Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Eloa ou la soeur des anges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
elsa

avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Eloa ou la soeur des anges   Mer 20 Sep 2006 - 14:38

Fidèle à la Faërie mais aussi à la poésie tragique, expressions variées du mythe , portes de l’imaginaire, côté sombre , côté lumineux, la beauté n’a pas de genre exclusif.
Une Fée qui renonce au pays enchanté pour suivre son ange déchu, combien de poètes ont été inspirés par ce mythe !
Le charmant poème de Ramulus m’a rappelé celui de Vigny , le plus beau que je connaisse sur ce thème « Eloa ou la sœur des anges » .Vous souvenez-vous de cette immense œuvre en 778 vers et trois chants ?

Eloa née d’une larme du Christ


...
Tous s’affligeaient ; Jésus disait en vain : Il dort
Et lui-même en voyant le linceul et le mort,
Il pleura.- Larme sainte à l’amitié donnée,
Ô vous ne fûtes point aux vents abandonnée !
...


…par son essence même prédisposée à l’amour et à la compassion, quittant les cieux pour apaiser les souffrances de la terre, elle cherche celui qui souffre et dont ses frères lui ont compter la triste histoire


...
Un ange peut tomber ; le plus beau de nous tous
N’est plus ici : pourtant dans sa vertu première
On le nommait celui qui porte la lumière ;
[…]
Mais on dit qu’à présent il est sans diadème,
Qu’il gémit, qu’il est seul, que personne ne l’aime,
[…]
Et l’on crut qu’Eloa le maudirait ; mais non,
L’effroi n’altéra point son paisible visage,
Et se fut pour le Ciel , un alarmant présage.
Son premier mouvement ne fut pas de frémir,
Mais plutôt d’approcher comme pour secourir ;
...


Eloa croise Lucifer , le plus beau des anges, ,Dionysos condamné pour trop aimer la vie , l’injustice divine a perverti son âme et l’amertume l’habite


...
Non moins belle apparut, mais non moins incertaine,
De l’Ange ténébreux, la forme encore lointaine,
Et des enchantements non moins délicieux
De la Vierge céleste occupèrent les yeux.
Comme un cygne endormi qui seul, loin de la rive,
Livre son aile blanche à l’onde fugitive,
Le jeune homme inconnu mollement s'appuyait
Sur ce lit de vapeur qui sous ses bras fuyait.
[...]

...
C’est pour avoir aimé, c’est pour avoir sauvé ,
Que je suis malheureux, que je suis réprouvé.
Chaste beauté, viens-tu me combattre ou m’absoudre ?
Tu descends de ce Ciel qui m’envoya la foudre,
Mais si douce à mes yeux, que je ne sais pourquoi
Tu viens aussi d’en haut, bel Ange contre moi.
...


Qui ne succomberait aux larmes de Lucifer ? L’ange lumineux veut calmer ses blessures , lui rendre le bonheur que dieu lui a pris


...
« Puisque vous êtes beau, vous êtes bon sans doute ;
Car sitôt que des Cieux une âme prend la route
Comme un saint vêtement, nous voyons sa bonté
Lui donner en entrant l’éternelle beauté.
Mais pourquoi vos discours m’inspirent-ils la crainte ?
Pourquoi sur votre front tant de douleur empreinte ?
Comment avez-vous pu descendre du saint lieu ?
Et comment m’aimez-vous si vous n’aimez pas Dieu ? »
...


La séduction a opéré et c’est en Enfer que l’amour la conduit

...
Où me conduisez-vous , bel Ange ?—Viens toujours.
--Que votre voix est triste, et quel sombre discours !
N’est-ce pas Eloa qui soulève ta chaîne ?
J’ai cru t’avoir sauvé. – Non c’est moi qui t’entraîne.
--Si nous sommes unis, peu m’importe en quel lieu !
Nomme-moi donc encore ou ta sœur ou ton Dieu !
--J’enlève mon esclave et je tiens ma victime.
--Tu paraissais si bon ! Oh qu’ai-je fait ? – Un crime.
--Seras-tu plus heureux, du moins, es-tu content ?
--Plus triste que jamais. – Qui donc es-tu ? –Satan .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Eloa ou la soeur des anges   Mer 20 Sep 2006 - 15:31

Je ne peux pas lire un seul vers de Vigny sans penser à Fernando Pessoa. La raison en est simple et complètement personnelle. Il y a une dizaine d'années , un très bon ami à moi m'a offert deux recueils de poèmes : "le gardeur de troupeaux" de Pessoa et "poèmes antiques et modernes" de Vigny. Il m'a dit : 'Tiens, lis et fais ton choix".

J'ai fait mon choix …


Je suis un gardeur de troupeaux
Le troupeau ce sont mes pensées
Et mes pensées sont toutes des sensations.
Je pense avec les yeux et avec les oreilles
Et avec les mains et avec les pieds
Et avec le nez et avec la bouche.

Penser une fleur c'est la voir et la respirer
Et manger un fruit c'est en savoir le sens.

C'est pourquoi lorsque par un jour de chaleur
Je me sens triste d'en jouir à ce point
Et couche de tout mon long dans l'herbe,
Et ferme mes yeux brûlants,
Je sens tout mon corps couché dans la réalité,
Je sais la vérité et je suis heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eloa ou la soeur des anges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NEUVAINE A SAINT MICHEL ET AUX NEUF CHOEURS DES ANGES
» Le parfait manuel de destruction de soeur Emmanuelle
» Les Saints anges gardiens et commentaire du jour "Leurs anges dans les cieux voient..."
» Intentions de prières de Soeur Thérèse
» Les Saints anges gardiens et commentare du jour "Leurs anges dans les cieux voient..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: Art :: Littérature-
Sauter vers: