Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Enfer et damnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
DeMars



Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Sam 26 Avr 2008 - 12:47

En gros cela revient à des menaces voilées. Surtout la citation 1034. Alors, peux importe le nombre de bonnes actions, si je ne crois pas en Dieu et en son église, je vais directement en enfer ou on me fera souffrir des tourments éternels.

Moi, j'aurais imaginé un Dieu d'amour moins vindicatif. Pourquoi le néant ne suffirait-il point. Moi la vie éternelle je n'en veux pas et la souffrance éternelle encore moins.

Une petite question, qu'arrive-t-il à ceux qui ont la foi, mais qui ne veulent pas se subordonner au Pape. Vont-ils en enfer eux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil



Nombre de messages : 6108
Localisation : Frontière franco-belge
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Sam 26 Avr 2008 - 13:30

cébé a écrit:
le dogme de l'immaculée conception n'était pas "pensable" dans les premiers siècles. Il a fallu attendre le XIX ème siècle pour son énonciation et les décennies suivantes pour son explication. Encore maintenant, on le peaufine.
Dernièrement, l'Eglise s'est prononcée sur l'inexistence des limbes que St Thomas d'Aquin lui-même présentait comme avérées.

Les premiers chrétiens étaient donc des ignorants.

Par contre les pères de l'église étaient des génies qui ont découvert ensuite des choses que Jésus lui-même n'avait jamais expliquées et qui n'étaient décrites nulle part dans les écritures.
Ils étaient également de grands voyants, capable de connaitre ce qu'il y a dans le ciel (pour y voir les limbes) et capables aussi de regarder dans le passé (pour découvrir l'immaculée conception).
rires



Citation :
Tous les péchés sont pardonnés sauf les péchés contre l'Esprit Saint.
Hééé oui! ... les péchés contre le Fils sont des péchés d'ignorance et ceux contre le Père des péchés de faiblesse, mais ceux contre l'Esprit-Saint sont voulus, réfléchis, conscients et choisis. Les péchés contre l'Esprit ne sont pas impardonnables en tant que tels, mais parce que la personne qui s'y adonne le fait en connaissance de cause et sans faiblesse. Disons, pour comparer et mieux comprendre, que c'est comme un grand blessé qui refuse l'amputation d'un membre et qui meurt de gangrène.

Ou, dans la Bible, jésus explique-t-il exactement ce qu'est le "pêché contre l'esprit saint" ? Parcequ'en fait c'est loin d'être vraiment clair.




Citation :
refus de l'évidence .

C'est pourquoi dire que la terre tourne autour du soleil est un pêché :
N'est-il pas évident que c'est le soleil qu'on voit tourner autour de la terre ?

La sagesse n'est-elle pas de trouver la vérité cachée derrière les évidences ?






Citation :
la présomption, la prétention, l'outrecuidance .

Les pères de l'église n'ont-ils pas eu la présomption, la prétention, l'outrecuidance de prétendre savoir des choses qui n'était écrites nulle part dans la Bible ?





Citation :
la désespérance . C'est la fierté, l'orgueil qui pousse la personne à voir Dieu comme ridicule d'aimer et de pardonner quand même . Elle s'arroge le droit de mettre des limites à la dignité divine.

Comment les hommes peuvent-ils avoir l'outrecuidance de prétendre savoir quoi que ce soit au sujet de Dieu ? et cela concerne aussi bien ceux qui espèrent que ceux qui désespèrent.
La sagesse serait d'avouer que nous ne savons pas.




Citation :
l'envie et la jalousie Par exemple, si Hitler, en arrivant de l'autre côté s'enrage de voir les petits, les non-aryens, les humbles en bonne place au paradis, pour lui ça pourrait être trop ... il ne voudrait pas de ce paradis-là où il se retrouverait plus "petits" que ses propres victimes.

"Les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers" est malheureusement une phrase qui encourage les jaloux et les envieux.





Citation :
l'impénitence de dire : j'ai vécu ainsi, il n'est pas question que je me repente et demande pardon d'avoir mal agi ( ne pas oublier que tout est mis à plat, tout est compris et éclairé en vérité, tous les critères et les enjeux sont compris lors du fameux "passage" ... )

L'idéal ne serait-il pas de comprendre ses rerreurs et de ne plus les recommencer ?
Demander pardon n'est jamais qu'un rituel qu'on peut accomplir même en faisant semblant.




Citation :
l'obstination, le refus pur et simple de céder.

C'est pourtant ce que font les chrétiens quand ils ne font que s'accrocher obstinément à des croyances infondées au lieu d'étudier les erreurs que celles-ci ont accumulé au fil des siècles..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/atil/
Ornicar



Nombre de messages : 370
Age : 46
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Sam 10 Mai 2008 - 11:48

cébé a écrit:
Par exemple, le dogme de l'immaculée conception n'était pas "pensable" dans les premiers siècles. Il a fallu attendre le XIX ème siècle pour son énonciation et les décennies suivantes pour son explication.

Il a en effet été énnoncé sous forme de dogme en 1854...

Citation :
Le pape Sixte IV, en 1476, se prononce en faveur de la fête de l'immaculée conception, et interdit d'attaquer la croyance qui tient que la Vierge Marie a été préservée de la souillure du péché originel. L'immaculée conception est un dogme, qui a été défini parle Pape Pie IX, le 8 décembre 1854 Par un privilège de Dieu, le Père et en regard des mérites de Son Fils Rédempteur, Marie fut préservée, dès sa conception, de la tache du péché originel.


mais il était parfaitement "pensable" depuis longtemps (et affligeant, mais c'est un autre débat)

Citation :
Saint Ambroise, aussi défendit la virginité de Marie, ainsi quesaint Augustin.
Saint Léon le Grand de Calcédoine, pape, dans sa lettre le 13 juin 449 à Julien Decos, " per nostros " affirme la virginité de Marie et qu'elle est
" demeurée vierge après la naissance de Jésus". (Denzinger 299)
En 649, au concile romain du Latran, Marie a été déclarée,
" toujours vierge "par le Pape Martin Ier, puis réaffirmé au troisième Concile de Constantinople, en 681.
En 1215, au 4eme concile du Latran,
Marie est déclarée toujours vierge.
Le 7 août 1555, le pape Paul IV,dans un texte nommé " constitution " déclare Marie " demeurée "toujours vierge", avant la naissance de Jésus, pendant et perpétuellement ". (Denzinger 1880)


notez que Marie (éthymologiquement "mère") reste vierge après l'accouchement. Jésus n'est pas passé par l'infamant vagin.

(sources : http://www.commeunecolombe.com/espritstconciles.htm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Aujourd'hui à 6:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfer et damnation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Irons-nous majoritairement tous en Enfer?
» La punition éternelle et la "damnation éternelle existent-elles ?
» ENFER ET DAMNATION....
» L'enfer existe éternellement...Benoît XVI
» peintures sur damnation éternelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Croyances-
Sauter vers: