous ayons tous des pulsions bisexuelles, qu’est-ce que tu ferais ? Tu passerais me rendre visite ? Je connais un sauna sympa.

Les hommes n'ont pas besoin d'avoir conscience de leur programmation pour suivre celle-ci.
S'il était écrit dans nos gènes que nous sommes tous bisexuels, alors je te trouverais trés attirant, que j'accepte ou non de reconnaitre cette programmation génétique.




Citation :
A part ça, Cébé et Pizzaman, au-delà de toute étude psychologique, j’ai quelques amis qui ont été élevés par un seul parent, soit suite au départ, soit suite au décès, de l’autre. Ils sont évidemment déséquilibrés, névrosés et instables, mais pas plus que ces enfants que vous prétendez parfaits parce qu’ils auraient été élevés près d’une bite et d’une chatte. Pas plus que vous et moi.

Personellement j'ai connus quelques personnes qui étaient dans le même cas et qui étaient trés déséquilibrées.
Mais on ne peut rien conclure de queslques cas seulement, bien entendu.



Citation :
A partir du moment où l’on admet qu’une femme, par exemple, peut devenir général, président de la république ou pasteur, alors elle peut très bien assumer dans une famille le rôle traditionnellement réservé au père. Mais évidemment, c’est dur d’admettre ça, en plein 19ème siècle.

Il est également dur à notre époque d'admettre que les femmes ont probablement bien moins envie d'avoir un poste d'autorité que les hommes.
Qu'on le veuille ou non, le profil psychologique des gens dépend de la culture mais AUSSI de la biologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 11:42

Ornicar a écrit:
Généralisation excessive. De nombreux êtres vivants se reproduisent sans sexualité.

Si la nature a « inventé » la sexualité « pour » une raison, alors cette raison est le métissage, pas la reproduction.

Donc l'homme peut se reproduire sans la sexualité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 11:45

Ornicar a écrit:
Par conséquent, chez les primates, la possibilité d’une sexualité sans reproduction est « prévue » par la nature.

Doit-on en conclure qu'une reproduction sans sexualité est donc possible chez l'homme ?

Non, donc la sexualité sert bien à la reproduction.

Même si d'autres usages, surtout culturels, s'y sont ensuite greffés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 11:49

Ornicar a écrit:
Le compléter. La notion de sexualité sans reproduction existe à l’état naturel chez certains êtres vivants, pas uniquement chez l’humain moderne. On peut également citer le cas des hybrides (tigrons, mules, etc) qui sont généralement stériles. Selon Atil, la nature les aurait donc dotés d’un sexe uniquement pour leur procurer du plaisir.

Dans la nature les animaux stériles ne subsistent pas longtemps : ils n'ont pas de descendance et, donc, leur lignée disparait trés rapidement.
Conclusion : la sexualité seulement pour le plaisir est une chose qui n'intéresse pas du tout la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Ornicar

avatar

Nombre de messages : 370
Age : 47
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 12:40

Rien n’intéresse la nature. La nature n’a pas de conscience, pas de finalité, pas de centres d’intérêt. Elle est telle qu’elle est. Si elle était autrement, nous l’accepterions également telle qu’elle est, car nous ne connaîtrions rien d’autres. Le fait que les yeux permettent de voir ne signifie pas qu’ils aient été « créés » à dessein « pour » voir. S’il fallait que les êtres vivants voient, les plantes auraient des yeux.

La sexualité n’est pas le seul mode de reproduction dans le monde vivant, donc la sexualité ne sert pas spécifiquement à la reproduction. Tout au plus, elle la complète. Elle n’est qu’un mode de reproduction parmi d’autres. Ce que permet la sexualité, que ne permettent pas d’autres modes de reproduction, c’est le brassage des gènes et, au niveau humain, les fonctions spécifiques de la sexualité sont avant tout émotionnelles, sentimentales et affectives. La reproduction est un effet secondaire, et non-systématique chez les primates, de la sexualité.

Si j’ai écrit quelque part que les humains peuvent se reproduire sans sexualité, j’aimerais qu’on me cite ce passage spécifiquement ou qu’on s’abstienne de déformer fallacieusement mes arguments. Mais si ça peut te faire plaisir, par insémination artificielle, on peut se reproduire sans accouplement, sans séduction, sans plaisir génital. Donc, les rapports sexuels ne sont même plus indispensables à la reproduction. Et puis il y a eu un cas, par le passé, de conception sans accouplement, paraît-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ornicar

avatar

Nombre de messages : 370
Age : 47
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 12:54

Atil a écrit:
Il est également dur à notre époque d'admettre que les femmes ont probablement bien moins envie d'avoir un poste d'autorité que les hommes.
Qu'on le veuille ou non, le profil psychologique des gens dépend de la culture mais AUSSI de la biologie.

Je ne saurais trop te conseiller d’exposer ta conception de la Loi Naturelle à mesdames Royal, Dati, Alliot-Marie et Parisot, qui seront, j’en suis sûr, ravies de te prêter une oreille attentive.

Si je le pouvais, je te confronterais même avec « feu » mademoiselle d’Arc, qu’Anglais brûlèrent à Rouen pour peu ou prou les raisons que tu exposes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 13:23

Ornicar a écrit:
Rien n’intéresse la nature. La nature n’a pas de conscience, pas de finalité, pas de centres d’intérêt. Elle est telle qu’elle est. Si elle était autrement, nous l’accepterions également telle qu’elle est, car nous ne connaîtrions rien d’autres. Le fait que les yeux permettent de voir ne signifie pas qu’ils aient été « créés » à dessein « pour » voir. S’il fallait que les êtres vivants voient, les plantes auraient des yeux.

Parler de la volonté de la nature n'est qu'une image.
La langue francaise ne contient pas d'expression simlpe permettant d'évoquer le résultat aveugle de la sélection naturelle.
"La nature veut ca" peut se traduire par "La sélection naturelle a conduit à l'apparition de cette fonction et celle-ci s'est stabilisée et s'est conservée car elle accroit la fécondité et les capacités de survie de cette espèce."
Mais c'est bien plus long à écrire.



Ornicar a écrit:
La sexualité n’est pas le seul mode de reproduction dans le monde vivant, donc la sexualité ne sert pas spécifiquement à la reproduction. Tout au plus, elle la complète. Elle n’est qu’un mode de reproduction parmi d’autres. Ce que permet la sexualité, que ne permettent pas d’autres modes de reproduction, c’est le brassage des gènes et, au niveau humain, les fonctions spécifiques de la sexualité sont avant tout émotionnelles, sentimentales et affectives. La reproduction est un effet secondaire, et non-systématique chez les primates, de la sexualité.

La reproduction n'est pas un aspect secondaire de la sexualité chez l'homme puisque sans elle il disparaitrait.
La sexualité est juste un mode de reproduction (chose vitale) permettant en plus le brassage des gènes (choses moins vitale).
Chez certaines bactérie il existe un système de pseudo-sexualité qui permet d'échanger des gènes , mais il est distinct du système reproductif.




[quote]Si j’ai écrit quelque part que les humains peuvent se reproduire sans sexualité, j’aimerais qu’on me cite ce passage spécifiquement ou qu’on s’abstienne de déformer fallacieusement mes arguments. [quote]

Si la fonction de la sexualité chez l'homme est D'ABORD le brassage des gènes et ENSUITE seulement la reproduction, il s'ensuit qu'il pourrait exister des hommes chez qui il existerait une sexualité ne servant qu'au brassage génétique. Donc la reproduction se ferait autrement.
Mais c'est bien entendu absurde : Un être pourrait se reproduire sans brasser les gènes mais on ne peut pas brasser les gènes sans qu'il y ait aussi reproduction. Se reproduire passe avant le brassage des gènes. Se reproduire est bien plus vital.



Citation :
Mais si ça peut te faire plaisir, par insémination artificielle, on peut se reproduire sans accouplement, sans séduction, sans plaisir génital. Donc, les rapports sexuels ne sont même plus indispensables à la reproduction. Et puis il y a eu un cas, par le passé, de conception sans accouplement, paraît-il.

Aparemment c'était une impasse de l'évolution puisqu'il parrait que Jésus n'a pas eu de descendance. rires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 13:26

Ornicar a écrit:
Je ne saurais trop te conseiller d’exposer ta conception de la Loi Naturelle à mesdames Royal, Dati, Alliot-Marie et Parisot, qui seront, j’en suis sûr, ravies de te prêter une oreille attentive.

Si je le pouvais, je te confronterais même avec « feu » mademoiselle d’Arc, qu’Anglais brûlèrent à Rouen pour peu ou prou les raisons que tu exposes.

Quel poids peut avoir une liste de 5 femmes par rapport à l'interminable listes des hommes politiques arrivistes et avides de pouvoir qui ont existé ?

Les femmes EN MOYENNE sont moins arrivistes et avides de pouvoir que les hommes.
Ont sait même pourquoi : c'est une affaire de taux de testostérone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Ornicar

avatar

Nombre de messages : 370
Age : 47
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 13:39

Le poids de cinq exceptions notables qui infirment à elles seules ta thèse sexiste, rien de plus.

Mais j’en ajoute autant que tu veux, de Simone Veil à Hilary Clinton, de Benazir Butho à Indira Gandi, d’Angela Merkel à Elisabeth II, en passant par ma directrice de production à ma chef de projet. Ouvre les portes du pouvoir et la parité s’imposera statistiquement. Il n’y a plus guère que dans les hautes fonctions de l’Eglise que les femmes… manquent « naturellement » de testostérone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 14:34

La parité est un leurre.

On ne peut pas décider autoritairement que les femmes ont autant envie que les hommes de joeur aux petits chefs.

La diférence d'état d'esprit entre hommes et femmes est avant tout biologique puisqu'on retrouve la même chez de nombreuses espèces animales.

Par contre c'est vrai que l'homme possède aussi la faculté de contrebalancer le conditionnement biologique par un conditionnement culturel.
Mais alors on entre dans le domaine d'une idéologie imposée à la société : On décide autoritairement de ce que sera la norme comportementale des hommes et des femmes.
Et si jamais une femme préfère s'occuper de ses enfants plutôt que travailler et gravir les échelons du pouvoir, on la traitera de vieille ringarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Ornicar

avatar

Nombre de messages : 370
Age : 47
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 14:59

Compare le nombre de noirs sur les bancs de l’assemblée nationale à la proportion de Français noirs et tires-en les même conclusions sur les aptitudes des noirs à assumer des responsabilités politiques. Mais c’est pas du racisme, hein. Juste des statistiques.

D’ailleurs, tu remarqueras qu’avant d’avoir le droit de vote, et donc d’être éligibles, les femmes avaient un taux de testostérone plus bas qu’aujourd’hui, puisqu’il n’y en avait aucune au pouvoir.

C’est avec les c…, que l’on gouverne, n’est-ce pas.

Et si la Mama règne sur la familia, c’est parce qu’elle a du poil aux pattes, non ? Pas d’autorité naturelle chez les femelles humaines, dédiées à la reproduction mais qui doivent s’habiller chastement sous peine de tenter les faibles mâles à la chair excusable depuis l’histoire du paradis perdu. Tout se recoupe. Au moins, tu restes cohérent avec toi-même.

Ringard ? Non. Délicieusement arriéré, Atil. C’en est un régal. Polémiquer avec toi, c’est comme jouer au bowling, mais en plus facile.

Tiens, j’en rajoute, puisqu’on parle d’homosexualité. Que penser d’un homme qui, ô honte, ne briguerait pas le pouvoir ? Carence hormonale, cher naturaliste au vocabulaire approximatif ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 16:13

lol!



smurfin smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf ...............................................82-83-84 smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf smurf

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Lun 3 Mar 2008 - 19:54

Ornicar a écrit:
Compare le nombre de noirs sur les bancs de l’assemblée nationale à la proportion de Français noirs et tires-en les même conclusions sur les aptitudes des noirs à assumer des responsabilités politiques. Mais c’est pas du racisme, hein. Juste des statistiques.

On devrait donc faire des cotats également pour ca : la moitier de l'assemblée nationale devrait être réservée aux noirs ! rires

A noter que personne n'a jamais démontré que le profil des noirs était différents de celui des blancs.
... contrairement aux différences entre hommes et femmes.




Citation :
D’ailleurs, tu remarqueras qu’avant d’avoir le droit de vote, et donc d’être éligibles, les femmes avaient un taux de testostérone plus bas qu’aujourd’hui, puisqu’il n’y en avait aucune au pouvoir.

Le taux de testostérone c'est ce qui permet à un foétus de se développer dans un sans "garcon" ou dans un sens "fille", également.
C'est donc avant tout une affaire de biologie.
Cela dit, il est vrai qu'une femme dominante aura plus de testostérone qu'une femme non-dominnate. Et un homme dominant qui perd sa place dominante verra son taux de testostérone diminuer.
Mais la moyenne de testostérone des hommes reste toujours supérieure à celle des femme car c'est une donnée biologique : les hommes ont un organe en plus qui fabrique de la testostérone.




Citation :
Et si la Mama règne sur la familia, c’est parce qu’elle a du poil aux pattes, non ? Pas d’autorité naturelle chez les femelles humaines, dédiées à la reproduction mais qui doivent s’habiller chastement sous peine de tenter les faibles mâles à la chair excusable depuis l’histoire du paradis perdu. Tout se recoupe. Au moins, tu restes cohérent avec toi-même.

Quel rapport avec le fait AVÉRÉ que les hommes sécrètent naturellement plus de testostérone que la femme ? Et c'est la même chose chez les males de toutes les espèces animales. Que cela nous plaise ou non.
Et cela n'implique pas que les hommes soient supérieurs aux femmes mais seulement qu'ils sont plus brutaux, autoritaires et agressifs.





Citation :
Tiens, j’en rajoute, puisqu’on parle d’homosexualité. Que penser d’un homme qui, ô honte, ne briguerait pas le pouvoir ? Carence hormonale, cher naturaliste au vocabulaire approximatif ?

Oui : carence hormonale.
Quelle qu'en soit la cause.
En quoi est-ce choquant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
mounir

avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité   Mar 4 Mar 2008 - 9:55

Citation :
Ringard ? Non. Délicieusement arriéré, Atil. C’en est un régal. Polémiquer avec toi, c’est comme jouer au bowling, mais en plus facile.
C'est un euphémisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homosexualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homosexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: