Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Q.I.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Q.I.   Mer 20 Sep 2006 - 17:30

Vous voulez que je vous dise, les mecs, ce n'est pas facile d'avoir un QI supérieur à la moyenne et en être réduit à faire de la philosophie de bas étage à longueur de journée.

C'est ce que je me dis, régulièrement.

Si quelqu'un a une solution, je suis preneur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Mer 20 Sep 2006 - 17:49

C'est également difficile d'avoir un QI inférieur à la moyenne, et d'aimer des choses accessibles aux QI supérieurs Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Mer 20 Sep 2006 - 17:52

Tiens, dis-nous en plus à ce sujet, tu sembles bien documenté sur la question Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Mer 20 Sep 2006 - 20:11

Mon avatar est très explicite : il représente un gros rat noir illuminé par une superbe formule universelle dont une personne moyenne ne comprend pas toujours la portée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Q.I.   Mer 20 Sep 2006 - 20:21

Bien sûr qu'il y a des solutions!

1- hanter les forums pour éduquer les gens
2- créer un blog et s'imposer comme maître et seigneur
3- changer changer changer et même profiter pour changer encore et toujours afin de ne pas s'endormir sur ses lauriers


.... j'en ai d'autres en réserve .....

Comme par exemple : jeter son test QI clin d'oeil

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramulus

avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Q.I.   Mer 20 Sep 2006 - 20:30

eh oui mon garçon, tu vois on est gentil avec toi, on fait des efforts pour que tu t'améliores !

rires rires rires rires rires rires rires rires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Mer 20 Sep 2006 - 20:54

cébé a écrit:
Bien sûr qu'il y a des solutions!

1- hanter les forums pour éduquer les gens
2- créer un blog et s'imposer comme maître et seigneur
3- changer changer changer et même profiter pour changer encore et toujours afin de ne pas s'endormir sur ses lauriers


.... j'en ai d'autres en réserve .....

Comme par exemple : jeter son test QI clin d'oeil


<o> Ah dans ce cas alors, je ne risque rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolmar

avatar

Nombre de messages : 673
Age : 35
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Q.I.   Ven 7 Sep 2007 - 22:51

Croire l'intelligence mesurable, c'est n'avoir aucune idée de l'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 5:37

Peut-on se faire une idée juste et précise de ce qu'on n'a pas mesuré ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Wolmar

avatar

Nombre de messages : 673
Age : 35
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 7:32

L'amour est par définition dé-mesuré ; or, c'est bien l'une des instances les plus cruciales de la vie humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 7:56

Je ne vois pas pourquoi l'amour serait non mesurable.

L'amour démesuré n'est qu'un mythe romantique.

A moins de vouloir parler de l'amour spirituel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Wolmar

avatar

Nombre de messages : 673
Age : 35
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 8:22

Dé-mesuré, je le pense personnellement, car il dépasse toujours le contrôle de notre personne.
Mais plus prosaïquement, tu pourrais faire un classement entre tes parents, tes freres et soeurs, tes amis, ta compagne ou compagnon ? Il peut arriver que l'on ressente davantage d'amour parmi tout cet entourage pour tellle ou tellle personne, mais un classement absolu, comme on ferait pour classer les gens par taille par exemple, est impossible, et même, ça n'a pas de sens.
Chaque amour tient en lui même sa propre valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naaran

avatar

Nombre de messages : 98
Age : 27
Localisation : Perdu... dans ses pensées....
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 10:17

Il y a plusieur forme d'intelligence, le QI ne calcul que la capacité a réflechir. Il faudra calculer l'intelligence emotionnelle, la faculté a s'integrer, s'adapter, l'intelligence motrice et un tas d'autre. Appellez oi si vous arrivez a calculer tout cela. Et pour finir une citation de plus en plus répendue ( aux Etats-Unis ):
"Avec votre QI vous etes embauché, avec votre QE vous etes promu"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 11:16

Et aux Etats-Unis, le gars au QE élevé avec un faible QI est appelé un gâchis ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 11:18

Nous ne savons pas mesurer l'amour parceque nous refusons de mesurer l'amour.

On pourrait mettre des capteurs sur le cranes d'un individu et ainsi mesurer ses réactions en présence de personnes qu'il aime. On pourrait ainsi mesurer qui il aime le plus.

Mais ca nous gènerait d'affronter un tel classqement. et cela serait probablement une cause de dispute entre les gens qui prétendaient s'aimer.

Il existe d'ailleurs un test permettant de voir le pouvoir de nuisance de cette question : le "test de la troïka".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Wolmar

avatar

Nombre de messages : 673
Age : 35
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 12:29

Je ne partage pas ton pint de vue Atil ; peut être mesuré un principe stable, fixe, définit clairement. Or rien n'est plus fluctuant et evanescent que l'amour. On peut, selon moi, aimer plus certains que d'autres. Mais à un certain point, c'est tout bonnement incalculable, et le meilleur argument, c'est l'expérience elle-même. Qui peut, si les relations avec ses parents sont excellentes et avec son conjoint aussi, dire qui il préfère ? Ca n'a pas de sens, ce sont des sphères autonomes, incommensurables. La pulsion de la mesure n'est qu'un geste désespéré qui s'illusionne en croyant sonder les tréfonds de principes qui nous dépassent par leur mouvance, leur ambiguïté parfois, leurs fluctuations, leur intensité perpétuellement en oscillations et vibrations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 12:49

«Qui peut, si les relations avec ses parents sont excellentes et avec son conjoint aussi, dire qui il préfère ?»...

<o> Avec le conjoint c'est assez difficile de dire qui on préfère, puisqu'on en a qu'un seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 13:18

Wolmar a écrit:
Je ne partage pas ton pint de vue Atil ; peut être mesuré un principe stable, fixe, définit clairement. Or rien n'est plus fluctuant et evanescent que l'amour.

Si on dit à quelqu'un qu'on va tuer toutes les personnes qu'il connait et qu'il ne peut en choisir qu'une seule qu'on va épargner, alors on obtiendra un résultat trés clair et trés concret.

En tamps habituel nous refusons simplement de choisir, qui nous aimons le plus pour ne vexer personne ou parceque ca choquerait notre idéalisme.
Ce qui complique aussi les chose c'est qu'il existe plusieurs formes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
mariedmcs



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 13:26

Peut-être que dans des milliers d'années, l'amour sera mesurable avec, comme tu le dis, une grosse machine. Mais je ne pense pas.
Bon, je vais m'expliquer : les scientifiques ont cherché, pendant des années et des années les pensées des gens (morts, je précise clin d'oeil ).
Mais ils ne les ont pas trouvées !
Et l'amour fait partit de ces sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pizza Man



Nombre de messages : 2255
Localisation : Santa Cruz - California
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 13:31

Grosso modo wolmar, ce qu'on tente de te faire comprendre, c'est que l'être humain s'impose des raisons pour ne pas avoir à choisir qui l'on aime le plus, alors que dans la réalité l'être humain se confie davantage à ce proche plutôt qu'à un autre proche. Il va plus souvent à la rencontre d'untel plutôt que l'autre. Il manifeste plus d'attention envers l'un plutôt qu'envers l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolmar

avatar

Nombre de messages : 673
Age : 35
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Q.I.   Sam 8 Sep 2007 - 21:08

Oh, je pense avoir saisi l'idée !... Il n'empêche que je suis en désaccord profond avec cette considération d'après laquelle l'amour est quantifiable absolument : il l'est relativement, de manière approximative, mais au delà d'un certain stade, et quand différentes formes d'amour interviennent, les choses deviennent floues, pour la simple raison que l'amour n'est pas un principe limpide, clair, que l'on peut délimiter et caractériser de façon absolument précise. Réduire l'amour à des connexions neuronales ou des signes physiologiques, c'est comme dire que l'angoisse n'est rien d'autre que de la sueur et des palpitations.
Pizza Man a écrit:
Avec le conjoint c'est assez difficile de dire qui on préfère, puisqu'on en a qu'un seul.
A la base tu es censé avoir un qi supérieur à la moyenne ; alors fais lui honneur, et relis donc ma phrase. Cherche le sens caché et incroyablement sybillin que j' y ai mis ! Tu vas voir, après tu vas comprendre enfin et tu m'épargneras des remarques superflues pour te concentrer sur ton argumentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Jeu 13 Sep 2007 - 16:58

On ne sait pas actuellement mesurer l'amour.
Mais on pourrait trés bien mesurer ses effets.
Ce serait une mesure indirecte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Wolmar

avatar

Nombre de messages : 673
Age : 35
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Q.I.   Jeu 13 Sep 2007 - 18:52

Atil a écrit:
On ne sait pas actuellement mesurer l'amour.
Mais on pourrait trés bien mesurer ses effets.
Ce serait une mesure indirecte.
Cela semble changer pas mal de choses ! Mais en réalité, la distinction fondamentale (proche de qualité/quantité) à faire et qui, selon moi, n'est pas faite dans vos argumentations, reviens à dire ceci : la mesure étudie un phénomène ( et ses effets) dans la mesure de leur objectivité ; la vitesse d'un véhicule, les effets sur l'environnement, peuvent par exemple se mesurer pour cette raison de faits objectifs. Or, mes amis, quoi de plus subjectif que l'amour ? C'est en ce sens, et pour aussi jouer sur les sens (c'est vraiment le cas de le dire) que je déclarais l'amour dé-mesuré. Il se dérobe par nature à tout champ d'objectivation, de mesure, car il n'est pas un fait, mais un sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Q.I.   Jeu 13 Sep 2007 - 20:43

L'amour parrait démesuré parcequ'on veut à tout prix le regarder de l'"intérieur". Ce qui en donne une vue subjective.
Mais qu'est-ce qui nous empèche d'observer le comportement amoureux non pas de nous-même mais des autres ? Ainsi cela devient une observation objective.
On connait par exemple les substances chimiques qui sont sécrétées dans le cerveau des gens lorsqu'ils sont amoureux. Et si on peut repérer leur présence, alors on doit pouvoir repérer leurs variations en quantité .. c'est à dire effectuer des mesures.

C'est juste notre idéalisation romantique de l'amour qui nous empèche de le voir comme un phénomène étudiable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Wolmar

avatar

Nombre de messages : 673
Age : 35
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Q.I.   Jeu 13 Sep 2007 - 21:16

Pour entrer clairement dans le débat, je ne pense pas rendre compte d'une vision romantique de l'amour, car mon point de départ diffère : le romantisme, si l'on doit le traduire en philosophie, est une conception selon laquelle chaque individu vit, éprouve un sentiment parfaitement particulier,idiosyncrasique, irréductible à sa seule personne. Or ce que je dis n'est pas que l'amour serait un sentiment absolument relatif (oxymore voulue) à l'expérience de chaque individualité, et donc ineffable, mais que dans les similarités de traits que comporte l'amour en général, et qui s'applique à chacun, il existe une irréductibilité propre à chaque individu, puisqu'il s'agit d'un sentiment éprouvé de façon psychologique et non seulement physiologique. Partant, l'amour est inextricablement fait de contradiction, qui est son fondement, ainsi que le fond même du psychisme humain.
Par conséquent, aucune mesure objective c'est-à-dire exhaustive ne saurait être effectuée, car il en va de la définition propre de la mesure que d'étudier des faits dont la constance et la cohérence ne gêne pas son effectuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Q.I.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Q.I.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: