Philosophia

Philosophie, spiritualité, sciences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Amour avec un grand " A"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Eleuthère

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Jeu 22 Nov 2012 - 7:34

geo rum phil

Citation :
A mon avis, il n'est pas souffisant de contempler ses défauts en les rectifiant avec du rouge à lèvres ou du mascara comme certaines femmes;

Est-il question de se leurrer à coup de rouge à lèvres ou de mascara et de manipuler à son profit les autres?

Pourquoi ne pas imaginer que l'on peut jouer librement en s'habillant d'une certaine manière, en se maquillant, en parlant d'une certaine manière, etc en ayant conscience de ce qui se joue et en continuant à respecter l'autre.

N'est -ce pas la possibilité de laisser se déployer la créativité et de jouer avec la créativité des autres? Il n'est pas question là de "mascarade"!

Que faisons-nous d'autre avec nos pseudo et avatars?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h

avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Jeu 22 Nov 2012 - 9:01

geo rum phil a écrit:
sophie.h a écrit:
Un extrait de la Lettre à Paul Demeny d'Arthur Rimbaud :

"La première étude de l'homme qui veut être poète est sa propre connaissance, entière ; il cherche son âme, il l'inspecte, Il la tente, I'apprend. Dès qu'il la sait, il doit la cultiver ; cela semble simple : en tout cerveau s'accomplit un développement naturel ; tant d'égoïstes se proclament auteurs ; il en est bien d'autres qui s'attribuent leur progrès intellectuel ! - Mais il s'agit de faire l'âme monstrueuse : à l'instar des comprachicos, quoi ! Imaginez un homme s'implantant et se cultivant des verrues sur le visage.
 Je dis qu'il faut être voyant, se faire voyant.
 Le Poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d'amour, de souffrance, de folie ; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n'en garder que les quintessences. Ineffable torture où il a besoin de toute la foi, de toute la force surhumaine, où il devient entre tous le grand malade, le grand criminel, le grand maudit, - et le suprême Savant ! - Car il arrive à l'inconnu ! Puisqu'il a cultivé son âme, déjà riche, plus qu'aucun ! Il arrive à l'inconnu, et quand, affolé, il finirait par perdre l'intelligence de ses visions, il les a vues ! Qu'il crève dans son bondissement par les choses inouïes et innombrables : viendront d'autres horribles travailleurs ; ils commenceront par les horizons où l'autre s'est affaissé !"

Enfin sophie.horreur et la spiritualité de son amour pour les poèmes du diable, pervertisseur des valeurs humaines !
tirade Se faire mal pour se faire du bien, la folie en acte ! gène

La poésie, c'est le langage de l'âme. Le poète a cette faculté de voir ce qui échappe au monde des apparences. Il est à la frontière du sondable et de l'insondable, comme une fêlure ouverte sur l'Être qui déborde sur du papier. Cette fêlure est une émotion vive qui ne peut rester silencieuse. De ses expériences, le poète n'en garde plus que la "quintessence", une émotion pure et sincère. Il l'apprend, l'éprouve, la touche au plus près pour la mettre à nu. Il ne voit plus que l'essentiel, c'est à dire, l'essence même de l'Être dans ce qu'il a de plus intime, des profondeurs de son âme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil

avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Jeu 22 Nov 2012 - 12:07

sophie.h a écrit:
La poésie, c'est le langage de l'âme. Le poète a cette faculté de voir ce qui échappe au monde des apparences. Il est à la frontière du sondable et de l'insondable, comme une fêlure ouverte sur l'Être qui déborde sur du papier. Cette fêlure est une émotion vive qui ne peut rester silencieuse. De ses expériences, le poète n'en garde plus que la "quintessence", une émotion pure et sincère. Il l'apprend, l'éprouve, la touche au plus près pour la mettre à nu. Il ne voit plus que l'essentiel, c'est à dire, l'essence même de l'Être dans ce qu'il a de plus intime, des profondeurs de son âme.

Paradoxalement, le cliché est une "qualité-défectueuse" de l'âme d'inverser les valeurs par faute d'ignorance. Le monde sensible des apparences/illusions appartient au poète, et il n'a pas (encore) acces au monde intelligible, car son esprit est tordu (tête de noeuds). La spiritualité de cette littérature qui égare l'âme à travers le "dérèglement de tous les sens" (cit. ) n'a rien de raisonné. C'est le déraisonné qui se prend pour raisonné, la folie quoi !

Eleuthère a écrit:
Pourquoi ne pas imaginer que l'on peut jouer librement en s'habillant d'une certaine manière, en se maquillant, en parlant d'une certaine manière, etc en ayant conscience de ce qui se joue et en continuant à respecter l'autre.

N'est -ce pas la possibilité de laisser se déployer la créativité et de jouer avec la créativité des autres? Il n'est pas question là de "mascarade"!

Il ne s'agit pas non plus d'être vexer, mais de CHERCHER la distinction entre le sens du narcissisme et celui de la connaissance de soi.

Attention,
je ne parle pas de mes interlocuteurs, mais je parle en général sans généraliser.
Apprenez à prendre du recul par raport à "vos opinions/formules toutes faites" car elles ne sont pas les votres
!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie.h

avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Jeu 22 Nov 2012 - 12:31

Il faut au poète beaucoup de lucidité pour pouvoir libérer ses émotions sur du papier !
"Le déréglement de tous les sens" c'est peut-être cette capacité à voir au-delà des apparences en suivant son coeur et sa raison. À mon goût, le poète comprend bien plus de choses que le philosophe. Toutefois, poésie et philosophie ne sont pas antinomiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil

avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Jeu 22 Nov 2012 - 13:18

sophie.h a écrit:
Il faut au poète beaucoup de lucidité pour pouvoir libérer ses émotions sur du papier !
"Le déréglement de tous les sens" c'est peut-être cette capacité à voir au-delà des apparences en suivant son coeur et sa raison. À mon goût, le poète comprend bien plus de choses que le philosophe. Toutefois, poésie et philosophie ne sont pas antinomiques.

tirade ...il lui faut beaucoup de lucidité ! Pourquoi, s'agit-il d'un alcoolique ou d'un drogué ?

...en suivant la déraison de son coeur comme l'âne la carotte...ça alors !

...le poète "comprend", mais il n'est jamais capable à expliquer d'une manière intelligible ce qu'il fait semblant comprendre !

...oui, la poésie et la littérature insensées ne sont pas antinomique............................ pas encore philosophique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
k.ludd

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Jeu 22 Nov 2012 - 19:28

Géo exagère, comme à son habitude semble-t-il. Ceci dit, je suis d'accord avec lui sur un point: la poésie est une forme d'art souvent bien superficielle. Autant j'apprécie les tournures de style, les métaphores, les jeux sémantiques du langage dans un écrit quand l'objectif est de se rapprocher de l'esprit du lecteur, de lui faire comprendre quelque chose qui ne s'exprime pas directement par la dialectique du langage, autant je trouve ennuyeux les fioritures interminables pour exprimer une idée toute simple ou un sentiment "commun".

A moins de la mettre en musique, alors c'est différent. mais cela est une affaire de sensibilité sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/kludd
sophie.h

avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Jeu 22 Nov 2012 - 20:14

Il y a aussi une certaine forme de musicalité dans la poésie. Et la musique se suffit souvent à elle-même.
Mais c'est vrai qu'un beau texte sur une belle musique, c'est le pied !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleuthère

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Ven 23 Nov 2012 - 7:19

geo rum phil a écrit

Citation :
Il ne s'agit pas non plus d'être vexer, mais de CHERCHER la distinction entre le sens du narcissisme et celui de la connaissance de soi.

C'est étrange ces "philosophes" qui projettent leurs impressions. J'attendrais qu'au lieu de cela, ils nous donnent la distinction qu'ils font eux-même entre narcissisme et connaissance de soi pour aider les "ignorants"! Sinon, à quoi bon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil

avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Ven 23 Nov 2012 - 14:28

Eleuthère a écrit:
geo rum phil a écrit

Citation :
Il ne s'agit pas non plus d'être vexer, mais de CHERCHER la distinction entre le sens du narcissisme et celui de la connaissance de soi.

C'est étrange ces "philosophes" qui projettent leurs impressions. J'attendrais qu'au lieu de cela, ils nous donnent la distinction qu'ils font eux-même entre narcissisme et connaissance de soi pour aider les "ignorants"! Sinon, à quoi bon?

C'est encore plus étrange ces "masques" qui prennent une distinction pour une insulte et qui attendent toujours de formules toute faites ! clin d'oeil Sinon, à quoi bon ...l'expression chercher ensemble la vérité sur nos états d'être ?

Citation :
* geo rum phil a écrit

A mon avis, il n'est pas souffisant de contempler ses défauts en les rectifiant avec du rouge à lèvres ou du mascara comme certaines femmes; c'es bien ça le sens du narcissisme déporvu de connaisance de soi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil

avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Ven 23 Nov 2012 - 15:10

k.ludd a écrit:
Géo exagère, comme à son habitude semble-t-il. Ceci dit, je suis d'accord avec lui sur un point: la poésie est une forme d'art souvent bien superficielle. Autant j'apprécie les tournures de style, les métaphores, les jeux sémantiques du langage dans un écrit quand l'objectif est de se rapprocher de l'esprit du lecteur, de lui faire comprendre quelque chose qui ne s'exprime pas directement par la dialectique du langage, autant je trouve ennuyeux les fioritures interminables pour exprimer une idée toute simple ou un sentiment "commun".


Poèmes philosophiques de JEAN de LA FONTAINE...
...à comparer avec ceux posté par Eleuthère et sophie le 19 nov. page 4

l'avantage de la science.

Entre deux bourgeois d'une ville
s'émut jadis un différent:
l'un était pauvre, mais habile,
l'autre riche, mais ignorant.
Celui-ci sur son concurrent
voulait emporter l'avantage,
prétendait que tout homme sage
était tenu de l'honorer;
c'était tout homme sot: car pourquoi révérer
des biens dépourvus de mérite?
la raison m'en semble petite;
"mon ami, disait souvent au savant"
vous vous croyez considérable;
mais dites-moi, tenez vous table,
Que sert a vos pareils de lire incessamment ?

(.......................................................)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
k.ludd

avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Ven 23 Nov 2012 - 19:32

"Le narcissisme est le fondement de la confiance en soi. Lorsqu'il est défaillant, le terme peut désigner l'importance excessive accordée à « l'image » de soi. Le dictionnaire commun le définit comme « contemplation de soi ou attention exclusive portée à soi »." wikipédia

Je me demande si cette définition est exact... mais le sujet est compliqué, comme on l'a déjà vu avec "aimes les autres comme toi-même"

En effet, qu'est-ce qui est la cause de l'état et qu'est-ce qui est la conséquence? Je pense que la cause est un "nombrilisme" (provenant de l'éducation par exemple: une habitude d'attention exclusive par exemple) qui empêche le sujet de CONNAITRE LES AUTRES. S'il connaissait les autres, il saurait qu'ils ne valent pas mieux que lui. Or il ne le sait pas et donc, croyant qu'il est différent d'eux, il va être obsédé par la recherche d'une référence pour se comparer. En d'autre terme, il ne se connaîtra pas, en l'absence de référence. C'est donc une méconnaissance de soi, conséquente à une méconnaisance des autres...

ou l'inverse???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/kludd
Eleuthère

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Ven 23 Nov 2012 - 20:04

geo rum phil

Citation :
Sinon, à quoi bon ...l'expression chercher ensemble la vérité sur nos états d'être ?

L'intention est louable mais la forme est quelquefois bourrue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo rum phil

avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Sam 24 Nov 2012 - 12:49

J'associe le mythe de Narcisse au mythe de la caverne de Platon. Imaginez cette époque plus caverneuse que la notre, avant 1835 (invention du miroir sur le verre) où les hommes et les femmes eurent regardé le reflet de leur visage dans une source d'eau limpide. Le Narcisse et les autres primitives n'eurent pas contemplé leur soi métaphysique via la connaissance de soi, mais « l'image » de soi/du moi, l'apparence phisique du corps.

Ceux et celles qui aujourd'hui sont toujours au stade primitive des Narcisses ne sont pas encore capables en faire la distinction entre le moi et le soi. Il est impossible qu'ils ont le même sens car la structure des mots est légèrement différente. Je vous laisse y réflechir !

Réfléchir n'est pas se réfléchir ...dans un miroir ou une source d'eau Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleuthère

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Lun 26 Nov 2012 - 8:09

Oui, geo rum phil tout est dans l'utilisation des pronoms personnels.....se, y.

Et surtout la mise en pratique et en incarnation, dans sa mise en forme et sa manifestation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard

avatar

Nombre de messages : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Sam 30 Aoû 2014 - 10:22

Si notre libido n’exigeait pas avec insistance  l’assouvissement de ses requêtes,  l’humanité serait déjà depuis longtemps  éteinte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gerardfilep.stools.net
Don Juan

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 62
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   Mar 23 Sep 2014 - 15:56

Plus l'amour est grand et plus le "a" est petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejournalduveilleur.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Amour avec un grand " A"   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Amour avec un grand " A"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» C'est quoi l'Amour avec un Grand A?
» l’amour du plus grand nombre se refroidira. (Matthieu 24:12)
» "Venez avec moi au Cénacle " La Vierge Marie 24 ma
» Tendresse du jour en ce mois de Novembre «....Bon Weekend de prière à tous le fruit de la prière est l'AMOUR"
» VIENS ESPRIT SAINT "Dieu d'Amour,viens tel un vent puissant"...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philosophia :: PHILOSOPHIA :: Spiritualité-
Sauter vers: