Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 phénomène de masse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: phénomène de masse   Jeu 19 Oct 2006 - 15:46

Je pense à ces mouvements de foule, quand toutes les personnes vibrent ensemble sur un même tempo, que cela soit musical donc émotionnel ou de l'ordre de la psychée — dans le domaine religieux, philosophique ou sportif ...etc ... —, et je me demande pourquoi cela se manifeste et juqu'où cela peut mener, si cela a été étudié plus avant dans le but de manipuler les foules et comment ... et toutes ces sortes de questions ....

... Il me semble que ce phénomène est une énergie incroyable, mais doit-on la classer bonne ou mauvaise ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l-@nge

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Jeu 19 Oct 2006 - 16:32

Par expérience je connais. C’est assez spécial comme sensation. C’est en quelque sorte une forte émergence d’adrénaline. À consommer avec modération. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duan Yu

avatar

Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Jeu 19 Oct 2006 - 16:32

C'est ni bon ni mauvais en soi, cela dépend évidemment du contexte dans lequel cette énergie s'exprime.

Dans certains cas, je dirais que c'est une forme de communion. Je pense à tout hasard aux foules qui vibrent sur un même tempo, mais plutôt lors de concerts (et pas dans une boîte de nuit où chacun danse pour soi).

C'est un partage implicite de plaisir, il y a comme un message qui circule : « J'aime et je sais que tu aimes aussi ! » Cela peut mener très très loin, en fonction du nombre de personnes dans la foule et de leur degré de passion.

S'il y a beaucoup de personnes, et qu'elles sont très passionnées, ça peut aller loin dans la "communion", jusqu'à atteindre une forme d'adoration spirituelle de la source de plaisir Smile Et selon la nature des sensations délivrées par la source, le mouvement peut revêtir une forme agressive, intellectuelle, dansante, mystique, machinale ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: phénomène de masse   Jeu 19 Oct 2006 - 18:48

Voir du côté de Gustav Le Bon (La psychologie des foules) une source pour Hitler. Ou du côté de Stanley Milgram (qui a étudié le phénomène nazi), etc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: phénomène de masse   Jeu 19 Oct 2006 - 21:04

cébé a écrit:
et juqu'où cela peut mener[...]
Jusqu'à la naissance de la clinique, la naissance de la prison, etc.

Voir Foucault.
Revenir en haut Aller en bas
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Ven 20 Oct 2006 - 5:52

Bon alors, Angelo, je te remercie de nous avoir livré ces auteurs comme ça ...
... mais il manque quand même ton avis personnel.
L-@nge, je remarque que tu as déjà ressenti cette "communion" dont parle GrosRatNoir. Je pense que tous nous l'avons connue, cette expérience, au moins une fois dans notre vie. Peut-être même dans le cadre scolaire, quand le prof a su mettre une ambiance propice à un travail ou à un élan intellectuel ou spirituel ...
Personnellement, j'ai vécu cela dans le cadre d'un séminaire sur les Droits de l'Homme : une trentaine de pays étaient représentés, des .. ennemis héréditaires cotoyaient tous les continents, c'était coloré et bruissant de toutes les langues. Nous étions tendus vers un seul but et j'ai vraiment eu l'impression que nous étions hors du temps. C'était comme une bulle autour de nous, une aura ... et je dirais même plus qu'une aura, puisque nous étions "accompagnés".
Il y avait quelque chose que nous avions créé, il m'a semblé.
Et je mets cette chose en question ici, pour en savoir plus ...

GrosRatNoir je crois que tu dis vrai, disant que ce n'est ni bon ni mauvais, puisque cela pa pu être récupéré par un Hitler ou créé et utilisé dans un séminaire inoffensif, un concert ou autre ....

question : est-il possible de "créer" cela par l'intermédiaire d'internet, selon vous ?

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Ven 20 Oct 2006 - 8:49

J'ai envie pour ma part de ne pas confondre phénomène de masse ou de foule et communion. Généralement, rien de bon se sort des phénomènes de masse ou de foule justement parce que les mots "masse" et "foule" enlèvent à l'individu, je crois, toute son importance et toute sa réflexion.
Eugène Ionesco qui, dans les années 30, a assisté en Roumanie à la montée du nazisme explique assez clairement, dans Notes et Contre Notes, l'impression que l'on peut avoir dans une foule en délire, la difficulté à résister à ce phénomène. Pour ce faire, il emploi des termes tels que "hystérie" ; "magie" ; "délire" ; "irrationalité". Il écrit : " …En Allemagne au moment d'une manifestation nazie. Les gens donnaient des signes d'impatience lorsqu'on vit apparaître, tout au bout d'une avenue et tout petit dans le lointain, le Fûrher et sa suite. De loin (on voyait) la foule qui était prise, progressivement, d'une sorte d'hystérie, acclamant frénétiquement l'homme sinistre. L'hystérie se répandait, avançait avec Hitler, comme une marée. Lorsque le Fûhrer arriva tout près et que les gens furent contaminés par l'hystérie générale, (il) sentit en lui même cette rage qui tentait de l'envahir, ce délire qui l'électrisait."
Ionesco explique ensuite la tentative de résistance, difficile. Le malaise ressenti, l'impression d'être affreusement seul dans la foule, à la fois résistant et hésitant. Il parle d'Horreur Sacrée, de cheveux qui se hérissent littéralement sur la tête : "Ce n'était pas la pensée qui résistait, écrit-il, ce n'était pas des arguments qui venaient de l'esprit mais c'était l'être tout entier, toute la "personnalité" qui se rebiffait."

Il me semble que s'il y a bien là une communion elle a pour caractéristique de nier l'individu et de rendre difficile l'expression même de l'individualité "emportée" dans la masse.
Se sentir profondément liés, lors d'un séminaire sur les droits de l'Homme par exemple, est tout autre chose, je crois. Il y a là quelque chose qui montre que l'intime - ce en quoi l'on croit intimement - peut avoir une portée universelle. Contrairement aux phénomènes de masse, c'est l'expression même de l'intime qui est valorisée. Ce en quoi on croit devient concret parce que l'on s'aperçoit que tout le monde croit dans les mêmes valeurs. S'il y a là aussi quelque chose d'irrationnel voire de magique, la portée de ce genre de communion vise à construire et non à détruire et cela me semble beaucoup plus difficile à réaliser.

Je ne sais pour ma part si Internet peut créer la communion. C'est un média qui met en relation des individus. Tout dépend donc, il me semble, de ce qu'y cherchent les individus. Mais il me semble assez évident que si des individus qui cherchent intimement la communion s'y trouvent en contact, quelque chose peut aussi se créer par l'intermédiaire d'Internet. Pourquoi pas ? Ceci étant, la concrétisation ne peut être rendue possible, je crois, que s'il y a une authentique rencontre physique. La vraie communion passe beaucoup par les sens il me semble : le toucher, la vue, l'ouïe…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Ven 20 Oct 2006 - 11:16

L'exemple que tu donnes, lubie, ne montre-t-il pas que l'individu "reçoit" plus qu'il ne "donne" ?
Cela doit saouler, il me semble ... saouler dans le sens ivresse du terme, ou même accrocher comme une drogue, si ça se trouve ...

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Ven 20 Oct 2006 - 12:33

Pensons un peu à notre corps qui est constitué de miliards de cellules qui forment un tout parfaitrement organisé. Et que forment ces cellules si elles cessent d'être organisées et n'agissent plus que pour leur survie ? Elles forment alors un cancer.

Il en est de même pour les hommes. Quand une foule est organisée, elle forme une société. Mais si elle est sans organisation, s'il n'y a plus de hiérarchie ni de répartition des taches, alors on n'a plus qu'une juxtaposition d'individus dans une foule stupide.
Et alors son seul moteur n'est plus qu'une idée, la plus simpliste possible : fuir un incendie, agresser quelqu'un, accalamer un champion, etc ...

Pourquoi alors s'étonner qu'elle agisse de manière aussi irréfléchie, puérile et passionnelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
l-@nge

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Ven 20 Oct 2006 - 13:29

cébé a écrit:
L'exemple que tu donnes, lubie, ne montre-t-il pas que l'individu "reçoit" plus qu'il ne "donne" ?
Cela doit saouler, il me semble ... saouler dans le sens ivresse du terme, ou même accrocher comme une drogue, si ça se trouve ...

Oui le terme saoulé comme une drogue n'est pas trop fort. ÇA décrit assez bien ce phénomène de masse. Comme dans toute chose, il faut savoir utiliser cela avec modération.
En ce qui concerne ton expérience dans un séminaire international, j'ai aussi eu le plaisir de vivre ce genre d'expérience. Cela ressemble davantage au phénomène de bulle et aussi une forme d'exaltation intellectuelle. Aussi fort que le phénomène de masse.
Par la suite, on assiste souvent à une très forte baisse d’énergie. (spleen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Ven 20 Oct 2006 - 15:40

cébé a écrit:
L'exemple que tu donnes, lubie, ne montre-t-il pas que l'individu "reçoit" plus qu'il ne "donne" ?
Cela doit saouler, il me semble ... saouler dans le sens ivresse du terme, ou même accrocher comme une drogue, si ça se trouve ...

Je crois que dans les phénomènes de masse, comme ceux que l'on a pu observer avec la montée du nazisme, l'individu ne reçoit pas plus qu'il ne donne. Je pense que c'est tout autre chose qui se produit et qui a à voir avec le déchaînement. Le fait de consentir à faire partie de la foule doit créer je pense un sentiment de totale impunité et de libération des pulsions. Ce que l'individu contrôle quand il est seul devient alors, par l'effet de masse, totalement incontrôlable du seul fait que plus personne n'a le contrôle sur lui-même. Une foule peut devenir alors complètement irréfléchie et passionnelle, comme le dit Atil, et se mettre à faire n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l-@nge

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Ven 20 Oct 2006 - 16:13

Il ne faut pas, tout confondre. Le phénomène de masse pour un concert ou une activité de type humanitaire et sociale est une chose.
Le phénomène de masse dans le contexte Nazi est beaucoup plus complexe.
Les foules du temps du nazisme n’avaient pas pour seul rapport les discours des dirigeants nazis mais il y avait aussi tout un bagage de frustrations né de la guerre précédente.Il y avait aussi la situation économique désastreuse et il fallait trouver des coupables et des sauveurs. Un mélange explosif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubie



Nombre de messages : 1175
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Ven 20 Oct 2006 - 16:34

Oui, oui je n'ai jamais dit le contraire. Sauf que l'exemple que j'ai donné, et sur lequel Cébé a posé une question, concerne le phénomène de masse observé dans le nazisme.
Pour ma part, je ne parle pas de phénomène de masse quand il s'agit de mener à plusieurs une action de type humanitaire ou sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Ven 20 Oct 2006 - 16:40

C'est ce qu'on retrouve aussi et surtout dans les sectes (et mon propos va se porter principalement sur cela) on retrouve L'alienation mentale aux croyances, et à quelques personnes (culte de la personnalité). Mais il en ressort clairement qu'il y a, dans les phénomènes de masse, plusieurs caractéristiques communes :

1 - Le comportement mimétique : je fais la même chose que mon voisin, que le groupe auquel j'appartiens.Cela donne le sentiment d'exister à travers le groupe ou l'entité que l'on sert ou appartient (remarquez que c'est une pseudo sensation de liberté, car l'individue est déja aliéné d'une certaine manière, le fait de faire comme l'autre)

2 - La peur de l'exclusion : Elle renforce que la personne doit faire, ou doit effectuer ou non pour être acceptée, pour être reconnue.La reconnaissance est importante chez l'être humain surtout pour ceux qui manquent de confiance en soi (mais ce dernier point n'est pas une généralité, ce manque de confiance est la porte ouverte vers l'acceptation de tout ce qui ne vient pas de notre volonté) .Cet élément donc renforce le comportement mimétique et joue en synergie avec ce dernier.

3 - Le conditionnement : Baignée dans l'environnement, la personne conditionnée ne fait que croire.(cas des sectes).Et elle prend pour la vérité vraie ce qu'elle a entendu ou lu.
La peur de l'exclusion et le comportement mimétique jouent encore en synergie avec ce conditionnement.L'esprit critique n'existe plus, la raison et l'intellect deviennent mauvais.
Un indice pour reconnaitre ces gens là : essayer donc d'argumenter, (argumenter de façon constructive honnête, et non pas en voulant écraser l'autre en demandant sans cesse des preuves), il y a 2 catégories de réponses possibles avec ceux là : on ne comprends pas ou bien on est sujet à de forte réponses virulentes.

3-1 Le phénomène de masse : accessoirement le conditionnement par le lieu, et surtout par les rites.
Le lieu, en dehors de ce lieu particulier, il n'y a pas de phénomène.
Les rites,ce sont les protocoles inhérentes au phénomène de masse.Elles nourrissent le comportement mimétique.La boucle est alors bouclée.

3-2 Conditionnement par l'auto-manipulation : c'est la forme la plus insinueuse, la plus dangeureuse de toutes les manipulations.La personne se sent libre dans sa cage mentale, rien ne l'oblige à faire ce qu'elle fait.Une reaction contraire à se sentiment ne fait que la renforcer.

4 - l'aspect psycho-sociologique : La présence dans le groupe est très important, il existe des concurences d'ordre interne pour faire mieux et pour faire bien vis à vis du groupe.

Je m'arrête là, mais je n'ai pas fini avec.

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
disciple

avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Sam 21 Oct 2006 - 19:16

4-1 Aspects psychologiques lié aux habitudes : le phénomène de masse implique l'usage d'un certain type de vocable.Ce vocable qu'il contienne ou non un sens précis implique un mécanisme de comportement mécanique et non réflechis.
Ex : mantra à répéter, chants collectifs, vocable typique ésotérique...

4-2 Récupercussion sur le raisonnement : L'usage de termes similaires et répétitifs limite la cognition et donc l'esprit dans son ouverture critique voire l'intellect. (cette remarque ne regarde que moi).

_________________
Au coeur de l'impermanence,où puis je m'accrocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: phénomène de masse   Sam 21 Oct 2006 - 19:55

Je n'ai jamais ressenti cela de ma vie.
Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ?
Serais-je immunisé contre le panurgisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: phénomène de masse   Mar 24 Oct 2006 - 8:15

cébé a écrit:
Je pense à ces mouvements de foule, quand toutes les personnes vibrent ensemble sur un même tempo, que cela soit musical donc émotionnel ou de l'ordre de la psychée — dans le domaine religieux, philosophique ou sportif ...etc ... —, et je me demande pourquoi cela se manifeste et juqu'où cela peut mener, si cela a été étudié plus avant dans le but de manipuler les foules et comment ... et toutes ces sortes de questions ....

... Il me semble que ce phénomène est une énergie incroyable, mais doit-on la classer bonne ou mauvaise ?
Lorsque tu parles d'énergie incroyable, ça me fait penser à l'énergétique que certains trouvent chez Foucault, Nietzsche, Ricoeur, Debord, etc. Passons.

Doit-on la classer bonne ou mauvaise ? J'ignore jusqu'à la signification de bonne et mauvaise. J'en pense néanmoins qu'on ne fait jamais que ce que notre coeur nous dit - quand le coeur nous en dit. On ne consent au mal (dans le sens de souffrance) que par crainte d'un mal plus grand. L'unique bémol, c'est qu'on ne sait pas toujours écouter son coeur.

Les mouvements de foule, n'est-ce pas une objection à l'épisode Babel ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: phénomène de masse   

Revenir en haut Aller en bas
 
phénomène de masse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier: Les policier et le phénomène ovni
» Mystérieux phénomène lumineux qui apparaît dans le ciel nocturne norvégien
» nouvelles explications sur le phénomène ovni ?
» Le 7 octobre 1954, des apparitions OVNI en masse
» 1990~: vers 21h00 - phénomène lumineux rapide à Couzeix, près de Limoges - (87)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Psychologie-
Sauter vers: