Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le préservatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: le préservatif   Mar 31 Mar 2009 - 19:08

cébé a écrit:
... moi ça me sidère qu' une ville aussi évoluée et riche que Washington soit confrontée aux mêmes problèmes qu' un pays qui n'a pas les mêmes moyens financiers. Le préservatif n'a pas fait son office ici et ne l'a pas fait là-bas! ... Là bas, toooooout le monde sait pourquoi : la Pape l'interdit Rolling Eyes ... mais ici, pourquoi donc ?????.

Le préservatif ne fonctionne que lorsqu'on daigne s'en servir., pas lorsqu'on possède l'argent nécessaire pour en acheter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: le préservatif   Mar 31 Mar 2009 - 22:02

« Contre le SIDA, l’éducation, plus efficace que le préservatif »


Dans son édition du 22 mars 2009, L’Osservatore Romano, le quotidien officiel du Saint-Siège, publie une étude sur les campagnes « ABC » de lutte contre le SIDA menées en Afrique subsaharienne. L’interview de frère Daniel Giusti, médecin pendant 30 ans en Ouganda, explique pourquoi, dans ce pays, la fréquence d’infection est passée de 15% en 91 à 5% en 2001.

En région subsaharienne, on compte 10% de la population mondiale et 66% des habitants de la planète contaminés par le SIDA, des chiffres impressionnants. Toutefois, au cours de ces dernières années, dans certains pays de la région, on a remarqué une diminution décisive de la fréquence des infections chez les adultes.

Le « modèle abc », basé sur une campagne qui promeut l’abstinence sexuelle - en particulier pour les plus jeunes -, la fidélité dans le couple, et uniquement en dernier ressort l’usage du préservatif, s’est révélé efficace.

Le frère combonien Daniele Giovanni Giusti, est médecin et a une expérience de trente ans en Ouganda. Il a travaillé pendant vingt ans dans divers hôpitaux du pays. Au cours des dix dernières années, il a été chargé de la coordination des services sanitaires de l’Église catholique ougandaise. C’est donc un témoin oculaire de ce qui se passe actuellement dans cette région d’Afrique.

Interview du frère Daniele Giovanni Giusti

L’OR : C’est donc l’unique stratégie efficace dans la lutte contre le SIDA en Afrique ?

Frère Giusti : Le préservatif a fonctionné dans des épidémies circonscrites et entre groupes particuliers : prostituées, homosexuels et drogués. Mais il n’en est pas de même en d’autres cas.

Dire que le préservatif est la stratégie la meilleure dans des épidémies mûres, c’est-à-dire répandues dans la population en général, c’est se fourvoyer.

Il faut tenir compte de l’expérience particulière faite en Ouganda et citée unanimement comme une des victoires dans la lutte contre le SIDA.

La campagne de conscientisation a été centrée sur le modèle abc. On demande l’abstinence aux personnes encore insuffisamment mûres pour exprimer leur sexualité (adolescents et jeunes), on préconise la fidélité avec le partenaire de préférence à la promiscuité pour les personnes sexuellement actives, et - pour ceux qui n’entrent pas dans ces deux premières catégories - l’utilisation du préservatif en remplacement. Le gouvernement ougandais a soutenu cette campagne en dépit de nombreuses pressions. C’est ce qui a permis de vaincre ce défi. Ceux qui soutiennent qu’on obtient des résultats par l’usage des préservatifs disent une chose fausse.



Avant de tomber à bras raccourcis sur ce qui est dit parce que cela vient de Rome et que c'est un médecin catholique qui fait ce constat, l'article est à lire en entier.

Cela répond à ma remarque : le préservatif n'est efficace ni ici ni là-bas ( dans le cas d'épidémie grave du Sida similaire en Ouganda et à Washington )

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Danielle

avatar

Nombre de messages : 238
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: le préservatif   Mer 1 Avr 2009 - 18:21

Aujourd'hui, en écoutant les actualités à la radio, j'apprenais qu'un grand nombre de catholiques ont envoyé à Rome une demande officielle de retrait de cette religion. La raison ? Ces personnes n'ont pas accepté que la maman de la fillette violée ait été excommuniée alors que l'homme qui l'a agressé a été complètement ignoré , aucune sanction de l'Église. Celle-ci envoie de bien étranges messages. Moi qui suis baptisée, je suis gênée de constater le manque de discernement autant que l'absence d'amour véritable. On pourra dire que les propos du Pape sont mal interprétés, les faits ne parlent pas en sa faveur .

Personnellement, je n'ai pas besoin d'appartenir à cette communauté pour me sentir reliée à Dieu. Mais ceux qui en ont besoin et que je respecte infiniment sont assez déçus pour décider de s'en séparer.

Le Pape qui ne favorise pas l'usage du préservatif pour toutes sortes de raisons ne sont pas inutiles, j'en conviens. C'est juste que cette opinion arrive à un mauvais moment où il y a à peine quelques semaines , on apprenait que l'Église désapprouvait l'avortement d'une fillette . Même s'il y a eu un retour sur cette décision, je dirais que le mal a été fait....

De toute façon, comment l'Église pourrait résoudre le problème du Sida ? Les moyens de prévention comme ceux pour aider ceux qui en sont atteints concernent les gouvernements, les citoyens catholiques ou pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l-@nge

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: le préservatif   Mer 1 Avr 2009 - 20:23

l-@nge a écrit:
Le Pape devrait revenir au message le plus important de Jésus. L’amour et la compassion pour les gens et non à sa doctrine qui s’éloigne de plus en plus de l’esprit de Vatican l1.

Nous aurions besoin d’un Pape comme Jean XX111 et non d’un doctrinaire

Comme je le mentionnais au début de cette discussion, l'église catholique devrait revenir au message d'amour et de compassion.
Face à la rigidité actuelle du Vatican, je ne me retrouve plus dans cette église et j'en suis malheureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: le préservatif   Mer 1 Avr 2009 - 21:12

Tu as raison de le souligner, Marie-Danielle! .. Seule, l'Eglise ne le peut pas, surtout que cela dérange trop qu'elle fasse des déclarations contraire à la mode ou aux usages. Si tu as bien lu la partie de l'interwiev, tu auras lu que les gouvernements aussi sont sous pression : Pas facile d'aller à contre-courant.
Citation :
Le gouvernement ougandais a soutenu cette campagne en dépit de nombreuses pressions.



En ce qui concerne le drame vécu part la petite fille brésilienne, il y a aussi beaucoup de rectifications à faire.

Selon les témoignages des uns et des autres, et du prêtre de la paroisse de la famille, la maman et le papa de la petite fille n'étaient pas d'accord pour un avortement. La maman a signé un papier présenté par des personnes du milieu social alors qu'elle est illettrée et le papa, suite a une discussion avec ce même milieu est revenu sur sa décision.
Dans un cas d'avortement, il y a dans l'Eglise catholique ce qui s'appelle une excommunication lata sententiae, ce qui signifie que celui et celle qui pratique un avortement est automatiquement excommunié. Il n'y a pas besoin pour l'Eglise d'exprimer, cela se fait tout seul. Il semblerait que l'archevêque en question ait rappelé cela. Or l'Eglise ne rejette personne quand il y a avortement lorsqu'il y a un danger mortel pour la maman. Elle rappelle quand même que l'enfant avorté est une personne à part entière dès sa conception et qu'il a été tué. C'est la pure vérité, même si cela dérange des catholiques : l'avortement est une mise à mort.

Pour plus de précision :

Citation :
Brésil : L’archevêque de Recife « n'a excommunié personne »


Mise au point de la conférence des évêques de France






ROME, Mercredi 25 mars 2009 (ZENIT.org) - Au Brésil, l'archevêque de Recife, Mgr Cardoso Sobrinho « n'a excommunié personne », rappelle, à la suite des évêques du Brésil, la conférence des évêques de France.

Constatant en effet que « l'affaire de la fillette brésilienne » continue de susciter des questions et des commentaires, l'Eglise en France propose sur son site plusieurs « liens » qui permettent de prendre connaissance des précisions apportées par le Président de la Conférence des évêques du Brésil (CNBB) au cours d'une conférence de presse qui s'est tenue à Brasilia le 13 mars dernier.

Mgr Dimas Lara Barbosa, secrétaire général de la CNBB, et Mgr Geraldo Lyrio Roche, président de la CNBB sont intervenus pour rappeler que ni l'enfant, ni ses parents, ni personne n'a été excommunié par l'archevêque de Recife.

Pour le compte-rendu de cette conférence de presse, on peut consulter le site Internet de la Conférence des évêques du Brésil au lien suivant:

http://www.cnbb.org.br/ns/modules/news/article.php?storyid=1149&keywords=lara+barbosa

La CEF propose la traduction des paragraphes n° 7 et 8 de ce compte-rendu :

Pour Mgr Dimas, l'archevêque Mgr José Cardoso Sobrinho, « n'a excommunié personne », mais seulement rappelé une norme qui existe dans le Droit
Canon. "Dans certains cas spécifiques, ce type de sanction est prévu, comme, par exemple, la profanation du Saint-Sacrement, ou la cas d'un prêtre qui révèle un secret de la confession, ce en quoi la personne par le simple fait d'avoir commis ce type d'acte, est mise hors de la communion de l'Eglise", explique-t-il . C'est ce qu'on appelle l'excommunication latae sententiae.

Le président de la CNBB confirme les propos de Mgr Dimas : « En fait

l'archevêque n'a excommunié personne. Il a rappelé que ce type d'acte ouvre à de telles possibilités, en accord avec ce que prévoit le Droit canonique. »

Pour accéder à la traduction complète de ce compte-rendu :

http://www.eglise.catholique.fr/actualites-et-evenements/dossiers/a-propos-du-drame-de-la-fillette-de-recife/message-de-la-conference-episcopale-bresilienne.html

Par ailleurs, vous trouverez notre dossier sur cette affaire, en ligne depuis

le 13 mars, sur le site www.eglise.catholique.fr :

http://www.eglise.catholique.fr/actualites-et-evenements/dossiers/a-propos-du-drame-de-la-fillette-de-recife/a-propos-du-drame-de-la-fillette-de-recife.html

Pour sa part, le Vatican prône de toute façon la miséricorde. Une voix autorisée dans ce domaine, le président de l'Académie pontificale pour la Vie, Mgr Rino Fisichella, a rappelé, dans L'Osservatore Romano du 15 mars, qu'il faut donner la priorité au « témoignage de proximité avec celui qui souffre », à « un acte de miséricorde ».

L'enfant, pour Mgr Fisichella, doit « avant tout être défendue, embrassée, caressée avec douceur pour lui faire sentir que nous étions tous avec elle (...). Tous, sans distinction aucune ».

Lien : http://www.zenit.org/rssfrench-20568


C'est triste que des gens demandent leur retrait de l'Eglise. Ils apostasient. Ce n'est pas une excommunication, je le souligne, ni une débaptisation (aussi impossible que refuser d'être né), juste un abandon de la Foi. Pour ceux qui veulent marquer le coup, il existe un formulaire, mais je crois que c'est plus pour porter un coup que les gens l'utilisent. Alors qu'il est plus simple et plus rapide de ne plus prier, ne plus aller à l'Eglise, ne plus écouter Rome, etc ...
Cela me fait penser à St Joseph qui voulait répudier Marie en secret pour ne pas lui nuire ! .... alors que d'autres hommes auraient dénoncer leur épouse afin que celle-ci subisse la lapidation.

Curieusement, toutes ces affaires me fortifient dans ma Foi et ma confiance en l'Eglise. Peut-être est-ce parce que je vais lire à la source ce qu'il en est, lorsque des affaires comme celles-là sortent. J'en ai pris l'habitude au moment du fameux discours de Ratisbone où il a été dit pire que pendre sur le Pape, or en lisant le texte exact du discours, on a pu s'apercevoir que cela venait d'une distorsion médiatique d'un petit passage pris hors contexte.
En lisant à la source ce qui concerne l'Eglise, je suis sûr d'avoir une vision claire de ce qui est, alors que si je me précipite sur les articles de journaux à sensation, je suis sûre d'avoir une information tronquée et souvent malveillante.

Et puis je me fie aux paroles et aux gestes du Christ et ce verset illustre bien que même avec Lui, cela ne se passait pas tout en douceur :

"Dès ce moment, plusieurs de ses disciples se retirèrent, et ils n'allaient plus avec lui. Jésus donc dit aux douze: Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller? Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu." Jean 6, 66-68

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: le préservatif   Jeu 2 Avr 2009 - 22:10

l-@nge a écrit:
l-@nge a écrit:
Le Pape devrait revenir au message le plus important de Jésus. L’amour et la compassion pour les gens et non à sa doctrine qui s’éloigne de plus en plus de l’esprit de Vatican l1.

Nous aurions besoin d’un Pape comme Jean XX111 et non d’un doctrinaire

Comme je le mentionnais au début de cette discussion, l'église catholique devrait revenir au message d'amour et de compassion.
Face à la rigidité actuelle du Vatican, je ne me retrouve plus dans cette église et j'en suis malheureux.


Pour te consoler, l-@ange, quelques lignes qui remettent l'église au milieu du village, quelques vérités largement occultées :

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0204099_opposition


Toutes les prophéties s'accordent pour dire que l'Eglise suit les traces du Christ. Jusque dans sa passion, sûrement. Elle en est aux insultes et aux violences ( une église brûlée en France, sans que les médias en aient fait le 100è de ce qu'ils auraient fait si une mosquée avait été touchée, sans qu'il y ait eu des protection immédiate sur le parvis, etc ... ) Il y a fort à parier que chacun des protagonistes de la Passion sont déjà en train de répéter leurs textes.

Mais il n'y a pas de crainte à avoir : l'histoire fini bien Very Happy

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l-@nge

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: le préservatif   Ven 3 Avr 2009 - 1:57

Merci pour ce texte cébé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l-@nge

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: le préservatif   Ven 3 Avr 2009 - 3:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: le préservatif   Dim 5 Avr 2009 - 14:30

Merci pour ce lien, l-@nge.
Mon avis : ce cardinal aurait mieux fait de ne pas accabler son collègue de Récife.
Qui de plus est un archevêque et non pas un évêque comme il le dit dans sa lettre.
... ce détail n'a aucune importance pour les non catho, mais de la part d'un prélat, cette erreur démontre qu'il ne s'est pas informé avec assez de précision.
Citation :
Au Brésil, l'archevêque de Recife, Mgr Cardoso Sobrinho « n'a excommunié personne », rappelle, à la suite des évêques du Brésil, la conférence des évêques de France.


Il est difficile de se faire une opinion, quand on a ce genre de lettre sous les yeux, n'est-ce pas ? ...D'où l'importance de s'informer à la source ou de se taire. Là, Turcotte aurait dû se taire et lancer une chaîne de prières pour les victimes de ce drame.
Ceci étant dit, ce genre de communication, qu'elle soit de Turcotte ou de Cardoso n'engage pas l'Eglise tout entière (ce n'est pas une déclaration faite ex cathedra par le Pape), mais elle engage eux seuls.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l-@nge

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: le préservatif   Dim 5 Avr 2009 - 15:58

http://www.diocese-tr.qc.ca/images/stories/File/mgrveillette.pdf

C'est ce genre d'information qui est véhiculé au Québec par la majorité des évêques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: le préservatif   Dim 5 Avr 2009 - 17:06

Merci pour ce lien, l'-@nge.

Nous avons viré sur un autre sujet, c'est pour cela que je vais partager ce fil que je renommerai excommunication, si tu le permets. Dans Religion.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l-@nge

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: le préservatif   Dim 5 Avr 2009 - 18:06

Certainement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolmar

avatar

Nombre de messages : 673
Age : 36
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: le préservatif   Lun 6 Avr 2009 - 11:49

Citation :
Le Pape n'a PAS dit que le préservatif augmentait le problème du Sida.
Pourquoi mentir ici ? Pour préserver l'institution qui régit les croyances auxquelles tu adhères ? Ta foi en Dieu ne devrais pas se confondre en une foi en l'église, elle est beaucoup moins sainte que celui à qui elle voue son culte.
Le pape a commis une fois de plus un acte (car sa parole est acte) criminel en insinuant lourdement que le préservatif n'a aucun intérêt à être porté lors de rapports sexuels.
http://www.dailymotion.com/visited/search/pape+pr%C3%A9servatif/video/x8pu8d_ce-qua-vraiment-dit-le-pape_news
C'est quand même limite de carrément mentir cébé, surtout en gras ! Mais allez, je te pardonne, je suis bon chrétien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Danielle

avatar

Nombre de messages : 238
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: le préservatif   Lun 6 Avr 2009 - 16:30

Le pape prône l'abstinence plutôt que l'utilisation du préservatif. Pourquoi ne pas valoriser les deux approches ? Entre aller à droite et à gauche et développer une saine sexualité avec un partenaire dont on ne sait pas toujours si c'est pour la vie, il me semble que la marge est importante. Le point faible du discours du pape réside dans le fait qu'il ait mis de côté un moyen intelligent d'éviter les maladies et pas seulement le Sida. Le reste de son discours répond sûrement à une portion de la population qui est d'accord pour s'abstenir de relations avant le mariage. Mais, personnellement, je n'en connais pas. désaroi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : Les sucs d'Auvergne
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: le préservatif   Dim 16 Aoû 2009 - 11:42

Dire que si les gens couchent moins ensemble il y aura moins de sida, c'est enfoncer une porte ouverte.
Seulement, dans l'immense majorité des cas, ÇA NE SE COMMANDE PAS !
Je doute que ce problème relève du seul libre-arbitre...
Et c'est là le problème. Chanter "abstinence, abstinence", moi je veux bien,
mais ça ne sert à rien !
En plus; la même Eglise considère la masturbation comme un péché.
Donc, à part se faire châtrer, j'aimerais bien qu'on m'explique quelles sont les alternatives... bizou
J'aime assez la phrase "Si on ne peut pas faire autrement, alors mieux vaut utiliser un préservatif".
Imaginons ce que sont ces "autrement" chez deux jeunes adultes de 18 ans... Prendre une cuite ? Se faire moine ? Se flageller ? Se faire poser une ceinture de chasteté et se faire attacher les mains dans le dos ?
Alors quoi ? J'attends vos saintes recommandations, ça peut en aider beaucoup. Parce que quand même, parler de "responsabilité", c'est quoi, sinon mettre des grands mots sur des réalités corporelles objectives, elles, qui n'ont que faire du vocabulaire pour les faire changer d'avis ? Le fait est que le corps est ce qu'il est et qu'on pourra imaginer des dogmes et des grands mots théologiques à l'infini, les seins des filles continueront à s'arrondir, ainsi que leurs hanches, et le wizi des hommes à s'allonger à la première occasion, pour ne pas dire à tort et à travers ! Et si un sermon peut changer quelque chose à ça, j'aimerais bien l'entendre !
J'ai discuté avec des hommes qui ont pratiqué une abstinence sévère. La seule chose (je parle sur le plan simplement physique) qu'ils en ont retiré, ce sont des crises aigües de tachicardie !
je ne dis pas que dans le cadre d'un ministère certains ne reçoivent pas la Grâce de pouvoir rester sur ce point totalement inertes sans en souffrir, je l'ignore, par contre, VOULOIR qu'il en soit de même pour tous, c'est une utopie dangereuse.
Aucun Pape ni aucune morale ne pourra empêcher les gens de baiser. j'admets par contre que la grâce puisse en donner la force à certains. Mais faire d'une exception rarissime (si elle existe) une règle, c'est complètement idiot dans le sens où c'est tout simplement un fantasme sans contenu. J'imagine que quand il y avait la variole ou la syphilis les discours devaient à peu de choses prêt être du même acabit, mais la chasteté n'a pas résolu le problème, ce sont les antibiotiques qui l'ont fait...
Je ne dis pas et j'insiste que la chasteté soit un mauvais choix PERSONNEL, (chacun ayant le droit de vivre sa foi comme il l'entend) mais de baser sur cette exception les conditions de l'élimination d'une maladie telle que le sida, ça relève de la superstition, et surtout d'une ignorance des réalités humaines inquiétante de la part de ceux qui font profession de les faire progresser...
On peut aller plus loin en incitant les prêtres à se marier dans la mesure où il semble que l'abstinence forcée en pousse un certain nombre vers cette grande immoralité qu'est la pédophilie...
Je considère qu'il faut être CONCRET. Surtout en matière de santé et de sexualité. Les pétitions de principe et les effets de manche ont fait la preuve de leur totale impuissance à changer le comportement humain, du moins à l'échelle collective.
Le meilleur moyen de rendre quelqu'un totalement dérangé, c'est de le placer devant un double bind: d'un coté, on ne peut pas ne pas le faire, et de l'autre, on ne peut pas le faire. Face à cette double impossibilité l'esprit doit trouver une échappatoire, ou imploser...Or une échappatoire n'est pas une issue, c'est une compensation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: le préservatif   Dim 16 Aoû 2009 - 14:09

Citation :
On peut aller plus loin en incitant les prêtres à se marier dans la mesure où il semble que l'abstinence forcée en pousse un certain nombre vers cette grande immoralité qu'est la pédophilie...

Je ressors cette phrase pour m'inscrire en faux! .. ce n'est pas l'abstinence qui pousse certaines personnes à la pédophilie! ... Mais c'est sûrement la tendance à la pédophilie qui pousse des gens vers des professions qui leur ouvrent des possibilités de s'adonner à leur travers: animateurs, enseignants, moniteurs, prêtres, etc ... Professions qui maintiennent un rapport de pouvoir de ces malades sur des enfants ...

De plus, les abuseurs se retrouvent plus souvent dans l'entourage des victimes que parmi ceux dont ils dépendent.


Citation :
Je considère qu'il faut être CONCRET. Surtout en matière de santé et de sexualité.

Magnifique! C'est aussi mon avis.
Une idée, qui n'est pas un sermon et qui pourtant est encouragée par l'Eglise : la fidélité à son époux ou à son compagnon de vie.
La chasteté n'est pas synonyme d'abstinence. Un couple peut être chaste dans ses relations l'un à l'autre, tout en ayant de riches rapports sexuels.
L'abstinence, qui signifie l'absence totale de sexe, est très possible pourtant, pour autant que la personne ne soit pas un accroc des films, des revues et des sites porno.
Le sexe est maîtrisable, je le crois même plus maîtrisable que la solitude. Un prêtre de nos amis souffrait de vivre seul plus que d'abstinence.

L'Eglise ne condamne pas celui qui baise, elle condamne ce qui le met dans l'impossibilité de se maîtriser.
Les tenues incorrects clairement incitatives, les revues cochonnes, les émissions de télé et films classés X, etc ...

Le jeune homme qui devant une poitrine agréablement arrondie ou une jupette qui volète, s'émotionnera, c'est la nature .... Mais s'il n'essaie pas de prendre l'occasion de se maîtriser , préférant se trouver un coin tranquille pour se masturber, souffrira toujours de sa libido.
Mais s'il construit une relation harmonieuse avec son amie, il n'y aura plus ce danger. Entre maîtrise et respect de l'autre, sa libido sera canalisée et non plus sauvage.

L'Eglise ne condamne pas celui qui se masturbe, elle le met en garde contre une pratique qui à plus ou moins long terme le fera souffrir. Puisqu'elle ne le contentera jamais totalement, bien au contraire.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: le préservatif   Dim 16 Aoû 2009 - 16:45

On devrait interdire aux gens de faire des enfants.
Ainsi les pédophiles n'auraient plus personnes à violer.
Pourquoi aucun pape n'y a-t-il encore pensé ?
De plus ca irait dans le sens de l'idéologie anti-sexe du christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: le préservatif   Lun 17 Aoû 2009 - 8:11

Les idées d'Atil sur l'Eglise sont des préjugés qui ont l'Adam dur Razz

Combien de fois devrais-je encore dire ici que l'Eglise a une haute idée de la sexualité humaine !?
... Si haute qu'elle dénonce tout ce qui la dévoie.
C'est bien le strict contraire de ce que tu dis!

Redire encore et encore* que le Christianise a une idéologie anti-sexe c'est ne pas tenir compte de ce qu'en dit l'Eglise. Plutôt que de me répéter inlassablement*, Atil, je te renvoie au Cathéchisme Catholique. Tu y feras des petites découvertes intéressantes sur le sexe Very Happy




* ... profond soupir de lassitude qui débouche parfois sur de loooongs silences et un désir de "vacances" ...

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ronald

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : France
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: le préservatif   Lun 17 Aoû 2009 - 9:22

Non, je ne trouve pas que l'Eglise catholique et romaine ait une haute idée de la sexualité humaine.

Je trouve qu'elle la réduit à une fonction de reproduction où les géniteurs sont accouplés à vie et où rien ne paraît autorisé hors des pratiques fécondantes.

La sexualité de la sainte famille est d'ailleurs bizarre : un vierge fécondée hors du couple, un père nourricier seulement, un fils condamné à être tué selon la volonté de Dieu son père ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm
Sylvain

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : Les sucs d'Auvergne
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: le préservatif   Lun 17 Aoû 2009 - 9:42

Citation :
Non, je ne trouve pas que l'Eglise catholique et romaine ait une haute idée de la sexualité humaine.

Ou au contraire en a t-elle une vue TROP haute. C'est comme pour un fourmi de grimper le fuji-yama... Elle est trop détaché des réalités corporelles et psychologiques, en fait, elle a quelque chose de tellement divin que ça en devient inhumain...
Ce n'est pas par vice que les gens se détournent pour une grande part de sa morale, c'est qu'elle est tout simplement impraticable. Belle si on veut, mais impraticable. Entre les encycliques, bulles, conciles, dogmes, morales, liturgie...on n'y comprend plus rien (et on n'a pas que ça à faire).
Aussi les gens se retournent vers leur subjectivité, ce qui, il est vrai, ne va pas sans risques non plus...
j'aimerais connaitre un homme qui ne se serait jamais masturbé ! Vous allez me trouver pessimiste, mais je le dis franchement, je ne crois pas que cela existe. ( Quant aux femmes, c'est à elles de nous le dire, à SUPPOSER que leur libido soit moins impérieuse (et est-ce le cas ?)) J'ai tendance à penser la même chose.
hé ! Je ne vous demande pas des détails ! Wink Mais c'est simplement que l'humanité est ce qu'elle est. La perfection si elle existe sera atteinte dans l'eschaton. Inciter les gens à vivre aujourd'hui comme si l'eschaton avait déjà eu lieu, c'est d'abord une utopie, et ce peut être extrêmement destructeur, y compris envers la confiance qu'on peut avoir en Dieu.
Les gens sont découragés par les efforts à fournir, et laissent tomber. Je ne pense pas que ce soit le but...Je ne dis pas qu'il ne faut pas au moins penser ces défis que les Eglises (pluriel) nous lancent et les prendre au sérieux, mais il faut aussi accepter que la vie sous le régime du péché originel est notre condition actuelle réelle. (Je parle pour ceux pour lesquels tout ceci a un sens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: le préservatif   Lun 17 Aoû 2009 - 11:34

cébé a écrit:
Les idées d'Atil sur l'Eglise sont des préjugés qui ont l'Adam dur Razz

Combien de fois devrais-je encore dire ici que l'Eglise a une haute idée de la sexualité humaine !?
... Si haute qu'elle dénonce tout ce qui la dévoie.
C'est bien le strict contraire de ce que tu dis!

Redire encore et encore* que le Christianise a une idéologie anti-sexe c'est ne pas tenir compte de ce qu'en dit l'Eglise. Plutôt que de me répéter inlassablement*, Atil, je te renvoie au Cathéchisme Catholique. Tu y feras des petites découvertes intéressantes sur le sexe Very Happy


* ... profond soupir de lassitude qui débouche parfois sur de loooongs silences et un désir de "vacances" ...


Les moines font-ils l'amour ?

Les prêtres font-ils l'amour ?

Existe-t-il des livres érotiques chrétiens ?

Marie n'est-elle pas louée pour sa virginité ?

Le sperme, dans l'Apocalypse, n'est-il pas appelé "l'impureté de la fornication" ? (Alors que l'hindouisme l'appelle le "nectar d'immortalité")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: le préservatif   Lun 17 Aoû 2009 - 13:05

Pour ceux qui ne savent pas comment trouver dans le CC les ..... parties sexuelles cool-blue


2332 La sexualité affecte tous les aspects de la personne humaine, dans l’unité de son corps et de son âme. Elle concerne particulièrement l’affectivité, la capacité d’aimer et de procréer, et, d’une manière plus générale, l’aptitude à nouer des liens de communion avec autrui.

... tiens, la procréation vient en 3ème

2333 Il revient à chacun, homme et femme, de reconnaître et d’accepter son identité sexuelle. La différence et la complémentarité physiques, morales et spirituelles sont orientées vers les biens du mariage et l’épanouissement de la vie familiale. L’harmonie du couple et de la société dépend en partie de la manière dont sont vécus entre les sexes la complémentarité, le besoin et l’appui mutuels.

2334 " En créant l’être humain homme et femme, Dieu donne la dignité personnelle d’une manière égale à l’homme et à la femme " (FC 22 ; cf. GS 49, § 2). " L’homme est une personne et cela dans la même mesure pour l’homme et pour la femme, car tous les deux sont créés à l’image et à la ressemblance d’un Dieu personnel " (MD 6).

2335 Chacun des deux sexes est, avec une égale dignité, quoique de façon différente, image de la puissance et de la tendresse de Dieu. L’union de l’homme et la femme dans le mariage est une manière d’imiter dans la chair la générosité et la fécondité du Créateur : " L’homme quitte son père et sa mère afin de s’attacher à sa femme ; tous deux ne forment qu’une seule chair " (Gn 2, 24). De cette union procèdent toutes les générations humaines (cf. Gn 4, 1-2 ; 25-26 ; 5, 1).

2336 Jésus est venu restaurer la création dans la pureté de ses origines. Dans le Sermon sur la montagne, il interprète de manière rigoureuse le dessein de Dieu : " Vous avez entendu qu’il a été dit : ‘Tu ne commettras pas d’adultère’. Eh bien ! moi je vous dis : ‘Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son cœur, l’adultère avec elle :’ " (Mt 5, 27-28). L’homme ne doit pas séparer ce que Dieu a uni (cf. Mt 19, 6).

La Tradition de l’Église a entendu le sixième commandement comme englobant l’ensemble de la sexualité humaine.

————————————————————————————————————————————————————

II. La vocation à la chasteté

2337 La chasteté signifie l’intégration réussie de la sexualité dans la personne et par là l’unité intérieure de l’homme dans son être corporel et spirituel. La sexualité, en laquelle s’exprime l’appartenance de l’homme au monde corporel et biologique, devient personnelle et vraiment humaine lorsqu’elle est intégrée dans la relation de personne à personne, dans le don mutuel entier et temporellement illimité, de l’homme et de la femme.

La vertu de chasteté comporte donc l’intégrité de la personne et l’intégralité du don.

L’intégrité de la personne

2338 La personne chaste maintient l’intégrité des forces de vie et d’amour déposées en elle. Cette intégrité assure l’unité de la personne, elle s’oppose à tout comportement qui la blesserait. Elle ne tolère ni la double vie, ni le double langage (cf. Mt 5, 37).

2339 La chasteté comporte un apprentissage de la maîtrise de soi, qui est une pédagogie de la liberté humaine. L’alternative est claire : ou l’homme commande à ses passions et obtient la paix, ou il se laisse asservir par elles et devient malheureux (cf. Si 1, 22). " La dignité de l’homme exige de lui qu’il agisse selon un choix conscient et libre, mû et déterminé par une conviction personnelle et non sous le seul effet de poussées instinctives ou d’une contrainte extérieure. L’homme parvient à cette dignité lorsque, se délivrant de toute servitude des passions, par le choix libre du bien, il marche vers sa destinée et prend soin de s’en procurer réellement les moyens par son ingéniosité " (GS 17).

2340 Celui qui veut demeurer fidèle aux promesses de son Baptême et résister aux tentations veillera à en prendre les moyens : la connaissance de soi, la pratique d’une ascèse adaptée aux situations rencontrées, l’obéissance aux commandements divins, la mise en œuvre des vertus morales et la fidélité à la prière. "La chasteté nous recompose ; elle nous ramène à cette unité que nous avions perdue en nous éparpillant " (S. Augustin, conf. 10, 29).

2341 La vertu de chasteté est placée sous la mouvance de la vertu cardinale de tempérance, qui vise à imprégner de raison les passions et les appétits de la sensibilité humaine.

2342 La maîtrise de soi est une œuvre de longue haleine. Jamais on ne la considèrera comme acquise une fois pour toutes. Elle suppose un effort repris à tous les âges de la vie (cf. Tt 2, 1-6). L’effort requis peut être plus intense à certaines époques, ainsi lorsque se forme la personnalité, pendant l’enfance et l’adolescence.

2343 La chasteté connaît des lois de croissance qui passe par des degrés marqués par l’imperfection et trop souvent par le péché. " Jour après jour, l’homme vertueux et chaste se construit par des choix nombreux et libres. Ainsi, il connaît, aime et accomplit le bien moral en suivant les étapes d’une croissance " (FC 9).

2344 La chasteté représente une tâche éminemment personnelle, elle implique aussi un effort culturel, car il existe une " interdépendance entre l’essor de la personne et le développement de la société elle-même " (GS 25, § 1). La chasteté suppose le respect des droits de la personne, en particulier celui de recevoir une information et une éducation qui respectent les dimensions morales et spirituelles de la vie humaine.

2345 La chasteté est une vertu morale. Elle est aussi un don de Dieu, une grâce, un fruit de l’œuvre spirituelle (cf. Ga 5, 22). Le Saint-Esprit donne d’imiter la pureté du Christ (cf. 1 Jn 3, 3) à celui qu’a régénéré l’eau du Baptême.

L’intégralité du don de soi

2346 La charité est la forme de toutes les vertus. Sous son influence, la chasteté apparaît comme une école de don de la personne. La maîtrise de soi est ordonnée au don de soi. La chasteté conduit celui qui la pratique à devenir auprès du prochain un témoin de la fidélité et de la tendresse de Dieu.

2347 La vertu de chasteté s’épanouit dans l’amitié. Elle indique au disciple comment suivre et imiter Celui qui nous a choisis comme ses propres amis (cf. Jn 15, 15), s’est donné totalement à nous et nous fait participer à sa condition divine. La chasteté est promesse d’immortalité.

La chasteté s’exprime notamment dans l’amitié pour le prochain. Développée entre personnes de même sexe ou de sexes différents, l’amitié représente un grand bien pour tous. Elle conduit à la communion spirituelle.

Les divers régimes de la chasteté

2348 Tout baptisé est appelé à la chasteté. Le chrétien a " revêtu le Christ " (Ga 3, 27), modèle de toute chasteté. Tous les fidèles du Christ sont appelés à mener une vie chaste selon leur état de vie particulier. Au moment de son Baptême, le chrétien s’est engagé à conduire dans la chasteté son affectivité.

2349 " La chasteté doit qualifier les personnes suivant leurs différents états de vie : les unes dans la virginité ou le célibat consacré, manière éminente de se livrer plus facilement à Dieu d’un cœur sans partage ; les autres, de la façon que détermine pour tous la loi morale et selon qu’elles sont mariées ou célibataires " (CDF, décl. " Persona humana " 11). Les personnes mariées sont appelées à vivre la chasteté conjugale ; les autres pratiquent la chasteté dans la continence :

Il existe trois formes de la vertu de chasteté : l’une des épouses, l’autre du veuvage, la troisième de la virginité. Nous ne louons pas l’une d’elles à l’exclusion des autres. C’est en quoi la discipline de l’Église est riche (S. Ambroise, vid. 23 : PL 153, 255A).

2350 Les fiancés sont appelés à vivre la chasteté dans la continence. Ils verront dans cette mise à l’épreuve une découverte du respect mutuel, un apprentissage de la fidélité et de l’espérance de se recevoir l’un et l’autre de Dieu. Ils réserveront au temps du mariage les manifestations de tendresse spécifiques de l’amour conjugal. Ils s’aideront mutuellement à grandir dans la chasteté.

Les offenses à la chasteté

2351 La luxure est un désir désordonné ou une jouissance déréglée du plaisir vénérien. Le plaisir sexuel est moralement désordonnée, quand il est recherché pour lui-même, isolé des finalités de procréation et d’union.

2352 Par la masturbation, il faut entendre l’excitation volontaire des organes génitaux, afin d’en retirer un plaisir vénérien. " Dans la ligne d’une tradition constante, tant le magistère de l’Église que le sens moral des fidèles ont affirmé sans hésitation que la masturbation est un acte intrinsèquement et gravement désordonné ". " Quel qu’en soit le motif, l’usage délibéré de la faculté sexuelle en dehors des rapports conjugaux normaux en contredit la finalité ". La jouissance sexuelle y est recherchée en dehors de " la relation sexuelle requise par l’ordre moral, celle qui réalise, dans le contexte d’un amour vrai, le sens intégral de la donation mutuelle et de la procréation humaine " (CDF, décl. " Persona humana " 9).

Une affirmation n'est pas un jugement, ni une condamnation.

Pour former un jugement équitable sur la responsabilité morale des sujets et pour orienter l’action pastorale, on tiendra compte de l’immaturité affective, de la force des habitudes contractées, de l’état d’angoisse ou des autres facteurs psychiques ou sociaux qui peuvent atténuer, voire même réduire au minimum la culpabilité morale.

2353 La fornication est l’union charnelle en dehors du mariage entre un homme et une femme libres. Elle est gravement contraire à la dignité des personnes et de la sexualité humaine naturellement ordonnée au bien des époux ainsi qu’à la génération et à l’éducation des enfants. En outre c’est un scandale grave quand il y a corruption des jeunes.

2354 La pornographie consiste à retirer les actes sexuels, réels ou simulés, de l’intimité des partenaires pour les exhiber à des tierces personnes de manière délibérée. Elle offense la chasteté parce qu’elle dénature l’acte conjugal, don intime des époux l’un à l’autre. Elle porte gravement atteinte à la dignité de ceux qui s’y livrent (acteurs, commerçants, public), puisque chacun devient pour l’autre l’objet d’un plaisir rudimentaire et d’un profit illicite. Elle plonge les uns et les autres dans l’illusion d’un monde factice. Elle est une faute grave. Les autorités civiles doivent empêcher la production et la distribution de matériaux pornographiques.

2355 La prostitution porte atteinte à la dignité de la personne qui se prostitue, réduite au plaisir vénérien que l’on tire d’elle. Celui qui paie pêche gravement contre lui-même : il rompt la chasteté à laquelle l’engageait son Baptême et souille son corps, temple de l’Esprit Saint (cf. 1 Co 6, 15-20). La prostitution constitue un fléau social. Il touche habituellement des femmes, mais aussi des hommes, des enfants ou des adolescents (dans ces deux derniers cas, le péché se double d’un scandale). S’il est toujours gravement peccamineux de se livrer à la prostitution, la misère, le chantage et la pression sociale peuvent atténuer l’imputabilité de la faute.

2356 Le viol désigne l’entrée par effraction, avec violence, dans l’intimité sexuelle d’une personne. Il est atteinte à la justice et à la charité. Le viol blesse profondément le droit de chacun au respect, à la liberté, à l’intégrité physique et morale. Il crée un préjudice grave, qui peut marquer la victime sa vie durant. Il est toujours un acte intrinsèquement mauvais. Plus grave encore est le viol commis de la part des parents (cf. inceste) ou d’éducateurs envers les enfants qui leur sont confiés.

Chasteté et homosexualité

2357 L’homosexualité désigne les relations entre des hommes ou des femmes qui éprouvent une attirance sexuelle, exclusive ou prédominante, envers des personnes du même sexe. Elle revêt des formes très variables à travers les siècles et les cultures. Sa genèse psychique reste largement inexpliquée. S’appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves (cf. Gn 19, 1-29 ; Rm 1, 24-27 ; 1 Co 6, 10 ; 1 Tm 1, 10), la Tradition a toujours déclaré que " les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés " (CDF, décl. " Persona humana " 8 ). Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d’une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas.

2358 Un nombre non négligeable d’hommes et de femmes présente des tendances homosexuelles foncières. Cette propension, objectivement désordonnée, constitue pour la plupart d’entre eux une épreuve. Ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste. Ces personnes sont appelées à réaliser la volonté de Dieu dans leur vie, et si elles sont chrétiennes, à unir au sacrifice de la croix du Seigneur les difficultés qu’elles peuvent rencontrer du fait de leur condition.

2359 Les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté. Par les vertus de maîtrise, éducatrices de la liberté intérieure, quelquefois par le soutien d’une amitié désintéressée, par la prière et la grâce sacramentelle, elles peuvent et doivent se rapprocher, graduellement et résolument, de la perfection chrétienne.

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cébé

avatar

Nombre de messages : 4416
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: le préservatif   Lun 17 Aoû 2009 - 13:15

Pour Atil, chaud chaud :

Spoiler:
 

_________________
"Jacques 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: le préservatif   Lun 17 Aoû 2009 - 15:14

cébé a écrit:
Pour ceux qui ne savent pas comment trouver dans le CC les ..... parties sexuelles cool-blue

.......

2359 Les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté. Par les vertus de maîtrise, éducatrices de la liberté intérieure, quelquefois par le soutien d’une amitié désintéressée, par la prière et la grâce sacramentelle, elles peuvent et doivent se rapprocher, graduellement et résolument, de la perfection chrétienne.

C'est un credo valable pour quelle année ?

Ou alors peut-on m'assurer que c'est ce qu'ont toujours enseigné les chrétiens pendant 2000 ans, sans jamais chhanger de doctrine ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Atil

avatar

Nombre de messages : 6109
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: le préservatif   Lun 17 Aoû 2009 - 15:16

cébé a écrit:
Pour Atil, chaud chaud :


Ca c'est du judaisme.

Qu'on me trouve un peu un texte chrétien du même type !



(peut-être dans Ste Thérèse d'Avila ???)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le préservatif   

Revenir en haut Aller en bas
 
le préservatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le père Ratzinger et le préservatif
» Le préservatif
» Inter-religieux-{ Sida et préservatif : rejet unanime des propos du pape
» Préservatif et VIH, où est vraiment l'hérésie ?
» Secret professionnel face à une discrimination ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: